•  A Vaugimois, hameau de Villaines en Duesmois, on peut voir une belle mare, qui en réalité n'en est pas une : c'est simplement un bassin qui capte l'eau de la Laigne, entre sa source et  sa disparition (elle ressortira à Laignes).

    Cette "mare" servait autrefois d'endroit où on lavait les moutons.

    Elle a été réalisé avec art, avec "un bahut et un cordon", elle est parfaitement maçonnée, y compris le fond, la voici :

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    L'arrivée des eaux de la Laigne :

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    La sortie des eaux de la Laigne :

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

     Une association de maçons de la Creuse, basée à Felletin, organise tous les ans, des voyages pour ses adhérents, à la recherche des travaux effectués par leurs ancêtres. Cette année ils se sont rendus dans la Loire pour voir le viaduc de Montveneur, en Côte d'Or pour admirer la mare de Vaugimois et le viaduc de Sainte Colombe sur Seine, et ont fini leur périple par Clamecy.

    "Les Amis du Châtillonnais" ont préparé avec "Les Maçons de la Creuse" ce voyage en Châtillonnais, les ont rencontrés à la mare de Vaugimois, puis durant une visite de Châtillon sur Seine et enfin à Sainte Colombe sur Seine.

    Voici les voyageurs Creusois arrivant à Vaugimois :

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Le Président de l'association des Maçons de la Creuse et ses adjoints ont été accueillis chaleureusement par Claude Fontaine, le Maire de Villaines en Duesmois dont dépend le hameau de Vaugimois.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Une jolie surprise attendait les Creusois : Christophe Verdot, musicien de la Lyre, accompagné par ses enfants a joué le joyeux "Enfants de la Bourgogne", chanté en chœur par les Châtillonnais présents !

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Même les vaches sont mélomanes à Vaugimois !

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Claude Fontaine a présenté sa commune, son histoire, ses belles constructions comme son château et ...sa mare !

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Puis madame Dominique Lecointre-Montagne a évoqué Jean Theillard , ce maçon creusois qui construisit ce magnifique plan d'eau.

    C'est en retrouvant dans un grenier son livre de comptes, que l'on a su qu'il avait travaillé en Bourgogne, à 800 kms de son village de Fransèches...On sait ainsi qu'il a travaillé  à Châtillon sur Seine et ses alentours( Sainte Colombe sur Seine,Etrochey, Bouix, Griselles), au sud de Châtillon sur Seine (Nesle, Savoisy, Villaines en Duesmois, Aisey) et près de l'Yonne (Asnières en Montagne) et dans l'Yonne (Ravières, Cry).

    Jean Theillard logeait chez l'habitant, souvent à Châtillon sur Seine chez le boulanger Decombat, rue de Chaumont (actuellement rue docteur Robert).

    En 1855 il réalisa la mare de Vaugimois, mare de forme ovale, ouverte aux deux extrémités, entre deux murs maçonnés. Il se fit aider par des tailleurs de pierre, un terrassier, trois maçons. Le chantier dura six mois, mais quel beau résultat, n'est ce pas !

    D'autres Creusois sont venus en grand nombre dans notre région, sans doute, au départ, pour la construction du Canal de Bourgogne. Certains y sont restés et y ont fait souche comme les Botte, les Sauvanet dont les noms de deux de leurs fils morts pendant la Grande Guerre sont inscrits sur le Monument aux Morts de Châtillon sur Seine.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Le Président des Maçons de la Creuse remit un cadeau au Maire de Villaines en Duesmois : les paroles encadrées d'une célèbre chanson creusoise . Il l'a invité à chanter avec les adhérents cet sorte d'hymne à une courageuse profession ...

    Cette chanson a été écrite par Jean Petit dit Jan dau Boueix (1810-1880), l'auteur était tailleur de pierres puis entrepreneur.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Les voyageurs ont ensuite admiré le beau travail d'un de leurs compatriotes, les appareils photos ont immortalisé ce moment plein d'émotion !

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Les habitants de Vaugimois avaient préparé une agréable collation pour les voyageurs, ce fut une bien belle matinée de rencontres....

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Puis le car est reparti avec ses voyageurs pour Châtillon sur Seine...

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Les Amis du Châtillonnais ont présenté notre ville depuis l'esplanade Saint Vorles.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Monsieur et Madame Botte, descendants de maçons de la Creuse qui ont fait souche en Bourgogne ont évoqué leurs ancêtres.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    L'après-midi les Creusois devaient se rendre au pied du viaduc de Sainte Colombe, mais ils n'ont pu le faire, car il était en effet impossible au car de passer par les rues tortueuses du village.

    C'est donc un de leurs représentants qui s'y est rendu, accompagné par Jean Millot. Ce dernier lui a conté l'histoire de la construction de ce viaduc, puis sa destruction en partie pendant la dernière guerre.

    Cette arche, sous laquelle ils se trouvent, a été détruite, elle a été refaite en béton.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    On voit encore la magnifique construction des piles, quel beau travail faisaient ces Creusois ! Un de ceux-ci, Etienne Verguet, né à Lépinas en 1843, travaillait pour l'entreprise Labry et Charle. Le viaduc fut construit en 1878.

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!

    Et sous les piles creusoises du viaduc, coule toujours la Seine...

    Des maçons de la Creuse en visite dans le Châtillonnais !!


    votre commentaire
  • Un atelier calligraphie a eu lieu à la médiathèque de Laignes

    Onze enfants de 6 à 11 ans ont découvert la calligraphie en écrivant l'initiale de leurs prénoms à la manière du Moyen-Age. Ils ont pu aussi l'agrémenter d'enluminures. Cet atelier animé par Brigitte Bordot fut très apprécié des jeunes participants qui ont présenté des œuvres vraiment magnifiques.

     


    votre commentaire
  • Conférence sur Louis Desliens

    Invité par les Amis du Musée du pays Châtillonnais Trésor de Vix, et par les Amis du Châtillonnais, Gérard Braganti, ancien cardiologue à Châtillon sur Seine, actuellement installé à Luxeuil les Bains, a présenté un ouvrage sur un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : la vie et l'œuvre extraordinaire d'un célèbre châtillonnais : Louis Desliens.

    Robert Fries, Président des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix...

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    et Dominique Masson, Président des Amis du Châtillonnais, ont présenté l'auteur ...

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    et son livre : "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie animale ".

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Gérard Braganti nous a tout d'abord confié l'origine de son intérêt pour Louis Desliens. Lorsqu'il exerçait à Châtillon sur Seine, il était devenu très ami avec Michel Desliens et son épouse Marie-Thérèse, petits enfants de Louis. Michel fit lire, un jour, à son ami un ouvrage écrit par son grand-père, ouvrage qui relatait ses expériences sur la cardiologie des chevaux.

    Gérard Braganti se rendit compte alors, que Louis Desliens avait découvert énormément de choses, bien avant que d'autres ne le fassent...et reçoivent le prix Nobel !!!

    C'est Louis Desliens qui aurait dû recevoir le prix Nobel !

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Pour nous montrer les expériences extraordinaires faites par Louis Desliens, Gérard Braganti nous a projeté un diaporama très explicite et très complet .

    Il a accepté avec son habituelle gentillesse, que je le reproduise sur ce blog, merci à lui !

    (Les trois premières diapositives sont un peu pâles, car la lumière de la salle n'avait pas été éteinte, les suivantes sont meilleures....)

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Après sa superbe conférence, devant une salle pleine à craquer, Gérard Braganti a répondu aux questions des auditeurs.

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Puis Félicie Fougère, Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, a entraîné les nombreuses personnes présentes dans le nouveau "Cabinet de Curiosités" du Musée. Une salle est consacrée à Louis Desliens, on peut y voir une partie de la collection d'instruments que Michel Desliens avait collecté après la mort de son grand-père. Michel disparu, c'est son épouse Marie-Thérèse qui a en fait don au Musée.

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

     

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Gérard Braganti a ensuite dédicacé son livre " Invention de l’exploration cardiaque moderne par Louis Desliens, vétérinaire" paru aux Éditions L’Harmattan en 2013, avec beaucoup d'humour...

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti

    Il a retrouvé avec plaisir beaucoup de Châtillonnais qui ne l'ont pas oublié....

    "Louis Desliens, un vétérinaire précurseur en cardiologie" une conférence de Gérard Braganti


    2 commentaires
  • Jenry Camus vous communique :

    Le 6e Salon des peintres des Amis du Châtillonnais  se tiendra du jeudi 28 au dimanche 31 mai ( de 14h à 19h - entrée libre)à la Salle Schreder (Loisirs et Rencontres)

    Un gros changement dans l'organisation de ce Salon qui se déroulait jusqu'alors dans la Salle des Bénédictines.

    En tant que président des peintres, je souhaitais donner un nouvel essor à ce Salon avec un invité d'honneur, ce qui était impossible aux Bénédictines.

    J'ai contacté Maryvonne Jeanne-Garrault, artiste bretonne et châtillonnaise, qui a accepté.

    D'autre part, c'est dans un espace plus grand, plus aéré, que le public découvrira les nouveaux tableaux, huiles, acryliques, aquarelles, collages de 24 peintres de l'Association.

    Le Salon ne durera que 4 jours dans cette belle salle un peu éloignée du centre ville. Et je souhaite que les amateurs de peinture viennent nombreux pour admirer les "poupées " de Maryvonne Jeanne-Garrault  et encourager nos peintres, des passionnés, des amis.

    D'autre part, le samedi 30 à 17h30, la musique aura rendez-vous avec la peinture.  Les visiteurs seront accueillis en musique devant les tableaux par des solistes et pourront ensuite écouter un concert de France Accordéon dirigé par Elisabeth Studer.


    votre commentaire
  • Le cerveau

    Gilles Seytre, Président du SIVU Montagne a demandé à Didier Perrin,, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, de présenter une conférence intitulée "Comment bien nourrir notre cerveau, prévention des maladies cardiovasculaires"

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Cette conférence a eu lieu mercredi 20 mai 2015, au CSCL dirigé par Clément Vicic.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Pour débuter cette passionnante conférence, Didier Perrin nous a donné de précieuses indications pour reconnaître si une personne est victime d'un Accident Vasculaire Cérébral (AVC).

    Vous qui me lisez, notez donc bien les symptômes qui doivent alerter. Si ces signes sont reconnus il faudra très vite emmener le malade à l'hôpital si l'on veut le sauver. C'est en effet dans les  3 heures qui suivent que le patient doit recevoir une injection.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Après cette mise en garde capitale, Didier Perrin a commencé sa conférence par une constatation alarmante:

    -Les maladies cardio-vasculaires (MCV) sont la première cause de décès dans le monde et la 2ème cause de décès en France (environ 138 000 décès par an)

    -L'incidence des MCV est plus élevée chez les hommes que chez les femmes, mais les MCV tuent plus les femmes que les hommes

    -Les MCV tuent autant que l'ensemble des cancers.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Le conférencier nous a ensuite rappelé ce qu'est le système cardio vasculaire, et la dangerosité des plaques d'athérome qui obstruent petit à petit les artères.

    La plaque d'athérome c'est la constitution dans une artère d'un amas de cholestérol oxydé, de plaquettes, qui peut éventuellement se calcifier, et qui augmente petit à petit de volume, jusqu'à l'obstruction des vaisseaux.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Quels sont les facteurs de risque d'apparition de la plaque d'athérome ?

    On trouve : le déséquilibre alimentaire qui conduit à l'obésité, le diabète, l'hypercholestérolémie, l'hypertension artérielle, le tabac et la surconsommation d'alcool.

    Comment prévenir les risques de MCV ? il faut avoir une bonne hygiène alimentaire

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Il faut surveiller la croissance des enfants...

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Didier Perrin nous a donné ensuite les bases de l'équilibre alimentaire.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Il nous a rappelé ce qu'est la digestion :

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Quelles sont les différentes catégories d'aliments à notre disposition ?

    -Les aliments riches en protéines animales : viandes, œufs, poissons

    -Les produits laitiers : lait, yaourts, fromages blancs, fromages

    -Les végétaux : fruits et légumes

    -Les féculents : céréales, pâtes, riz, pommes de terre, maïs, châtaignes, légumes secs, bananes etc...

    -Les matières grasses :huiles, beurre, margarines

    -Les produits sucrés : bonbons, pâtisseries, chocolats, confiture, miel etc...

    Ces aliments nous apportent des protéines, des glucides,des lipides, des vitamines et sels minéraux, des fibres, de l'eau.

    Comment construire l'équilibre alimentaire sur une journée ?

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Les lipides (graisses) sont à bien choisir :

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Conseils pour améliorer le bilan lipidique: éviter les charcuteries grasses, privilégier les viandes maigres, consommer des poissons gras (saumon, sardine ou maquereau), des fruits de mer, utiliser l'huile d'olive et l'huile de colza ou de noix (à froid seulement), limiter le beurre (10g par jour), consommer des produits laitiers demi-écrémés, des yaourts, des fromages (seulement 30g par jour), limiter les glaces, les pâtisseries du commerce et l'alcool, consommer des fruits et légumes.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Didier Perrin termina sa conférence par l'alimentation du cerveau, et tout d'abord par sa physiologie.

    -Le cerveau est composé de 170 milliards de cellules dont 90 milliards de neurones

    -La vitesse de l'influx nerveux peut aller jusqu'à 100m/seconde

    -Il est composé de deux hémisphères, chacune étant divisée en plusieurs zones qui assurent chacune des fonctions spécifiques.

    -Le cerveau régule les autres systèmes d'organes du corps, en agissant sur les muscles ou les glandes

    -Il constitue le siège des fonctions cognitives

    -Ce contrôle centralisé de l'organisme permet des réponses rapides et coordonnées aux variations environnementales.

    -Les réflexes ne nécessitent pas l'intervention du cerveau. Toutefois, les comportements plus sophistiqués nécessitent que le cerveau intègre les informations transmises par les systèmes sensoriels et fournissent une réponse adaptée.

    Les besoins du cerveau :

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    Le conférencier fut très applaudi , il répondit ensuite aux questions des auditeurs.

    Voici ses coordonnées  si vous avez besoin d'être aidé(e):

    Didier Perrin

    16 boulevard de l'Université

    21000 Dijon

    06 78 30 10 76

    L'atelier-cuisine du CSCL avait préparé un buffet diététique délicieux, avec les aliments recommandés par le nutritionniste.

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

    "Le cerveau, ses besoins spécifiques", une conférence proposée par le SIVU Châtillonnais-Montagne

     

     


    votre commentaire
  •  Les Amis du Châtillonnais, en la personne de son Président Dominique Masson, nous ont fait découvrir une très ancienne ferme, à la limite de l'Yonne et de la Côte d'Or, "La Grande Vesvre".

    La grande Vesvre n'est pas une abbaye, ou un prieuré, c'est une ferme templière. A première vue il n'y a pas de rapport avec la fondation de Clairvaux, et pourtant saint Bernard s'intéressa à l'ordre des Templiers....

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    L'implantation de l'ordre Templier dans l'Yonne remonte à 1186. A cette date, Hugues Curebon et son frère Pierre font don aux frères du Temple de leurs biens, sis au village de Nuits-sous-Ravières, comprenant bâtisses, prés et pâturages, ainsi que deux serfs, Germain et Constant, leur famille et postérité.

    Le village de Nuits était à cette date sous le contrôle de l'évêque de Langres. Manassès, l'évêque confirma l'acte de donation. Cette première ferme qui devint commanderie, fut appelée Saint Médard. Bientôt y furent rattachées trois autres fermes :Fontenay (près de Chablis), Marchessoif (près de Tonnerre) et la Vesvre entre Gigny et Nicey.

    Guibert de Gigny donna aux Templiers les bois et pâturages de la Vesvre et un homme qui devait 4 sous à son frère Mathieu.

    Les donations se suivirent au cours des siècles, agrandissant le domaine de la Vesvre.

    En 1307, Philippe le Bel et son conseiller Nogaret, instruisirent un procès en hérésie aux Templiers. L'ordre fut dissout par le pape ClémentVI, et les possessions des Templiers : la Vesvre, Marchessoif et Saint Médard (qui devint Saint Marc) passèrent sous l'autorité des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem qui les conserveront jusqu'à la Révolution.

    En 1752 le terrier de la Grande Vesvre contient un état très détaillé des biens et des droits appartenant à l'ordre de Malte.


      -Une chapelle sous l'invocation de Saint-Georges, bâtie de pierres et couvertes de laves, assise joignant le Rupt de Jarcey, peu éloignée de Granges et construite tout à neuf.


    -Un grand corps de logis à gauche en entrant dans la cour, de longueur de 114 pieds sur 28 de large, hors-oeuvre, et flanqué de deux tours carrées aux extrémités, dans lequel sont les logements ci-après déclarés, savoir : ceux pour l'habitation dudit sieur commandeur, composés par le bas d'une cuisine, à côté et à gauche dans la tour un grand office, de même côté un grand cabinet qui règne pour partie sur l'escalier; dans la dite cuisine un escalier à rampe de bois de chêne, sur la cuisine une grande chambre, à côté un cabinet joignant l'escalier, un autre grand cabinet dans la tour, attenant de la dite chambre, une autre fort grande et à cheminée comme la précédente et sûr les dites chambres deux grands greniers.

     
    -Pour les logements des fermiers une cuisine à cheminée, une autre chambre attenant dans laquelle est un escalier tournant ; une chambre haute sur la cuisine, etc...

     
    Suit l'indication des autres bâtiments destinés à l'exploitation du domaine, puis le procès-verbal ajoute : « les dites constructions entourées d'un grand fossé dans lequel l'eau du Rupt de Jarcey passe, à l'exception des deux granges et de la chapelle qui sont au-delà dudit Rupt de Jarcey. »

    (source :http://www.templiers.net/etudes/index.php?page=La-Grande-Vevre-de-Gigny )

    Voici ce qui reste de cette ferme templière de nos jours :

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Dominique Masson nous montre où se trouvaient les fermes templières de notre région.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    A la place de ce pont en pierre se trouvait autrefois un pont levis.

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Le ruisseau du Rupt de Jarcey coule le long des bâtiments.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    On peut encore admirer les superbes charpentes des granges.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre


    votre commentaire
  • Mercredi 20 mai 2015, dans le cadre du 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux par saint Bernard, une visite guidée de l'ancien prieuré de Jully les Nonnains et des églises de Jully et de Gigny, a été organisée par les Amis du Châtillonnais et Châtillon-Scènes.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Claude Garino, membre de l'Association pour la sauvegarde et l'animation du château de Jully, nous attendait au sommet de la butte-témoin où se trouve ce qui reste du château et du prieuré de Jully-les-Nonnains.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Claude Garino est passionné par ce lieu qui fut tout d'abord un château construit par Milon, comte de Tonnerre, mais qui passa ensuite au Comté de Bar sur Seine.

    Il nous a conté son histoire.

    Le futur saint Bernard demanda au Comte de Bar sur Seine son château de Jully pour accueillir les épouses et les filles, nobles pour la plupart, entrant en religion. Le Comte offrit alors Jully à l'abbaye de Molesme.

    Le prieuré de Jully fonctionna sous la règle bénédictine, Elisabeth, femme de Gui, frère aîné de Bernard en fut la première prieure . En 1124,  Hombeline (Ombeline, Humbeline) sœur de Bernard, entra à son tour en religion, après son père et tous ses frères, et devint la seconde prieure de Jully.

    Vitrail de l'église Sainte Urse de Montbard, montrant toute la famille de Bernard qui entra en religion (photo Claude Garino)

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Hombeline mourut à Jully le 21 août 1141, Bernard le 20 août 1153 à Clairvaux.

    Le milieu du XIIIème siècle vit l'apogée du prieuré,  mais, suite au relâchement dans l'observation de la règle et la discorde avec Molesme, il déclina en 1406, et fut appauvri par la guerre de cent ans. Les terres de Jully furent alors réunies à l'abbaye de Molesme, les six dernières religieuses de Jully rejoignirent alors l'abbaye.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    A la fin du XVIème siècle, les bâtiments et les terres furent loués par bail, par l'abbaye de Molesme, et devinrent une simple ferme.

    A la Révolution, la ferme du château de Jully fut vendue comme bien national, la chapelle fut démolie, et plus tard, au XXème siècle les bâtiments furent abandonnés (à la suite, sans doute, de l'horrible crime qui y eut lieu, j'en parlerai plus loin )

    Sur cette photo que nous montre Claude Garino, on voit l'état du bâtiment au début du XXème siècle ! Heureusement, en 1987, vit le jour une association qui eut pour but de restaurer les bâtiments. Ces derniers furent acquis par la petite commune de Jully qui s'employa à faire renaître le lieu, avec beaucoup de courage ...

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

     Voici le résultat de la magnifique rénovation qui commença en 1982...et qui continue de nos jours (à l'intérieur).

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Ces fenêtres de style XVIème siècle ont été restaurées  avec moulures et meneaux.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    La porte est surmontée d'une sculpture datée de 1544, qui représente deux oiseaux disposés symétriquement de part et d'autre d'un blason très érodé.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Nous sommes ici dans la salle qui abritait , du temps de la ferme, les étables. Les poutres qui menaçaient de céder ont été refaites, sauf la quatrième poutre qui sert de base à la mezzanine.

    Cette salle abrite de nos jours beaucoup d'événements : biennales du livre, expositions comme celle dernièrement sur le chemin de fer entre Nuits sous Ravières et Châtillon sur Seine etc...

    http://www.christaldesaintmarc.com/une-tres-belle-exposition-sur-les-150-ans-de-la-voie-ferree-de-raviere-a112463334

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Nous sommes maintenant à l'intérieur de la partie habitation de l'ancienne ferme. Claude nous montre l'épar qui pénétrait de toute sa longueur dans un tunnel aménagé dans le mur et fermait l'habitation.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    C'est dans cette partie habitable de la ferme qu'eut lieu en 1909, l'horrible "crime de Jully" où deux jeunes vachers tuèrent les patrons, la bonne, un autre commis et en blessèrent grièvement un autre. Seuls les quatre enfants furent épargnés par hasard, car les assassins pris de peur s'enfuirent.

    On comprend qu'ensuite, la ferme ne trouva plus de locataires !

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Claude Garino nous présente cette "pierre d'évier" qui pourrait être  l'autel de la chapelle du prieuré !

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Un peu plus à droite des bâtiments, se dresse un calvaire  érigé à la fin de la seconde guerre mondiale.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    on peut lire sur la face principale de son socle, cet hommage à Hombeline, Elisabeth et à Pron, prieur.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Le croisillon représente Hombeline et Bernard aux pieds de Jésus, ce groupe a été sculpté en pierre de Nod sur Seine par Edgar Delvaux qui vivait en Puisaye.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Nous avons terminé cette visite enrichissante par la présentation d'un  cadran solaire analemmatique, qui a été inauguré en 2012.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Installé sur le sol horizontal, le cadran analemmatique ne comporte pas de lignes horaires, mais seulement des repères disposés sur une ellipse. au centre, une dalle orientée selon le méridien local (soit la direction sud-nord) porte des graduations.ce cadran est un cadran "à style humain". l'utilisateur se place debout, le dos au soleil, sur cette dalle, les talons positionnés selon la date. la direction de l'ombre, qui dépend en fait de la position du soleil dans le ciel, fournit l'heure solaire.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Au loin, on aperçoit le hameau de Jully-la-Maine et son église que nous avons ensuite visitée.

    Avant de partir Claude Garino nous a indiqué les deux prochaines animations qui auront lieu à Jully :

    -Le 13 juin : spectacle consacré à Ricet Barrier

    -Le 9 août : 5ème fête du livre

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    L'église Notre Dame de l'Assomption de Jully-la-Maine a eu plusieurs fois son clocher remanié.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Au fond du chœur on peut admirer une copie d'une œuvre de Murillo, l'Assomption de la Vierge.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Un vitrail nous rappelle Hombeline :

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Une belle surprise nous a été réservée : voir deux reliques...

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Celles d'Hombeline :

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Et celles de Pron, dit saint Pierre de Jully :

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Un beau baptistère se trouve sous le porche de l'église :

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Nous nous sommes ensuite rendus à l'église de Gigny, qui possède un beau clocher tors (le seul dans l'Yonne).

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Ce vitrail nous montre à gauche la mort de Pron, et à droite Hombeline apparaissant à son frère Bernard.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Le vitrail suivant est un vitrail peint, ce qui explique son très mauvais état. Heureusement on peut voir, à droite, en haut, Bernard assistant sa sœur Hombeline au moment de sa mort.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Deux reliquaires se situent près de l'autel, celui d'Hombeline...

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    et celui de Pron, prieur dit saint Pierre de Jully

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Une maquette de l'église rappelle son clocher tors.

    Visite du prieuré de Jully les Nonnains avec les Amis du Châtillonnais et Châtillon Scènes

    Nous avons poursuivi notre promenade par la visite de la Grande Vesvre, qui n'a aucun rapport avec Hombeline et le Prieuré de Jully-les-Nonnains, car c'est une ancienne ferme templière.

    Mais saint Bernard  ne favorisa-t-il pas la création de l'ordre du Temple ?

    Des images demain.


    1 commentaire
  • Pierre Magès m'envoie la vidéo de l'émission de Jean-Pierre Pernaut au 13 heures de TF1...

    L'excellent bilan financier de Châtillon sur Seine, qui permet des baisses d'impôts, vu par la France entière !! Châtillon sur Seine mis en valeur à TF1 !...

     

    Merci madame Legendre et monsieur Lagarde de vous être prêtés à l'interview !!


    1 commentaire
  •  Les  élèves de 3ème du collège de Laignes et deux classes de 6ème du collège Saint Vincent à Châtillonsur-Seine, ainsi que deux classes de CM1-CM2 de l’école élémentaire de Laignes ont pu découvrir et travailler sur l’exposition « Léopold Argenton, un sculpteur châtillonnais durant la guerre de 1914, photographies de Judith Baudinet » installée au musée jusqu’au 17 mai.

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Réalisation de palmes en argile

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    de coqs en matériaux de récupération comme les poilus dans leurs tranchées

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    techniques de piquetage et d’ajourage du papier, travail sur les ombres

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Cette rencontre des scolaires avec l’exposition s’est déroulée dans le cadre du Contrat Local d’Education Artistique (CLEA) et de la Classe l’oeuvre, action portée par le ministère de la Culture dans le but de leur permettre de s’approprier le patrimoine commun et de participer à sa transmission.

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Des élèves de Laignes et de Châtillon sur Seine, ont travaillé à partir de l'exposition Argenton visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    « Les élèves ont ressenti une certaine fierté devant la palme terminée ! » a confié une enseignante. Et ils n’ont pas fini d’être fiers ces élèves puisqu’ils ont maintenant exposé leurs réalisations au musée pour la Nuit des Musées.


    votre commentaire
  •  Mardi 19 mai 2015, au local du Lion'Club de Châtillon sur Seine, Jean-Charles Colombo, Président du Club, a réuni les représentants des associations caritatives de la ville, pour leur remettre de généreux chèques.

    Il a rappelé les buts du Lion'Club dont la devise est "Nous servons": aider ceux qui en ont besoin, que ce soit sur le plan local ou international.

    Le Lion's multiplie les actions pour acquérir des fonds et les redistribuer ensuite : loto, ramassage de tissus usagés, salon des Antiquaires etc...Le public comprend et soutient les belles actions du Lion's et vient nombreux lors des manifestations, qu'il en soit remercié.

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Jean Luc Runfola a détaillé ensuite tout ce qui a été réalisé durant la saison 2014-2015 :

    Réalisé :

    -Aide à l'équipe UNSS Raid Aventure du Lycée Désiré Nisard : 500 €

    -Achats pour les Restos du Cœur : 627 €

    -Accueil de jeunes étrangers du CIFAS en juillet : 621 €

    -Envoi de deux jeunes lycéens à l'étranger en juillet : 1428 €

    -Accueil de jeunes au camp Roger Dilon : 105 €

    -Rétribution de l'association GREN pour le ramassage des textiles dans les déchèteries de la Communauté de Communes : 1521 €

    -Aide annuelle à l'école de chiens-guides d'aveugles de Coubert : 500 €

    -Versement à la Fondation Internationale des Lion's Clubs (aide au Népal) : 1000 €

    Reste à réaliser :

    -Envoi de quatre enfants en centre de vacances à Arcenant (autrefois à Chardonnay) : 1400 €

    -Journée "Baptêmes de l'air" vendredi 29 mai 2015, avec les enfants de l'IME du Petit Versailles ayant participé au concours d'affiches sur l'environnement : 1000 €

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Le Président du Lion's Club a présenté ensuite une magnifique photo réalisée par Jean-Pierre Gurga.

    Jean-Pierre a exposé ses superbes clichés au salon des Antiquaires du Lion's... Ils ont fait l'admiration des visiteurs, et le photographe a gagné le prix du public !! c'était bien mérité...

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Jean-Pierre Gurga a reçu son prix se montant à 100 €...

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Et il a en retour fait un don au Club Châtillonnais !

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Des chèques ont été ensuite distribués aux associations caritatives de la ville :

    A "la Croix Rouge": 750 €

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    A "Tous à Bord" : 200 €

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Au "Secours Catholique" : 750 €

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    A la "Distraction des malades" : 500 €

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Les Restos du Cœur ont reçu 1000 € en achats (Les Restos ne perçoivent pas d'argent, c'est le Lion's Club qui achète ce qu'il faut et le remet aux responsables)

    Voici les heureux bénéficiaires des dons généreux du Club, aux côtés du Président Colombo et de quelques uns des membres du Lion's Châtillonnais.

    Le Lion's Club Châtillonnais a remis de généreux chèques aux associations caritatives de la ville

    Les actions à venir :

    -Participation aux Journées Châtillonnaises (vente de livres au kilo)

    -Juillet 2015 : envoi de deux jeunes lycéens pendant trois semaines à l'étranger

    -Réception de deux jeunes étrangers venant du camp Roger Dilon à Vichy pendant une semaine

    -Poursuite de l'implication du Club et de sa participation au projet de lutte contre le diabète dans le département du plateau au Bénin. La Maison du diabète "Jacques Maudru" à Sakété est le centre opérationnel de la mise en place des équipes locales de sensibilisation, d'information, de formation, de dépistage et de traitement de cette maladie qui se répand dans toute l'Afrique de l'ouest. Une extension de l'action  est prévue sur le département voisin de l'Ouémé à la demande du gouvernement béninois.

    -Le prochain loto aura lieu le 19 décembre 2015, un grand "Autoloto" avec une Dacia Sandero à gagner. Inscrivez vous dès maintenant, beaucoup l'ont déjà fait, ne tardez pas, la salle n'est pas extensible !

    -Une date à retenir : les 13 et 14 août 2016, les TRACTOFOLIES !

    A deux pas du MuséoParc Alesia, les quatre clubs d'Auxois-Morvan, Châtillon sur Seine, Montbard-Alesia-Tonnerre, attendent 15 à 20 000 visiteurs pour une présentation de matériels anciens et de travaux à l'ancienne avec des animations de folie !!!


    votre commentaire
  • Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un très beau "cabinet de curiosités", à ciel ouvert, consacré à la collection ornithologique de Fernand Daguin, Châtillonnais passionné par les oiseaux, et au Châtillonnais d'autrefois, a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix.

    L'inauguration de ce surprenant endroit a eu lieu lors de la Nuit des Musées .

    Un magnifique "cabinet de curiosités" a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un magnifique "cabinet de curiosités" a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Madame Félicie Fougère, la Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, nous a révélé que depuis trois années elle réfléchissait à un beau projet, présentant une superbe collection d'oiseaux naturalisés par un ornithologue amateur Fernand Daguin. Cette collection, qui appartenait au musée, pouvait être complétée par le don de la famille de Louis Desliens, vétérinaire mondialement connu qui a révolutionné la médecine animale Ce don  comprenait de très beaux instruments chirurgicaux vétérinaires.

    Différents documents sur le Châtillonnais d'autrefois, élevage, vie rurale, chasse..méritaient d'être adjoints à ces présentations.

    Cette salle dédiée au Châtillonnais a vu le jour, elle a été présentée au public le soir de la Nuit des Musées, elle est magnifique !

    Lorsque le projet a été finalisé, Félicie Fougère a demandé à Etienne Rognon, ébéniste, et à Fabien Ansault, dessinateur et peintre, de concevoir le mobilier, la scénarisation et les couleurs de la salle.

    Etienne Rognon...

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    et Fabien Ansault ont présenté leur travail.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Hubert Brigand, Président de la Communauté de Communes, à qui appartient le Musée du Pays Châtillonnais Trésor de Vix, a félicité toute l'équipe du Musée  et les deux artistes qui ont conçu ce Cabinet de Curiosités. Notre Châtillonnais possède un très beau musée, un peu mal connu, il a donc exhorté le nombreux public à en faire la publicité !

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Alain Houppert a aussi dit son admiration pour ce musée exceptionnel.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    En pénétrant ensuite dans cet endroit magique, nous avons pu admirer un très grand nombre d'oiseaux naturalisés, restaurés magnifiquement.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    La collection de Fernand Daguin, comprenant plus de 200 oiseaux naturalisés, nous a guidés dans une promenade entre monde agro-pastoral et univers forestier.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Nous avons pénétré dans l’intérieur d’un notable érudit, curieusement meublé d’un piano à motif oriental et d’un globe terrestre de la fin du XVIIIe siècle.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Nous avons pu admirer une collection d’instruments vétérinaires aux formes aussi élégantes qu’étranges, ainsi que le matériel scientifique de Louis Desliens, pionnier de la science vétérinaire .

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    La très belle scénographie de cette salle, restituant les diverses atmosphères d’un pays riche de contrastes géographiques, est signée Fabien Ansault, artiste peintre, et Etienne Rognon, compagnon
    menuisier.

    Un cabinet de curiosités a vu le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    En attendant votre visite, voici quelques exemplaires de ces oiseaux, avec le commentaire original de Fernand Daguin....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    Un cabinet de curiosités va voir le jour au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix....

    A noter qu'une autre exposition a été inaugurée samedi 16 mai 2015, conjointement à celles du Cabinet de curiosités, par Hubert Brigand, maire de Châtillon sur Seine : celle consacrée à la "Côte d'Or 1914-1918, un territoire en guerre" , exposition prêtée par le Conseil Départemental de la Côte d'Or.

     http://www.christaldesaintmarc.com/la-grande-guerre-evoquee-dans-la-cour-du-musee-du-pays-chatillonnais-t-a117230524


    1 commentaire
  • La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    L'Association A.R.C.E. (Animation du milieu Rural, Culture et Environnement) a présenté sa 17ème foire GRAINES, JARDIN et NATURE en Pays châtillonnais dimanche   17 mai 2015 de 10h à 18h, à Recey sur Ource, Salles du Foyer Rural et à l’extérieur

     Chaque année le 3ème dimanche de mai est l’événement jardin et nature au cœur du Pays Châtillonnais. Dimanche 17, un public nombreux s'est promené dans les allées pour découvrir des producteurs, artisans, artistes, des produits bio, de terroir et de bien-être, des associations… Des échanges de savoir-faire, des conseils, des animations ont eu lieu tout au long de la journée.

    Des horticulteurs, fleuristes, collectionneurs de plantes présentaient des plantes vivaces et annuelles.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Le Jardin du Viaduc, de Sainte Colombe sur Seine, proposait ses  plants de légumes biologiques.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    On pouvait acquérir des produits biologiques : farine, huiles, lentilles…

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

     Des charcuteries fumées du Doubs, fromages, confitures artisanales de fruits, légumes, miel, jus de fruits, vins étaient proposés à la vente.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    On trouvait de l'artisanat et des produits alimentaires issus du commerce équitable et solidaire.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Des ouvrages aux points de croix, marqueterie et jeux en bois, huiles essentielles, produits naturels pour le bain et le lavage, produits à base d’Aloès Véra…

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    L’herberie de Xavier Decloux était présente, avec ses nombreuses tisanes artisanales.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Safranerie Templière présentait ses safrans produits en Châtillonnais.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Des animations et une conférence autour de la tomate et de l’environnement nous attendaient sur le stand de Robert Cruel (monsieur tomate), producteur passionné de tomates bio qui propose plus de 200 variétés de tous les pays.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

       Mathilde  tenait la "cabane du libraire", on pouvait s'y procurer livres spécialisés et revues.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Maison de la Forêt

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

     Dans la salle extérieure du Foyer Rural on pouvait admirer des expositions et animations sur le thème « A tire d’ailes » oiseaux du coin, oiseaux de loin.

    Expositions et animations autour des oiseaux avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO)

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

     Chantal Chatelain photographe, présentait ses magnifiques photos d'oiseaux.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Tandis que Véronique Chevalier sculpteur, céramiste nous ravissait avec ses oiseaux de bois superbement et minutieusement colorés…

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Un travail vraiment superbe !

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

     A l'entrée du Foyer Rural, nous attendait le « jardin au naturel » avec les guides composteurs du Syndicat Mixte de Haute Côte d’Or : Tous les conseils pour prendre soin de son jardin en employant des méthodes naturelles respectueuses de l’environnement et de la santé de tous.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

    Et Francis Dupas, Président de l'Association A.R.C.E. présentait l'association et ses animations aux visiteurs intéressés.

    La Foire aux graines 2015 à Recey sur Ource...

     

     


    votre commentaire
  •  Une quinzaine d'ULM , du Club Lépidoptères de Besançon-Thise,  partis de Besançon, pour une rencontre intitulée "les Trois Rivières", ont fait étape samedi 16 mai en fin de matinée à l'aérodrome de Châtillon sur Seine. On pouvait admirer sur le tarmac des ULM de toutes sortes : des pendulaires, des multi-axes, un autogire.

    Un bien beau spectacle !

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Après le repas, il faut penser à repartir, mais il ne faut pas oublier de faire le plein !

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Dernières inspections...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Et c'est le départ, vers 15h30. La prochaine étape sera Neufchâteau, puis Belfort Chaux, puis retour à Besançon Thise.

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Je n'ai malheureusement pas pu photographier le décollage, car la piste est en pente et les ULM disparaissent rapidement à la vue, c'est dommage.

    René Drappier les avait vus le matin à leur arrivée :

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

    Une quinzaine d'ULM venant de Besançon ont fait escale à l'aérodrome de Châtillon sur Seine...

     


    3 commentaires
  • Les habitants de notre territoire, que nous appelons "le Châtillonnais",  connaissent évidemment deux villages dont le nom est suivi de "en Duesmois", il s'agit de "Villaines-en-Duesmois" et de "Fontaines-en-Duesmois". Un autre village se nomme "Duesme"

    Qui sait pourquoi ces villages se nomment ainsi ? peu de personnes sans doute, en tout cas pas moi, jusqu'à ce que je rencontre un de nos cousins, Jacques Chauvot, qui me l'a expliqué.

    Jacques Chauvot, originaire de Saint Marc sur Seine, féru d'histoire médiévale, s'est, en effet, intéressé de très près à ces dénominations.

    Il a réalisé une étude historique extrêmement poussée sur le Duesmois, en consultant les  Archives de Côte d'Or et celles du Rhône, il a utilisé également les ressources de la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine, ainsi que de nombreux ouvrages sur la Bourgogne.

    Le Duesmois au Moyen-Âge....

    Le Duesmois au Moyen-Âge....

    Le Duesmois au Moyen-Âge....

    Le Duesmois au Moyen-Âge, l'histoire d'un pays aujourd'hui oublié...

    Voici les têtes de chapitres de ce livre qui compte près de 400 pages, chaque chapitre étant riche en documents et illustrations, une mine d'or pour la compréhension de l'histoire de cette partie méconnue de notre territoire.

    Le Duesmois et les "temps obscurs" du Premier Moyen-Âge

    Invasions, rivalités entre guerriers, progression de la Chrétienté, population clairsemée, vie précaire, le Comté et son pays, les hommes de l'an Mil

    Le Pays, les cartes d'approche

    Délimitation, les lieux en Duesmois selon les circonscriptions religieuses (Le Duesmois appartenait à l'évêque d'Autun !), le pays en l'an 1000.

     

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Les nouveaux lieux connus en Duesmois de la fin du XI ème au XIVème siècles

    Les paroisses à la fin du XIIIème siècle, regards sur l'histoire du Duché, relations bien compliquées entre le Duc, le Roi, l'Empereur et le Pape, le temps des abbayes, le Duc de Bourgogne et les familles seigneuriales, les temps qui changent dans la 1ère moitié du XIVème siècle, les seigneurs locaux de plus en plus discrets.

    Les acteurs du changement

    Petits seigneurs et grands Ducs, seigneuries de Duesme, de Brémur, de st Marc (dont le nom était st Médard!), de Lucenay le Duc, de Mauvilly. Le Duc s'installe à Aignay, à Aisey, à Villaines. L'emprise religieuse : rôle des évêques, l'abbaye de Flavigny et les villages du Duesmois, Molesme et les abbayes cisterciennes, le Val des Choux, la chartreuse de Lugny, les monastères féminins du Puits d'Orbe et de Jully les Nonnains, les Templiers, l'abbaye d'Oigny. Des situations originales avec des seigneuries indépendantes et des villages très partagés : Origny et Bellenod, Coulmier le Sec,Bricon et Rochefort, Echalot, Fontaines, Jours, Billy les Chanceaux, Nod.

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Vivre en Duesmois au temps du grand essor

    Un important courant commercial européen traverse la Bourgogne et ...le Duesmois: développement agricole (céréales, conditions de travail), richesse en eau (moulins), autres ressources: bois, chasse, fer et pierre. Les conditions de vie: régime de servitude, les clercs.

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Le temps des grands malheurs

    La grande pestilence, les guerres. Le Duesmois sous le duché des Valois, la population du Duesmois et ses villages(1380-1423), les noms des gens du Duesmois (1376-1423) : en Bellenod, Rochefort, Duesme, saint Broing, Echalot, Aisey, Aignay, Villaines, Baigneux. La société et l'économie des Ducs : noblesse et seigneuries, servitude, affranchissement et pauvreté, repli général de la vie économique. résistance au changement : une seigneurie ducale à saint Marc sur Seine, villages paroisses et communautés, relance économique à partir de 1430. La fin du duché et les Ducs vite oubliés !

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Mémoire et patrimoine

    Ecrits anciens, vandalisme, que reste-t-il du Duesmois  actuellement ?

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Quelques renseignements sur l'auteur :

    "Le Duesmois au Moyen-Âge", la très belle étude d'une partie peu connue de notre territoire....

    Le superbe ouvrage de Jacques Chauvot est disponible chez lui à Saint Marc sur Seine, 1 rue de l'église.

    Son adresse mail pour lui demander un rendez-vous :

    j.chauvot@wanadoo.fr

     A noter que Jacques Chauvot avait déjà fait une très belle étude sur la "Maison Forte de Saint Marc", maison forte qui se trouvait autrefois à la place de notre ancien moulin. Cliquer sur le lien pour la consulter :

    http://www.christaldesaintmarc.com/il-y-avait-autrefois-une-maison-forte-a-saint-marc-sur-seine-a1639447 


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires