• Vous allez bientôt vous régaler en dégustant "la soupe des chefs" du Lions Club !

    Les membres du Lions Club Châtillonnais attendaient de pied ferme les amateurs de soupes très variées, sur un stand du marché, dès 9 heures, le samedi 18 janvier 2020.

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    Les amateurs pouvaient se procurer un litre ou un demi-litre de chaque soupe dans des flacons fournis par le Lions.

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    Voici les  différentes délicieuses soupes proposées par nos "chefs" Châtillonnais :

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    La "soupe des chefs" du Lions Club a régalé les Châtillonnais

    Je me suis rendue à neuf heures au stand des Lions pour acheter mes soupes préférées. Toutes se sont vendues très rapidement, comme tous les ans, j'espère que vous avez pu vous en procurer....

    Nous nous sommes régalés, aussi  bravo aux Lions pour cette belle initiative !

     


    votre commentaire
  • Le plus grand show aérien de France, c'est le Meeting aérien de Sainte Maxime

    C'est dans la baie de Sainte Maxime que se clôturent les meetings 2019

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Casque pilote :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Démonstration époustouflante des Hélicoptères Tigre :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Passage du Rafale des Alphajets Solos et de la Patrouille de France  :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Vol des ambassadeurs de l'Armée de l'Air

    Dommage météo très capricieuse !!!!

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Magnifique croisement :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    L'éclatement :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

     Merci pour ce beau coeur, dommage ciel bien gris

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Vol synchronisé de l'Equipe de Voltige de l'Armée de l'Air :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Un grand merci et un grand BRAVO   aux pilotes de l' Equipe de Voltige de l'Armée de l' Air

     Merci aux chevaliers du ciel Bunny, Vic, Berny, Flo, et Alex.

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Merci et bravo à Babouc pilote démonstrateur du Rafale.

    Merci et bravo  Brice et Bunny de l'Equipe de voltige de l' Armée de l' Air.

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Un grand bravo et un grand merci  pour cette magnifique saison aéronautique aux ambassadeurs de l'Armée de l'air :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Pour clôturer ce beau meeting de la saison 2019, un magnifique feu d'artifice :

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Sainte-Maxime, vu par Nicole Prévost

     Je voudrais remercier tous les organisateurs de meetings, et adresser un grand bravo à nos chevaliers du ciel pour cette magnifique saison aéronautique.

     A l'année prochaine ...

     


    2 commentaires
  •  La Société Mycologique du Châtillonnais a convié dernièrement ses adhérents à  partager la traditionnelle galette des Rois, dans la salle polyvalente de la Mairie de Thoires.

    Le Président Luc Lefray a tout d'abord rappelé les différents moments où les adhérents se réuniront en 2020 : Assemblée Générale, déterminations de champignons, sorties, voyage etc...

    Une réunion a été proposée par les instances du Parc National des Forêts à toutes les associations Châtillonnaises. Plusieurs membres de la Société Mycologique s'y rendront.

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Luc Lefray a ensuite laissé la parole à Marie-Geneviève Poillotte, pour la présentation  de ce qu'est un champignon. qui n'est pas une "plante" comme on le pense habituellement.

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    A l'aide de projections nous avons pu comprendre la façon dont naît un champignon, comment il vit en symbiose avec les plantes, les arbres...Sans les champignons la biodiversité n'existerait pas !!

    Un superbe exposé que , grâce à elle je peux reproduire ci-dessous.

    Qu'elle en soit remerciée !

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    LE CHAMPIGNON


    1 - Qu’est-ce qu’un champignon ?

    Être vivant qui appartient au règne fongique ou Fonge.
    On en connaît surtout les « fruits » appelés aussi « carpophores »  ou « sporophores ».
    La partie essentielle du champignon (qui correspond à l’appareil végétatif d’une plante)) est souvent invisible car elle se trouve la plupart du temps sous nos pieds dans le sol. C’est le mycelium.

    2 - Le mycelium.

    Il est constitué de filaments extrêmement fins plus ou moins ramifiés, les hyphes,  sortes de longs tubes formés d’articles cylindriques placés les uns au bout des autres. Le diamètre des hyphes est de 5 à 10 µm ( le micromètre = 1/1000 ème de mm), ce qui les rend indiscernables à l’oeil nu. Ils peuvent atteindre plusieurs centimètres de long.


    Un pied humain recouvre en moyenne 400 km de mycelium.
    Dix centimètres cubes d’un sol fertile et très riche en matières organiques peuvent contenir jusqu’à 1km de filaments mycéliens d’un diamètre moyen de 10 µm ( = 200 m de mycelium par gramme de sol).
    En 2000, en Orégon, un mycelium d’Armillaria ostoyae, un champignon géant, mesurant 5,5 km de diamètre et s’étendant sur une surface de 890 ha a été découvert en forêt. Il était vieux de plus de 2400 ans. Sa masse serait estimée à 100 tonnes.


    Dans un mycelium, les hyphes peuvent être individuels, on a alors un mycelium diffus. Ils peuvent être réunis en cordons plus ou moins gros, les cordons mycéliens ou rhizomorphes. Lorsque certaines conditions d’humidité, de température, de ressources nutritives… sont réunies, les hyphes se rassemblent en grosses masses, sortent de terre, pour former des sporophores. Les champignons que nous consommons sont donc des gros paquets de filaments myceliens fertiles.

     Mycelium diffus (peut-être de truffe)

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

      Megacollybia platiphyla et ses cordons mycéliens :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Mycelium brun d'Armillaire :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    3 - La vie du mycelium

    • Il naît :

    Un sporophore émet des spores. Certaines d’entre elles tombent sur un sol où elles rencontrent des conditions favorables. Elles germent et donnent un mycelium primaire. Les mycelium primaires sont de « sexes » différents. Lorsque deux mycelium primaires compatibles fusionnent ils donnent un mycelium secondaire qui pourra croître, se ramifier et produire des sporophores et des spores.

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte


     

    • Il se nourrit:

    Rappel de la méthode d’absorption des nutriments à travers la membrane des hyphes.

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    • Il croît :

    Les hyphes s’allongent par leur apex. Contrairement aux cellules animales ou végétale, la cellule fongique ne se divise pas. La croissance se fait uniquement par son sommet. Elle peut s’accompagner de la formation de « cloisons » délimitant une structure ressemblant à une cellule et que l’on nommera article. Ces articles sont parfois percés d’un trou ou pore qui assure la connexion avec les articles voisins.


    • Il explore :

    Grâce à ce système d’hyphes qui peuvent se ramifier, s’allonger, le mycelium peut explorer une région toujours plus étendue du sol. On distingue alors en gros deux types de mycelium :


    - celui des champignons qui se nourrissent de nutriments se trouvant autour de leur point de naissance, comme par exemple en forêt, les champignons se nourrissant de feuilles tombées au sol. Leur mycelium reste diffus (hyphes individuels ou groupés en petits faisceaux). Le mycelium s’étend alors dans toutes les directions (cercles puis ronds de sorcières).


    - celui des champignons qui se nourrissent de matière plus difficile à atteindre, comme par exemple des troncs ou des branches au sol. Lorsque leur premier repas sera épuisé, ils devront en chercher un autre. Par économie, au lieu d’émettre des hyphes dans toutes les directions, ils fabriqueront des cordons mycéliens (faisceaux de près d’une centaine d’hyphes) qu’ils enverront dans quelques directions bien choisies. Ces cordons sont appelés rhizomorphes



    4 - Quelques exemples de mycelium

     Photo d'un mycelium jaune :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

     Cortinarius spendens et son mycelium jaune :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Laccaria bicolor au mycelium bleu :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Suillus collinitus à mycelium rose (bolet à mycelium rose) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

     

    5 - Quelques uns des rôles des mycelium

    Le mycelium assure plusieurs grandes fonctions biologiques : nutrition, croissance, défense…


    • Sécrétion : il secrète des enzymes extracellulaires très puissantes lui permettant de décomposer de la matière organique très résistante comme de la lignine du bois. (Un hype est un tube digestif à l’envers).


    • absorption : il absorbe les éléments carbonés et autres éléments nutritifs nécessaires à la survie de ses cellules par diffusion facilitée et transport actif.


    • Via la mycorhization : il joue un rôle vital dans plusieurs écosystèmes en contribuant à augmenter l’efficacité de l’absorption de l’eau et des nutriments de nombreuses plantes.


    • En contribuant à la décomposition de la nécromasse (animale, végétale et fongique) il améliore la partie organique du sol et joue un rôle majeur dans le cycle du carbone.


    • Il participe également à la protection contre les agents pathogènes , à la stabilisation mécanique des sols (rôle de la glomaline qui protège contre l’érosion), à leur diversification microbienne.


    Deuxième partie

    Quelques espèces récoltées à l’automne 2019.

    (Certaines espèces sont peu communes, elles méritaient d'être montrées)

    Agaricus sylvaticus (Agaric des forêts) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Macrolepiota mastoidea (lépiote à mamelon) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Helvella lacunosa (helvelle lacuneuse) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Cortinarius elegantissimus (cortinaire élégant) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Amanita franchetii (amanite à voile jaune)

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Lactarius quietus (lactaire tranquille à à odeur de punaise) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Lactarius serifluus (lactaire petit lait) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Lactarius pallidus (lactaire pâle) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Tricholoma sejunctum (tricholome disjoint) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Xerocomus subtomentosus (bolet subtomenteux) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Cortinarius barbarorum

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Rugosomyces chrysenteron (collybie bouton d'or)

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Rhodocollybia distorta (collybe à pied tordu)

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Tricholoma aurantium (tricholome orangé) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    hygrophorus chrysodon (hygrophore à dents jaunes ) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Lactarius blennius (lactaire muqueux) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Lactarius pyrogalus (lactaire à lait brûlant) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Mycena rosea (mycène rose) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Mucidula mucida (collybie visqueuse) :

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    Après cet exposé superbement éclairant sur un être vivant que nous connaissons finalement très peu....vint le moment de déguster les galettes et de tirer les Rois.

    Ces superbes et délicieuses galettes avaient été confectionnées par la boulangerie de Sainte-Colombe sur Seine, cette boulangerie mérite qu'on la cite tellement ses gâteaux sont excellents.

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    "Le champignon", une conférence de Marie-Geneviève Poillotte

    A bientôt pour le compte-rendu des actions de la Société Mycologique Châtillonnaise en 2019, lors de l'Assemblée Générale qui aura lieu en février 2020, actions qui ont été fort nombreuses et toujours intéressantes. : déterminations, sorties, séjour mycologique etc...


    votre commentaire
  •  « Le confréries dans la France médiévale »

     ( origine, organisation et fonctionnement)

     Conférencier : Patrice Wahlen, professeur d’histoire (retraité), médiéviste, spécialiste des questions religieuses,  membre (chercheur associé) du Centre d’Études Médiévales d’Auxerre (C.E.M.-C.N.R.S.)

    Présentation  sommaire:

     « Qu’elles soient de dévotion ou de métier, les confréries constituent l’un des piliers, autant religieux que social, économique et parfois même politique, de la société médiévale.

     Parfois considérées comme les ancêtres des syndicats et des mutuelles, ces pieuses associations, apparue très tôt (IXe s. ) connaissent leur apogée à la fin du Moyen Âge (XIV-XVe siècles). Forme non cléricale de vie communautaire et fraternelle,  les confréries permettent aux laïcs de faire le choix d’une vie évangélique d’entraide et de services sans pour autant entrer dans les ordres et de tenir ainsi une place essentielle aux côtés du monde des clercs.

    Supprimées à la Révolution, ces confraternités renaissent sous un nouveau visage au XIXe siècle et subsistent encore, bien vivantes, dans certaines régions de France comme la Normandie ou le Nord. »


    votre commentaire
  •  "Boxon(s) Jusqu'à n'en plus pouvoir" par le Petit Théâtre du Pain, bientôt au TGB

    Boxon(s) Jusqu’à n’en plus Pouvoir - Le Petit Théâtre de Pain

    Mardi 21 janvier 2020 à 20h

    BOXON(s) - Jusqu’à n’en plus Pouvoir est une pièce chorale. La vie s’y présente comme une succession de rounds au cours desquels les individus reçoivent davantage de coups qu'ils n'en donnent.

    Cependant, tant dans la sphère intime que dans la sphère du travail, par contamination ultralibérale ou « servitude participative », les coups bas fusent, les perfidies sont légion... Tout cela aux dépens de l'estime de soi et du bien-être de chacun. Alors que la société nous commande d’aller à l’encontre de notre humanité profonde et de devenir le bourreau de l’autre, la pièce interroge notre capacité à accepter l’inacceptable.

    Avec un humour glaçant, l’étrange et le familier s'y partagent les rounds où les questions d’identité et de quête de sens se renvoient dans les cordes.

    Un théâtre de haut vol, énergique et superbement interprété.

    à ne pas manquer !

    De Stéphane Jaubertie

    en collaboration avec Le Petit Théâtre de Pain

    Avec MariyaAneva, Cathy Chioetto, Cathy Coffignal, Jean-Marc Desmond, Eric Destout, Hélène Hervé, Guillaume Méziat, Jérôme Petitjean et Tof Sanchez

    Mise en scène, rythme et mouvements :

    Fafiole Palassio, Philippe Ducou

    Durée : 1h40

    Théâtre Gaston Bernard

    Tout public à partir de 12 ans

    Tarifs de 6 à 16 euros

    Plus d’infos : 03 80 91 39 51

    www.theatregastonbernard.fr et page Facebook du théâtre.

     

     


    votre commentaire
  • "Au bord du vide

    "Au bord du vide" de la Compagnie Manie a été offert par la CCPC aux élèves de 6ème et 5ème du territoire.

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Plongé dans le rituel d'un quotidien bien rodé, un homme se retrouve face à sa vie. Un regard en arrière, un regard en avant, ce qu’il a fait, ce qui lui reste à faire mais ce jour là il ne peut plus rien faire. C’est le début : la crise ! La compagnie Manie s'empare de ces instants de trouble, ces temps où la perception et la conception de notre existence changent.

    L'adulte est un peu blasé....il se satisfait de sa petite vie tranquille.

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    L'ancien n'a plus guère de courage...

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    ...il lui suffit de frapper sur la table pour faire apparaître son repas...

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Qu'est ce que c'est que ça ?

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Le jeune homme est fougueux, plein de vie....

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    en voici la preuve !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

     Ces trois personnages ne sont finalement que l'image d'une même personne au cours de sa vie: la jeunesse, l'âge mûr et la vieillesse.

    Le reste du spectacle va nous montrer les dynamiques du corps à trois générations .

    Et le plus âgé va finalement égaler les deux autres !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Le jeune" a un besoin physique intense de bouger, de réaliser des acrobaties.

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    « l’adulte » se satisfait sans cesse à réussir de multiples manipulations, comme des jonglages...

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    mais la grande roue lui permet de réaliser de belles performances !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "L'ancien " veut se prouver qu’il est encore capable de tenir en équilibre, prendre des risques, faire face au vide.

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Plus il se dévêt, plus il réussit !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Les trois âges de la vie vont montrer qu'ils sont capables de belles performances...

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Moralité : même âgé on peut trouver au fond de soi l'énergie pour réaliser des performances, qu'elles soient physiques ou intellectuelles, il suffit de le vouloir !

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    "Au bord du vide", spectacle poétique, nous a donné envie d’avancer sans renier notre jeunesse et de trouver de nouvelles ressources, un nouvel équilibre pour s’accepter ou tout simplement apprendre à s’aimer...

    Les trois circassiens ont été très applaudis :

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Après le spectacle, les artistes ont pu échanger avec les enfants  :

    "Au bord du vide" un spectacle poétique des Arts du Cirque a ravi les spectateurs !

    Interprétation :

    Joël Colas, Martin Freyermuth, Vincent Regnard

    Conception et direction : Vincent Regnard

    Collaboration artistique :

    Agnès Célérier et Marion Chobert

     

    A noter que nous avions déjà applaudi d'autres excellentes performances acrobatiques des circassiens d'"Au bord du vide", dans deux spectacles :

    Vincent Regnard (qui interprétait l'adulte) avait subjugué les tout-petits avec "Tout d'abord" :

    http://www.christaldesaintmarc.com/tout-d-abord-un-adorable-spectacle-offert-aux-tout-petts-eleves-du-ter-a135667142

    Joël Colas (qui représentait la personne âgée) nous avait émus dans  "Love Box" :

    http://www.christaldesaintmarc.com/love-box-un-delicieux-spectacle-de-mime-et-d-acrobaties-a-ravi-les-spe-a153745124

     


    votre commentaire
  • Les membres du Zonta club de Châtillon-sur-Seine ont mis au point l’opération ‘’Musées pour toutes’’ .

    Cette opération a eu pour but d’amener des personnes  qui n'ont pas l'habitude de se rendre dans des musées ou qui ne le peuvent pas pour diverses raisons, à visiter le Musée du Pays Châtillonnais afin de les faire accéder à la culture.

    Cette opération,  déjà été menée en 2019, a connu un grand succès et a donc été renouvelée cette année.

    http://www.christaldesaintmarc.com/un-musee-pour-toutes-une-belle-initiative-du-zonta-club-en-faveur-de-l-a159735870

    Régine, guide du Musée du Pays Châtillonnais  a présenté l'histoire du vase de Vix à la quinzaine de visiteuses et de visiteurs, puisque plusieurs messieurs s'étaient joints au groupe.

    Tout d'abord le lieu, puis les circonstances de la découverte :

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Puis les différentes restaurations subies par le vase :

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Dans la salle d'exposition du Trésor de Vix, Monique Harpé, Présidente du Zonta Club, a présenté l'initiative "Un Musée pour toutes" qui est de faire connaître à des femmes le monde des musées et la richesse du patrimoine artistique de leur région,  mais aussi de leur présenter le rôle de la femme dans l'art et dans l'Histoire....

    Alors quel plus bel exemple pour les femmes Châtillonnaises , que l'existence de la "Dame de Vix", cette femme de pouvoir dont la tombe montre la magnificence ?

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Jérémie Brigand a été heureux de voir que les visiteuses et les visiteurs ont pris plaisir à  admirer le patrimoine exceptionnel du Musée. Il a rappelé que de nouvelles fouilles ont eu lieu sur lieu de la tombe de la Dame de Vix et qu'un espace spécial a été aménagé dans le Musée pour les présenter.

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Madame Catherine Monnet, Conservatrice a présenté le Musée et son patrimoine, mais a aussi évoqué le travail qui se passe dans les coulisses.

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Une photo cliquable du groupe devant le vase de Vix :

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Régine a ensuite présenté, avec beaucoup de compétence, toutes les merveilles que l'on a découvert dans la tombe princière : le superbe vase dit de Vix, qui est le plus grand vase de l'Antiquité, mais aussi le torque d'or, les bijoux et le char de la princesse.

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Dans l'espace consacré aux nouvelles fouilles, les visiteurs ont pu contempler le squelette de la Dame de Vix...

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    et aussi suivre un film relatant les nouvelles fouilles de 2019.

    Le Zonta Club local a fait découvrir le Musée du Pays Châtillonnais à des personnes qui ne l'avaient jamais visité

    Les visiteurs , conviés à cette visite enrichissante par le Zonta Club, ont été ravis de cette après-midi qui leur a permis de connaître le Musée dont ils avaient entendu parler mais qu'ils ne connaissaient pas.

    Et dans notre Musée du Pays Châtillonnais, on peut voir encore bien d'autres merveilles, qu'ils aimeront peut-être admirer l'an prochain , grâce à la gentillesse des Zontiennes, pourquoi pas ?

     


    votre commentaire
  • UNS en concert salle kiki de Montparnasse

     C'est dans les locaux de la salle Kiki de Montparnasse que le groupe de jazz moderne UNS, qui fait partie de l'Atelier du Château, est venu passer quelques jours en résidence.

    Les trois musiciens y ont peaufiné le concert qu'ils nous ont offert samedi soir 11 janvier 2020.

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Benjamin Sanz est batteur et compositeur en musique contemporaine, il a fondé le Collectif MIRR. Il a travaillé avec plusieurs grands noms du jazz international.

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Antoine Viard (originaire de Châtillon sur Seine) a été diplômé du Conservatoire Supérieur de Paris en 2009. Il a fondé plusieurs groupes comme Pipeline, Hippie Diktat et ...UNS (qui veut dire NOUS en Allemand)

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Karsten Hochapfel a été diplômé du Conservatoire de Munich en 2005. Guitariste jazz il joue, arrange et compose.

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

     Karsten Hochapfel utilise un looper pour accompagner le son de sa guitare, il lui a fallu le règler positivement !

    Une pédale de looper permet d'enregistrer une séquence guitare, par exemple, et de la répéter à l'infini, c'est bluffant !

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Antoine a expliqué  au public enthousiaste que le groupe UNS pratiquait de la musique contemporaine, des évocations folkloriques et improvisait.

    Et le résultat a été magnifique, digne des trois musiciens virtuoses !

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Beaucoup d'applaudissements ont salué les musiciens du groupe UNS.

    Dommage que la publicité de ce concert n'ait pas été suffisante car les trois musiciens nous ont fait passer une superbe soirée jazzy à la mode d'aujourd'hui et le public aurait dû être bien plus nombreux.

    J'espère qu'ils pourront revenir à Châtillon, peut-être au TGB, pourquoi pas  ?

    UNS en concert salle kiki de Montparnasse, avec un enfant du pays, Antoine Viard, a régalé les amateurs de jazz moderne  !

    Plus de renseignements sur UNS :

    http://www.mirr.fr/groupes/uns/


    votre commentaire
  • Le CSCL communique :

    Voulez vous être bénévole ?


    votre commentaire
  • Le temps du repos

    A partir de 1958, Marius arrête la mouture de blé et se consacre uniquement à l’alimentation animale. Il fait des tournées régulières dans les villages de la vallée de la Seine et aux alentours.

    Il n’y a plus de blé au moulin, sa santé s’améliore (les allergènes auraient-ils disparu ?)

    Les occupations ne manquent pas : élevage de moutons, basse-cour, verger, potager et l’admirable jardin fleuri dans la presqu’ile au milieu de la Seine. Les années vont s’écouler paisiblement.

    Le moulin est le point de rencontre de la famille et des amis.

    Il fait la joie des petits enfants en vacances. Ils peuvent se livrer aux mêmes jeux que leurs parents 30 ans plus tôt, la pêche, les balades en barque et en kayak, les parties de cache-cache dans les étages de la grande bâtisse, derrière les vieilles machines, dans les toiles d’araignées et les crottes de souris.

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    (Jeux d’été en 1952 : radeaux de joncs sur le bief. De gauche à droite et d’arrière en avant : Jean et Luc Verniquet, Paul Ducharme, JC Bonomi)

    Ces radeaux étaient constitués de trois bottes de joncs, assemblées avec deux piquets à tomates. Ces joncs poussaient à foison sur les hauts-fonds sablonneux de la rivière, ils ont totalement disparu au début des années soixante.

    La Seine coule… coule….

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

      (la crue de janvier 1955)

    En janvier 1955, la Seine se fâche. Le vieux pont tremble sur ses piles, le déversoir et les îlots sont submergés. Le village est inondé. Les Autorités de Dijon viennent voir.

    Le pont fait barrage, comme si ses arches n’étaient plus assez hautes. Faut-il le démolir pour en construire un autre ?

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    Sagement une autre décision est prise : on va curer la rivière. Hélas la raison a ses limites et dans l’été 1959, les pelleteuses attaquent.

    Les berges sont rectifiées, les méandres sont comblés, les îlots sont arasés .Même le grand îlot boisé (dit de Saint-Antoine) au-dessus du premier déversoir est éliminé.

    Des quantités considérables de matériaux sont enlevées par dizaines de camions en amont du pont.

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    (Les travaux de curage en 1959)

    Aujourd’hui, avec la L.E.M.A. (Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques) un tel saccage ne serait plus possible. Cependant, en affirmant la nécessité de restaurer la « continuité écologique », les vannages, les biefs, les déversoirs des moulins sont en quelque sorte « mis à l’index ».

    Ils sont considérés comme des entraves :

    -à la libre circulation des organismes aquatiques et leur accès aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation, leur abri.

    -au transfert naturel des sédiments de l’amont vers l’aval.

    Un recensement de tous les ouvrages est effectué sur la Seine en 2004.

    Des propositions d’intervention chiffrées sont établies pour leur mise en conformité.

    Le moulin de Gomméville est inscrit en priorité n°2. Des coûts très importants seront mis à la charge du propriétaire, s’il souhaite maintenir son droit d’usage.

    Quel avenir ?

    Le site, les vieux murs chargés de souvenirs constituent un patrimoine familial et régional que l’on se doit de préserver, mais l’entretien d’un tel ensemble représente de lourdes charges. Il faut faire en sorte qu’il redevienne productif pour en assurer le financement.

    Son potentiel hydro-électrique n’est pas négligeable. Il représente une quantité d’énergie « verte » équivalente à la production annuelle de plus de 3000 mètres carrés de panneaux solaires, dont l’installation est largement soutenue par les pouvoirs publics.

    Le prix de l’énergie ne fera qu’augmenter dans l’avenir, un équipement moderne et respectueux des règles de la protection environnementale devrait permettre de dégager des ressources suffisantes.

    Toutefois, beaucoup d’eau a coulé sous le pont… Notre famille se disperse en prenant de l’âge, la raison commande de rechercher un successeur capable de prendre la suite.

    En décembre 2006, je propose à monsieur le Maire de Gomméville, Jean-Paul Rommel, d’acquérir l’ensemble pour produire de l’électricité, sous la condition que cela s’intègre dans un projet communal qui permettrait d’assurer la pérennité de ce patrimoine. Il accueille très favorablement ma proposition.

    Une étude préalable conclut à la faisabilité du projet. L’acte de vente est signé en octobre 2008.

    En 2013, 5 années plus tard, la commune de Gomméville n’a pas encore vendu le moindre kilowatt-heure, pourtant son Maire n’a pas ménagé es efforts, de volumineux dossiers ont été préparés, les anciennes turbines ont été démantelées, mais le financement des équipements productifs s’est fait attendre.

    Il a fallu d’abord satisfaire aux exigences de la « continuité écologique » sous la conduite du S.I.C.E.C., couler du béton et assembler des cornières métalliques pour construire des passes à poissons et une passerelle d’accès qui me semble loin d’être un chef d’œuvre d’intégration dans le paysage.

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    (La passerelle devant le vannage amont en  2012)

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    (Ma mère au même endroit en 1935)

     En août 2013, les travaux d’installation de la micro-centrale viennent enfin de débuter.

    Si tout va bien la production d’électricité pourra démarrer à la fin de l’année.

     (Jean Verniquet, en 2013 )

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    ET MAINTENANT ?

     2004 :

    Le S.I.C.E.C fait procéder à une analyse globale des 35 sites hydrauliques sur la Haute Seine (entre Saint Marc et Gomméville) par rapport à leur situation au regard de la « continuité écologique ».

    Concernant Gomméville il en résulte l’alternative : 280 000 euros de travaux ou arasement.

    2006 :

    Jean  et Luc Verniquet (les propriétaires) font à la Commune la proposition d’acquérir l’ensemble, sous réserve d’y maintenir une activité d’intérêt général sur  le site (production d’énergie électrique renouvelable)

    2007 :

    Une étude préalable de faisabilité est commandée par la Commune auprès des services compétents (A.D.E.M.E.)

    2008 :

    Signature de l’acte de vente

    2009 :

    Démantèlement des anciennes installations du moulin

    2010 :

    Orientation technologique pour le choix des nouveaux équipements. Préconisation pour une roue à aubes, Système FONFREDE. Son inventeur aurait reçu la médaille Grand Or au Mondial de l’Invention et de l’Innovation en 2004. Le produit a été breveté dans une trentaine de pays dans le monde. Ses performances le rendent compatible avec les exigences de la « continuité écologique »

    2011-2012 :

    Travaux de mise en conformité écologique du site : réfection du déversoir et de vannage amont. Passerelle d’accès et « passe à poissons » (Financement pris en charge par le S.I.C.E.C.)

    2014 :

    -Travaux de Génie Civil pour l’installation de l’équipement hydraulique sur le site du moulin.

    -Installation du Générateur électrique et raccordement au réseau

    -Nouvel Arrêté Préfectoral portant règlement d’eau du moulin dit « Verniquet » en remplacement de l’ancien (qui datait de 1832)

    -Financement : 1/3 Région, 1/3 Europe, 1/3 Commune, pour un total de 300 000 euros (non compris les travaux de mise en conformité écologique pris en charge par le S.I.C.E.C.)

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    2015 :

    Des problèmes techniques apparaissent dès les premiers jours  qui nécessitent l’ arrêt de l’installation

    Aucune intervention du constructeur, donc pas de solution .

    Janvier 2019

    Les travaux sont terminés depuis 6 ans, la Seine coule, coule...  

    A ce jour, pour des raisons qui me sont inconnues, l'installation n'a pas encore produit le moindre kWh, elle est à l'arrêt.

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (5)

    Le site semble à l'abandon dans l'indifférence générale. 

    (Jean Verniquet) 


    2 commentaires
  •  J'avais promis d'aller photographier les fresques de l'église de Savoisy, lorsqu'elles seraient restaurées, ce que j'ai fait en novembre 2019, à l'invitation du Maire du village, monsieur Salomon.

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-de-savoisy-a37786198

    Sur les murs on peut voir une dizaine de fresques du XV° siècle,  représentant les Apôtres et les Evangélistes. Elles ont été restaurées il y a peu, en voici  quelques unes :

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy

    Les fresques de l'église de Savoisy


    1 commentaire
  • Lundi 13 janvier à 14h30

    Salle des conférences – Mairie de Châtillon

    L’Europe démocratique :

    De l’affrontement à l’apaisement

    1918-1929

    Par

    Robert FRIES

     Il y a cent ans, nos parents ou grands-parents sortaient de la Grande-Guerre.  Le traité de Versailles avait redessiné les frontières de l’Europe.   L’Alsace-Lorraine était redevenue française.  Le pays était à reconstruire et les dettes de guerre à rembourser.  Qu’importe : « l’Allemagne paiera » ; les conflits seront réglés par arbitrage, avec la bénédiction de la SDN, … croyait-on.  C’était le temps des « Années folles ».

    Mais comment allait évoluer cette Europe continentale, déchirée par quatre ans de guerre, pour qui les vainqueurs de 1918 avaient conçu un avenir de liberté et de justice ?  C’est le thème retenu par Robert Fries.  Il examinera quelques aspects de la situation économique et politique de l’Europe d’alors : le malaise alsacien, la « Mitteleuropa » dans ses nouveaux habits, l’évolution des relations franco-allemandes, les belles années de la Société des Nations.   Puis arrive la crise de 1929, mais ce sera pour la prochaine conférence ….

     


    votre commentaire
  • Bientôt la quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises !

     Mercredi soir 8 janvier, une joyeuse animation régnait à l'intérieur de l'agence GAN de Julien Lombaert sur l'Actipôle de Châtillon sur Seine.

    Les commerçants des Vitrines étaient réunis pour la remise du lot le plus prestigieux de la Double Quinzaine Commerciale qui a eu lieu à Châtillon sur Seine du 25 novembre au 24 décembre 2019 :  une superbe voiture Ford Fiesta rouge.

    Celle-ci, d'ailleurs, se trouvait à l'extérieur, faisant l'admiration de tous :

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    A l'intérieur de l'agence de Julien Lombaert qui a offert  l'assurance de la Ford Fiesta durant une année à celui ou celle qui remportera la voiture, Frédéric Cecconi, Président des Vitrines a pris la parole...

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    ..pour dire sa grande satisfaction de la parfaite réussite de cette quinzaine Commerciale qu'il organise pour la seconde année.

    Cette réussite  a été exemplaire grâce à la belle implication de tous les commerçants et à l'aide du Maire Hubert Brigand qu'il a chaleureusement remercié.

    Le Président a rappelé la belle réussite du loto des Vitrines, du Marché de Noël et de la Corrida de Noël qui ont animé la ville fin 2019.

    Malheureusement, Frédéric Cecconi a annoncé arrêter de présider l'Association des Vitrines Châtillonnaises en fin d'année 2020.

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Frédéric Cecconi a remercié monsieur Gogien qui a décoré la Ford Fiesta au nom des Vitrines Châtillonnaises pour qu'elle attire les regards lors de son exposition place de la Résistance au moment des Fêtes de fin d'année 2019.

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Hubert Brigand a félicité l'Association des Vitrines Châtillonnaises pour son dynamisme qui fait vivre la ville. La Municipalité aide les commerçants et continuera de les aider en 2020.

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Isabelle Métral, huissier de Justice à Châtillon sur Seine a procédé au tirage des lots.

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Les billets offerts par les 74 commerçants Châtillonnais à leur clientèle ont atteint le nombre de...152 000 !! (chaque billet représentant un achat de 10€, on peut se rendre compte du superbe résultat du commerce châtillonnais  durant cette Double Quinzaine Commerciale !)

    Chaque commerçant offrait un lot. Tous les lots n'ont pas été retirés, 39 seulement l'ont été sur les 74. Il y aura donc un deuxième tirage après le 15 janvier. Ne jetez pas vos billets !

    Puis vint le grand moment : la révélation du ou de la gagnant(e) de la Ford Fiesta....

    Eh bien, c'est Emmanuelle Peussot qui a remporté le superbe véhicule ! Emmanuelle, plus connue sous le prénom de Manu, est animatrice à la MJC de Châtillon sur Seine. Tout le monde l'apprécie, c'est donc avec un grand plaisir que je l'ai vue remporter le gros lot !

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Emmanuelle a gagné la voiture offerte par les Vitrines Châtillonnaises après s'être rendue chez "Perles d'O", le cabinet d'esthétique autrefois tenu par Carmen Sambrotta rue Docteur Robert, sous l'intitulé "Simone Mahler", et maintenant repris par sa fille Anaïs.

    A la droite d'Emmanuelle, on peut voir Anaïs Sambrotta et Julien Lombaert qui a offert à la gagnante, comme je le disais plus haut, l'assurance GAN de la voiture pour une année.

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Et l'heureuse gagnante a pris avec joie le volant de sa nouvelle automobile...

    La double quinzaine Commerciale proposée par les Vitrines Châtillonnaises a fait des heureux !

    Bravo aux Vitrines Châtillonnaises pour leur implication intense dans la vie de la ville de Châtillon sur Seine, car non seulement l'Association anime la ville avec ses manifestations, mais elle participe à sa beauté en décorant ses vitrines de façon magnifique, au cours des saisons.


    1 commentaire

  • votre commentaire
  •  C'est devant une salle Luc Schréder bien remplie qu'Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour la nouvelle année 2020 à ses administrés, aux Maires d'autres communes, aux services de la Gendarmerie, aux présidents d'associations etc...

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour l'année 2020

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour l'année 2020

    Hubert Brigand a évoqué les travaux qui ont été faits au centre ville en 2019 (réseaux, câbles électriques, conduites de gaz et d'eau...) certains se poursuivront dans la partie historique de la ville (rue du Bourg à Mont par exemple)

    La zone pavillonnaire de Marignan s'agrandit, la médiathèque à la place du super-marché Le Marmont va voir le jour.

    Les bâtiments de la fonderie seront démolis dans les prochaines années.

    Les tritons de la fontaine de la place Marmont, volés, ont été remplacés.

    L'état de la Seine a posé problème l'été dernier, des aménagements seront réalisés.

    La coopération avec la ville de Sainte Colombe sur Seine au sujet de l'eau potable se poursuivra.

    La Municipalité travaille avec les commerçants du centre ville et les aide à améliorer leurs magasins. Hubert Brigand souhaiterait que les logements qui sont au dessus des boutiques, souvent vides, soient réhabilités et mis en location. En effet il y a une demande de logements en centre ville.

    Pour aider le commerce, la Municipalité a acheté une boutique en haut de l'avenue Maréchal de Lattre pour la louer à un prix compétitif à un commerçant voulant s'installer.

    Le centre ville, particulièrement la place de la Ville du Puy, va être rénové. Les passages piétons, l'éclairage seront revus, des caméras de surveillance installés.

    Côté patrimoine, l'église Saint Jean sera restaurée, en particulier sa toiture qui prenait l'eau. L'église Saint Nicolas sera nettoyée intérieurement.

    Certains bâtiments privés posent problème : que faire de la gare, de l'ancienne boulangerie incendiée près de l'Office du Tourisme, du moulin Lemoine qui tombe en ruines ? la Municipalité se mettra en rapport avec les propriétaires pour trouver une solution..

    L'Actipôle se porte bien, il reste des parcelles. Deux de celles-ci ont été vendues , l'une à la boucherie-charcuterie Charles de Thoires, l'autre à l'entreprise Boureau que le Directeur, monsieur Gillet est venu présenter  aux Châtillonnais.

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour l'année 2020

    Monsieur Gillet a présenté l'entreprise Boureau  qui travaille sur trois départements : elle effectue des travaux publics, des services de voirie. Elle emploie 45 personnes. Jusqu'à présent basée à Autricourt, elle était à l'étroit dans ses locaux et a donc décidé de s'installer sur l'Actipôle de Châtillon sur Seine.

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour l'année 2020

    Reprenant la parole, Hubert Brigand a évoqué la ville de Châtillon sur Seine qui est une ville qui bouge.

    Elle n'a rien à envier aux plus grandes agglomérations, car elle possède un cinéma, un théâtre qui vient de fêter son 500ème abonné avec une programmation qui fait venir de très loin les spectateurs.

    La ville s'anime lors du Tape-Chaudron et la fête du Crémant, lors des salons comme celui des Lions, des expositions et conférences données par les très nombreuses associations de la Ville, l'élection de Miss Côte d'Or, la soirée de fin d'année avec la patinoire très appréciée etc...

    La "Santé" préoccupe aussi Hubert Brigand. Pas la santé financière de la ville qui est excellente, il l'a prouvé, documents à l'appui, mais la "Santé Physique" des administrés.

    Il a donc annoncé la future construction d'une Maison de Santé, sur le terrain de l'Hôpital Michel Sordel,  établissement qui favorisera sans doute la venue de médecins et autres personnels de santé.

    Les Urgences de l'Hôpital, qui perdurent, pourront effectuer des analyses  médicales pour les particuliers.

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, a présenté ses vœux pour l'année 2020

    Pour terminer cette sympathique réunion, Hubert Brigand a présenté ses vœux à la population, souhaitant à tous et toutes  le meilleur pour cette année 2020 qui commence.

    Il a invité ensuite les personnes présentes au pot de l'amitié.


    votre commentaire
  • Championnat du monde de voltige à Châteauroux

     C'est fin août que se sont déroulés les championnats du monde de voltige à Châteauroux.

     Les compétiteurs durant 10 jours ont défendu leur titre de champion du monde.

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Danielle vole attachée sur les ailes de l'avion :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

     Le RAFALE :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

     Le pilote du RAFALE, BABOUC :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    L'hélicoptère le Tigre :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Passage de la Patrouille de France et de l'Equipe de voltige de l'armée de l'air :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

     Démonstration de la Patrouille de France :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

     Nos championnes du monde :

     Aude Lemordant c'est son 3ème sacre de championne du monde

     Bénédicte Blanchard 3ème

     Bravo à nos championnes Françaises

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Aude Lemordant  Catherine Manoury directrice du musée de l'air et Bénédicte Blanchard :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    1 Louis Vanel champion du monde 2019   Français

    2 Alexandre Orlowsky vice champion du monde 2019 Alexandre est un grand compétiteur avec plusieurs titres de Champion de France et monde 

    Bravo à Alex et à nos Français

    3  Mikhaêl Mamistov Russie

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Les pilotes de la Patrouille de France :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Nos grands champions Bravo à tous :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Notre grande championne  Aude Lemordant :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Un très joli dessin effectué par François Rallet pilote de voltige :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Un moment d'échange entre passionnés et le sympathique pilote du Rafale BABOUC :

    Le championnat de voltige à Châteaureoux, vu par Nicole Prévost

    Un grand merci et surtout un grand bravo à nos champions Français

     


    1 commentaire
  • Le temps des soucis et des peines

    A l’époque on ne savait pas traiter les allergies. En mars 1948, le petit Claude, âgé de 20 mois tombe malade, il a des plaques d’eczéma de plus en plus grandes, le médecin vient presque tous les jours. Des difficultés respiratoires surviennent, bronchite, pneumonie peut-être ? Il est hospitalisé à Troyes et décède quelques mois plus tard au moulin, en plein été, à la veille de ses deux ans.

    Dans la famille on croit à une malédiction, car 4 ans plus tôt Daniel déjà, âgé de 4 mois était décédé à la suite de symptômes similaires. Ma mère ne s’en est jamais vraiment remise.

    Souci professionnel, le système de la répartition des farines qui, dans une certaine mesure, protégeait les petits moulins au temps de la pénurie est supprimé.  La concurrence des grands moulins se fait d’autant plus sévère que la situation du marché s’aggrave.
    pour s’en convaincre, voici ce que l’on peut lire dans le bulletin de la Meunerie Française de décembre 1951 sous la triple signature de son président et des Présidents de l’Association Générale des Producteurs de Blé et de la Confédération Nationale de la Boulangerie Française :

    « (Ils) apprennent avec stupéfaction que le gouvernement projette une importation de 4 millions de quintaux de blé tendre pour la métropole et qu’il a décidé de relever le taux d’extraction des farines.

    Ils protestent contre ces décisions prises sans aucune consultation des organisations professionnelles… Ils déclarent en plein accord… que l’augmentation du taux d’extraction à PS +6 (81% pour un blé de poids spécifique moyen de 75KG/hl ) est une erreur grave qui aura pour conséquence au lieu d’une augmentation théorique

    -De rendre encore plus difficile l’utilisation des blés humides et de faible poids spécifique, de pousser ainsi à la consommation de ces blés par les animaux, d’autant plus que l’élévation du taux d’extraction va priver le marché des aliments du bétail d’une quantité équivalente de farines basses et issues

     -De pousser à la fraude par non respect du taux réglementaire, particulièrement à la campagne.

    -D’abaisser la qualité du pain au détriment de l’intérêt des consommateurs etc….

    Dans ce contexte les farines boulangères doivent répondre à des tests de panification de plus en plus rigoureux.
    le diagramme de mouture du moulin de Gomméville ne permet pas de les respecter. Il faut augmenter le nombre de passages de broyage et de convertissage comme c’est déjà fait depuis longtemps dans les moulins plus importants.

    L'histoire du moulin de Gomméville par Jean Verniquet (4)

    Marius et Lucie rassemblent leurs économies. Un ingénieur-conseil ajoute un convertisseur Bühler et remplace les bluteries par un plansichter.

    Les monteurs-menuisiers entrelacent une forêt de tuyaux posent de nouvelles transmissions, percent les planchers pour de nouvelles courroies.

    On ne s’y reconnait plus. Mais en octobre 1952 ça marche !

    Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Françoise, ma petite sœur tombe du ciel en janvier 1953.

    Marius est élu Maire. Lucie est secrétaire de Mairie (elle l’était déjà en 1935, et le restera jusqu’en 1980)

    Comme au temps de Georges Gautherot, les responsabilités municipales s’ajoutent aux complications bureaucratiques. A ce sujet, le titre des paragraphes de l’Instruction du 15-10-51 des Contributions Indirectes est révélateur :

    Titre1- Redevances et indemnités compensatrices sur les stocks de céréales et de farines consécutives au changement de campagne

    Titre2-Régularisation des réceptions et des rétrocessions de céréales effectuées avant le 1 septembre 1951 et incidence du poids spécifique sur le prix de rétrocession des céréales.

    Il en résulte pour Lucie de longues soirées de calculs au centime près (à la main bien sûr, car les calculettes n’existent pas). Ensuite il faut recevoir les contrôleurs qui viennent s’installer pendant plusieurs jours dans la salle à manger-bureau pour vérifier sur place si la réalité est concordante.

    Survient en plus un litige qualitatif dont les conséquences auraient pu être terribles.
    Un wagon de farine expédié dans la Loire a fait l’objet d’un contrôle de la part du Service de la Répression des Fraudes. C’est un contrôle de routine, mais recevoir du courrier avec cet en-tête est inquiétant : Lucie et Marius ont à l’esprit la situation de ce meunier poitevin, injustement emprisonné quelques mois plus tôt dans le cadre de l’affaire du « pain maudit » dont on parle tant à la radio *

    Ils prennent un avocat, l’affaire est classée sans suite, mais que de nuits sans dormir !

    *Dans toute la France, les services de la Répression des Fraudes sont sur les dents. En août 1951, à Pont Saint-Esprit, cinquante personnes avaient été hospitalisées, prises de maux de têtes, vomissements, convulsions, cinq «étaient mortes. Elles avaient toutes mangé du pain provenant de la même boulangerie. Certaines analyses avaient détecté la présence d’ergot de seigle, connu pour provoquer des symptômes de ce type, mais pas à une telle échelle.

    La cause n’avait jamais été élucidée formellement. Le meunier avait été libéré après plusieurs mois d’incarcération à Nîmes.

    En 2009, cette affaire est ressortie aux Etats-Unis. Selon un journaliste américain qui a écrit un livre à ce sujet, leurs services secrets se seraient livrés dans le sud de la France à une expérimentation d’aérosols au LSD qui aurait mal tourné.


    votre commentaire
  • Je m'étais déjà rendue dans la jolie église de Bissey la Côte :

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-de-bissey-la-cote-a3955658

    Mais j'y suis retournée en décembre 2019 pour admirer des constructions originales, faites en carton blanc, représentant des églises châtillonnaises.

    Chaque église possède une représentation de ses vitraux qui s'illuminent à tour de rôle, c'est vraiment magnifique.

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche est bien sûr présente devant une des églises, lorsque j'y suis allée les rois Mages n'étaient pas encore arrivés !

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

    Les visiteurs ont été très admiratifs de cette construction, ils l'ont dit dans un "livre d'or".

    Et je me joins à eux pour féliciter les paroissiens  d'avoir réalisé cet émouvant hommage à nos chères églises châtillonnaises.

    La crèche 2019 de Bissey la Côte

     

    La crèche 2019 de Bissey la Côte


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires