• Monsieur Jean-Louis Bruley fut professeur de génie mécanique au lycée Nicéphore Niépce de Chalon sur Saône. Passionné par la vie des frères Niépce , leurs inventions, leur vie qui ressembla à un roman tragique, il nous a fait partager ses grandes connaissances dans une conférence passionnante proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise.

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La famille des frères Niépce, Joseph (qui se fera appeler plus tard Nicéphore) et Claude, est aisée .Leur père est un haut fonctionnaire conseiller du Roi

    Quand éclate la Révolution, en 1792,les deux frères s'engagent dans l'armée révolutionnaire , plus précisément dans la Marine. Mais très vite les deux marins s'ennuient et se font réformer.

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

     Nicéphore  s'établit alors à Nice, où vient le rejoindre son frère aîné, Claude. Il  épouse la fille de sa logeuse. De cette union naît, l'année suivante, un fils, Isidore . En 1801, tous regagnent la propriété des Niépce, à Saint-Loup-de Varennes, près de Chalon-sur-Saône.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Leur court passage dans la Marine, où ils trouvaient que les bateaux à voiles n'allaient pas assez vite, avait donné aux deux frères l'idée d'inventer un moteur. Ce moteur ils l'imaginèrent à "explosion" et le nommèrent le pyréolophore.

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

       Les deux frères  obtiennent, en 1807, un brevet valable dix ans : le principe  de ce moteur est fondé sur la dilatation de l'air consécutive à l'inflammation brutale d'un combustible .

    La poudre qui s'enflamme  et qui fait augmenter la pression de l'air était au début de la poudre de lycopode. Elle fut remplacée ensuite par un mélange de charbon et de résine

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Jean-Louis Bruley nous projeta un dessin animé où l'on voyait s'animer le pyréolophore, c'était très impressionnant.

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Voilà le moteur reconstitué qui se trouve au musée Niépce de Saint Loup de Varennes:

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Jean-Louis Bruley et ses élèves ont monté ce moteur sur un bateau..

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Et l'ont fait naviguer sur la Saône, un petit film nous a montré l'avancée saccadée, mais bien réelle du canot sur la rivière..

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Hélas, les frères Niépce ne parviendront pas à obtenir d'appuis financiers pour exploiter leur invention.

    Ils vendront leurs propriétés les unes après les autres, feront des emprunts colossaux, seront presque dans la misère, et pourtant ils crurent toujours à leurs inventions.

    À l'approche de l'expiration du brevet, Claude Niépce partit  Angleterre en 1817, pour essayer de le vendre  aux anglais. Mais le lobby de la machine à vapeur était trop puissant, il n'y arriva pas et ne donna plus de nouvelles pendant dix ans !

    Inquiet, Nicéphore ira à sa recherche, il retrouvera son frère, mais ce dernier sera devenu fou .

    En l'absence de son frère Claude, Nicéphore  entreprit seul, en 1816, de nouvelles recherches sur un sujet qui le passionnait depuis longtemps  : la fixation des images. On connaissait depuis longtemps la chambre obscure., ou chambre noire .Léonard de Vinci en expiquait l'usage ainsi :

     « En laissant les images des objets éclairés pénétrer par un petit trou dans une chambre très obscure tu intercepteras alors ces images sur une feuille blanche placée dans cette chambre, mais ils seront plus petits et renversés. »

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

     L'idée de Nicéphore était de fixer les images qui apparaissaient au fond de la chambre noire.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    En 1816 il chargea une chambre noire  avec un papier enduit de chlorure d'argent.

    Il obtint le négatif d'une vue prise depuis une fenêtre, mais il ne put malheureusement pas fixer l'image  qui noircit complètement à la lumière.

       En 1822, il utilisa  le bitume de Judée : cette substance noire à l'origine, blanchit et  devient insoluble là où  la lumière l'a impressionnée.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Niépce enduisit une  plaque de cuivre de bitume de Judée, la mit au fond de sa chambre noire qu'il exposa  huit heures à la lumière. Il retira la plaque de cuivre et la plongea dans de l'essence de lavande. Ce liquide avait pour propriété de dissoudre les parties de bitume de Judée que n'avaient pas atteintes les rayons solaires... et l'image se conserva sans se détériorer à la lumière.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

      Niépce obtint alors  une image en relief. Ce procédé que Nicéphore Niépce appellera "héliographie" constituera la  première photographie : une vue prise d'une fenêtre du grenier de sa maison de Saint-Loup-de-Varennes en 1826, qu'on appellera "la vue du Gras"

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Cette "vue du Gras" fut redécouverte en 1952, elle fit sensation dans un article de Paris-Match...

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    "La table servie" retrouvée en Russie est une autre héliographie de Nicéphore, il n'y a que ces deux exemplaires de ce procédé au monde.

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La table a été joliment reconstituée ici:

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Voici une des chambres noires qu'utilisait Nicéphore Niépce, elle est exposée au Musée Nicéphore Niépce de Chalon sur Saône.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Niépce  rencontra plus tard  Daguerre, un peintre décorateur qui utilisait la chambre noire pour faire les croquis de ses dioramas . Tous les deux s'associèrent en  1829 pour créer des  réalisations « héliographiques ». 

    Les frères Niepce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Malheureusement Nicéphore Niépce mourut subitement quatre ans plus tard,  très  endetté  et c'est Daguerre qui réussira à développer , puis à fixer les images photographiques, qu'il appellera des "daguerréotypes" .

    Il en en retirera de son vivant une grande célébrité .Le fils de Niépce, Isidore, qui avait accepté les dettes colossales de son père, accusera d'ailleurs Daguerre de plagiat .

     Dans d'autres domaines, l'inventivité des  frères Niépce était incroyable ..

    Mais malheureusement les brevets de leurs inventions extraordinaires ne purent jamais être vendus...

    Quelques exemples :

    -Claude et Nicéphore  inventèrent  en 1807 un projet de pompe hydraulique destinée à remplacer la machine de Marly, qui assurait l'alimentation en eau du château de Marly et du château de Versailles, mais leur projet fut refusé.

    -A partir de 1811, alors que Napoléon avait instauré le Blocus continental , les deux frères développèrent la culture du pastel, dont on tirait un colorant susceptible de remplacer l'indigo, hélas ils n'avaient pas utilisé la bonne variété de cette plante.

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    -Nicéphore essaya  aussi à développer la culture de l'asclépias , dont les fibres textiles pouvaient donner un tissu soyeux qui aurait pu remplacer le coton.. en vain.

    -Il  réussit à extraire  une fécule alimentaire à partir d'une variété de courge, le giraumon .

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    -En 1818, enfin, il mit au point une draisienne à siège réglable et pourvue d'un...guidon, le premier au monde !

    Les frères Niépce et leurs étonnantes inventions, une conférence de l'Association Culturelle Châtillonnaise

    De toutes les inventions des frères Niépce, on mesure maintenant la pertinence. On dit même que Wernher Von Braun se serait inspiré du pyréolophore, en exhumant son brevet,  pour inventer le réacteur !!

    Les frères Niépce furent deux inventeurs extraordinaires qui jouèrent de malchance toute leur vie, ils furent, de plus, méconnus très longtemps... Cependant le rôle de Nicéphore Niépce dans l'invention de la photographie est pleinement reconnu aujourd'hui.

    Et grâce à une bande de passionnés, dont fait partie Jean-Louis Bruley, le musée Niépce attire de plus en plus de visiteurs.

    L'agence Gamma  ayant l'exclusivité des photos des matériels utilisés par Nicéphore Niépce, je ne peux donc vous en montrer , mais vous pourrez les voir sur le  site de la Maison Niépce :

    http://www.niepce.com/

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique