• L'assemblée 2015 du Conseil de Développement

    1. PRÉSENTATION DU RAPPORT MORAL PAR LE VICE-PRÉSIDENT

    RAPPORT D’ACTIVITÉ 2014

    C’est un vice-président satisfait qui vous présente le rapport moral pour l’exercice 2014.

    Organe consultatif, partenaire des élus de la communauté de communes, le CDESPC a trouvé un rythme de fonctionnement.

    Notre démarche s’est voulue positive, efficace, constructive, non polémique, mais sans concession, dans une relation sereine et confiante avec les élus et le personnel technique de la communauté de communes.

    ACTIVITÉ DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

    Une réunion mensuelle exceptée au mois d’août.

    Une concertation et un échange d’informations par mail lorsque le président le juge opportun.

    Le bureau se réunit une ou plusieurs fois par mois en fonction de l’actualité communautaire et des dossiers en cours d’étude.

    RÉUNION THÉMATIQUE TRIMESTRIELLE

    Deux membres du CDESPC et le président qui est membre de droit participent à chacune des commissions communautaires.

    • ENVIRONNEMENT, DÉCHETS MÉNAGERS: Joël de POUGNADORESSE- Franz OLLER
    • TOURISME CULTURE: FABIENNE BÉCOT-ANSAULT- Joël de POUGNADORESSE
    • PARC NATIONAL-RÉFORME TERRITORIALE, STATUTS: FABIENNE BÉCOT-ANSAULT- RAOUL DU PARC
    • PETITE ENFANCE, SANTÉ: Paulette GUYAUT- Roger SAGET.
    • FINANCES : Élisabeth BARBIER- Denis D’HERBOMEZ.
    • PATRIMOINE-MATÉRIELS-HABITAT-TRAVAUX: Roger SAGET-Serge BERTHOLLE.
    • ÉCONOMIE : Élisabeth BARBIER- Denis D’HERBOMEZ.
    • AMÉNAGEMENT DU TÉRRITOIRE-NUMÉRIQUE-COMMUNICATION : - Marc RICHOMME.
    • ENFANCE–JEUNESSE-SOLIDARITÉ : Franz OLLER-Serge BERTHOLLE.
    • CONSEIL DE PAYS.

                10 membres Titulaires

    • Élisabeth BARBIER
    • Paulette GUYAUT
    • Jocelyne MALGRAS
    • Serge BERTHOLLE
    • Denis D’HERBOMEZ
    • RAOUL DU PARC
    • Franz OLLER
    • Roger SAGET
    • Joël de POUGNADORESSE
    • Jean-Claude AMIZET

    2 membres Suppléants

    • : FABIENNE BÉCOT-ANSAULT
    • Marc RICHOMME

    Siègent au conseil de Pays et participent aux travaux du bureau /conseil de Pays.

                Dans un souci d’efficacité et de meilleure participation, nous déplorons une insuffisance de mise à disposition de documents pour préparer les réunions. Cela nous parait indispensable pour pouvoir échanger objectivement en toute connaissance de cause. Il en est de même pour la communication tardive des dates de réunions, car il n’est pas toujours facile de se rendre disponible à court terme.

     CONTRAT LOCAL DE SANTÉ

    Nous avons participé en tant que membre à deux comités de pilotage .Ce contrat ambitieux qui a donné de bons résultats a été reconduit pour trois ans pour la période 2015-2017.

    Quatre axes d’orientations ont été retenus :

    • Renforcement de l’offre de soins.
    • Développement de la prévention et de la formation santé.
    • Santé environnement.

    À chaque réunion, nous avons insisté sur la nécessité d’une présence médicale, en tout point du territoire, offrant à chaque habitant la possibilité d’accéder à des soins de qualité. C’est pour nous une priorité absolue complémentaire de l’économie et nous serons vigilants à ce que des actions efficaces et pérennes soient mises en œuvre très rapidement.

      PROGRAMME LEADER.

    La thématique de ce programme européen est le maintien de la population et l’accueil de nouveaux acteurs économiques. Le président et plusieurs membres participent aux travaux du comité de programmation.

     PARC NATIONAL.

                      Le CDESPC est particulièrement impliqué dans les instances du groupement d’intérêt public (GIP) pour le Parc National.

           Fabienne BÉCOT-ANSAULT- Denis D’HEROMEZ siègent au bureau du conseil d’administration du GIP.

    Jean-Claude AMIZET président du conseil économique social et culturel siège (CESC) au CA du GIP avec voix consultative.

           Raoul du PARC, président de la maison de la forêt est vice-président du CESC du GIP.

           Élisabeth BARBIER et Marc RICHOMME participent aux travaux du CESC du GIP.

           Ces présences nous permettent d’œuvrer et d’être attentifs à ce que les intérêts des acteurs Économiques et des habitants soient préservés.

     Au mois d’octobre 2014, à l’invitation du conseil d’administration du CDESPC, le directeur du GIP, Monsieur Hervé PARMENTIER est venu présenter l’avancement des travaux et répondre à ses interrogations.

     Pour le CDESPC, le futur parc à vocation à être un moteur pour l’économie locale tout en préservant notre patrimoine.

                Sujets abordés :

    • Le calendrier de réalisation du parc.
    • Les craintes des agriculteurs et des acteurs de la filière bois.
    • La mise en place du régime transitoire d’autorisation spéciale applicable aux travaux et aux installations à partir de l’arrêté de prise en considération.

    Nous lui avons fait part de notre vigilance, de notre souhait de recherche d’un consensus et d’une amélioration notable de la communication en direction de la population.

     CONSEIL COMMUNAUTAIRE.

    Nous sommes invités à assister, en tant que spectateurs aux travaux.

    Le CDESPC est toujours représenté par plusieurs membres.

    VISITE D’ENTREPRISE.

    Nous étions présents à l’inauguration des locaux de l’entreprise MUNOZ à Courban.

    VŒUX

       Nous étions également présents aux vœux de la communauté de communes.

     OBSÈQUES DU MAIRE DE VAUROIS.

    Le CDESPC était représenté aux obsèques de ce maire altruiste, courageux et dévoué.

     LETTRE D’INFORMATION.

    Comme nous nous y étions engagés, nous avons mis en place en 2014 une lettre d’information

    Pour vous tenir au courant de nos activités .En décembre 2014 vous avez reçu la lettre n°2 avec en particulier deux informations intéressantes concernant le contrat local de santé et notre synthèse de l’évaluation du contrat de pays 2007-2013.

           Cette lettre à périodicité variable sera reconduite en 2015.Vos remarques et suggestions sont les bienvenues.

     LES AVIS DU CDESPC.

    PÔLE D’EXCELLENCE RURAL DU VAL DES CHOUES:

     En 2013 à la demande du président de la communauté de communes nous avons examiné le dossier de demande de subvention d’un pôle d’excellence rurale d’un musée de la chasse portée par l’association de sauvegarde de l’abbaye du val des choues.

    Le 26 novembre 2013, nous avons rendu notre avis assorti de recommandations au président de la communauté de communes. Je vous donne lecture des points qui ont retenu notre attention.

    «Le CDESPC considère que ce projet peut s’inscrire dans le Pays Châtillonnais dans le cadre du futur Parc National où la chasse est une activité reconnue et source de revenus importants pour le territoire. Ce projet est une opportunité pour le Pays Châtillonnais, car il conforte un maillage de centres d’intérêt sur le territoire (musée du Pays Châtillonnais, maison de la forêt, marais tufeux, Vix,…). Il complète l’offre touristique du territoire. Le site est exceptionnel et les activités complémentaires liées à la chasse sont un facteur d’attractivité supplémentaire.

    Pour conclure, ce projet peut apporter une vraie valeur ajoutée au territoire, mais doit être repensé dans le cadre d’un partenariat touristique, financier et économique local, pour pouvoir aboutir et perdurer. »

    Le mercredi 16 juillet 2014, une rencontre a été organisée dans les locaux de la CCPC à l’initiative de monsieur Michel MONOT, présentation d’une nouvelle formulation de son projet, car n’était éligible aux subventions du contrat LEADER que la partie scénographie.

    Le conseil de PAYS réuni pour se prononcer sur cette nouvelle demande tardive n’a pas souhaité retenir cette nouvelle formulation.

    AVIS SUR LE DOSSIER DE PRISE EN CONSIDÉRATION DU GIP. :

    Le conseil d’administration lors de la séance du 10 novembre 2014 a émis un avis favorable assorti de recommandations et nous avons reçu une réponse individualisée début février 2015. Je vous donne lecture de celles-ci : 

    « Le CA émet un avis favorable sur le rapport de prises en considération avec       recommandations à l’unanimité des membres présents 

    Trouver un consensus et nouer un dialogue constructif pour que tous les acteurs   puissent travailler ensemble à la construction du futur parc.

     Rechercher des solutions novatrices pour un fonctionnement harmonieux permettant une gestion appropriée et exemplaire  des ressources et de la main d’œuvre tout en préservant les éléments remarquables du patrimoine naturel et architectural.

    Ne pas se limiter, sur le plan économique, au développement des trois filières et mettre en place un travail de concertation avec tous les autres acteurs.

     Pédagogie, clarté, transparence devront être  les maitres mots  de la communication pour  conduire les habitants à s’approprier  la démarche du futur parc.

    Mettre tout en œuvre pour laisser la gestion forestière  des cœurs et de la zone d’adhésion  aux  professionnels de l’ONF.

    Cette gestion devra permettre de faire face au besoin de l’industrie forestière, à la transition énergétique et préserver les droits coutumiers  des habitants (Chasse, Affouages, Cueillettes)

    La surface d’étude du cœur devrait permettre d’aboutir à la finalisation d’un cœur  d’une surface moindre  afin de répondre aux préoccupations des différents acteurs (forêts, agriculture, pierre … »

     La création du parc est atout majeur pour le développement économique de la région et la préservation de ses richesses naturelles (faune et flore).

    C’est un facteur de développement durable du territoire, mais il doit être le fruit d’un consensus entre tous  les acteurs (élus, habitants, sociaux professionnels, représentant de l’état) présents dans le périmètre d’étude.

      L’ÉVALUATION DU CONTRAT PAYS 2007-2013 et LEADER 2008-2014

     Le CDESPC a participé activement à de nombreuses réunions pour élaborer le plan de développement du territoire Châtillonnais.

    Le 15 septembre 2014, nous avons rendu notre évaluation du contrat de Pays et établi la synthèse avec les élus du CODIR Celle-ci a été soumise aux différentes commissions de la CCPC pour examen, amendement et enrichissement.

    Ces travaux ont permis de présenter le projet de développement de notre territoire au conseil Régional en utilisant les deux outils proposés : Programme Leader et le projet de territoire.

    Notre président a accompagné le président de la communauté de communes lors de la présentation à la région, le lundi 9 février 2015, du projet LEADER 2015-2020 avec les actions envisagées qui en découlent.

    La synthèse de notre évaluation a été publiée dans la lettre de décembre 2014.

     


    votre commentaire
  • L'Assemblée Générale de 2014 du Conseil Economique et Social du Pays Châtillonnais ( CDESPC), s'est tenue dernièrement dans la salle polyvalente du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix.

    L'Assemblée 2014 du CDESPC

    L'Assemblée 2014 du CDESCP

    Jean-Claude Amizet , président du CDESCP, a rappelé ce qu'est cette institution.

    L'Assemblée 2014 du CDESCP

    (cliquer pour mieux lire)

    L'Assemblée 2014 du CDESPC

    Daniel Vincens, le secrétaire, a présenté le rapport moral.

    L'Assemblée 2014 du CDESCP

    Activités du Conseil :

    Une réunion mensuelle du Conseil d’Administration (second lundi de chaque mois), et une à deux réunions mensuelles du bureau.

    Participation du CDESCP aux réunions thématiques de la Communauté de Communes

    Deux membres du C A du CDESPC participent à chacune des commissions ci-dessous.

    Une réunion par trimestre sur les sujets suivants : Économie, Réforme territoriale, Environnement, Santé, Patrimoine, Éducation, formation, Jeunesse,Tourisme,  Finances.

    Participation aux Conseils de Pays et présence au Conseil communautaire

    Le Conseil de développement s’est intéressé aux entreprises qui ont bénéficié d’aides et subventions de Leader ou du Contrat de Pays. Il y a eu quelques visites d'entreprises :

    La Belle Boîte : le 23 mars 2013 :visite des installations et présentations des produits.

    La Barotte : le 4 avril 2013,  visite du lycée, la ferme, le chantier en cours du centre équestre.

    La menuiserie  Métal et Bois,  à Oigny

    Visite de la Maison de la Forêt (Notre soutien au projet d’arborétum)

    Inaugurations :

     Inauguration centre équestre de La BAROTTE le 13 novembre 2013

     Pôle scolaire d’Aignay le Duc le 25 novembre 2013

     Visite de l'extension de la ZAE de Baigneux les Juifs

    Rencontres Président et Vice-Président de la Communauté de Communes :

    Objectif: Attirer l’attention des élus sur la sous-utilisation des possibilités des membres du CDESPC et leur faire part de notre souhait de participer en amont à l’élaboration et au suivi des dossiers.

    Cette démarche semble avoir été favorablement entendue par les élus.

    Une rencontre a eu lieu avec la nouvelle Directrice Générale des services, notre objectif étant de faire connaissance et de définir les bases de notre collaboration.

    Les "avis" du CDESCP :

    Feuille de route du Parc :

    La feuille de route indique les grandes lignes du projet d’établissement du Parc National, en précise les différentes étapes, fixe l’organisation administrative et financière à mettre en place pour arriver au terme du processus.

    Le CDESCP s’étonne que l’objectif du projet ne soit centré que sur les patrimoines naturels et culturels. Il demande comment seront intégrées les activités touristiques, industrielles, artisanales et agricoles qui sont déjà présentes et ne devront pas être menacées.

    Dans la rubrique : Organisation administrative et financière du GIP est indiqué comment sont organisées les liaisons entre les administrations et services concernés :

    « Les échanges réguliers entre les services de l’état, au niveau national, les services déconcentrés (DREAL), les autorités préfectorales, en particulier le préfet coordonnateur, l’Office National des Forêts et le GIP de préfiguration sont indispensables au bon déroulement des projets.

    Les échanges techniques du GIP avec la Direction de l’Eau et de la Biodiversité, en lien avec le Préfet coordinateur se traduiront par :

    Des contacts téléphoniques ou visioconférences réguliers

    Une réunion physique élargie chaque trimestre en amont des étapes clés.

    Par ailleurs, des échanges doivent être systématiques en amont de la transmission de tous documents aux membres du GIP et, notamment avant les bureaux, conseils d’administration, assemblées générales du GIP des « Forêts de Champagne et Bourgogne.

    Au vu de ce qui précède, le CDESPC s’interroge sur la liberté d’action des « organisations représentatives » en permanence sous le contrôle « étroit » des administrations concernées.

    L’avant-dernier paragraphe de la page 5 sur le financement n’est pas très rassurant dans la mesure où il est écrit que le financement par le ministère concerné « pourra être soumis aux contraintes budgétaires, sans remettre en cause les points évoqués précédemment. » Voilà qui mérite explications et précisions. Pour notre part, nous comprenons que l’enveloppe de financement n’est pas garanti.

    Nous remarquons également, que le nom du Parc « choisi » est rejeté et que le GIP devra en choisir un autre « qui devra, en tout état de cause, être conforme à la réglementation, en particulier, celle sur les dénominations géographiques locales et les appellations d’origine ». Le CDESPC s’étonne que cette remise en cause n’ait pas été immédiate après le choix de nom du Parc. Les membres du CDESPC insistent cependant sur la nécessité absolue de renforcer une communication régulière auprès de la population.

    Observations sur le manifeste pour le parc National de feuillus :

    Le manifeste est une bonne base de propositions qui doit être enrichie afin de faire de ce parc un outil de développement au service de tous.

    Néanmoins, il serait souhaitable d’ajouter aux "activités touristiques" le paragraphe ci-dessous :

    "Une politique culturelle du territoire du Parc doit être définie, qu’elle soit à la fois un outil de gestion, et le moyen d'une conservation du patrimoine culturel. Cette politique culturelle devra être définie par rapport à celle menée en matière de communication et de tourisme. Il faudra définir des axes prioritaires en intégrant l'existant, développer des partenariats pour la mise en œuvre des projets issus des axes prioritaires. Pour exemples concrets, on peut lister les évènements et activités culturelles autour de la mémoire orale, de la toponymie, de l'interprétation de la forêt des activités humaines dans le territoire, sous toutes formes d'art."

    Quelques idées, en vrac :

    - Des manifestations spécifiques au Parc devraient être créées et intégrées dans la communication des offices de tourisme.

    - Un dépliant rédigé en plusieurs langues et regroupant les manifestations culturelles et à spécificité locale devra être établi et distribué dans tous les lieux d’hébergement ou à vocation touristique.

    - La maison du Parc doit être réaménagée ou agrandie pour accueillir une présentation/vente de produits locaux, voire une location de bicyclettes.

    - Organisation de l’exploitation touristique du patrimoine archéologique du Parc.

    - La création d’un parc animalier pour la connaissance et l’observation des espèces.

    - La possibilité d’exploiter un « vélo rail » du type de celui du Larzac.

    En conclusion, la feuille de route définit notre cadre d’évolution, mais nous devons rester vigilants pour qu’elle ne soit pas modifiée en permanence afin de nous permettre de construire, tous ensemble, notre parc.

    L'Assemblée 2014 du CDESCP

     Le Président  prend la parole au sujet de l'évaluation du Contrat de Pays.

    Rappel : le contrat de Pays est une feuille de route qui a été négociée entre l’État, la région, le département et le Pays Châtillonnais pour définir les actions prioritaires à mettre en place pour le développement du Pays.

    Nos conclusions :

    Le nombre de projets envisagé était certainement trop ambitieux.

    À l’avenir, afin de s’assurer de la pérennité des projets réalisés dans le cadre du contrat de pays, il nous apparait indispensable que le porteur de projet fournisse un compte d’exploitation pluriannuel prévisionnel des équipements dès le début du montage du projet

    Les équipements réalisés et l’offre de services qui en résulte (dans les domaines de la petite enfance, l’enfance jeunesse, la culture …) constituent de réels atouts pour permettre de développer l’attractivité du territoire.

    Des axes restent à approfondir :

    -L’offre d’accueil et d’activités touristiques,

    -L’économie (voir schéma directeur),

    -L’accompagnement des jeunes (en sortie de scolarité)

    -Le maintien /renforcement d’une offre de santé de qualité et adaptée

    -Le développement numérique du territoire : question transversale essentielle pour les  projets de demain

    Une prise de conscience du « chemin parcouru » depuis 10 ans est indispensable à la mise en place d’une politique d’attractivité volontariste.

    La communication :

    Nous sommes conscients que notre communication est insuffisamment développée pour informer nos membres. Nous réfléchissons aux moyens et méthodes à mettre en œuvre pour l’améliorer.

    Le rapport moral a été approuvé à l'unanimité.

    L'Assemblée 2014 du CDESPC

    Joël de Pougnadoresse, le trésorier du CDESPC a présenté les comptes qui sont en équilibre , et même largement créditeurs.

    Ils ont été vérifiés par François Gaillard, commissaire aux comptes.

    L'assemblée les a approuvés à l'unanimité.

    L'Assemblée 2014 du CDESPC

    L'assemblée a ensuite procédé au renouvellement de quatre membres du Conseil D'Administration.

    Quatre candidats se sont présentés , trois à leur réélection, Elisabeth Barbier, Paulette Guyot, Denis d'Herbomez, et une nouvelle candidate Jocelyne Malgras.

    Les quatre candidats ont été élus à l'unanimité.

    Le Président de la Communauté de Communes a ensuite pris la parole.

    L'Assemblée 2014 du CDESCP

    Hubert Brigand a fait savoir que le Contrat de Pays se terminait fin 2014, peut-être le 1er janvier 2015.

    La période actuelle est très compliquée, pleine d'incertitudes. Ce sera sans doute la Région qui s'occupera de ce dossier à la place de l'Etat, personne ne sait donc si ce Contrat de Pays sera maintenu. L'existence du CDESPC est lui aussi incertaine, il faut attendre.

    Néanmoins Hubert Brigand espère et souhaite que le CDESPC perdure à l'avenir.

    C'est sur ce constat que s'est terminée L'assemblée Générale du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais.


    votre commentaire
  • Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

    LAssemblée Générale du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais, CDESPC, a eu lieu le 11 février 2013, en présence de ses adhérents.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

    Au bureau, le président Jean-Claude Amizet, le Vice-Président Roger Saget, le secrétaire Daniel Vincens .

    Roget Saget a représenté le trésorier Joël de Pougnadoresse, retenu par des obligations familiales.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

    Le Président du CDESPC, Jean-Claude Amizet, a rappelé le rôle du CDESPC, qui est une obligation législative prévue par la loi Voynet de 1999, relative à l'aménagement du territoire.

    Le CDESPC est une instance consultative indispensable et objective du Pays. Il rassemble les habitants du Châtillonnais désireux de participer au développement. Il est associé à l'élaboration, au suivi et à l'évaluation du contrat de Pays sur lequel il donne son avis, C'est un lieu d'observation, de réflexion et de proposition. Il peut être consulté ou s'auto-saisir sur toute question relative à l'aménagement et au développement du territoire. Le CDESPC est signataire du contrat de Pays, ainsi une convention de partenariat régissant les modalités de fonctionnement a été signée le 31-12-2010.

    Les adhérents du CDESPC sont des habitants du Pays Châtillonnais. Ils sont regroupés dans une instance souveraine, l'assemblée plénière, qui élit en son sein un conseil d'administration.

    Les membres du Conseil d'Administration participent aux commissions permanentes de la Communauté de Communes.

    Associé à l'ensemble des travaux du Pays, le CDESPC s'intéresse à l'aménagement du territoire, à la cohérence de son développement.

    Ses contributions sont de :

    -définir les enjeux de développement pour le Pays

    -Proposer les orientations sur les décisions à prendre

    -Emettre un avis sur les projets en cours

    -Contribuer à la réflexion prospective pour mieux appréhender les situations à venir

    -Être force de propositions et jouer pleinement son rôle de conseil pour éclairer les élus dans leurs décisions.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC


    Le secrétaire du CDESPC, Daniel Vincens, a présenté ensuite le rapport d'activité

    Audit du Centre Social

    Le Président de la Communauté de Communes a demandé au CDESPC de réaliser un audit du Centre Social et de Loisirs.

    Les membres du CDESPC ont rencontré les 13 et 14 avril 2012, le Directeur du Centre et le Directeur des Services de la Communauté de Communes. Un compte-rendu oral de la démarche et des premières suggestions a été réalisé le 29 mai à monsieur Hubert Brigand, Président de la Communauté de Communes, et le 30 mai à monsieur Morin, vice-Président en charge de la commission "Solidarité-Santé"

    Evolution de l'Office du Tourisme

    L'Office de Tourisme devra évoluer en mars 2013 et sera remplacé par un EPIC, où siègeront une majorité d'élus (51%) et des professionnels du tourisme (49%). Le CDESPC en tant qu'association représentant la société civile a demandé qu'un de ses membres siège dans cette instance.

    Communication du CDESPC

    Le CDESPC a obtenu de la CCPC de pouvoir disposer d'un espace sur la publication trimestrielle "Châtillonnais Mag". Deux publications ont déjà eu lieu sur les travaux du CDESPC. La prochaine édition sera consacrée aux problèmes de santé.

    Commissions 

    Le Président du CDESPC a obtenu que deux membres du CDESPC soient invités à participer aux débats de chaque commission de la Communauté de Communes, y compris la commission des finances. Le Président est membre de droit de chacune des commissions:

    -Commission Economique

    -Réforme territoriale-Statuts-Parc National

    -Commission des Finances

    -Environnement, déchets

    -Solidarité, Santé- Signature du Contrat Enfance Jeunesse

    -Patrimoine-Matériel-Habitat-Travaux, suivi des travaux sur le site(réunion de chantier avec architecte)

    -Education-Formation

    -Jeunesse et Sport

    -Tourisme-Culture-Communication  (inauguration OTPC, invitation expo Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix)

    Des Réunions des Commissions thématique Santé du CDESPC, les participations au Comité de Pilotage CLS,  au groupe Etude Ordures déchets,au groupe Finances, des rencontres périodiques avec le Président de la CCPC, avec le Conseil de Pays ont eu lieu.

    Le CDESPC a assisté à la pose de la première pierre du Lycée Agricole de la Barotte.

    La cotisation sera toujours fixée à 5 euros pour 2013.

     Le  rapport moral a été voté à l'unanimité.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC


    Le trésorier, Joël de Pougnadoresse, étant retenu par une réunion familiale, c'est Roger Saget qui a présenté le bilan financier pour 2012, bilan en parfait équilibre.

    Il a été approuvé par le Vérificateur aux Comptes, François Gaillard.

    Il a été voté à l'unanimité.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC


    Le Président Jean-Claude Amizet a présenté ensuite les projections 2013

    Parc National

    Aider à la compréhension du projet de Parc National en organisant des réunions avec les trois autres Conseils de Développement pour recueillir les attentes des habitants et des acteurs économiques.

    Accompagner et enrichir par des propositions des quatre Conseils de Développement, lestravaux du GIP pour la rédaction de la Charte du Parc

    Pays Châtillonnais

    -Susciter une réflexion avec les élus sur les possibilités, à moyen terme et à long terme, de développement pour le Pays Châtillonnais en perspective du prochain Contrat de Pays.

    -Evaluer périodiquement selon un calendrier établi, l'efficacité des actions engagées en Pays Châtillonnais

    -Proposer des actions pour dynamiser et rentabiliser les actions de communication du Pays Châtillonnais

    -Se rapprocher des Vice-résidents de la Communauté de Communes pour mettre en oeuvre une collaboration efficace pour le suivi des dossiers.

    -Participer activement au bureau de l'EPIC

    -Suivre la bonne réalisation des travaux de la Barotte et la mise en œuvre de la DSP

     Renouvellement du tiers sortant ou démissionnaire 

    Trois membres se sont représentés :
    -Jean Claude AMIZET
    -Roger SAGET
    -Daniel VINCENS
    Un nouveau membre a dû être élu en remplacement de Mr Vincent MALNOURY, démissionnaire

    Serge BERTHOLLE s'est présenté.

    Le vote a eu lieu. Les quatre candidats ont été élus.

    Avant la clôture de la séance, Hubert Brigand , Président de la CCPC a tenu à remercier le CDESPC de son travail et l'a assuré de toute sa collaboration.

    Assemblée  Générale 3013 du CDESPC

     Le lendemain de l'Assemblée Générale, le Conseil d'administration du CDESPC s'est réuni.

    La composition du bureau 2013 s'établit ainsi :

    Président           : Jean Claude AMIZET

    Vice-Président   : Roger SAGET

    Secrétaire         : Daniel VINCENS

    Trésorier           : Joël de POUGNADORESSE

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      


    votre commentaire
  • La création du parc national « Entre Champagne et Bourgogne » est un projet important, porteur d’enjeux de développement, d’image et qui suscite bien des questions. Elle va avoir une influence significative sur notre territoire et ses habitants.

     Les quatre CDL (Conseils de Développement Locaux) concernés (Pays de Chaumont, Pays Châtillonnais, Pays Seine et Tille en Bourgogne et Pays de Langres) se concertent régulièrement et participent aux différentes instances du Groupement d’Intérêt Public (GIP).

     Le CDESPC (Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais), en tant que représentant de la société civile, a été invité à apporter sa contribution pour faire de ce projet une réussite au profit de nos territoires.

    La rencontre entre les adhérents de la CDESPC, son Président Jean-Claude Amizet, Claude Vinot Vice-Président du GIP et Christophe Gallemant, directeur du GIP a  eu  lieu le 15 mars 2012 dans les locaux du Centre Social et de Loisirs de Châtillon sur Seine.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Dans un premier temps, nous avons bénéficié d’une présentation de l’état d’avancement du projet de Parc .

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Les parcs nationaux français forment un réseau représentatif des écosystèmes les plus emblématiques de Métropole et d'Outremer : haute et moyenne montagne, forêts tropicales et équatoriales, milieux insulaires et côtiers.

    Constatant l'absence des grandes forêts feuillues de plaine dans la famille des parcs nationaux, le Premier Ministre , dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, a annoncé durant l'été 2009, que notre territoire était pressenti pour accueillir un nouveau par national, le 11ème du nom, dédié à nos forêts.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Les cartes ci-dessous sont celles du périmètre d'étude du parc national, c'est à dire de la zone où va être prioritairement envisagée sa mise en place. Il ne s'agit pas de ses limites définitives car tout reste à construire !

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Notre "bout" de Champagne et de Bourgogne est trop souvent ignoré. Ce territoire, ses forêts et la majorité des paysages qui le composent , sont pourtant riches  d'un patrimoine naturel, archéologique, économique, architectural, culturel remarquable, façonné par l'homme depuis des millénaires.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Un parc naturel c'est avant tout un espace exceptionnel dans lequel tout est mis en oeuvre pour préserver, gérer et mettre en valeur de façon exemplaire la nature et les paysages.

    Le "coeur" c'est un espace dédié à la protection des milieux des espèces animales et végétales, des paysages et du patrimoine culturel.

    A l'intérieur du "coeur" se trouve "la réserve intégrale" qui est une zone où l'on laisse "s'exprimer" la nature. C'est aussi un laboratoire dédié à l'observation, à la recherche  et à la pédagogie.

    Les coeurs sont entourés par "une aire d'adhésion" , c'est à dire un territoire en lien étroit avec les coeurs, d'un point de vue écologique, économique et social.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    La construction d'un parc national est un travail de longue haleine. Prendre le temps de poser les fondations d'un tel projet est indispensable pour s'assurer de sa réussite future.

    Voici les grandes étapes qui nous attendent :

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

     Après l'exposé de Christophe Gallemant, nous nous sommes réunis sous forme d' ateliers, pour nous permettre d’exprimer nos espoirs, nos inquiétudes et nos suggestions.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

     

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Nos réflexions ont été notées par Christophe Gallemant le Directeur du GIP, elles  seront synthétisées et débattues avec les autres représentants du GIP.

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

    Les éléments retenus au cours des ateliers ont été nombreux, ils ont porté sur les espoirs générés par la création du parc : accroissement du tourisme, donc découverte de tous les atouts de notre belle région, créations de postes d'animateurs, de lieux d'hébergement, mais aussi des  inquiétudes :devenir de la chasse, suppressions d'emplois à l'ONF, place des méthodes de cultures traditionnelles  (engrais, pesticides), couverture téléphonique actuellement insuffisante, place des éoliennes etc..

    Des suggestions ont été faites: mobilisation accrue des élus qui devront réunir régulièrement leurs administrés pour une information régulière de l'évolution du parc, remise en service de la ligne Is sur Tille-Châtillon sur Seine, inciter les communes à faire rénover les maisons qui tombent parfois en ruine, attirer des artisans, commerces, artistes, faire une publicité importante etc...

    Ce fut une séance de travail très intéressante qui s'est terminée , comme il se doit, par le verre de l'amitié...du crémant châtillonnais, cela va de soi !

    Rencontre entre Christophe Gallemant, directeur du GIP, et les adhérents de la CDESPC...

     D’autres réunions permettront également de préparer celles que les représentants du GIP organiseront avec la population à partir de septembre 2012.

     


    votre commentaire
  •  Les Assemblées Plénières, Extraordinaire et Ordinaire,  Annuelles des membres du Conseil Economique et Social du Pays Châtillonnais, se sont tenues le Lundi 13 février, à 18 h, dans une salle du Centre Social de la Ville.

    Après vérification du nombre des membres présents à jour de leurs cotisations et constatation que le quorum était atteint, le  Président Jean-Claude Amizet a  ouvert la séance en souhaitant la bienvenue aux membres présents et  aux invités dont le Président de la Communauté de Communes.

                L’Assemblée Plénière Extraordinaire devait entériner une décision du conseil d’Administration du CDESPC de réduire de 13 à 12 le nombre des membres du Conseil d’Administration.

                L’Assemblée Plénière Extraordinaire à approuvé la décision de son Conseil à l’unanimité.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

     La lecture du rapport moral par le secrétaire Daniel Vincens, fut approuvé à l’unanimité.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Le rapport financier a été présenté par le trésorier Joël de Pougnadoresse.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    François Gaillard , vérificateur aux comptes a garanti la véracité des chiffres. Le rapport financier du trésorier a donc été approuvé à l’unanimité.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    RENOUVELLEMENT DES MEMBRES DU TIERS SORTANT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

    Outre les 4 membres rééligibles du Conseil d’Administration, 4 autres candidats étaient proposés aux suffrages de l’Assemblée. Compte tenu de la démission d’un membre du Conseil, il fallait élire 5 personnes.

    Joël de Pougnadoresse a vérifié que tous les membres présents avaient acquitté leur cotisation et Roger Saget a pu lancer les opérations de vote.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Quelques votants :

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Deux membres de la CDESPC, Christiane Janet et Laurence Pocheveux ont compté les bulletins .

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Puis le dépouillement a eu lieu.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Ont été élus : 

      Fabienne BECOT ANSAULT

                             Joël de POUGNADORESSE

                             Raoul du PARC

                             Marc RICHOMME

                             Franz OLLER (nouveau membre)

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Le Président Jean-Claude Amizet a ensuite exposé le programme des activités envisagées pour l’année 2013 :

    PARC NATIONAL:

     -Aider à la compréhension du projet de Parc National en organisant des réunions, avec les 3

    autres Conseils de. Développement, pour recueillir les attentes des habitants et des acteurs

    économiques.

    -Accompagner et enrichir par des propositions des 4 Conseils de Développement, les travaux du

    G.I.P pour la rédaction de la Charte du Parc.

     PAYS CHÂTILLONNAIS :

     -Susciter une réflexion avec les élus sur les possibilités, à moyen terme et à long terme, de

    Développement  pour le Pays Châtillonnais en perspective du prochain Contrat de Pays

    -Évaluer périodiquement selon un calendrier établi, l'efficacité des actions engagées en Pays

    Châtillonnais.

    -Proposer des actions pour dynamiser et rentabiliser les actions de communication du pays

    Châtillonnais.

    -Se rapprocher des vice-présidents de la Communauté de Communes pour mettre en oeuvre une

    collaboration efficace pour le suivi des dossiers.

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    INTERVENTION DE MONSIEUR HUBERT BRIGAND, PRESIDENT DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS CHÂTILLONNAIS :

    Le Président de la CCPC précise le rôle  du CDESPC. Il évoque la Maison de la Foret comme exemple de participation du CDESPC et indique que le CDESPC est habilité à s’autosaisir des dossiers aux quels il a décidé de s’intéresser.

    Le CDESPC agit dans le cadre d’une collaboration avec le CCPC dans le cadre du Conseil de Pays

    Le CDESPC doit statuer sur des dossiers éligibles au contrat du Pays.

     Le Président de la Communauté de Commune réaffirme son engagement à promouvoir le Pays Chatillonnais et invite tout châtillonnais à faire de même car si nos avons des handicaps, il existe des atouts à développer, valoriser et mettre en avant.

    Il rend  hommage à tous ceux qui dans tous les secteurs font en sorte de » faire bouge » le pays

    L'Assemblée 2012 du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais (CDESPC)

    Le Président Jean-Claude Amizet ayant levé la séance, j'ai pris une photo du Conseil d'Administration du CDESPC, en compagnie du Président de la Communauté de Communes.

    Participer au CDESPC, c'est donner à notre territoire les moyens de son développement, c'est permettre à notre Pays de se construire avec ses habitants

    Pour contacter le CDESPC et le rejoindre (cotisation de 5 euros) :

     

    CDESPC

    MAISON DU PAYS CHÂTILLONNAIS

    9-11 Rue de la Libération

    21400 CHÂTILLON SUR SEINE

    cdespc@orange.fr

     


    1 commentaire
  •  

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    J'ai dernièrement, été conviée par Monsieur Jean-Claude Amizet , à assister à l'Assemblée Générale du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais, autrement dit le CDESPC, un sigle assez compliqué !

    Je ne savais absolument pas de quoi il s'agissait, et j'ai été agréablement surprise de découvrir une instance intéressante et apolitique, qui oeuvre pour le bien du Châtillonnais et de ses habitants.

    Qu'est ce que le CDESPC ?

    (cliquez pour lire plus facilement)

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le Président du Conseil de Développement Economique et Social du Pays Châtillonnais, c'est Jean-Claude Amizet.

    C'est lui qui détailla l'ordre du jour  et présenta le rapport moral.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Voici quel était l'ordre du jour:

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Et voilà ce que j'ai noté du rapport moral:

    ACTIVITÉS INTERNES

     -Mise en place des principes de fonctionnement du CA

    -Règlement intérieur

    -Convention avec la Communauté de Communes(études et signature)

    -Désignations des membres du CA aux commissions de la CCPC

    -Réunion de la commission Santé

     RELATIONS CDESPC/CCPC

    -Réunion hebdomadaire du bureau avec l’animateur

    -communications du Directeur des Services

    -Participation au Comité Pilotage de la santé

    Le rapporteur de la Commission Santé c'est  Roger Saget..

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le scanner va bientôt être installé à l'Hôpital , le dépistage par mammographie du cancer du sein fonctionne bien ( plus besoin d'aller à Dijon ou Troyes, c'est bien appréciable), un kinésithérapeute s'est installé à Laignes, tandis qu'un ORL et un ophtalmologue sont pressentis à l'Hôpital de Châtillon sur Seine.

    La suite du rapport moral présenté par le Président :

    RÉFLEXION A PROPOS DE LA RÉVISION DU CONTRAT DE PAYS A MI-PARCOURS :

    Propositions du CDESPC :

    -Réfléchir au report éventuel des actions non réalisées

    -Réfléchir sur une meilleure répartition des maîtrises d’ouvrages

    -Des courriers ont été envoyés à la Région,l’Etat (sous Préfecture-Préfecture),SGAR,Conseil Général,CCPC,Ville d’appui (Châtillon sur Seine)

    Des réponses ont été reçues.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

     RELATIONS CDESPC / CCPC(Communauté de Communes du Pays Châtillonnais)

    Le CDESPC propose :

    -que les commissions de la CCPC deviennent des commissions CCPC/CDESPC afin de rationaliser et rendre plus lisible le travail mené

    -Que le CDESPC soit rattaché à la CCPC en tant que Conseil de Développement Economique et Social de la CCPC

    -Que le particularisme au niveau régional du Châtillonnais par rapport aux autres territoires soit pris en compte comme un atout

    -Que soit clairement indiqué aux communes non membres de la CCPC, si elles font partie du Pays

    -Qu’un avenant financier prenant en compte l’intégration de la commune de Laignes soit mis en œuvre

    -Qu’un chiffrage de l’enveloppe correspondant à l’ensemble des communes non adhérentes à la CCPC soit communiqué

    -Que les critères de répartition soient fixés pour une gestion lisible des financements territoriaux

    -Qu’une définition précise des missions des animateurs de développement soit fixée face à l’ambigüité de la notion de Pays et CCPC

    -Que soient recadrés les financements selon les thématiques

    -Que les maîtrises d’ouvrages soient conformes aux compétences de chacun.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    INTERROGATIONS

    -Connaître les réalisations année par année des projets inscrits au Contrat de Pays

    -connaître le bilan des actions conduites jusqu’à ce jour

    -connaître la capacité de financement

    -connaître le niveau d’endettement de la CCPC

    -connaître les prospectives jusqu’à la fin du contrat de Pays, à savoir 2013

    -demande de rencontre rapide avec le Président de Pays,le Maire de la Ville d’appui, le Directeur des Services, l’équipe Pays au complet afin d’échanger sur un planning, programmer, réflécher les crédits que réclame la situation

    AVIS SUR :

    -Le Parc National

    -L’Usine d’éthanol

    -Un Hôtel de grande capacité

    -Une Candidature au pôle d’excellence rural de Vix

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le bilan financier a été présenté par le trésorier du CDESPC, Monsieur Joël de Pougnadoresse.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Voici le bilan financier :

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Jacky Fillod est le  vérificateur des comptes.

    Tout , dit -il, est absolument correct.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Quelques membres du Conseil d'Administration étaient à renouveler, ici : Paulette Guyot et Elisabeth Barbier..

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    La liste des membres à renouveler et la liste des candidats :

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le  Président a  donné des consignes de vote précises.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Roger Saget a appelé  les votants (40), tandis que Jacky Fillod tenait l'urne.

    Le dépouillement s'est fait avec l'aide de Louise Bauer et de Madame Janet..

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    quelques votantes..

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Et les élus sont ...les quatre premiers de la liste :

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le Conseil d'Administration est donc le même que le précédent.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Monsieur Brigand, maire de la Ville d'appui du CDESPC , Châtillon sur Seine, et maintenant président de la CCPC (Communauté de Communes du Pays Châtillonnais,) dit son plaisir de travailler en liens étroit avec le CDESPC, les relations seront fructueuses dans l'intérêt du Châtillonnais tout entier.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Chaque Châtillonnais peut adhérer au CDESPC, et ainsi comprendre ce qui se passe à la Communauté de Communes, donner son avis, proposer des idées par l'intermédiaire des membres élus.

    C'est une façon intelligence de contribuer à l'évolution de notre territoire, et cela sans parler politique, ce qui pour moi est appréciable.

    J'ai donc l'intention d'adhérer prochainement au CDESPC, la cotisation n'est que de 5 euros.

    Et j'espère vous avoir convaincu de participer ..

     

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique