• "La vieille qui lançait des couteaux", prochain spectacle du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Pour sa première levée de rideau, après sa soirée de lancement de saison, le Théâtre Gaston Bernard vous convie au petit théâtre forain AMARANTA. Avec Martin Petitguyot et Emmanuelle Ader : l’incroyable histoire de La Vieille qui lançait des couteaux !
     
    Ce  spectacle comique, poétique, magique et poignant, au milieu des roulottes et à la belle étoile est proposé en partenariat avec la Compagnie des Gens.
     
    Atmosphère unique et frissons garantis à partager dans le bleu de la nuit (vêtements chauds  très conseillés – soupe chaude et convivialité au bar de la salle Kiki de Montparnasse).
     
    L'HISTOIRE…
    Une roulotte antique ; une arène en bois à ciel ouvert ; une piste de sable fin et deux cibles de lancer. Des années glorieuses familiales et passées ne restent plus que quelques numéros... la petite fille Hanna, jeune femme fière aux yeux vifs et réservés, musicienne à la voix pure et sauvage, accordéoniste instinctive ; le père, ancien fort des halles blessé par le temps, usé par la route et la vie difficile des roulottiers ; et la vieille, la matrone : Camille Amarante de son vrai nom, la grand mère, l'ancêtre dont le caractère imprévisible décide de l’humeur du jour. Elle a parcouru tant de contrées, eu tant d'enfants. Sa vie a été riche de rencontres, de voyages, de ces choses anodines qu'on ne trouve qu'au long des routes ; l'amour, la faim, la guerre, la débrouille, la gloire passée, la rancoeur, la blessure insidieuse et secrète, le verbe haut et résolument libre. Son homme, son bohémien, elle l'a suivi par amour. C’était tout juste après la guerre. Elle l'a tant aimé, il lui a tant appris, et pas seulement à lancer des couteaux… 

    Ne convient pas aux moins de 10 ans
    Tarif B
    Places limitées 
    Réservation obligatoire  
    Théâtre Gaston Bernard
    03 80 91 39 51 – resa.tgb@wanadoo.fr


    votre commentaire
  • Du folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

     Le groupe Skaidrumos a commencé à se créer autour de la soliste Skaidra Jančaitė après qu'elle ait porté attention sur les "sutartines", le genre de chant lituanien à plusieurs voix.

    Skaidra a invité ses élèves, ayant de l'expérience dans le chant folklorique, à créer l'ensemble et ainsi initier un processus où chaque membre du groupe devient le maître et l'inspirateur de l'autre.

    Aujourd'hui le groupe Skaidrumos , qui évolue et change constamment, interprète non seulement la musique lituanienne  mais aussi de la musique étrangère.

    Il ne s'attache pas seulement à l'authenticité de la performance académique, mais préserve le courant vivant du folklore.

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Quatre talentueuses chanteuses et musiciennes ont interprété des sutartines lituaniennes...

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Sur le sol de la salle des Conférences de l'Hôtel de Ville...mais aussi au balcon !

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Certaines chansons étaient mimées, ici Skaidra Jančaitė s'est transformée en volaille caquetante !

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Nous avons assisté à des discussions animées entre habitantes du village...en lituanien bien entendu...

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Au son de l'accordéon...

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    et du violon...

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Skaidra Jančaitė a proposé au public de danser....

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Et ce fut une bien joyeuse animation !

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Skaidra Jančaitė a dit au revoir aux Châtillonnais et les a remerciés de leur accueil, sous des applaudissements nourris !

    Folklore lituanien, pour le festival "Cultures sans Frontières", avec le groupe Skaidrumos et sa soliste Skaidra Jancate

    Remercions, nous aussi, Châtillon-scènes pour avoir fait venir, dans son festival "cultures sans Frontières", le superbe groupe lituanien "Skaidrumos" qui a vraiment enchanté le public .


    votre commentaire
  • Yolande Estrat, Présidente de Châtillon-Scènes, a accueilli, pour le festival Cultures sans Frontières, Jean-François Jougnot, Président de l'association Laba Diena.

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    L'association  "Laba Diena" , qui veut dire bonjour en lituanien, a été fondée par un groupe de Côte d'Oriens de Saint-Seine l'Abbaye, après que des habitants du bourg aient reçu de jeunes étudiants lituaniens.

    Le Président de cette association, Jean-François Jougnot est venu très aimablement présenter la Lituanie, au cours du festival "Cultures sans Frontières" organisé par Châtillon-Scènes.

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Il a projeté un superbe diaporama, qu'il a commenté.

    Très gentiment, il m'a confié ses photos pour qu'elles paraissent sur ce blog, merci à lui !

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

     Situation :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Informations :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Quelques vues des villes principales :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    La campagne lituanienne :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Regard sur le tourisme :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Les traditions :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    L'artisanat : l'ambre

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Les sculptures sur bois :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    La céramique :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Le lin :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Les oeufs décorés pour Pâques :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Les costumes traditionnels :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Les spécialités culinaires :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    La musique lituanienne :

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Grâce au Festival Cultures sans Frontières, l'Association "Laba Diena" nous a fait découvrir la Lituanie...

    Après ce très beau diaporama qui nous a fait connaître un pays très attachant, je me permets de remettre un article sur la Colline des Croix, dont les photos m'avaient été confiées par Jenry Camus.

    http://www.christaldesaintmarc.com/la-colline-des-croix-un-lieu-extraordinaire-de-lituanie-a127320692

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Kiki de Montparnasse, née Alice Prin, le 2 octobre 1901 dans notre ville,  Châtillon sur Seine, est revenue dans sa cité natale le soir de la présentation du programme de la saison 2017-2018 du Théâtre Gaston Bernard...C'est la ravissante et talentueuse Milena Marinelli qui lui a donné vie avec pétulance et gaieté.

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Durant tout le spectacle, Kiki nous a conté l'histoire de sa vie, depuis sa naissance à Châtillon sur Seine, puis à Paris avec ses rencontres avec de grands artistes.

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Kiki fut muse et modèle des plus grands noms de l'École de Paris, témoin de l'éclosion de Modigliani, Soutine, Fujita, Utrillo, Cocteau, Desnos, Man Ray et tant d'autres.

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Une comédienne pétillante...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    délicieuse...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    d'une énergie débordante...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    pleine de charme...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    exubérante...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Peintre elle-même, chanteuse et "amuseuse" de cabaret, elle fut animée d'une irrépressible envie de "donner de la gaité aux gens"

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Kiki fut une femme libérée...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Hervé Devolder accompagnait Kiki au piano, caché derrière un voile...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Kiki créa la mode  avec  ses cheveux coupés au carré...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    excentrique, turbulente...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    ce fut la reine de Montparnasse !

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Milena Marinelli l'actrice et chanteuse faisant si bien revivre Kiki, et Hervé Devolder le metteur en scène et pianiste, ont été très, très applaudis ...et c'était tellement mérité !

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Hubert Brigand a offert des fleurs à Milena...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Martine Aubignat a offert un vase de Vix à Hervé devolder...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Et merci à Catherine Miraton d'avoir fait venir au Théâtre Gaston Bernard cette fantaisie théâtrale et musicale, sur la vie d'une femme si chère aux coeur des Châtillonnais !

    "Kiki, le Montparnasse des Années folles", un éblouissant spectacle offert aux spectateurs du Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Je n'ai voulu montrer que les photos du spectacle, sans raconter le parcours de Kiki de Montparnasse...

    Si vous voulez connaître en détails sa vie, vous pouvez cliquer sur le lien d'articles que je lui ai consacrés :

     http://www.christaldesaintmarc.com/alice-prin-dite-kiki-de-montparnasse-c103274

    Quelques extraits de la pièce :


    1 commentaire
  • Pierre Pothérat va présenter, pour le Festival "Cultures sans frontières", une passionnande conférence sur le sud marocain....

     

     Lundi 25 septembre à 20h.

    Salle des Conférences Mairie de Châtillon-sur-Seine :

    Le "Sud Marocain autrement"

    Conférence – Diaporama

    durant lesquels, Pierre Pothérat nous parlera du Maroc où il a vécu durant 17 ans et principalement dans la région de Tata (qui signifie caméléon en marocain).

    Quelques mots avant sa présentation :

    Tata est une oasis verdoyante au Grand Sud Marocain, entre oueds provenant de l'Anti-Atlas et les dunes du désert. Ce village est reconnu par son patrimoine archéologique et sa richesse artisanale en poterie et bijouterie.

    Toujours de nouvelles découvertes avec "Cultures sans frontières !"

                                            Entrée libre, venez nombreux !


    votre commentaire
  •  C'est devant une salle comble que Catherine Miraton, la nouvelle Directrice du Théâtre Gaston Bernard a présenté le programme de la saison 2017-2018.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Catherine Miraton a élaboré un programme  qui mise sur le spectacle vivant, profondément humain, dont la richesse et la variété sans cesse renouvelées ne sauraient exister sans le talent des artistes, l'intérêt des spectateurs et le dévouement des équipes municipales, en coulisses.

    Pour rythmer cette saison 2017-2018, Catherine Miraton  nous offre théâtre, musique, danse, chant, art du cirque sur la scène du TGB, mais parfois hors des murs, comme autant de rendez-vous uniques, autant de formes artistiques qui sauront, espère-t-elle, surprendre le public et le conquérir.

    Parce qu'en chacun de nous sommeille ce désir profond de sortir de soi-même, de se retrouver ensemble dans le noir pour voir briller dans nos yeux des étoiles, de porter un autre regard sur le monde, Catherine Miraton nous incite à sortir au théâtre et à nous laisser porter par la magie du spectacle...vivant !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard a été présenté par sa nouvelle directrice, Catherine Miraton.......

    Hubert Brigand , Maire de Châtillon sur Seine, et Martine Aubignat, son adjointe à la Culture, étaient sur scène auprès de la Directrice du TGB pour le lancement de la nouvelle saison.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Hubert Brigand a le souci permanent d'offrir un cadre de vie toujours meilleur et épanouissant à tous les habitants de Châtillon sur Seine, comme à ses visiteurs.

    La qualité de l'offre culturelle proposée à Châtillon sur Seine est très grande, car la Ville conduit depuis plusieurs années une politique dynamique et ambitieuse en faveur de la Culture et des loisirs : deux théâtres, un cinéma, bientôt une médiathèque, combien de villes de 6000 habitants peuvent en dire autant ?

    La directrice du TGB a concocté une saison 2017-2018 pleine de surprises, éclectique, exigeante et accessible à tous.

    Aussi monsieur le Maire a exhorté les spectateurs présents (600 environ !) à se procurer le livret-programme et à acheter des places !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Catherine Miraton a ensuite présenté, à l'aide d'extraits des spectacles qui composeront cette saison, chacun des grands rendez-vous de 2017-2018. 

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    La vieille qui lançait des couteaux (compagnie Amaranta)

    Une roulotte antique, une arène en bois à ciel ouvert, une piste de sable fin et deux cibles de lancer, bienvenue dans le petit théâtre forain AMARANTA...

    Un spectacle comique, poétique et magique....lisez ce qu'en dit Michel Huvet sur son blog "Dixit" :

    https://michelhuvetdixit.blogspot.fr/2017/06/jai-rencontre-la-vieille-qui-lancait.html

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Au cabaret du Lapin Agile (compagnie Nomades)

    Huit comédiens et musiciens de la Compagnie Nomades nous convient à visiter l'univers magique du "Lapin Agile", à la rencontre du tout Paris chansonnier du XXème siècle !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    M.A.D. (Compagnie Ume Théâtre)

    Au carrefour du théâtre de castelet, au détour de l'épopée, du conte burlesque , de la fable satirique...un vrai théâtre de marathon en compagnie de six comédiens qui jouent les trente et un personnages de la pièce !!

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    La fleur au fusil (François Bourcier)

    Ecrite par François Bourcier, d'après des témoignages authentiques, des chroniques du Front de 14-18, la pièce évoque en filigrane, pudiquement, le syndrome de stress post-traumatique qui a longtemps appartenu au silence et à la solitude.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le nouveau monde de Pilick (Compagnie le rocher des Doms)

    Le nouveau monde de Pilick est une invitation à découvrir autrement la musique dans une mise en scène adaptée, propre à mettre en évidence, de façon distrayante et enrichissante, la notion de handicap visuel

    (en coréalisation avec Châtillon-Scènes)

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Holloway Jones (Compagnie Ariadne)

    Holloway porte le nom de la prison où elle est née...Sa voie est-elle toute tracée ? rien n'est moins sûr...De grands de vrais instants d'émotion autour de nos questionnements sur l'existence et de se libérer du regard des autres pour suivre son propre chemin.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Histoire Deux (Théâtre de l'Accalmie)

    La vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille ! elle a inspiré la virtuosité de beaucoup d'auteurs pour nous faire rire de nos propres travers.

    Sublime ou grotesque, le duo amoureux prend toujours très vite des allures de duel, qu'il soit moqueur, vengeur ou complice, le rire aura toujours le dernier mot !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le Horla (Théâtre de l'Accalmie)

    Entre l'être et le paraître...entre le réel et l'imaginaire...entre le fantastique et la folie...c'est dans le "no man's land" du double qui se terre en chacun de nous...

    Frisson garanti sur les pas de Guy de Maupassant !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Ether Parallèle (compagnie le 7ème Gnome)

    A l'occasion de leur cinquième album, Sibylle et Ismaël offrent une bouillonnante pépite sonore franco-Chilienne. De Saint-Petersbourg à la Patagonie, ils déploient ensemble une musique surprenante, inventive entre jazz et pop, avec une énergie rock, une belle poésie et une même passion pour l'improvisation.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Tantz (Sirba Octet)

    Tantz signifie "danse" en yiddish. L'ensemble Sirba Octet propose un florilège de titres marqués par les sonorités traditionnelles des Doina, Hora, Sirba autant d'émotions que de surprises que les klezmorims et les musiciens tziganes offraient à leur public en traversant les villages pour y animer fêtes et mariages.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    L'Hypothèse de la chute (Compagnie le grand jeté)

    Péché originel, vol d'Icare, saut dans le vide d'yves Klein, chutes photographiques de Denis Darzacq, ou encore la Chute d'Albert Camus, la figure de la chute traverse l'histoire des arts avec toujours autant d'interrogation et de passion.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Les nouvelles métamorphoses (Le Concert de l'Hostel Dieu)

    Humour et poésie musicale sont au rendez-vous de ce concert métissé atypique. Les fans de la série Kaamelott seront comblés par la présence des deux comédiens Jacques Chambon et Franck Pitiot (Merlin et Perceval).

    Mais les amoureux de la musique Baroque le seront tout autant ! Il s'agit en effet d'un concert théâtralisé imaginé par Jacques Chambon et Franck-Emmanuel Comte (que les Châtillonnais connaissent bien). Un rendez-vous ni triste ni banal !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Ruy Blas (A2R Compagnie)

    Don Salluste vient d'être exilé par la Reine. Il décide de se venger en utilisant son cousin Don César, devenu par la force du destin un va-nu-pied. Celui-ci refuse, ne voulant pas s'abaisser à blesser une femme. Il est envoyé aux galères. Salluste décide alors de se servir de son valet pour accomplir sa vengeance : Ruy Blas qu'il sait fou d'amour pour la Reine, devient alors le nouveau Don César.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Miss Carpenter-Marianne James

    Miss Carpenter n'a pas l'âge de ses artères et se voit toujours l'actrice belle et admirée qu'elle était...au milieu du XXème siècle !

    Mais le temps et ses outrages, et surtout la crise et les huissiers, l'obligent un jour à sortir la Jaguar pour aller décrocher un rôle.

    Un spectacle excentrique interprété de façon éblouissante par Marianne James et ses trois sexy home boys !

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Un petit pas de deux sur ses pas (Compagnie De Fakto)

    Sur une idée incroyablement astucieuse, la joie de vivre d'un grand comique renaît grâce à la danse : un couple de danseurs auditionnés par Bourvil, bondit du hip-hop à la valse, du tango au break-dance pour revisiter avec talent son répertoire.

    Une invitation à aimer la danse délicate, légère et savoureuse comme une chanson de Bourvil...

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Chambre noire (Compagnie Plexus Polaire)

    Inspiré du roman de Sara Stridsberg "la Faculté des rêves", Chambre Noire nous transporte dans l'univers des années 60 aux Etats-Unis, à la rencontre de Valérie Solanas : féministe et prostituée, chercheuse de talent qui sera internée durant de nombreuses années.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Des précieuses pas si ridicules (Théâtre de l'Espoir)

    Sans le revendiquer à la manière de militantes, les précieuses du XVIIème siècle ont participé à l'avancement de la cause féminine. Molière a créé à leur sujet une fausse légende qui leur a fait du tort en les montrant sottes et ridicules .

    Le spectacle "Des précieuses pas si ridicules" lève le voile sur ces femmes au contraire intelligentes et très cultivées.

    Un très beau rendez-vous en théâtre et en chansons pour découvrir ces salons où soufflait un vent d'esprit et de liberté !

    (En coréalisation avec le Zonta Club)

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Mariage et Châtiment (mise en scène Jean-Luc Moreau)

    Edouard (Daniel Russo), ne savait pas qu'en prononçant seulement quatre mots, sa vie allait brusquement basculer, quatre mots qui, tel un tsunami, allaient détruire son couple, le mariage de son meilleur ami, (Laurent Gamelon) et ruiner la foi qu'il avait en l'Homme...et les femmes.

    Une comédie de boulevard, élégante, finement calibrée et divertissante, à voir pour passer une excellente soirée.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Hoppà (Compagnie Poudre d'Escampette)

    Comédie-clowneries, musique, acrobaties...tous les ingrédients seront réunis pour offrir aux spectateurs un rendez-vous jubilatoire où se mélangent art du cirque et chant.

    Marylou Pugin se glisse dans la peau d'une cantatrice-star, et Benny Martin (un des frères Panini !) essaie de la servir, mais rien ne se passe comme prévu, fou-rire garanti

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard a été présenté par sa nouvelle directrice, Catherine Miraton.......

    Landscape(s) (Compagnie La Migration)

    Une structure de neuf mètres de long, équipée de deux fils de fer maintenus à quatre mètres l'un de l'autre est posé devant un panorama. dessus, deux hommes se balancent doucement...tout va bien... mais si l'un  d'entre eux arrête ce balancier ? s'il chute ? que va-t-il arriver ?

    Une belle forme de poétisation du paysage par l'acrobatie.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Entre deux horizons  (Compagnie les alentours rêveurs)

    Ce ballet aérien est une autre façon de rencontrer le public et d'emmener l'univers de la poésie et de la danse dans son quotidien pour dévoiler autrement la part sensible que chacun pourte en soi, et laisser opérer la magie de la danse quelque part entre ciel et terre.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Avanies, nanas et fantaisies

    Chloée Deborde et Jean-Michel Baudoin nous présentent des héroïnes si proches, entraînées comme malgré elles dans la mécanique de l'exagération...Les auteurs poussent le bouchon jusqu'à l'absurde, déclenchant chez le spectateur un rire libérateur...

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Procurez vous le livret de la saison 2017-2018 et retenez vos places au plus vite. Ne ratez pas cette superbe programmation, elle en vaut vraiment la peine !

    Voici le visuel de la brochure : à l’image d'une saison placée sous le signe de la féminité, de la gaieté et de la diversité (théâtre, musique, danse, chansons, humour, arts du cirque).

    Les photos des spectacles, prises sur l'écran, de très loin, ne sont pas excellentes, vous en trouverez de bien plus belles sur le livret :

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard a été présenté par sa nouvelle directrice, Catherine Miraton.......

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard a été présenté par sa nouvelle directrice, Catherine Miraton.......

    Avant l'entr'acte, un joyeux personnage est venu voir Catherine Miraton sur scène.

    Ce trublion, c'était Hervé Devolder, le metteur en scène du superbe spectacle qui a suivi la présentation du programme de la saison : Kiki, le Montparnasse des Années folles.

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Le programme de la saison 2017-2018 du théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine a été présenté....

    Je publierai demain, quelques images de ce spectacle éblouissant (Molière du meilleur spectacle musical en 2016) qui a mis en scène la tumultueuse Alice Prin, native de Châtillon sur Seine, devenue l'égérie de l'école de Paris, sous le nom de KIKI de MONTPARNASSE !


    1 commentaire
  • Cette soirée s'est déroulée en deux interventions, la première a été assurée par Christine Boulanger et Jimmy Tawaba, pour la présentation de "Villages d'en faces".

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Jean Ponsignon a présenté Christine Boulanger et son magnifique travail .

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

     Christine Boulanger, créatrice du projet Visages d'en Faces, dessine et écrit des portraits. Début 2016, en dessinant ses voisins pour valoriser son quartier à travers ses habitants, elle décide d'écrire également sur ces occasions d'échanges trop riches pour ne pas être partagés. Ses portraits sont un voyage au cœur de cultures et d'expériences multiples.

    Au-delà de sa dimension artistique, "Visages d'en Faces" s'est révélé  être un formidable outil au service de la relation à soi et aux autres, dont Christine Boulanger a témoigné.

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Christine Boulanger a présenté la genèse de son travail.

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Faire le portrait de quelqu’un est une fabuleuse occasion de rencontre. 

    Suite aux attentats de 2015 et contre la tentation du repli sur soi, je propose à mes voisins de les dessiner. D’autres personnes que je ne connais pas m’accueillent chez elles et leur confiance me touche. Le dessin devient une porte sur des échanges trop riches pour ne pas être racontés : je croque et j’écris, puis je partage nos rencontres.

    Visages d’en Faces est une invitation à se découvrir et à découvrir l’autre, autrement.

    Christine a demandé à Jimmy Tawaba, originaire du Congo Kinshasa, de lire certains témoignages en alternance avec elle.

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Roger :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Je demande à Roger ce qui l’a amené vers le métier de la reliure. « La guerre. On a été évacués en Seine-et-Marne, dans un village où l’instituteur n’avait pas les compétences pour enseigner au-delà du certificat d’études. Et puis après il y a eu l’exode, les matelas sur le toit de la C6 – plus tard, j’ai passé mon permis dans le même type de voiture, une C4 ; on a fait le tour de la place d’Italie, et il m’a donné le papier. Il n’y avait pas de code à l’époque.

    A Limoges, on nous a installés dans une arrière-boutique. Le propriétaire ramassait la merde dans les WC pour engraisser le jardin. Nous, on avait les rats et une cage pour les attraper.

    Ensuite, j’ai fait l’école Estienne. » Roger me montre un livre qu’il a relié : la couverture décorée de dorure représente une femme dessinée par un ami : « On avait des livres, il fallait les débrocher, les mettre sous presse, les coudre, préparer les dos, les arrondir… La colle forte était chaude et on attendait jusqu’au lendemain pour qu’elle sèche. Il fallait deux à trois semaines pour relier un livre. »

    Il prend un livre neuf, le feuillète et me dit : « Avant, les livres s’ouvraient. »

    A propos du hasard et des rencontres, Roger fréquentait une femme avant de se marier : « Il y avait quelque chose qui n’allait pas, je ne sais pas expliquer pourquoi. Et puis j’ai rencontré ma femme et là, c’est passé tout de suite. Il y a le hasard mais je pense que le hasard, il faut lui donner un coup d’épaule.

    J’ai rencontré ma femme aux Jeunesses Musicales de France. C’est drôle, on a vu Fantasia. On était assis l’un à côté de l’autre, on a bavardé puis on s’est revu. On est allé à l’Opéra, on est allé au concert, et puis on a fini par se marier… On devait se rencontrer, c’est tout. »

    Roger me montre une photographie du jeune couple entrain de faire la vaisselle : « Au début, nous habitions dans une mansarde près de la place Pigalle. Vous voyez le bol ? Je l’ai toujours, j’ai mangé dedans ce matin. Ça vient de chez mes beaux-parents. Nous vivions dans une pièce avec un lit et un lavabo. Pour nous laver, nous allions chez mes parents dans le 19ème arrondissement, du côté de la place du Danube  – à l’époque, il y avait des vaches…

    Nous prenions le bain ensemble.

    Quand je rentrais chez nous le soir, je marchais sur le trottoir de droite où étaient les chasseurs, et quand nous étions tous les deux, nous rentrions sur le trottoir de gauche où étaient les femmes.

    On a vécu cinquante-cinq ans ensemble

    , c’est pas rien vous savez. Notre relation était faite d’amour, d’amitié et de tolérance : ‘Tu as raison, j’ai raison. Bon, on met de côté et on verra.’ Avant de se marier, on a beaucoup de points communs, d’affinités. Quand on est marié, il faut se découvrir.

    J’ai des photos partout et si je fixe trop les photos, je les vois remuer, cligner des yeux, sourire.

    Moi, je crois qu’il y a une entité. Je n’appelle pas ça Dieu, parce que les religions, bon… A l’inquisition, on utilisait la torture pour faire avouer une femme… La Fontaine a écrit des œuvres érotiques, il a dû toutes les renier. Il est mort purifié ! Bon… Alors la religion d’amour… Pas toujours…

    Pourquoi on est là ? On ne choisit pas de naître, mais je crois que nous sommes nés pour faire quelque chose. Quoi ? Je ne sais pas. »

    Roger a « quatre-vingt douze ans et deux douzièmes », comme il aime le dire, avec un sourire en coin. Avec Denise, rencontrée en janvier 1951 et avec qui il s’est marié le 3 septembre de la même année, ils ont eu deux fils, Gérard et Francis. Leurs trois petits-enfants, un garçon et deux filles, habitent près de Provins, dans le Colorado et en Australie.

     Fatou :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Fatou a huit enfants âgés de seize à quarante ans. Les deux derniers sont nés à Paris.

    « Les autres sont restés au Sénégal. Je pouvais pas les amener ici. Ma maman les a élevés. C’est une trèèèèèèès grande famille, voilà. Vous savez l’Afrique, c’est ça ! » me dit Fatou en riant.

    « Mais beaucoup de mamans ne retournent pas là-bas pendant dix ans ou quinze ans et leurs enfants ne connaissent pas l’Afrique. Parce que non seulement le billet est cher, mais en plus arrivée là-bas, vous pouvez pas compter sur les gens : ce sont les gens qui comptent sur vous. Là-bas, la viande coûte cher. Les fruits et légumes, n’en parlons pas. Et s’il y a un frigo, c’est pour revendre les produits, pas pour se servir quelque chose de frais à gogo, non-non-non. Et c’est pas facile de trouver du travail là-bas en Afrique.

     Siele :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Siele a 22 ans. Les accents sur Siélé ont été oubliés à la déclaration de sa naissance au Burkina Faso en 1994. Siélé signifie « Le garçon tant attendu » : sa mère avait 32 ans, son père plus de 40 ans, et le mariage n’allait pas de soi pour ce couple mixte, lui musulman, elle chrétienne. « Ça passait encore si tu étais musulman animiste ou chrétien animiste, mais avec les religions modernes, c’est plus difficile. Quand on est animiste, on croit beaucoup à la nature. »

    Le père de Siele décède quand il a 7 ans. Sa mère travaille pour une entreprise française ; quand elle tombe malade, l’évacuation médicale lui permet d’être soignée à Paris pour un cancer du sein, « autrement elle n’aurait pas vécu si longtemps. »

    Siele reste au Burkina Faso, d’abord chez son oncle. Le garçon a 13 ans et fait le ménage avec le boy ; n’étant pas autorisé à participer aux activités de ses cousins, il se sent de plus en plus tenu à l’écart. Un jour, seul à la maison et au téléphone avec sa mère, il craque : « Je me demandais si j’avais été adopté. Je lui ai demandé si elle était vraiment ma mère. »

     Emmanuella :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Emmanuella a 6 ans et l’expérience du portrait ne l’intéresse pas du tout. Elle jouait avec d’autres enfants et la voilà obligée de nous suivre dans un café, sa mère et moi.

    Mes explications semblent l’avoir satisfaite, elle passe à autre chose : « Est-ce que c’est vrai que si je bois les pépins, je vais devenir un haricot vert ? A la cantine, je voulais faire du jus de fruit et y avait des pépins. Ils disaient ‘’Nan nan ! Attention ! Si tu bois du jus, si t’avales les graines, tu vas devenir une plante !’’ Après, ils croyaient que j’avais bu mais j’avais pas bu. » Elle sourit. « Ils disent n’importe quoi. »

    Pendant qu’elle patiente en jouant avec la paille de son jus d’orange, Mariam, sa maman, me raconte : « On est partis en vacances en Mauritanie l’année dernière pour découvrir comment ça se passe en Afrique. Elle a vu plein de choses. Par exemple, y a pas le robinet dans la maison, ils vont au puits chercher de l’eau. Après elle a essayé de prendre l’eau sur la tête. »

    Juliette :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Juliette est en CE2. Sa maîtresse est « un peu sévère mais ça va. » C’est à dire ? « Elle crie déjà dans les escaliers, quand on fait trop de bruit avec les pieds. » Juliette fait trop de bruit ? « C’est plus les garçons, ils font exprès de faire des gros bruits. Mpfou-mpfou-mpfou ! Il y en a deux, ils ont déjà un feu orange. »

    Aïe. La rentrée était il y a quelques jours seulement … Les garçons commencent fort.

    Juliette m’explique : « Quand on a trois avertissements, on a un feu rouge. » Et avant le CP, « y avait le soleil, c’est quand on est sage ; le nuage, c’est quand on est un peu moins sage ; l’éclair, c’est pour pas trop sage ; et la neige, quand on est pas sage. »

    Le temps étant trop court (beaucoup de personnes du public devaient se rendre au TGB pour le lancement de la saison théâtrale 2017-2018), nous n'avons pas pu voir d'autres dessins de Christine Boulanger, ni écouter d'autres témoignages, ce qui a occasionné, pour moi, une certaine...frustration !

    Mais, oh joie !, Christine Boulanger nous a donné l'adresse de son site internet où nous pouvons voir ses dessins et lire ses textes ...

    Donc, pour en savoir plus, lire l'intégralité des interviews, découvrir les autres personnes  dessinées par Christine et leurs confidences, cliquer sur ce lien :

    http://www.visagesdenfaces.com/fr/a-propos/

    La seconde partie a été assurée par Jean et Sophie Ponsignon qui ont présenté un audiovisuel intitulé "Portraits de femmes".

    Il s’agit d’un audiovisuel sans parole (images et musiques seulement) destiné à évoquer les femmes dans leurs diversités, ethniques et culturelles, réalisé à partir de photos prises, par une dizaine de photographes partenaires, dans une soixantaine de pays issus de tous les continents, il a évoqué tour à tour les divers âges de la vie : de la fillette à la personne âgée, quelques portraits issus de chaque continent, des « mères courage » d’Haïti, du Cambodge, du Pérou, et de bien d’autres régions, la place de la femme dans divers métiers : agriculture, commerce, artisanat, industrie, santé, enseignement, divers, les loisirs : lecture, photographie, baignades, promenades,  les arts, la musique surtout, des femmes en prière. des femmes qui « portent le chapeau », partie humoristique consacrée à la variété des couvre-chefs en usage sous toutes les latitudes, des mariées (en blanc ou en rouge).

    Cet audiovisuel était un ode pudique, musical, et sans discours puisque la parole est laissée à l’image sur diverses attitudes que la femme offre à notre regard à travers diverses coutumes et diverses civilisations.

     Voici quelques unes de ces si belles photos :

    Bali :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Bombay :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Cambodge : une rescapée du génocide :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Haïti :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Laos :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Namibie, chez les Himbas :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Panama tribu des Emberas :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Sultanat d'Oman :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Tunisie :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

    Vanuatu :

    "Visages d'en face" et "Visages de femmes"  présentés lors du Festival "Cultures sans Frontières"

     

     

     


    1 commentaire
  • Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Yolande Estrat a présenté le programme du festival "Cultures sans Frontières", salle des Bénédictines où avait lieu une belle exposition.

    (encore visible aujourd'hui mardi 19 septembre de 15h30 à 17h)

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Le festival a débuté la veille du vernissage par deux diaporamas .

    Le premier, " Visages d'en faces", présenté par Christine Boulanger et Jimmy Tawaba, et le second "Visages de Femmes" présenté par Jean Ponsignon.

    Jimmy Tawaba  a exposé plusieurs de ses tableaux et une sculpture.

    Après avoir présenté son pays, et l'Afrique de façon très positive, il a joué du djembé et a chanté une mélodie de son pays, le Congo Kinshasa.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Jean Ponsignon a rappelé le travail extraordinaire de Christine Boulanger et son "Visages d'en faces", ses portraits et les commentaires de ses modèles sont superbes et enrichissants.(un article demain)

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Dominique Masson a accroché sur les grilles de l'exposition, plusieurs de ses toiles sur le Népal, dans des vitrines, elle a disposé des objets de ce pays.

    Son diaporama sur la vie du Népal a été présenté l'après-midi du vernissage.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Un poème sur la vie au Népal, composé par Olivier Biagi a été lu lors du vernissage.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Monique Marmorat a évoqué l'île de la Nouvelle Calédonie dont était originaire son père.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Le clou du festival a été la venue d'un groupe musical de Lituanie "Skaidrumos".

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Ce groupe "Skaidrumos, a été créé en 2014 autour de la soliste Skaidra Jancaite après qu'elle ait porté son attention sur les "sutartines", chants lituaniens à plusieurs voix.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Un pot de miel-bio lituanien a été offert par Skaidra à Yolande Estrat

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

     Hubert Brigand, maire de Châtillon sur Seine a reçu une spatule en bois de bouleau...

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Noël Estrat a reçu lui aussi une spatule... Ces spatules représentent  l'accueil lituanien dans les familles...

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Puis les quatre chanteuses ont interprété une chanson de leur pays.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Jean Ponsignon a exposé des affiches de films de Michel Ocelot, l'auteur de Kirikou, le célèbre film d'animation.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    mais aussi des photographies de visages de femmes du monde entier.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Yolande Estrat a remercié chaleureusement la Municipalité de Châtillon sur Seine pour son aide, son appui.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Jérémie Brigand a félicité l'équipe de Châtillon-Scènes pour ce festival "Cultures sans Frontières"...

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    et Hubert Brigand a remercié la Présidente et les bénévoles de Châtillon-Scènes pour ce festival si intéressant et tellement riche en manifestations qui vont se prolonger jusqu'au mois de novembre.

    Le beau vernissage du Festival "Cultures sans frontières" de l'Association Châtillon-Scènes...

    Voici les autres manifestations qui auront lieu au cours du Festival

    Fin septembre :

    -Jeudi 21 septembre un spectacle "les Chouettes du Coeur" sera offert aux résidents de la Maison de la Douix

    -Lundi 25 septembre , salle des conférences à 20h, un diaporama animé par Pierre Potherat "Le Sud Marocain autrement" (entrée libre)

    En octobre :

    -Jeudi 5 octobre au cinéma Le Select, un film en coréalisation avec le Ciné-Club "Latcho Drom"  (entrée libre)

    -Samedi 7 octobre à 20h salle Loisirs et Rencontres "Akrofolk" et sa musique des Balkans (tarif B)

    -Mercredi 11 octobre, à 20 h, une conférence d'Edouard Bouyé archiviste paléographe, directeur des Archives départementales de Côte d'Or sur "La Russie 1790-2005" (dans un lieu qui sera précisé bientôt) (Entrée libre)

    En novembre :

    -Mercredi 8 novembre à 16h et à 20h, salle des conférences, un diaporama de Jean et Sophie Ponsignon "Semeurs d'Espérance" sur les actions de développement dans deux bidonvilles de Bombay (entrée libre)

    -Mardi 14 novembre à 10h, 14h et 20h, en coréalisation avec le TGB "le nouveau monde de Pilick" par la Compagnie du Rocher des Doms (tarif A et B)

    -Dimanche 19 novembre à 16 heures, église Saint-Nicolas , un concert de gospels classiques et multi-ethniques (tarif A)

    (Je rappellerai évidemment, sur ce blog, les différentes animations en temps voulu)


    votre commentaire
  • Linda de Suza bientôt en concert à Châtillon sur Seine !


    4 commentaires
  • Voici quelques photos de l'anniversaire de la Libération.

    Que le temps passe vite ! La ville de Châtillon-sur-Seine fêtait, avec une partie de la population, le 73e  anniversaire de sa Libération, qui l'a délivrée du pesant joug hitlérien.

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...

    La cérémonie du souvenir de la Libération de Châtillon sur Seine, vue par René Drappier...


    votre commentaire
  • De fabuleuses danseuses et chanteuses Lituaniennes seront présentes salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine aujourd'hui à 17heures.

    Elles donneront un beau spectacle musical, et la projection d'un diaporama permettra de connaître leur pays, la Lituanie.

    Entrée libre, venez nombreux !

    Danses, chants et diaporama sur la Lituanie cet après-midi salle des conférences de l'Hôtel de Ville...

    Danses, chants et diaporama sur la Lituanie cet après-midi salle des conférences de l'Hôtel de Ville...


    votre commentaire
  • Aujourd'hui :Vernissage du festival Cultures sans Frontières et  "Scènes de Vie au Népal"

    A 11 heures:

    Vernissage des expositions liées au projet en invitant le Népal, la Lituanie, l'Afrique...mais aussi les forces vives du "Pays Châtillonnais"

    A 15 heures :

    Le Népal : scènes de vie, fêtes, écoles, causes humanitaires par Madame Dominique Masson-Biagi

    Entrée libre, venez nombreux !


    votre commentaire
  • Le Festival  de Châtillon-Scènes débute demain...

    Dans le cadre des manifestations organisées par "Châtillon Scènes"

    sur le thème général de "Cultures sans frontières" le 15 septembre à 16 h 30 dans la salle des conférences de la mairie

    cette après-midi (entrée gratuite) sera consacrée :

     "  la vie des autres à travers le dessin et la photo"

    Cette soirée se déroulera avec deux interventions :

    • la première sera assurée par Christine Boulanger et Jimmy Tawaba

    Christine Boulanger, créatrice du projet Visages d'en Faces, dessine et écrit des portraits. Début 2016, en dessinant ses voisins pour valoriser son quartier à travers ses habitants, elle décide d'écrire également sur ces occasions d'échanges trop riches pour ne pas être partagés. Ses portraits sont un voyage au cœur de cultures et d'expériences multiples.

    Au-delà de sa dimension artistique, Visages d'en Faces se révèle être un formidable outil au service de la relation à soi et aux autres, dont Christine Boulanger témoignera.

    Le Festival  de Châtillon-Scènes "Cultures sans frontières" débute aujourd'hui !...

    Le Festival  de Châtillon-Scènes "Cultures sans frontières" débute aujourd'hui !...

    • La deuxième assurée par Jean & Sophie Ponsignon sera la projection de l'audiovisuel "Portraits de femmes"

     Il s’agit d’un audiovisuel sans parole (images et musiques seulement) destiné à évoquer les femmes dans leurs diversités, ethniques et culturelles ; réalisé à partir de photos prises, par une dizaine de photographes partenaires, dans une soixantaine de pays issus de tous les continents, il évoque tour à tour :

    • Les divers âges de la vie : de la fillette à la personne âgée.
    • Quelques portraits issus de chaque continent.
    • Des « mères courage » d’Haïti, du Cambodge, du Pérou, et de bien d’autres régions.
    • La place de la femme dans divers métiers : agriculture, commerce, artisanat, industrie, santé, enseignement, divers.
    • Les loisirs : lecture, photographie, baignades, promenades,…
    • Les arts, la musique surtout.
    • Des femmes en prière.
    • Des femmes qui « portent le chapeau », partie humoristique consacrée à la variété des couvre-chefs en usage sous toutes les latitudes.
    • Des mariées (en blanc ou en rouge).

       Il s’agit d’un ode pudique, musical, et sans discours puisque la parole est laissée à l’image sur diverses attitudes que la femme offre à notre regard à travers diverses coutumes et diverses civilisations.

    Le Festival  de Châtillon-Scènes "Cultures sans frontières" débute aujourd'hui !...

    Le Festival  de Châtillon-Scènes "Cultures sans frontières" débute aujourd'hui !...

     

    Le Festival  de Châtillon-Scènes "Cultures sans frontières" débute aujourd'hui !...

     
     
     

    Par ailleurs, une exposition photographique se tiendra salle des Bénédictines autour de deux thèmes :

    • des affiches de films de Michel Ocelot : "Kirikou" et "Azur et Asmar"
    • de photographies de femmes issues de l'audiovisuel "Portraits de femmes"

     Venez nombreux !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires