• Le jour de la visite de Baigneux les Juifs, proposée par les Amis du Canton d'Aignay le Duc, nous sommes revenus à Aignay en nous arrêtant à Duesme.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Françoise Vignier nous a présenté l'histoire très mouvementée de l'église Saint-Philippe-Saint-Jacques de Duesme, et son mobilier.

    Cette église est la troisième église de Duesme.

    La première église se trouvait près du château de Duesme, elle était sous le vocable de saint Etienne. Au XIème siècle elle appartint au prieuré de Cluny.

    Une seconde église se trouvait dans la première enceinte du château, construite aux environs de l'an Mille. Elle prit le nom de Saint Philippe-Saint-Jacques. Cette église souffrit beaucoup d'un siège de la Ligue contre le château.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Aussi, les habitants qui étaient descendus habiter en bas du château,  demandèrent en 1669 la construction d'une nouvelle église . Sa construction débuta en 1686 et fut terminée en 1705. C'est celle que nous voyons aujourd'hui. Elle fut nommée elle aussi Saint-Philippe-Saint-Jacques comme la précédente, et on y descendit les fonts baptismaux.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Nous sommes entrés dans l'église en compagnie de Françoise Vignier.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    L'église de Duesme est très simple mais fort jolie, le mobilier y est très bien mis en valeur.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Françoise Vignier nous a présenté les différentes statues et tableaux de l'église.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Ce beau Christ est entouré d'une très belle décoration en fer forgé, œuvre d'un artisan local, qui nous rappelle que la métallurgie était autrefois très importante dans le Châtillonnais.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Les fonts baptismaux possèdent huit pans qui rappellent sans doute les sept jours de la Création et du repos du dimanche. Il date du XVIème siècle.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

    Ce beau bénitier de pierre est à écussons, il date lui aussi du XVIème siècle.

    Visite de l'église de Duesme avec Françoise Vignier

     Je n'ai pas photographié tout le mobilier de l'église de Duesme, puisque je lui avais déjà consacré un article dont voici le lien :

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-de-duesme-a59314619

    Par contre je l'ai fait pour le Christ, les fonts baptismaux et le bénitier que j'avais oubliés lors de ma première visite. Il faut dire que ce jour-là une exposition japonaise se tenait dans l'église, il était donc très difficile de faire des photos !


    votre commentaire
  • "Hoplites en Galatia" une superbe animation au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Cet été, partez en Grèce Antique ! Le Musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix vous invite à un voyage dans le temps, aux origines de la culture occidentale, chez les voisins de la dame de Vix, en Grèce Antique (V - IVe siècle avant J.-C.). Avec l’association Hoplites en Galatia.
    Pour la deuxième année consécutive, le Musée du Pays châtillonnais – Trésor de Vix reçoit l’association Hoplites en Galatia. Elle regroupe des passionnés de la vie en Grèce antique s’employant à ressusciter cet univers qui a tant marqué notre propre histoire. Matériel de l’époque reconstitué et immersion dans les scènes de la vie quotidienne concourent à donner l’illusion d’un retour dans le temps, sur les rives de la mer Egée, à Athènes ou à Sparte.
    Dans la cour du musée, les visiteurs découvriront les tentes d’un campement militaire restituant la vie de soldats grecs en expédition. Ils pourront même s’essayer au maniement des armes portées par les hoplites en campagne.
    Dans les différentes salles du musée, les ateliers sur la politique, les sciences et les techniques proposent une initiation à la culture grecque. Mode de gouvernement et système de vote dans les cités grecques dévoilent les racines de nos démocraties. Au pied du vase de Vix, provenant d’une colonie grecque installée en Italie, vous découvrirez quels étaient les échanges commerciaux, diplomatiques, culturels avec les autres peuples du monde antique. Tout le monde se souvient du fameux
    théorème de Pythagore ? Non ? Alors profitez d’un petit rappel des apports grecs en architecture et en géométrie !
    Que serait la Grèce sans la philosophie ? Cette discipline peut se révéler divertissante à travers la pratique d’un banquet réunissant plaisir des sens et de l’esprit. A la manière des aristocrates grecs, samedi 8 août en soirée, le public pourra prendre part au symposium, « le boire ensemble
    » : vin, poèmes, discussions et musique permettront de philosopher en compagnie de nos nobles amis antiques. Auparavant, Emmanuel Kromicheff, professeur de philosophie, donnera une
    conférence afin d’être initié à ce rituel. Enfin, après le banquet, le groupe Akrofolk 2.0 proposera de découvrir les danses traditionnelles grecques. Un petit bal improvisé entre les tentes du campement grec et sous les étoiles.


    Concours photo


    A vos smartphones et appareils photo pour éterniser ce weekend historique - Participez au concours photo ! Lancez-vous et allez à
    la découverte du musée, posez avec les grecs, soldats, esclaves, aristocrates, costumez-vous ou prenez-les en photo avec votre plus
    bel oeil de photographe !! Témoignez du weekend « Des grecs chez la dame de Vix » et postez vos plus belles photos avec les
    mots clés et hashtags : #TresordeVix et #selVix sur le réseau social INSTAGRAM. Les 5 photos, les plus originales, les plus belles
    se verront récompensées par le jury.


    DATES ET INFORMATIONS PRATIQUES


    Campement militaire grec : vendredi 7 et samedi 8 août de 10h à 12h et de 14h à 18h
    Démonstrations de combat : vendredi 7 août à 15h et samedi 8 août à 17h30
    Ateliers : vendredi 7 août de 10h à 12h et de 14h à 18h / samedi 8 août de 10h à 12h et de 14h à16h30
    Soirée spéciale banquet SAMEDI 8 AOÛT :
    Conférence «le banquet grec» par Emmanuel Kromicheff à 16h
    Banquet à 20h30
    Musique et danses traditionnelles à 21h30
    Tarifs : 3,5 € / 7 €

    "Hoplites en Galatia" une superbe animation au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    votre commentaire
  •  Personne ne se lasse des magnifiques photos de Jean-Pierre Gurga !

    En voici encore une très belle série...les photos sont cliquables pour en apprécier toute la beauté !

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga

    "Images printanières", de belles photos de Jean-Pierre Gurga


    2 commentaires
  •  L'écureuil, "Star" du jardin de Christian Labeaune, est bien gâté par le propriétaire des lieux, mais il n'est pas le seul ! 

    Heureusement le propriétaire du jardin a cassé les noix !! quel régal ...

    (au passage, admirez le matériel que Christian Labeaune utilise pour filmer ses adorables locataires...)


    1 commentaire
  •  La ville de Châtillon sur Seine a proposé, durant le mois de juillet 2015, des concerts de grande qualité au jardin de la Mairie, près du Kiosque à musique.

    Après  Nicolas Fourgeux Sextet le 10, les Oracles du Phono le 17, l'accordéon de Jean-Claude Fournier le 24, c'est le trio Adrian Clarck qui nous a ravis, le 31 juillet, avec sa musique jazzy douce et chaude à la fois !

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Dominique a assuré la sono durant le concert...

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Le trio Adrian Clarcke se compose d'un talentueux pianiste à l'orgue Hammond,  Damien Argentieri :

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Du fougueux batteur David Pouradier-Duteil aux solos incroyables :

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    D'une chanteuse à la voix magnifique, puissante et chaleureuse, Sandrine Conry :

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Le Trio Adrian Clarck modernise  les standards jazz, reprend des thèmes pop des années 70, mais se lance aussi dans des compositions personnelles.

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Sandrine Conry nous a confié être bourguignonne, de Saône et Loire (ce qui ne saurait m'être indifférent, car bien que Châtillonnaise d'adoption, je suis originaire de ce département !)

    Très à l'aise avec le public, Sandrine Conry a conversé avec lui, expliquant le pourquoi de ses interprétations en anglais. Ce n'est pas le sens des paroles qui compte, mais le rythme, le son jazz ...et c'est vrai que ses interprétations étaient incroyables de beauté ...

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Et Sandrine Conry vit ses chansons....

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine.

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine

    Ce fut un magnifique concert pour une belle soirée d'été..

    Merci à ce talentueux trio, et à la Municipalité qui nous a offert gracieusement ce spectacle que nous n'oublierons pas.

    D'ailleurs le public ne s'y est pas trompé, puisque les applaudissements ont été très nombreux...

    Une mention spéciale au batteur David Pouradier-Duteil qui nous a offert un solo éblouissant !

    Le trio Adrian Clark a ravi le public au jardin de la Mairie de châtillon sur seine


    votre commentaire
  • "Un jour, une église", première saison en Côte-d'Or

    visite guidée gratuite des églises suivantes :

    -le 5 août à 10 h 30 : Gomméville

    -le 5 août à 14h30 : Grancey sur Ource

    -le 7 août à 10 h 30 : Noiron-sur-Seine

    -le 12 août à 10 h 30 : Vertault

    -le 12 août à 14 h 30 : Molesme

    -le 19 août à 10h30 : Marcenay

    - le 19 août à 14 h 30 :  Laignes


    votre commentaire
  •  Jacky Stréer, secrétaire de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC), a accueilli les adhérents de la SAHC près du pont de Vix, pour la traditionnelle visite des fouilles sur le site du Mont Lassois.

    Il nous a emmenés à la rencontre de l'équipe de fouilles autrichienne qui travaille, le long de la route et de la Seine, sur l'emplacement du rempart de la levée 3.

    Visite des fouilles 2015 au Mont Lassois de Vix pour les adhérents de la SAHC

    Les fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois sont définitivement arrêtées. On y a découvert, en 2012, l'existence d'un nouvel édifice à abside aussi grand que celui  "dit de la Princesse de Vix". Mais rien n'a été fouillé, et ne le sera plus . Les chercheurs ont, en effet, décidé de laisser ce site durant 50, voire 100 ans, inexploité. Les futurs archéologues auront à ce moment-là des techniques certainement supérieures à celles utilisées actuellement.

    Pour l'instant les recherches se focalisent sur les fortifications gigantesques qui protégeaient le site à l'époque hallstattienne.

    Les chercheurs actuels possèdent un drone qui survole tout le site dans tous les sens. Ce drone est équipé d'une caméra thermique à infrarouges et de capteurs numérisés.

    Le voici en vol , il était très haut, très difficile à photographier sans zoom puissant...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Jacky Stréer nous montre sur ce plan l'état des fouilles sur les remparts. Le jour de la visite, nous étions le long de la route qui mène de Vix à Pothières, le long de la Seine (en bas du document), sur la levée 3.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    On voit ici le Mont Lassois, et à son pied une équipe de fouilleurs.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Voici qu'arrivent Bruno Chaume, Président de la SAHC, accompagné du responsable autrichien des fouilles des remparts du mont Lassois.

     

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Ce responsable des fouilles c'est Thomas Pertlwieser, assistant de l'Université de Vienne.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Bruno Chaume a présenté le travail extraordinaire que l'équipe autrichienne mène depuis de nombreuses années sur ce système complexe monumental.

    Ce travail qui nous sera ensuite commenté par Thomas Pertlwieser.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    La levée 3 est une des fortifications protohistoriques qui défendaient le flanc du Mont Lassois.(il y en a d'autres, explorées par une équipe suisse). Elle rejoint la Seine où celle-ci la tangente.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Pourquoi de telles fortifications gigantesques tout autour du Mont Lassois ? pour protéger le site, définir le territoire, mais aussi pour effrayer les assaillants....

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas, à l'aide de cette photo aérienne nous présente la levée 3.

    La route actuelle qui mène de Vix à Pothières suit la base des anciennes fortifications. Elle a dû, dans les temps immémoriaux, être un sentier en bas des murailles.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    A cet endroit, existe actuellement une rupture de terrain de 14 mètres, ce qui donne une idée de la hauteur des fortifications.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Nous nous sommes rendus ensuite vers les fouilles dirigées par Alexandra Winkler assistante à l'Université de Zurich. En effet, une équipe suisse fouille à cet endroit, en parfaite harmonie avec l'équipe autrichienne.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Il y a deux ans, l'équipe autrichienne avait mis à jour un endroit où se trouvait, à la base du rempart, un four. L'équipe s'étant déplacée, un autre emplacement de four a été trouvé, ainsi qu'un lieu d'artisanat.

    On le voit sur la photo que Thomas nous a montré au début (partie rectangulaire ):

    Visite des fouilles 2015 au Mont Lassois de Vix pour les adhérents de la SAHC

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    L'emplacement du four est visible car la terre est rouge, elle est en effet calcinée.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Derrière le four, à la base du rempart, existait un lieu d'artisanat, défini par des parties arrondies.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    On y a trouvé des morceaux de poteries, et un magnifique pic.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Nous nous trouvons ici près d'un passage en pierre qui descendait du Mont Lassois, en direction de la Seine, en traversant les remparts Ce chemin a une base aplanie parfaitement.

    Les remparts étaient sans doute constitués de poutres de bois verticales et horizontales pour donner de la stabilité, le tout était rempli de terre.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas nous a conduit ensuite le long du fossé qui se trouvait à la base du rempart.(L'emplacement des fossés a été révélé grâce à la prospection géomagnétique)

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas nous indique où nous sommes :

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Ce fossé qui a actuellement une profondeur de deux mètres devait être beaucoup plus profond, et mesurer près de 8 mètres de largeur.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les jeunes fouilleurs s'activent...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Le "clou" de cette sortie a été une révélation de Thomas Pertlwieser : à un endroit qu'il nous indique, les fouilleurs ont trouvé les traces d'un mur.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Dans la nature, on ne trouve jamais un empilement régulier de pierres comme ici, il s'agit donc d'un travail humain.

    Quelle était la destination de ce mur ?? ce sera aux équipes qui viendront les années suivantes de le découvrir.

    Espérons que ces fouilles pourront se poursuivre et que des subventions seront toujours accordées...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Un pot amical a réuni chercheurs et adhérents.

    Ce fut une bien belle visite qui nous a montré que le site de Vix fut un lieu extraordinaire de la période hallstattienne (premier âge du fer, -1300 à -400 avant Jésus Christ), un des plus impressionnants et des plus intéressants  d'Europe.

    Ce patrimoine qui fait l'admiration du monde entier est le nôtre,  un patrimoine à préserver et à faire connaître !

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles autrichiennes sur la levée 3, en 2013 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/fouilles-2013-au-mont-lassois-de-vix-et-au-pied-de-la-colline-a95408085


    1 commentaire
  • Les Amis du Canton d'Aignay le Duc nous ont proposé la visite fort intéressante d'un chef lieu de canton du Châtillonnais, Baigneux-les-Juifs.

    C'est Geneviève Lefèbvre, présidente de l'Association "Archives" qui nous a fait découvrir son village.

    Elle nous a fort bien présenté le patrimoine de Baigneux et a émaillé sa présentation d'anecdotes fort sympathiques.

    Ce sont les moines de l'abbaye d'Oigny qui ont permis la création de ce village en 1243, le lieu était en effet désert. Il était entouré, à quelques lieues, de villages déjà existants : Duesme, Oigny, Etormay etc....
     De nouveaux habitants s'y installèrent alors, attirés aussi par la franchise de taille et de corvées accordée par les co-seigneurs en 1259.

    Baigneux prenant de l'importance au XIIIème siècle,beaucoup de Juifs, attirés par le commerce vinrent s'y fixer et donner son surnom au village qui devint Baigneux-les-Juifs.

    Mais en 1420, Jean-le-Grand, capitaine-châtelain, les en expulsa sur un ordre de Philippe-le-Bon, Duc de Bourgogne.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Nous avons commencé la visite du village par le lavoir, qui a la particularité d'être à impluvium.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Ce lavoir date de la fin du XIXème siècle (1869-1872). Il pouvait alors accueillir jusqu’à huit lavandières. Il est alimenté par la source des tanneries mais aussi par l’eau de pluie récupérée grâce à sa toiture d’où son nom de "lavoir à impluvium".

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    La borne fontaine du lavoir est hélas, tarie en raison de la sécheresse de cet été 2015.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Geneviève Lefèbvre nous a conduits ensuite au centre du village.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Ce calvaire date du XVème siècle. Il possède un  socle mouluré qui porte un cadran solaire et des écussons.

    Son fût est en forme de tronc ébranché. Il se trouvait autrefois sur la place, on l’en a délogé pour installer le monument aux Morts.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Construites au centre du village dès le XIVème siècle  pour abriter foires et marchés , les halles de Baigneux  s'élevaient sur des piliers de pierre et douze colonnes de bois. Elles étaient totalement ouvertes jusqu’en 1589, date à laquelle l’abbé d’Oigny donna l’autorisation de construire des maisons aux quatre coins.

    On ne peut voir qu'une infime partie des restes de ces halles, d'autres parties situées à l'intérieur du pâté de maisons seront peut-être visibles un jour, si les propriétaires le veulent bien.

    Appartenant à l’abbaye d’Oigny, elles furent vendues comme bien national en 1791. Elles ont été fermées définitivement au XIXème siècle, les marchés eurent lieu ensuite sur la place. De nouvelles maisons ont alors été construites tout autour.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Cet endroit, que nous montre Geneviève Lefèbvre, était déjà cité en 1464 . Il  abritait "la tour où sont les prisonniers".

    La prison de la prévôté de Baigneux restera dans ce lieu jusqu’au XVIIIème siècle. Elle a été arasée et de nouveaux bâtiments ont été construits à sa place. On ne peut que l'imaginer...

    L'anecdote de la fille du geôlier, incarcérée...dans sa propre maison, pour un vol de poule, nous a beaucoup amusés...

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Près de l'endroit où se trouvait la prison, on remarque la maison dite "Maison Legrand" :

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    (Geneviève Lefèbvre nous confie que le restaurant La Calmagne va réouvrir bientôt, peut-être pour le vide greniers d'aujourd'hui !!)

    Voici une autre maison dite "la maison aux angelots" :

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    D'où proviennent ces petits anges de la façade ?, on ne le sait pas.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Le blason de la famille Rouhier (orné de trois roues) se trouve sur le fronton d'une lucarne de cette maison aux angelots,  proche de l'ancien hôtel de la Croix de Fer. Germain et Gilles Rouhier ont été respectivement prévôts et procureurs du roi à Baigneux aux XVIème et XVIIème siècles..

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Nous allons pénétrer dans la cour de l'ancienne Hostellerie de la Croix de Fer.

    A l'époque de la richesse du village bien d'autres hostelleries se trouvaient à Baigneux.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Voici la cour de l'ancien hôtel de la Croix de Fer, déjà cité en 1551, on peut y admirer cette belle galerie Renaissance.( qui me rappelle la "maison dite aux templiers" de Coulmier le Sec qui est sans doute de la même époque )

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Sur la place, voici une maison dite "maison aux cariatides", ses lucarnes sont remarquables.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Françoise Vignier nous confie qu'elle admire les sculptures de ces lucarnes chaque fois qu'elle passe à Baigneux. Elle nous explique que ces sculptures de cariatides ont été probablement inspirées au sculpteur local, par les dessins d'Hugues Sambin, célèbre sculpteur dijonnais qui a réalisé une maison aux cariatides à Dijon.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

     Geneviève Lefèbvre nous fait admirer l'ancienne maison seigneuriale, dont la date de construction (1561) est inscrite dans le blason d'une des lucarnes. Elle est remarquable par sa tour octogonale et son arche à plein cintre ornée de pilastres en saillie qui comporte des pointillés. Cette  demeure a appartenu aux seigneurs de Baigneux  jusqu'à  la  révolution.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

     Cette maison qui possède un porche original orné d’une tête de lion, fut longtemps la demeure de la famille  Trémisot qui a donné à  Baigneux trois prévôts et un procureur du roi.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Cette autre maison, dont la date de construction 1643 figure sur le fronton de la porte cochère, a appartenu à cette époque à Jean Loriot, chirurgien à Baigneux et Marie  Chamereau son épouse, d’où les initiales (JL MC) qui figurent de part et d’autre de la date.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Une autre maison avec une belle tour hexagonale :

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Nous arrivons devant l'église de Baigneux les Juifs...

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    (J'ai déjà réalisé un article sur cette église, je mettrai le lien plus loin. Aussi je ne commenterai pas les photos suivantes)

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Les fresques murales du plafond attirent le regard.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Une statuette d'une Vierge à l'Enfant nous invite à visiter l'ermitage du Val de Seine, proche de Baigneux-les Juifs.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Article sur l'église de Baigneux :

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-de-baigneux-les-juifs-a46748766

    Article sur l'Ermitage du Val de Seine :

     http://www.christaldesaintmarc.com/l-ermitage-du-val-de-seine-a1171659

     Un coup d'œil dans le cimetière pour admirer la tombe de Paul Olivier, décédé durant la Grande Guerre, tombe magnifiquement sculptée par son ami Léopold Argenton.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

    Ce Christ aux liens du XVIIIème siècle se trouve sur un chemin extérieur de Baigneux les Juifs, dans une propriété privée.

    Visite de Baigneux-les-Juifs avec les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc

     A Baigneux-les-Juifs, on peut également voir l’oratoire de Sainte-Anne ainsi que plusieurs croix de chemin et un certain nombre d’inscriptions gravées dans la pierre et apposées sur des maisons.

    Quelques mots sur l'Association "Archives" de Baigneux les Juifs :

    Baigneux ARCHIVES est une Association de Recherches Culturelles et HIstoriques du Village et de ses EnvironS.

    Son objectif est de préserver et de mettre en valeur le patrimoine historique et culturel de Baigneux-les-Juifs et de ses environs.

     A partir de cet objectif, assez large, peuvent se développer toutes sortes d’activités où se mêlent et se rencontrent la recherche du passé, des familles ou des lieux, le partage des souvenirs plus récents, mais aussi et surtout des activités qui favorisent les échanges et les rencontres.

    Voici le site de l'Association Archives :

     http://baigneux.association.pagesperso-orange.fr/index.html

    (j'ai pris des notes lors de la découverte de Baigneux, mais le site m'a aussi donné beaucoup d'informations complémentaires)

    Un grand merci à Geneviève Lefèbvre qui nous a si bien présenté son village...


    1 commentaire
  •  L'église de Gevrolles est sous le vocable de Saint-Pierre-es-Liens.

    Elle a été construite entre 1864 et 1866 sur des plans d'Henri Monniot, architecte de Châtillon sur Seine.

    L'église de Gevrolles

    La tour de l'église Saint-Pierre-es-Liens porte une pyramide à six pans, en pierre de taille. On y monte par deux escaliers situés dans des tourelles éclairé par des meurtrières.

    Deux cloches y sont installées : l'une de 1450 kg, l'autre de 800 kg. L'une d'elles a été offerte à l'église par Monsieur de Souzy, châtelain de Gevrolles, en 1913

    L'église de Gevrolles

    L'église a été construite dans le style "troubadour" c'est à dire reconstituant une atmosphère idéalisée du Moyen Âge, ici le style roman.

    Curieusement elle est orientée du sud au nord (normalement une église catholique doit être orientée d'ouest en est)

    La nef et les deux bas côtés sont soutenus par deux rangées de piliers.

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles

    Le plein cintre règne partout.

    L'église de Gevrolles

    Su chaque pilier une tête est sculptée.

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles

    L'église Saint-Pierre-es-Liens est récente, elle n'a donc pas de statues anciennes, sauf peut-être cette statue représentant saint Pierre enchaîné, donc "aux liens".

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles

    L'église possède de très beaux fonts baptismaux...

    L'église de Gevrolles

    Les vitraux sont également modernes, comme celui-ci, représentant saint Pierre et ses clefs.

    L'église de Gevrolles

    Ce vitrail représentant Jeanne d'Arc a été offert à l'église par le curé Lassalas, célèbre "prêtre-photographe".

    L'église de Gevrolles

    Les vitraux sont assez beaux, bien colorés, comme ce saint Hubert vêtu à la façon de Robin des Bois !

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles

    Une curiosité : l'église possède deux horloges différentes !

    L'église de Gevrolles

    L'église de Gevrolles


    1 commentaire
  • Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Onze peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais, en compagnie d'un peintre de Créancey ont exposé dans l'église de Gevrolles.

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Chantal Archambaud :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Amalia Cailletet :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Maripol Camus :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Rémi Courtejaire :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Françoise Debeaupuits :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Bernadette Desvignes :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Claude Ferreira :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Monique Hérard :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Françoise Labeaune :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Chantal Schaeffer :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Pierre Thuillier :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Nuria Calvo Tena de Créancey :

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Michel Diey a tenu, à la Mairie de Gevrolles, un stand qui a présenté les "Cahiers des Amis du Châtillonnais".

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Dans la Mairie de Gevrolles on pouvait admirer une belle exposition présentant l'histoire du village : patrimoine bâti mais aussi personnages caractéristiques comme le curé Lassalas, photographe amateur, mais d'un grand talent qui a réalisé de très nombreuses cartes postales animées du Châtillonnais...

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Jean Millot nous avait présenté des cartes postales de cet ecclésiastique qui fut curé de Gevrolles, mais aussi de Bissey la Côte.

     http://www.christaldesaintmarc.com/bissey-la-cote-village-du-canton-de-montigny-sur-aube-vu-par-jean-mill-a82948766

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Exposition de peintures dans l'église de Gevrolles, par les Amis du Châtillonnais

    Les expositions de peintures des Amis du Châtillonnais dans l'église, et des photos de Gevrolles à la mairie, étaient accompagnées par un vide-greniers très fréquenté.


    votre commentaire
  • Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais

    Vendredi 24 juillet, au local du Lions club de Châtillon sur Seine, une  petite réception a été  organisée pour dire au revoir à douze jeunes étrangers.

    Ces jeunes gens ont passé deux semaines au camp Roger Dilon à Vichy, et, la dernière semaine, ils ont été accueillis dans des familles des clubs de Châtillon, Montbard, Semur et Tonnerre.

    Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais

    Marc Odin, Président du Lion's Club Châtillonnais a rappelé l'action du Club en faveur des jeunes étrangers.

    L’association dite « Centre International du district 103 Centre Est pour la jeunesse » est désignée sous le terme « Camp Roger Dilon »

    Cette association a pour but l’organisation dans le district Centre Est, d’un rassemblement annuel francophone de jeunes gens et jeunes filles provenant de divers pays afin de leur faire mieux connaître notre pays et de créer entre eux un courant d’amitié dans une ambiance de vacances sportives.

    Les jeunes participants sont parrainés par des clubs du Lions Clubs International.

    A la fin de leur séjour de 15 jours à Vichy tous les ans les membres du Club hébergent pendant une semaine 3 à 4 jeunes et ils leur font découvrir les merveilles de leurs villes.

    Ces jeunes reçus ce jour là ,avaient été parrainés par les Clubs de Semur en Auxois (2), Montbard (6) Tonnerre (2) et Châtillon sur Seine (2).

    Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais

    Voici ces jeunes très heureux de leur séjour en France :

    Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais

    Lors de cette sympathique réunion, j'ai rencontré deux membres du Lion's Club de Montbard-Alésia .

    De gauche à droite: le Président Yves Bessard et le Vice Président Jean-Paul Martin.

    Tous deux m'ont rappelé que l'an prochain, les 13 et 14 août 2016, aura lieu une fantastique animation sur le site d'Alésia : les TractoFolies

    Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais

    Réservez donc dès maintenant, sur vos agendas, les dates de ce week-end de folie : les 13 et 14 août 2016  !

    Accueil de jeunes étrangers par le Lion's Club Châtillonnais


    votre commentaire
  •  La canicule était passée ce vendredi 24 juillet, aussi les châtillonnais sont venus très nombreux, près du kiosque du jardin de la Mairie, écouter l'accordéon de Jean-Claude Fournier.

    Concert au jardin de la Mairie

    L'accordéoniste est venu ravir les auditeurs de tout près...

    Concert au jardin de la Mairie

    Concert au jardin de la Mairie

    Concert au jardin de la Mairie

    Concert au jardin de la Mairie

    Puis Jean-Claude Fournier a rejoint dans le kiosque, un membre de son orchestre qui a chanté sur les airs de son accordéon.

    Concert au jardin de la Mairie

    Concert au jardin de la Mairie

    Beaucoup d'applaudissements ont salué les deux artistes...

    Concert au jardin de la Mairie

    Une petite averse n'a pas dissuadé les auditeurs, vite arrivée, aussi vite partie heureusement...et puis tout le monde avait apporté un parapluie !

    Concert au jardin de la Mairie


    1 commentaire
  • De bien belles photos printanières de Jean-Pierre Gurga.

    Elles sont bien sûr cliquables pour mieux les apprécier...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...

    Encore de belles "photos printanières" de Jean-Pierre Gurga...


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires