• "Des épices dans le parfum", une conférence d'Annick Le Guérer pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    DES ÉPICES DANS LE PARFUM

    Dès l’Antiquité, les épices ont été des produits ardemment convoités, et cela d’autant plus qu’elles venaient souvent de contrées lointaines et d’accès difficile.

    Leur conquête a justifié les  entreprises les plus hasardeuses.

    Il faut dire que les épices ont des vertus multiples.

    Leur rôle n’est pas seulement de relever et de conserver les aliments ou les boissons.

    Elles sont créditées de grands pouvoirs thérapeutiques et entrent dans les parfums médicaux et d’élégance.

    C’est cette histoire des épices de l’Antiquité à nos jours qui vous sera racontée.

    Cette conférence s’accompagnera de parfums épicés recomposés par le grand parfumeur Dominique Ropion.

    (Annick Le Guérer)


    votre commentaire
  • La lune et les religions


    votre commentaire
  • "Le malaise Alsacien" une conférence de Robert Fries pour l'ACC

    Conférence Lundi 14 mars 2022 à 14h30 salle des conférences – Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine

    Le Malaise alsacien 1918-1925

    par Robert FRIES

    A l’heure où se trouve remis en question le comportement du pouvoir central vis-àvis de populations se sentant exclues de la communauté nationale du fait de leur éloignement géographique, économique ou culturel, il n’est pas inintéressant de se pencher sur le « malaise » qui définit la qualité des relations entre l’Etat et les populations d’Alsace-Lorraine redevenues françaises au lendemain de la Première Guerre mondiale.

    Robert FRIES, dont la famille est originaire d’Alsace, rappellera comment la Lorraine et l’Alsace ont été rattachées à la France au cours des siècles, puis examinera l’évolution de la situation de cette région sous administration allemande entre 1871 et 1918 ainsi que l’image que les Français de l’époque s’en faisaient.

    Il présentera la complexité des problèmes (langue, administration, religion, école, etc.) que posait le retour de l’Alsace-Lorraine au sein de la nation française ainsi que les solutions apportées avec plus ou moins de bonheur entre 1918 et 1925.

    Prix de l’entrée 5 € pour les adhérents et 6 € pour les non adhérents. 


    votre commentaire
  • justice

    L'histoire de la justice criminelle française

    De la Révolution à nos jours

    une conférence de Denis Ulrich

    La Révolution de 1789 bouscule les structures politiques et administratives de la France, celles de la justice en particulier qu'elle humanise même si la justice politique de la Terreur se montre impitoyable (1793-1794).

    Après les désordres révolutionnaires, Napoléon Bonaparte rétablit l'ordre et revient à une plus grande sévérité contre la criminalité de droit commun.

    A partir de 1830 au contraire, les réformes vont adoucir la répression (libération conditionnelle, sursis simple, sursis probatoire, suppression de la peine des travaux forcés...)

    Cependant la peine de mort ne sera abolie qu'en 1981 et, d'autre part depuis une trentaine d'années, on note une volonté de sanctionner plus durement les délinquants.

    Denis Ulrich est ancien Maître de Conférences à l'Université de Besançon (Doubs) où il a enseigné le droit et en particulier l'histoire du droit.

    Actuellement retraité il donne des conférences à l'Université pour Tous de Bourgogne

    La conférence de Denis Ulrich se déroulera Salle des Conférences de la Mairie de Châtillon sur Seine

    Prix de l'entrée 5 € pour les adhérents, 6€ pour les non-adhérents.

    Pass vaccinal obligatoire


    votre commentaire
  • livres

    Annie Haïk

    Docteur en Histoire de l’art

    présente :

     La naissance du livre de botanique

    Les ouvrages de médecine ont dès le début mis en avant les plantes médicinales par des descriptions, mais aussi pour les plus précieux, par des représentations graphiques plus ou moins fantaisistes, déformées au fil du temps par les multiples copies et recopies.

    A partir du XVIe siècle, avec les voyages des grandes découvertes, l’invention de l’imprimerie, des espèces végétales et animales inconnues sont à porter à la connaissance de l’ensemble de la communauté des médecins, herboristes et apothicaires européens.

    Un nouveau type d’ouvrage apparaît, le livre de botanique.

    Il se caractérise en particulier par une conception qui va se systématiser, après avoir été élaborée dans les pays germaniques avant de se répandre dans toute l’Europe.

    Il atteindra son apogée au XVIIIe siècle, siècle des Lumières,qui se distingue par une nouvelle rigueur de pensée, un souci du classement, l’apparition et l’essor de nouvelles disciplines scientifiques.

    De véritables artistes illustrateurs, célèbres dans toute l’Europe, mettent alors à la disposition des lecteurs des ouvrages illustrés, parfois enluminés un à un à la main pour les plus fortunés d’entre eux, qui constituent maintenant des trésors dans nos bibliothèques.

    C’est toute cette évolution que nous verrons ensemble au cours d’une communication le

    14 février 2022 à 14 h 30

    Salle des conférences de la Marie de Châtillon-sur-Seine

     

     


    votre commentaire
  • Lamartine et son voyage en Orient

      Après des séjours en Angleterre et en Italie, Lamartine (1790-1869) entreprend en 1832 le voyage en Orient dont il rêvait depuis longtemps.

    Il visite la Grèce, le Liban, les lieux saints du christianisme.

      Le livre qu’il écrit à son retour s’inscrit entre l’Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand (1811) et le Voyage en Orient de Gérard de Nerval (1851).

    C’est en 1835 en effet que  paraissent les Impressions, souvenirs, pensées et paysages pendant un voyage en Orient, 1832-1833, ou Notes d'un voyageur d’Alphonse de Lamartine.

    L’ouvrage connaît un succès retentissant : il est réédité 17 fois au cours du 19ème siècle, et immédiatement traduit dans de nombreuses langues.

    En 1841, on commence à le désigner par son titre court,  Voyage en Orient.

      Il contribue à lancer la carrière politique de Lamartine, et fait figure de modèle pour la littérature de voyage.

     

    Daniel CLAUSTRE ,Maître de conférences en Littératures Comparées, a enseigné à l’IUFM ainsi qu’à l’Université de Dijon.

    Il  s’intéresse particulièrement aux écrivains du 19ème siècle, et il donne des conférences le plus souvent dans le cadre des UTB (Beaune, Le Creusot, Montceau-les-Mines ces dernières années).

    Il est également Président de la Société des Amis du Musée Denon de Chalon-sur-Saône.

     


    votre commentaire
  • "Les cinq sens", une conférence de

    Les cinq sens, conférence à CHÂTILLON-sur-SEINE, le 31 janvier à 14H30, par Fabrice Neiers

    Professeur à l’Université de Bourgogne Franche Comté et responsable de l’équipe de recherche Flaveur : de la molécule au comportement du Centre des Sciences du Goût et de l’Aliment.

    https://www2.dijon.inrae.fr/csga/site_fr/equipe_2.php

    Cette conférence présentera les 5 sens.

    Nous verrons comment ils fonctionnent et comment ils sont codés en nous dans notre ADN.

    Cette conférence a pour vocation première de vous faire comprendre comment ces sens fonctionnement à l’échelle moléculaire

    Cette conférence vous permettra aussi de mieux vous comprendre vous-même et d’être plus sensible à ce que votre corps vous permet de percevoir sans que vous n'en ayez conscience.

     Un accent particulier sera mis sur les sens chimiques : le goût et l’odorat. 

    Nous verrons comment des récepteurs nous permettent de différencier des molécules à l’échelle de l’atome et comment l’activation de ces récepteurs se traduit consciemment.

     Nous verrons aussi les perspectives technologiques qui découlent de ces connaissances très récentes et vers quelles applications elles nous emmènent. 


    votre commentaire
  • Madame Simon, Présidente de l'Association Culturelle Châtillonnaise me prie d'informer les lecteurs :

    Bonjour Madame,  bonjour Monsieur, 

                    Je vous signale dans notre programme de conférences une correction à apporter telle que suit :

                    " Lundi 14 mars 2022 à 14 h. 30 : conférence de Monsieur Daniel CLAUSTRE intitulée "Lamartine, politicien-écrivain" annulée et reportée en octobre 2022.

    Bien cordialement

    Jacqueline Simon, Présidente de l'Association Culturelle Châtillonnaise-UTB


    votre commentaire
  • Les traditions

    Peut-on se passer de traditions ?

      Aucune société, aussi soucieuse soit-elle d’affirmer sa singularité historique ou son essence révolutionnaire, ne pouvant s’instituer ex nihilo, elle doit par conséquent définir la nature des rapports que ses valeurs, ses normes, ses institutions et ses mœurs actuelles entretiennent avec celles qui gouvernaient son passé.

     Ces rapports se situent entre deux pôles : celui de la reconduction et de la reproduction les plus fidèles d’une part ; celui de la rupture et de l’arrachement, d’autre part.

    Les sociétés se rapprochant du premier pôle seront qualifiées de « traditionnelles » ; celles plus proches du second pôle seront appelées « modernes ».

    On réservera le qualificatif de « traditionalistes », aux sociétés ou sous-groupes sociaux qui, au sein du monde moderne ou contemporain, veulent ouvertement, sinon restaurer, du moins rester inconditionnellement fidèles à des principes, des règles et des modes de vie subvertis par la dynamique de la modernité.

    Après avoir examiné les différentes significations de la tradition et du rapport à la tradition, la communication s’attachera à montrer comment la « rationalisation » et le « désenchantement du monde » qui caractérisent l’évolution de la culture occidentale n’effacent jamais totalement nos legs historiques, mais les sélectionnent et les réinterprètent en fonction des principes ou des idéaux qui leurs sont propres.

     Jean-Pierre SYLVESTRE

    Professeur émérite de sociologie à L’Université de Bourgogne-Franche-Comté

     Dernière publication : Croyances, raison et vérité, Editions universitaires de Dijon (EUD), 2021, 90 p. 8 euros

     


    votre commentaire
  • "L'Europe de 1929 à 1939, totalitarisme, montée des périls", une conférence de Robert Fries pour l'ACC

    Conférence

    Lundi 17 janvier à 14h30 - Salle de la Mairie (Châtillon sur Seine)

    L’Europe de 1929 à 1939 : la montée des périls

     Lundi 17 janvier à 14h30, dans la salle des conférences de la Mairie, Robert Fries prononcera une conférence sur le thème : L’Europe de 1929 à 1939 : la montée des périls. 

    Il s’agit du second volet d’une présentation de l’histoire de l’Europe entre les Deux Guerres Mondiales, prévu pour le printemps 2021 et retardé pour cause de pandémie.

    Le conférencier mettra l’accent sur les conséquences désastreuses pour l’Europe de la crise financière née aux Etats Unis en 1929 et exportée vers le Vieux Continent. 

    Il analysera l’implacable et fulgurante montée du nazisme et dressera un tableau de la scène internationale occupée par des dictateurs cyniques et déterminés face aux représentants de démocraties dont les populations ne songeaient qu’à la paix.

     


    votre commentaire
  •  Association culturelle châtillonnaise

    Université pour tous

    Communiqué

    Pour raison de santé Monsieur Jacques Garnier se trouve dans l'impossibilité de présenter sa conférence  prévue le 6 décembre prochain et intitulée "la bataille napoléonienne : Austerlitz et Waterloo". 

    Cette conférence sera remplacée par une conférence de Monsieur Robert FRIES intitulée "Marmont ; de la reddition de Paris à la défection d'Essonnes, mars avril 1814".

    "Marmont, de la reddition de Paris à la défection d'Essonnes mars avril 1814", une conférence de Robert Fries pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

     Marmont : de la reddition de Paris à la défection d’Essonnes, la « ragusade »

    Mars avril 1814

     Chacun sait combien les Châtillonnais sont redevables au maréchal Marmont qui a donné à leur ville une partie de son aspect d’aujourd’hui. 

    Chacun sait également que le maréchal avait gagné ses galons, ses titres et ses dignités aux côtés de Bonaparte puis dans l’ombre de Napoléon.

      C’était un meneur d’hommes intrépide sur le champ de bataille, un administrateur avisé de provinces éloignées, un esprit cultivé et séduisant.

    Mais le maréchal duc de Raguse est aussi l’homme de la « ragusade » de 1814, c'est-à-dire de la trahison qui a accéléré l’abdication de Napoléon.

      Cette « ragusade » a fait couler beaucoup d’encre : il fallait bien un traitre pour expliquer le sort tragique de l’Empereur.

    Que s’est-il passé dans cette semaine fatidique du mardi 29 mars au mardi 6 avril 1814 ? 

    Quels étaient les hommes et quels étaient les enjeux ? 

    Robert Fries se propose de vous le raconter, parfois heure par heure.

    Conférence organisée par l’association culturelle châtillonnaise – université pour tous

    Lundi 6 décembre à 14h30

    Salle des conférences  Mairie de Châtillon sur Seine


    votre commentaire
  •  

    "Le mystère Picasso", une deuxième conférence de Michel Lagrange pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

     

     L’Association Culturelle Châtillonnaise de l’Université pour Tous organise une deuxième  conférence sur Picasso intitulée

    « Le Mystère Picasso »

    le lundi  8 novembre à la salle des Conférences de la Mairie de Châtillon, à 14 heures 3O.

    L’auteur Michel Lagrange a présenté dans la première conférence une biographie de l’auteur de Guernica, suivie d’un aperçu de son évolution, qui a pris parfois l’allure d’une vraie révolution picturale.

    La seconde conférence sera consacrée à l’analyse des grands thèmes et des périodes principales de cette création sans limites, tels la Femme, l’Enfant, les Autoportraits, la Tauromachie, les sculptures… De nombreuses illustrations nous conduiront dans les mystères de cette œuvre innombrable.

    Enfin, nous verrons que la stylisation et les déformations remontent aux origines même de l’art. 


    votre commentaire
  • L'albatros

    Les albatros, seigneurs des mers

    Jérôme Moreau

    Le fait d’être entouré d’oiseaux,plus fascinants les uns que les autres, constitue certainement un moment inoubliable pour tout voyageur qui arrive en antarctique.

    Dans cette multitude d’espèces qui virevoltent au-dessus de nos têtes, nul ne peut égaler l’albatros.

    Ces seigneurs des mers sont partout frôlant les vagues avec leurs ailes de façon majestueuse.

    En plus de leur beauté naturelle, ces oiseaux sont fascinants à bien des égards.

    Cette conférence sera l’occasion de lever le voile sur tous les mystères entourant ces oiseaux.


    votre commentaire
  • UTB de Châtillon sur Seine

    Lundi  11 octobre 2021

    Luxe et volupté dans les airs…

    Histoire des débuts de l’aviation commerciale

     En 1919 c’est entre Paris et Londres qu’est mis en service la première ligne aérienne de transports de passagers.

    C’est le début d’une longue saga que cette conférence va s’efforcer de retracer jusqu’à  1939/1940

    L’aviation commerciale qui se met en place en Europe et en Amérique du Nord mais aussi vers les colonies se heurte dans les années 1920/1930 à des difficultés techniques mais aussi à la concurrence des modes de transports terrestres et maritimes de plus en plus luxueux (paquebot Normandie, trains Pullman de la Compagnie Internationale des Wagons-lits…) que l’aviation commerciale cherche d’ailleurs à imiter par les services offerts à bord des avions.

     Une des grandes difficultés de cette période sont les traversées transocéaniques gênées par le faible rayon d’action des appareils. Dirigeables, hydravions sont alors privilégiés.

    Sur la traversée de l’Atlantique Nord, la compagnie Pan American sera la 1ère à inaugurer un service régulier en juin 1939 mais les déclarations de guerre ont paralysé l’aviation commerciale mais paradoxalement les industries aéronautiques connaissent un formidable essor dû au conflit.

    Après 1945, grâce aux progrès réalisés, l’aviation civile connaît un essor sans précédent qui sera l’objet d’une seconde conférence.

    Cette conférence sera présentée par Monsieur Claude LYONNET, agrégé de l’université, ancien professeur d’histoire et géographie au Lycée du Clos Maire de Beaune et président honoraire de l’Université pourTous de Bourgogne à Beaune.

    Boeing 314 flying boat :


    1 commentaire
  • Le Covid et la valse des milliards : qui paye ?

    Les interventions massives et les plans pharaoniques destinés à soutenir notre économie depuis 18 mois suscitent une double interrogation : alors que l’État nous avait plutôt habitué à être chiche de ses deniers, d’où vient cette pluie de milliards qui ne paraît pas avoir de limite et, comme corollaire, qui finance cette manne ?

    Si les totems que nous adorions il y a seulement  deux ans sont effectivement très vite tombés sous le poids des circonstances qui ont requis un État dépensier et réanimateur, une question vaut néanmoins d'être posée en cette année électorale : pourra-t-on éternellement différer le règlement de la facture du COVID ?

    L’exposé présentera, aussi simplement que possible, les mécanismes monétaires et financiers en jeu : modalités de financement du Trésor public, rôle respectif des banques "ordinaires" et de la Banque Centrale Européenne, risques liés aux tensions - déjà perceptibles - de taux d'intérêt.

    On s’interrogera enfin sur les moyens d’endiguer la dérive actuelle de la dette publique : face à son explosion, l'argent magique pourra-t-il rester gratuit et, si ce n'est pas le cas, qui paiera ?

    Christian Descamps, ancien doyen de la Faculté de science économique et de gestion de Dijon, est maître de conférences émérite à l’Université de Bourgogne

     


    1 commentaire
  •  Voici le programme des passionnantes conférences proposées par l'ACC-UTB pour la saison 2021-2022 .

    Elles auront lieu salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, à 14h30 précises.

    Le passe sanitaire et le masque seront demandés...jusqu'à nouvel ordre.

    Abonnez vous pour suivre ces superbes conférences  de l'ACC-UTB :


    votre commentaire
  • Lundi 19 octobre à 14h30 et à 16h30

    Salle des Conférences - Mairie de Châtillon S/Seine

    Conférence « La Lune en préhistoire et dans les civilisations antiques »

    Par madame Serre-Bouret, Conservatrice du Patrimoine, Docteure en Histoire de l’art et Archéologie.

    L’année 2019 célébrait le cinquantenaire d’un évènement célèbre : le premier pas sur la lune.

    Cet astre a toujours fasciné les hommes et jusqu’à ce qu’ils empoussièrent leurs semelles sur son sol inerte, il a suscité imaginations, fantasmes, poésie.

    L’humanité tout entière lui a conféré de multiples rôles et non la seule action sur les marées.

    La conférence retrace l’observation archaïque mais surprenante qu’en ont fait les hommes de la préhistoire et des civilisations disparues, l’apparition des premiers calendriers lunaires et des divinités qui symbolisent l’astre blanc.

     Aux portes du désert, à Ur, antique capitale mésopotamienne, le Dieu Lune Ibi-Sin gère le système politique.

    Dans l’Egypte pharaonique, qu’il revête l’aspect d’un babouin, d’un faucon ou d’un ibis, Thôt le dieu lune est le complément indispensable de Ré le roi Soleil.

    Chez les grecs anciens, de la paisible Aphrodite à la terrible Hécate de la nuit noire, la lune a trois visages, tour à tour bienveillants ou maléfiques.

    Elle devient Diane chez les romains ou Coyolxauhqui chez les Aztèques.

    Quelque soit le point du globe, ces divinités ont des rôles similaires, elles commandent, ordonnent, fascinent avec des pouvoirs étonnamment communs de fertilité, fécondité, bienveillance.

    En un vaste tour d’horizon cette conférence nous ramène aux croyances les plus archaïques de l’humanité, une autre manière de découvrir le luminaire d’argent.

     Conférence organisée par l’Association culturelle châtillonnaise de l’Université pour Tous.

    Communiqué important de Madame Simon, Présidente de l'ACC:

    Cette conférence intitulée "La lune en préhistoire et dans les civilisations antiques" vous sera proposée par Madame Brigitte SERRE-BOURET, Conservatrice du patrimoine, Docteur en Histoire de l'Art et Archéologie.
                     Dans le cadre des mesures de prévention Covid, je rappelle que la conférence sera proposée en deux séances identiques :

                    - d'une part à 14 h. 30 précises : cette séance est déjà complète....

                    - d'autre part à 16 h. 30 précises pour laquelle il reste seulement 6 places. 
                                  Je vous remercie de votre ponctualité particulièrement pour cette conférence, car notre conférencière doit rejoindre après les deux séances de conférences la ville de LYON !

     


    votre commentaire
  • "Les manchots, seigneurs de l'Antarctique", une conférence de Jérôme Moreau pour l'ACC

     Résumé de la conférence sur les manchots : 

      Quand on pense à un voyage en antarctique, on pense dans le même temps à rencontrer des manchots. Ces animaux peuvent être considérés comme une des espèces les plus emblématiques de ce grand continent blanc. Cette conférence sera l’occasion de rencontrer ensemble le monde merveilleux de ces différentes espèces d'oiseaux (car oui ce sont bien des oiseaux…), leur diversité mais aussi d’en apprendre un peu plus sur leur formidable adaptions à la survie dans des climats extrêmes.  

    Jérôme Moreau est né en 1975 dans le centre de la France.
    Passionné depuis sa plus tendre enfance par la biologie et les animaux, il a réalisé des études en biologie dans différentes universités françaises (Orléans, Tours, Poitiers et Rennes).
    Il a ensuite poursuivi ses études par une thèse de doctorat en écologie avec comme spécialité l’écologie des populations animales en France puis en Suisse. Recruté en 2004 par l’université de Bourgogne à Dijon, il dispense des cours en écologie pour les étudiants.
    De plus, il réalise des programmes de recherche en écologie animale dans différentes parties du monde. Par exemple, les programmes de recherche l’amènent à réaliser périodiquement des missions scientifiques en arctique afin d’étudier les écosystèmes et sa faune sauvage. Fort de ses nombreuses connaissances et désireux de transmettre son savoir au plus grand nombre, c’est tout naturellement que Jérôme Moreau dispense des conférences en France sur différents sujets liés au problématique de l'arctique 
    Il est maître de conférences à l'université de Bourgogne et chercheur à l'UMR CNRS Biogéosciences et  aussi membre du GREA (groupe de recherches en écologie arctique)
     

    Attention dans le cadre des mesures prévention Covid, la conférence se déroule en deux séances identiques, limitées à 30 auditeurs chacune, à 14 h. 30 d'une part, à 16 H. 30 d'autre part.

    En conséquence, il est conseillé de s'inscrire à l'avance sur accutb@yahoo.fr en mentionnant l'heure choisie pour la conférence, vos nom et prénom ainsi que ceux des personnes vous accompagnant. 

     



    votre commentaire
  • Chers adhérents et amis,

    Pour tenir compte des mesures de précaution connues au 25 septembre 2020 et qui restent susceptibles d’évoluer,  nous naviguerons à vue pour les conférences des mois d’octobre et de novembre 2020.

     À cette heure, nous pouvons annoncer que le cycle de conférences est maintenu et dédoublé, c’est-à-dire que toutes les conférences prévues en octobre et novembre : les lundis 5 octobre, 19 octobre, 23 novembre, 30 novembre, à 14h30 à la salle des conférences de la Mairie de Châtillon seront limitées à 30 personnes, et redonnées le même jour, même lieu, à 16h30.

    Nota bene : les affiches, déjà imprimées, ne mentionnent que la première heure.

     Grâce à l’exceptionnel engagement de nos Conférenciers, c’est donc avec optimisme et détermination que nous continuerons notre activité !

    Les réservations seront notées à réception du courriel que vous nous enverrez sur accutb@yahoo.fr, en précisant la date de la conférence, l’heure choisie (14h30 ou 16h30) et le nombre de places demandées. À titre exceptionnel, vous pourrez aussi téléphoner au numéro 06 71 84 80 86.

    Par obligation, la clôture des inscriptions se fera sans préavis...

    L’entrée dans la salle des conférences s’effectuera comme d’habitude, par le perron de la Mairie rue du Président Carnot et la sortie se fera par l’avant de la salle des conférences.

    Le placement restera libre, mais en respectant l’écart viral, c’est-à-dire en  laissant une chaise vide entre auditeurs qui ne se fréquentent pas quotidiennement.

    Les prix d’entrée restent inchangés pour la 16e année consécutive.

    Le pointage des auditeurs à l’accueil est indispensable. Il permettra, éventuellement, de rembourser les abonnements en fin d’année 2020–2021, au prorata des conférences éventuellement annulées par mesure administrative qui s’imposerait à nous.

    La  bonne gestion financière de l’Association Culturelle Châtillonnaise lui permet d’assumer seule le surcoût généré par ces contraintes nouvelles, pour l’année 2020- 2021.

    La Présidente remercie les fidèles adhérents, le conseil d’administration et les bénévoles de l’Association Culturelle Châtillonnaise, la Mairie de Châtillon sur Seine et les Conférenciers qui ont tous accepté immédiatement de doubler leur prestation.

     Elle souhaite vivement qu’un éventuel confinement de l’Agglomération Dijonnaise ne soit pas imposé au CHATILLONNAIS distant de 80 km ! 

    Bien cordialement.

    Jacqueline SIMON


    votre commentaire