• Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les élèves des écoles Marmont et Cailletet se sont rendus au musée du pays Châtillonnais-Trésor de Vix.

    Ils ont été accueillis par  Yannick Mottier, passionné d'histoire gallo-romaine, qui a eu l'idée de reconstituer, avec des briques de plastique une maison de ville  gallo-romaine appelée "domus"

    Cette "domus" que les participants (écoliers le vendredi, adultes et enfants le samedi et le dimanche) ont eu à construire était de grandes dimensions (à l'échelle de 1/10) :2,50 mètres  sur 1,5mètre.

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Voici la "domus" déjà bien avancée...

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Yannick Mottier présente le plan de la maison gallo-romaine :

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Dans la salle consacrée à la ville gallo-romaine de Vertault, on voit une voûte reconstituée.

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'animateur a expliqué comment les gallo-romains construisaient pareille voûte.

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Plus tard, il faudra poser les poutres , les recouvrir de tuiles....

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Puis réaliser les sols en mosaïques...

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Ici une vraie mosaïque trouvée lors de fouilles dans le Châtillonnais :

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Plusieurs huisseries étaient exposées, avec des systèmes de fermetures antiques.

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Dans la salle pédagogique du Musée, une grande bâche prêtée par l'I.N.R.A.P. présentait le plan géant d'une "domus".

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les enfants ont ainsi situé l'atrium, le vestibule, la culina, les latrina, le tricilinum, le péristyle et l'impluvium...

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'I.N.R.A.P. propose aussi aux écoles intéressées des maquettes à découper et à assembler, en voici une terminée.

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers ont pu aussi participer aux fouilles.... http://www.christaldesaintmarc.com/de-passionnants-ateliers-d-initiation-a-l-archeologie-ont-ete-proposes-a142944268

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Près de l'atelier de construction de la "domus", on  pouvait voir une superbe vidéo, réalisée par les élèves du lycée Jean Vigo de Millau...

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Quel plaisir de se promener à l'intérieur de la "domus" terminée de Yannick Mottier...

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il y a peu, j'ai acquis un superbe torque inspiré de l'âge du bronze et du fer, à la boutique du Musée du Pays Châtillonnais, sans savoir qu'il était l'œuvre de Yannick Mottier qui est aussi bijoutier.

    Et je m'étais procuré l'an dernier, au Muséo-Parc Alesia, une jolie fibule qui venait aussi de son atelier !

    J'ai donc été très heureuse de le rencontrer et de le féliciter pour sa passion de l'époque gallo-romaine.

    Le voici mon beau torque qui a bien fait envie à plusieurs de mes amies !

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    et la fibule que je porte quotidiennement :

    Les écoliers de Châtillon sur Seine ont été des "bâtisseurs dans l'âme" au musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    votre commentaire
  • La Société Mycologique a organisé une sortie à la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay.

    Je n'ai pu m'y rendre, mais Marie-Geneviève et François Poillotte m'ont envoyé un compte rendu de cette journée, avec de superbes photos. Merci à eux !

    A la découverte des oiseaux de l’étang de Marcenay

     Peu de monde en ce dimanche 10 juin au petit matin. Les adhérents de la Société  mycologique ont préféré faire la grasse matinée ou participer aux nombreux vide-greniers. D’autres n’ont pu se libérer d’activités prévues à l’avance. Nous n’étions que 8, y compris les organisateurs, mais ce fut une belle journée, riche en découvertes, animée par Bernard Frochot qui nous a fait partager ses vastes connaissances en ornithologie.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot.... Nous nous sommes retrouvés vers 8 heures 15 face à l’étang. Ce plan d’eau avec ses 92 hectares est le plus grand étang de Côte d’Or. L’importante roselière a gagné en surface et recouvre aujourd’hui la presque totalité du plan d’eau. C’est, semble-t-il, la conséquence de la vidange qui a été effectuée il y a 3 ans et de la remise en eau récente. D’après Bernard Frochot, cela ne semble pas grave. L’étang devrait retrouver son équilibre, après peut-être un faucardage.

     Joël Gossmann, qui participe à la sortie, nous informe qu’il a été rempoissonné depuis peu. Ce rempoissonnement récent se traduit déjà par l’apparition d’une multitude d’alevins que nous pouvons observer au bord même de l’étang (peut-être de petites perches).

     Les oiseaux d’eau sont encore rares. Seules les Foulques macroules sont en nombre important car ils se nourrissent de végétaux. Nous pouvons observer les querelles incessantes des mâles et d’autres plus calmes qui préparent leurs nids de roseaux flottant à la surface de l’eau

    Plus loin, un arrêt tout près des roseaux touffus, nous a permis d’écouter le chant des Rousserolles, très particulier, qui, selon Bernard, se rapproche du coassement de la Grenouille. Nous ne verrons ni les oiseaux, ni leurs nids accrochés aux roseaux.

    On entend au loin, également, le chant bien connu des Coucous. Ces oiseaux affectionnent particulièrement les roselières à la recherche de nids à squatter.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    Suite à la vidange de l’étang et à la remise en eau, la végétation s’est fortement accrue.

     Cette situation a favorisé le retour de la Foulque macroule, consommatrice de végétaux.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    En empruntant le sentier sous le couvert de grands arbres, nous entendrons le chant de la Fauvette à tête noire, clair et mélodieux, et celui, très spécial et facilement reconnaissable du minuscule Troglodyte mignon, « l’énervé » d’après notre guide, dont le poids n’excède guère 7 à 8 grammes (15 à 20 grammes pour la Fauvette). Nous ne verrons qu’à peine ces espèces qui évoluaient dans les houppiers.

     C’est alors au sol, dans l’herbe, que nous ferons nos prochaines découvertes : un petit groupe d’Hygrophores coniques d’un beau jaune orangé vif et un peu plus loin quelques beaux Inocybes (Inocybe adaequata) à odeur classique et au pied rougissant.

     Nous avons poursuivi jusqu’à l’observatoire des oiseaux et, en cours de chemin, nous avons rencontré deux ornithologues lorrains, amateurs,  mais passionnés, incités à visiter les lieux par « Le Routard des oiseaux ».

     De l’observatoire nous avons suivi au loin les ébats d’un groupe de Cygnes tuberculés, adultes et petits, et la présence tout près d’un superbe spécimen isolé. Sur la rive opposée, dans les saules, des taches claires, sans doute des nids, sur lesquels des adultes au long bec droit se tenaient perchés, nous ont révélés la présence d’une héronnière (6 à 8 individus). Un héron cendré en vol au-dessus du lieu a confirmé notre hypothèse. Plus bas, à la surface de l’eau, quelques oiseaux blancs n’ont pu être identifiés : peut-être les dernières Aigrettes qui n’ont pas encore entrepris leur migration ou tout simplement des Hérons.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    (Cygne tuberculé)

     Au pied de l’observatoire, une Canne colvert a fait une rapide apparition avant de disparaître dans les roseaux. A peu de distance une femelle Foulque macroule accompagnée de jeunes a fait une apparition tout aussi furtive.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    (Femelle de Colvert)

     Foulque macroule et ses petits :

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    Dans le ciel Bernard nous signale le vol d’un Milan noir.

     Nous prenons le chemin du retour. Sur un tronc recouvert d’une épaisse couche de mousse, notre guide nous montre, à hauteur d’homme, les restes d’un nid de Troglodyte mignon.

     Au sol sur une branche morte, Brigitte Dewaèle nous fait partager sa découverte : un petit groupe de Pézizes toutes fraîches.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    (Péziza varia)

     Plus loin, Bernard marque un temps d’arrêt, lève le doigt pour nous inviter au silence et pour écouter le chant du Loriot d’Europe. Malheureusement nous ne verrons pas cette belle espèce d’un jaune lumineux. Elle se dissimule dans les houppiers des peupliers et des Saules qui constituent son habitat de prédilection en bordure d’étang.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    Au bout du sentier, une Sittelle torchepot parcourt les troncs des arbres à la recherche de son repas : insectes, larves, araignées … Elle est la seule, parmi les pics et grimpereaux, à se déplacer la tête en bas.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    (Une sittelle torchepot sur une branche)

    Sur l’arbre voisin, un Grimpereau des bois se livre à la même activité, en tournant autour du tronc. Il ne se déplace que la tête en haut contrairement à l’espèce précédente.

    Revenus presque au point de départ, notre guide, en ornithologue averti, examine avec attention les rejets qui poussent autour des troncs des grands peupliers. Sur l’un d’eux, il fait fuir un oiseau qui révèle la présence d’un nid dans lequel 3 (ou 4) oisillons au bec jaune-vert dorment profondément : ce sont des Verdiers.

    voici un endroit insoupçonné abritant un nid de Verdiers, occupé par une belle nichée :

     

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    La visite se termine vers 11 heures 30, avec un dernier regard vers l’étang. Cette fois, sur un espace libre de roseaux, évolue un couple de Grèbes huppés avec leurs deux poussins. Cette espèce, assez rare pour l’instant, deviendra plus abondante lorsque les populations de poissons seront reconstituées. La morphologie de ces oiseaux et la position des pattes vers l’arrière sont adaptées à une plongée rapide et en profondeur (à plusieurs mètres) pour capturer les poissons.

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    (Grèbe huppé et ses petits)

    A la découverte des oiseaux de l'étang de Marcenay, avec Bernard Frochot....

    La pluie commençant à tomber, la journée se prolongera et se terminera, à Etrochey, au domicile de Joël qui a eu la gentillesse de nous accueillir pour le pique-nique.

     Marie Geneviève Poillotte

    Photos : F. Poillotte

     


    votre commentaire
  •  Après la visite de Mussy sur Seine, et d'Essoyes, les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais se sont rendus sur le site d'une ancienne commanderie templière du département de l'Aube, celle d'Avalleur.

    La Commanderie d'Avalleur est une commanderie hospitalière d'origine templière située dans le département de l'Aube, région Champagne-Ardenne, à environ 25 km au sud de Troyes sur la commune de Bar-sur-Seine.

    La commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Ils ont été accueilli par José Cotel, membre de la direction de l'Office du Tourisme de Bar sur Seine revêtu d'une superbe tenue de templier.

    Avalleur, commanderie templière dans le département de l'Aube

    José Cotel nous a conté l'histoire  de ce véritable trésor templier.

    La commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La commanderie fut fondée au profit de l'Ordre du Temple vers 1167, par les dons effectués par le comte Manassès de Bar. Elle s'étendait  alors sur un domaine forestier de 200 arpents. Il est fait référence à la commanderie d'Avalleur à la date de 1172, d'après les cartulaires.

    À partir de cette date, on trouve des traces de donations qui devinrent de plus en plus nombreuses: en 1173, dons de Milon d'Avalleur, en 1174, don de l'usage du moulin de Besaces, par Étienne de Besaces, en 1204, dons des seigneurs locaux concernant des terres à Essoyes.

     D'autres dons furent faits en 1205, 1207, 1213 par Haymon aux frères de la commanderie, et 1219 par le seigneur de Rochefort et par Milon d'Autricourt.

     Le dernier templier de cette commanderie fut Chrestien de Bissey.

    Lors de la dissolution de l'Ordre du Temple en 1312, la commanderie revint à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Le domaine resta géré de la même façon.

    Le 8 février 1520, Avalleur s’agrandit par association avec la commanderie de Thors au nord-est.

     Devenue bien national à la Révolution, la commanderie passa aux mains d’exploitants agricoles. Dans le corps de logis, deux tours et la bergerie furent détruites et les bâtiments de la ferme furent remaniés au cours du XIXe siècle.

    Depuis peu le corps de logis de la commanderie, réaménagé à la Renaissance, a été superbement restauré par le département de l'Aube.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La façade ouest possède encore une tourelle, partie d'une ancienne porte fortifiée.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    De belles fenêtres à accolades :

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Des fenêtres à meneaux...

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Au dessus d'une porte, on admire un linteau armorié avec les blasons de la famille Choiseul (XVIème siècle).

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    José Cotel nous présente la chapelle templière d'Avalleur, qui devint un certain temps une église paroissiale de Bar sur Seine.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La chapelle a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 mars 1921.

    Comme la plupart des chapelles templières, celle d'Avalleur est de forme rectangulaire mesurant 25 mètres sur 6 mètres .

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Si l'intérieur est de style gothique, l'extérieur, quant à lui, est plutôt roman avec un portail à colonnes et chapiteaux.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    L'intérieur possède trois travées de croisées d'ogives avec une inspiration cistercienne.

     Le chevet plat, comme dans de nombreuses chapelles templières, est percé de trois longues ouvertures que l'on appelle un "triplet".

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Voici les deux "lavabos" où le prêtre faisait ses ablutions :

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Toutes les croisées d'ogives sont travaillées et ornées de décors floraux.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    mais aussi de personnages...

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

     On peut encore apercevoir des traces de fresques sur certains murs de la chapelle.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Nous nous dirigeons vers la sortie, mais nos amis "templiers" nous invitent , par groupes de dix, à monter voir la charpente de la chapelle

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La superbe charpente, du XIIIème siècle, est dans un état incroyable, préservée du temps depuis tant de siècles...

    Cette merveille, en forme de coque renversée, nous montre la maîtrise de ces charpentiers-templiers de génie.

    Cette charpente de chêne est arrivée jusqu'à nous dans un parfait état de conservation.

    Notre guide-templier nous révèle que le toit de la chapelle était recouvert de joubarbes, qui protégeaient la charpente en absorbant l'eau de pluie.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Des espaces permettaient à des pigeons voyageurs d'entrer sous la charpente. Ce sont les arabes qui ont inventé le transport d'informations par oiseaux, les templiers ont rapporté chez nous cette façon originale de communiquer .

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    On voit encore des inscriptions faites par les charpentiers du XIIIème siècle sur les poutres, c'est vraiment émouvant....

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Voici comment on liait les poutres entre elles  par "emboitement"

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Sur la façade nord de la chapelle, au-dessus d'une jolie porte romane, on admire le blason de Jacques de Souvré, commandeur de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en 1616.

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    La Commanderie templière d'Avalleur dans le département de l'Aube

    Merci à nos amis templiers de nous avoir si bien présenté ce "trésor" aubois en partageant avec nous  toutes leurs immenses connaissances historiques .

    Vous retrouverez José Cotel lors des visites d'églises châtillonnaises organisées par l'association "Un jour, une église",  dont voici le programme :

    http://www.christaldesaintmarc.com/un-jour-une-eglise-propose-un-tres-beau-programme-de-visites-d-eglises-a144804088


    votre commentaire
  • Deux groupes de rock folk seront invités par la Bibliothèque Municipale samedi 23 juin....

    L'équipe de la bibliothèque municipale participe à la manifestation
    "CHUT ! La Médiathèque Côte-d'Or fait du bruit" 
    et vous invite à venir écouter deux groupes de rock folk :
     
    samedi 23 juin dans la cour de la bibliothèque
     
    18h30 : "Flying way" (lycéens)
     
    19h: "John M." qui prépare son troisième album.
     
    Ces concerts seront suivis d'un échange avec les musiciens.
     
    Repli salle Espace Rencontres Loisirs en cas de mauvais temps.
    (Rue Albert Camus)
     

    votre commentaire
  • Pierre Magès était présent lors de la Commémoration 2018 de la Bataille de la Forêt.

    Il a réalisé une très belle et originale vidéo, mêlant aux images actuelles, celles, bien réelles, en noir et blanc, de la Résistance durant la seconde Guerre Mondiale.

    Merci à lui pour ce beau travail.

    (Mettre la vidéo en plein écran)


    votre commentaire
  • Voici quelques photos de la cérémonie en l'honneur des maquisards tués à Essarois, que m'a envoyées Jenry Camus, merci à lui.

    Tout d'abord au Monument aux Morts du village.

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

     Puis des photos de la cérémonie dans le parc du château, à l'endroit où les maquisards ont été tués.

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    Sur cette photo, on reconnait Monsieur Burtey (en bleu), qui était présent ce funeste jour.

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois

    La cérémonie 2018 du souvenir au monument des Fusillés et au monument aux Morts d'Essarois


    votre commentaire
  •  Après la visite de Mussy sur Seine et de sa collégiale, les adhérents de la S.A.H.C. se sont retrouvés dans un restaurant d'Essoyes qui domine le village cher à Auguste Renoir et sa famille, celui des "Demoiselles".

    Les Renoir, nous a-t-on dit plus tard, étaient de bons vivants, les adhérents de la S.A.H.C. aussi, le repas servi dans ce très bel endroit les a donc comblés !

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Voici les délicieux plats qui leur ont été proposés :

    un clafoutis d'andouillette à la moutarde ancienne :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Une timbale de chèvre frais et poivrons :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Une pintade farcie forestière, jus au porto :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Un suprême de lieu rôti à l'oseille :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Une tarte aux pommes meringuée :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Un tiramisu :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Après ce repas convivial, nous nous sommes dirigés vers le "Centre Renoir", situé au centre du village.

    Notre guide a retracé pour nous l'histoire de la famille Renoir, tout d'abord avec son arbre généalogique : Pierre-Auguste Renoir et sa femme Aline, née Charigot, leurs trois enfants:  Pierre (acteur), Jean (metteur en scène), Claude (céramiste) et leur nombreuse descendance.

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Les débuts de Pierre-Auguste Renoir, né à Limoges, qui rencontra Aline Charigot à Paris, dans la crèmerie où elle travaillait, ses rencontres avec d'autres peintres qui allaient eux-aussi devenir célèbres comme Claude Monet par exemple...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Gabrielle, modèle de Renoir, native d'Essoyes a fait partie de cette famille d'artistes...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Comme nous, les Renoir étaient de bons vivants qui appréciaient les bons produits de la région, Aline Renoir adorait faire la cuisine....

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Un superbe tableau où l'on reconnaît Aline Renoir, ses fils Pierre adolescent, et Claude dit Coco, soutenu par Gabrielle...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Une jolie photo de famille : Auguste, Claude et Aline Renoir à Essoyes...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Dans une salle à gradins, nous avons pu visionner un film très poétique et joliment illustré, sur la vie de la famille Renoir...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Puis nous nous sommes mis en route pour aller visiter la maison de Renoir qui est maintenant ouverte au public.

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    La maison de Gabrielle avec un beau portrait d'elle avec Coco.

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Nous voici face à cette maison que nous connaissions seulement par la peinture qu'en avait fait Pierre-Auguste...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Le salon qui servait aussi d'atelier au peintre :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais.

    La cuisine si chère à Aline :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Au premier étage se trouvent les chambres de la famille ...

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    La chambre d'Auguste :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    La chambre d'Aline :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    La chambre des enfants :

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Nous nous dirigeons à présent vers l'atelier du peintre situé dans cette petite maison (la seule que nous visitions autrefois).

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Au rez de chaussée, on a suspendu la chaise roulante qui permettait au peintre, devenu handicapé , de se promener dans le jardin.

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Sur les pas de Renoir à Essoyes, avec les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    Ce beau périple qui a conduit les adhérents de la S.A.H.C. de Mussy sur Seine à Essoyes n'était pas terminé !

    En effet nous avons pu ensuite visiter une ancienne commanderie templière, située près de Bar sur Seine, celle d'Avalleur.

    L'article qui la montrera  ce sera pour bientôt...

     


    votre commentaire
  • L’association « La Fabrique du Millénaire » vous invite à participer au 3ème forum des solutions qui se tiendra le vendredi 22 juin à 20 heures, salle Roidot à Aignay-le-Duc. Comme lors des deux précédents forums, nous souhaitons, en partenariat avec le GIP du futur parc des forêts de Champagne et de Bourgogne, mettre l’accent sur la pertinence des actions locales qui participent au développement des territoires ruraux. La thématique de cette 3ème session porte sur les patrimoines bâtis et archéologiques et sur les stratégies à long terme de leur valorisation. 4 grandes contributions seront présentées au public : le site de Bibracte, centre archéologique européen  avec Vincent Guichard, son directeur. L’association Arcade et son centre européen de design à Sainte-Colombe-en-Auxois par Alain Gislot, président-fondateur d’Arcade. Les jardins de Cohons retenus par la mission Stéphane Bern avec Sylvie Baudot, maire de la commune. L’abbaye d’Auberive présentée par Alexia Volot, directrice du centre d’art contemporain de l’abbaye. Des témoignages s’ajouteront à ces quatre présentations avec Yves Simon, président de l’association Villages Anciens, Villages d’Avenir, et avec Eric Dudouet, chargé du tourisme à la communauté de communes du Pays Châtillonnais et Félicie Fougère, responsable du musée du trésor de Vix, pour la valorisation du site du Mont Lassois.

    L’entrée est gratuite et à l’issue de cette rencontre-débat, une dégustation sera offerte au public présent. Après la découverte des vins du Muid Montsaugeonnais, ce sera au tour des crémants de Sylvain Bouhélier d’être mis à l’honneur.

     

    info@fabriquedumillénaire.fr

    https://www.facebook.com/LaFabriqueduMillenaire/

     


    votre commentaire
  • Un très beau concert orgue et guitare aura lieu à Saint-Nicola le 10 juin...

    Sylvain Pluyaut a présenté le concert et l'a débuté en jouant une œuvre immortelle que son père lui demande d'exécuter au début de chaque concert....sous peine de le déshériter !

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Cette œuvre chère à Yvon Pluyaut, c'est la Toccata de Jean-Sébastien Bach :

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Puis,  avec son complice Olivier Pelmoine à la guitare , tous deux ont interprété :

    Antonio Vivaldi (1678-1741) : Concerto RV 93 (original pour luth et cordes

    Jean-Philippe Rameau (1702-1766) Chaconne des "Indes Galantes", quatrième entrée (original pour orchestre)

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Olivier Pelmoine, seul, a joué deux œuvres de Joaquin Rodrigo :

    Joaquin Rodrigo (1901-1999) Fanfare de la Caballeria de Napoles y Españoleta, extrait de "Fantaisie pour un gentilhomme" (original pour orchestre)

    Joaquin Rodrigo (1901-1999) Concerto d'Aranjuez, 2ème mouvement (original pour orchestre)

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Sylvain Pluyaut a ensuite, seul, interprété :

    Camille Saint-Saens (1835-1921) Danse macabre pour orgue seul

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Yolande Estrat, Présidente de Châtillon-Scènes a remercié les deux artistes pour le merveilleux concert  qu'ils ont donné devant un public venu nombreux.

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Olivier Pelmoine a ensuite interprété, seul :

    Astor Piazzola (1921-1992) Campero et Compadre pour guitare seule

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Pour terminer ce magnifique concert Sylvain Pluyaut et Olivier Pelmoine ont joué ensemble :

    Mario Castelnuovo-Tedesco (1895-1968) Fantasia opus 145 (original pour piano et guitare)

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Une belle complicité entre musiciens...

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Les deux artistes ont comblé le public qui n'a pas ménagé ses applaudissements.

    Un superbe concert orgue et guitare a eu lieu à Saint-Nicolas, sous l'égide de Châtillon-Scènes..

    Quelques mots sur les artistes :

    Sylvain Pluyaut, Châtillonnais de naissance, a débuté la musique par l'étude de l'accordéon et du piano.

    Après différentes distinctions, il est devenu professeur d'orgue au CRR de Dijon , et organiste co-titulaire des orgues historiques Riepp-Callinet de Semur en Auxois.

    En 2013, Vincent Berthier, fondateur du centre de musique Baroque à Versailles a confié à l'organiste la tâche de travailler et de faire découvrir l'œuvre d'orgue de Jacques Berthier, son père, compositeur universellement connu, et auteur d'une œuvre d'orgue inouïe.

    Cette œuvre a été l'occasion d'une série de récitals qui a culminé le 20 juin 2015 à Notre Dame de Paris et enregistrée sur le grand orgue de la cathédrale de Dijon.

    Olivier Pelmoine : concertiste éclectique, se produit régulièrement en concert en France et à l'étranger. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (prix mention très bien) et de l'Ecole Normale de Musique de Paris, il remporte en 2000 au festival international de guitare de Montpellier, le premier prix.

    Dédicataire de nombreuses œuvres, il enregistre , sous le label Skarbo, différentes œuvres.

    Professeur titulaire d'enseignement artistique, il enseigne depuis 2009 la guitare au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon, ainsi qu'à l'Ecole Supérieure de musique de Bourgogne Franche-Comté.

    Directeur artistique de l'événement "Guitares à Dijon".


    votre commentaire
  •  Les inscriptions à l’Ecole Municipale de Musique de Châtillon-sur-Seine pour la rentrée 2018/2019 ont lieu jusqu’au 30 juin

     Disciplines enseignées : clarinette, saxophone, flûte à bec, flûte traversière, trompette, trombone, tuba, piano, batterie, percussions, djembé.

    Eveil musical (de 4 à 6 ans), Formation Musicale, préparation à l’Option Musique du Baccalauréat, chorale (de 9 à 14 ans).

    Pratiques collectives

    Contact : Caroline MARTIN

    Ecole Municipale de Musique

    17, rue de Seine – 21400 Châtillon-sur-Seine

    Tél : 03.80.81.28.39 (ne pas laisser de message)

            06.18.36.27.07

     Mail : ecoledemusique.chatillon@orange.fr

     

     


    votre commentaire
  • Les adhérent(e)s de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont fait trois belles sorties historiques le 9 juin 2018.

    Ils ont tout d'abord visité la jolie petite ville médiévale de Mussy sur Seine et sa superbe collégiale,  puis ils sont allés à la rencontre du grand peintre Pierre-Auguste Renoir à Essoyes. Et pour terminer cette enrichissante journée, ils ont rencontré deux Templiers qui leur ont présenté l'ancienne Commanderie d'Avalleur. Un beau voyage dans le temps !

    Le village de Mussy Sur Seine s'appelait autrefois , avant la Révolution, Mussy l'Evêque, car il était le lieu de la  résidence d'été de l'évêque de Langres.

    C'est ce que nous a appris, en préambule de la visite, notre aimable guide.

     

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Nous débutons la visite par cette superbe allée-promenade de 400 mètres, plantée de tilleuls . Elle fut aménagée sur le revers des anciens fossés entourant la ville, par l'évêque de Langres, monseigneur Luzerne (ça ne s'invente pas !), au début du XVIIIème siècle, pour faire plaisir aux habitants du village qui se plaignaient de ne pas avoir un lieu rafraîchissant pour se rencontrer.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    A droite se situe l'usine CRIC qui fabrique des jouets.Une fresque est peinte sur le mur.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le village de Mussy sur Seine possède beaucoup de très belles maisons. Certaines sont superbement restaurées comme celle-ci :

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Des têtes sculptées ont été utilisées pour la décoration de certaines  maisons.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Une très belle bâtisse  qui aurait bien besoin d'être restaurée...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Nous sommes ici devant le "grenier à sel", fondé au XIVème siècle, après la création de la gabelle.

    Remanié à la Renaissance, ce grenier à sel desservait cinquante paroisses.

    Le porche ouvre sur la rue des Juifs.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Dans la rue des Juifs, on admire la superbe maison du Rabbin ou synagogue, qui date de la Renaissance.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le long des petites rues , on trouve des pierres sculptées qui proviennent sans doute des anciennes fortifications qui servirent ...de carrières de pierre aux habitants.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Cette maison faisait partie de l'ancien hôpital.

    Nous n'avons pu la visiter, mais vous pourrez cliquer sur le lien en fin d'article pour en avoir une petite idée.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Une halte auprès de l'ancien canal de Mussy, aujourd'hui comblé.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Nous passons dans la ruelle de Mauconseil...qui portait bien son nom, nous a dit notre guide...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Et rejoignons le boulevard de l'est qui longe la Seine.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Une tour faisant partie des anciennes fortifications est toujours debout. On ne l'a pas détruite car elle servit longtemps de lieu où l'on parquait les bêtes destinées à l'abattoir.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Les dernières inondations ont fragilisé l'entrée, nous n'avons pu admirer  ses murs de 3m50 d'épaisseur et sa superbe voûte. (à voir dans le lien plus bas)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    L'abattoir est maintenant désaffecté.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    La ville de Mussy a la particularité de posséder des passages nommés "ruelles", qui, de la rue Gambetta, permettent d'accéder à la Seine.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Rue Gambetta, on admire un superbe "Christ aux liens", malheureusement pas très bien mis en valeur...(le chéneau, les fils électriques...sans commentaires)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Au fond de cette rue existait un couvent , apparenté avec un de ceux de Châtillon sur Seine.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Nous voici près de l'Hôtel de Ville de Mussy, qui était autrefois le château où les évêques de Langres venaient passer l'été, depuis le XIIIème siècle, loin des "froidures" du plateau de Langres...

    Ce beau bâtiment a connu des malheurs : incendies, destructions gratuites, remaniements sévères au XIXème siècle, mais il est toujours bien agréable à regarder. Les intérieurs sont encore très beaux, un bel escalier permet de rejoindre le premier étage.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Une fenêtre de l'ancienne chapelle des évêques a été heureusement conservée.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Un joli point de vue sur un bras de la Seine...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Près du lavoir nous admirons ce calvaire...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    sa Vierge à l'Enfant naïve...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    et son fût décoré.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le lavoir a été restauré, il présente une superbe charpente.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy possède un château , propriété du Maire de la Commune.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Au bord du parc on admire cette maison appelée "Maison du chanoine",  typiquement Renaissance. C'est la maison la mieux conservée de l'ensemble canonial qui entourait la collégiale, elle a été superbement restaurée.

    (Je lui trouve une certaine ressemblance avec la maison "dite des Templiers" de Coulmier le Sec)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le long des rues de Mussy on aperçoit de belles plaques ....

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Et celle-ci, étrange, un frère trois points habiterait-il ici ?

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

     J'avais déjà visité la jolie ville de Mussy sur Seine avec un guide de l'Office du Tourisme.

    En cliquant sur ce lien vous pourrez voir des lieux que nous n'avons pas pu visiter avec la S.A.H.C : l'ancien hôpital et son collectionneur de réveils, le magnifique intérieur de la tour du boulevard de l'est...et même la glacière des évêques de Langres !.

    http://www.christaldesaintmarc.com/une-visite-de-mussy-sur-seine-bourg-medieval-a5419884

    La collégiale Saint-Pierre-ès-liens de Mussy est maintenant presque restaurée... la blancheur de ses murs extérieurs nous a surpris...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Cette collégiale possédait au Moyen-Âge un chapitre de 13 chanoines qui y siégeait.

    Construite au XIIIème siècle, les dix chapelles latérales furent ajoutées au XVIème siècle.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    On peut maintenant voir les voûtes gothiques et admirer les vitraux.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Je remarque dans ce vitrail que  Satan, le serpent tentateur, possède un buste de femme ailé !!! ai-je la berlue ? c'est vrai qu'à l'époque on traitait les femmes de tentatrices ....

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Ce Christ aux liens est magnifique, quelle douleur sur son visage...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Notre guide nous révèle qu'autrefois existait à Mussy un atelier de sculpteurs.

    Ces artistes réalisèrent au XIVème siècle des œuvres de toute beauté comme cette statue de saint Jean-Baptiste, et les gisants du Sire et de la Dame de Mussy.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le chanoine Bréjard fonda la quatrième chapelle de la collégiale en 1594. Il a dû habiter la belle maison Renaissance, vue précédemment.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Dominique Masson nous montre un triptique dont la partie gauche représente saint Vorle. (Nous écrivons habituellement Vorles avec un S)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Les gisants du Sire et de la Dame de Mussy , fondateurs de la collégiale, ne sont pas visibles actuellement car cernés d'échafaudages. Vous les verrez mieux en cliquant sur le lien suivant.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

     Au début des rénovations de la collégiale de Mussy, tout n'était pas caché, en particulier les magnifiques gisants du sire de Mussy et de son épouse, et d'autres très belles statues. Vous pourrez les voir en cliquant sur ce lien :

     http://www.christaldesaintmarc.com/la-collegiale-de-mussy-sur-seine-a91762845

    L'Office de Tourisme nous a réservé une surprise : une dégustation de produits artisanaux de la région Champagne-Ardennes...

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Des délices....

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Le champagne Clérambault de Neuville sur Seine accompagnait à merveille ces agréables dégustations, mais on pouvait aussi apprécier du jus de pommes du pays d'Othe.

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)

    Mussy sur Seine, village de caractère, a été visité par les adhérents de la Société historique et Archéologique du Châtillonnais (S.A.H.C.)  à notre guide  et au Syndicat d'Initiative de Mussy sur Seine pour leur sympathique accueil.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires