•  Des documents mentionnent Jouancy dès le 12e siècle, une maison-forte devait exister à cette époque.

    En 1250, le fief est vendu par Jean de Polisy à Miles de Noyers, comte de cette ville.

    En 1448, le domaine échoit à Bonne de Damas, épouse de Jean d' Edouard. Cette famille conserve le fief jusqu' à la fin du 17e siècle.

    En 1563, Nicolas d' Edouard fit démolir l' ancien manoir ruiné et construire le château actuel par Nicolas Dange (ou Dangiers) de Troyes comme en témoigne une inscription gravée sur le corps de logis (fenêtre située à l' aplomb du portail d' entrée) : LAN MIL Vc SOYXANTE ET TROIS NICOLAS DANGE NATIF DE TROYE EN COMMENSA CE BASTIMAN ET Y A PERDU MILLE FRANCS.

    La construction était à peine terminée en 1575, à la mort du seigneur.

    En 1682, le château passe aux Pernes d' Epinac et en 1740 à Armand-Jean de Senevoy.

    Dès la première moitié du 19e siècle, le château et les terres sont morcelés en diverses propriétés agricoles.

    Le château est en très mauvais état. Le décor intérieur a été pillé (boiseries et cheminée monumentale sculptée, ornée du monogramme de Nicolas d' Edouard, vendue en 1927 à des Américains) .

    Le château est vendu en 1980 ; le nouveau propriétaire entreprend d' importantes restaurations de 1980 à 1997.

    Ce propriétaire, nous l'avons rencontré, lors de notre escapade dans l'Yonne, organisée par l'Association Villages Anciens-Villages d'Avenir, le 10 avril 2011.

    Il s'agit de Monsieur  Bernard Collette, ancien architecte en chef des Monuments Historiques.

    Monsieur Collette a restauré avec passion ce château dont la partie gauche était pratiquement en ruines.

    Il ne reste de l'ancienne "place forte" que les murs qui entourent la première cour, murs percés de cette porte ronde.

    chateau de Jouancy

    Monsieur Collette nous a expliqué toute l'histoire du château, que j'ai résumée plus haut.

    chateau de Jouancy

    Le voici, le magnifique château de Jouancy, superbement restauré...

    chateau de Jouancy

    chateau de Jouancy

    Château de Jouancy

    Monsieur Collette  nous a ensuite relaté toutes les étapes de la restauration de son château, un travail...titanesque dont il peut être fier.

    Pour réaliser cette superbe restauration, Bernard Collette  a consulté beaucoup d'écrits d'architectes de la Renaissance.

    Il s'est surtout inspiré de ceux de Sebastiano Serlio , un italien de génie qui a contribué à la construction de plusieurs châteaux français.

     Appelé à la cour de France par François Ier, d'abord à titre consultatif pour la construction du château de Fontainebleau, il devint par la suite architecte en chef à la cour et construisit plusieurs châteaux dont le Château d'Ancy-le-Franc et le château de Troissereux.

    Mais sa plus grande contribution est son traité sur l'architecture en 8 volumes, écrit dans l'optique de servir de manuel illustré pour les architectes. Il eut beaucoup d'influence en France, en Hollande ainsi qu'en Angleterre où il était considéré comme un grand modèle de l'architecture de la renaissance italienne.

    Nous avons eu le droit de prendre des photos de l'extérieur, mais pas lorsque nous sommes rentrés à l'intérieur, ce qui est tout à fait normal puisque c'est le lieu d'habitation de la famille Collette.

    Mais sachez que l'intérieur est aussi superbement restauré que l'extérieur...

    chateau de Jouancy

    chateau de Jouancy

    chateau de Jouancy

    chateau de Jouancy

    De l'autre côté du château , on a une vue superbe qui va jusqu'à Noyers sur Serein.

    Château de Jouancy

    Monsieur Collette nous montre ici, les traces de ce qui devait être une "baie" arrondie, celle qui éclairait une "pièce froide", c'est à dire une pièce où l'on pouvait se rafraîchir les jours d'été. Cette pièce est voûtée, construite ainsi à la ressemblance d'une grotte. Les Italiens de la Renaissance étaient très friands de ces pièces froides, ce qui est normal puisqu'il fait chaud en Italie l'été..Chez nous c'était plutôt, nous dit Monsieur Collette, une "mode" de ce temps -là...

    Car à la Renaissance, nous dit-il, les modes se succédaient à foison, ce qui explique que dans certains châteaux on peut voir certaines parties avec un certain style, d'autres avec un autre..

    chateau de Jouancy

    Un beau colombier se trouve près du château.

    chateau de Jouancy

    En partant, nous avons suivi un petit chemin qui descend dans la vallée, et de là, nous avons pu avoir une très belle vue sur l'arrière de ce merveilleux château. Eclairées par le soleil couchant, qu'elles sont belles les tuiles vernissées de son toit...

    chateau de Jouancy

    Monsieur Collette s'intéresse également à la restauration de l'église du village de Jouancy.

    Cette église, un peu enterrée , a été victime d'infiltrations..il a fallu assécher les murs, ce qui ne se fait, nous dit Monsieur Collette, que très lentement.

    La nef date du 12e siècle, elle possède un joli  portail  L'avant-choeur, le choeur, la chapelle gauche et la base de la tour-clocher, de construction homogène, peuvent être datés de la 1ère moitié du 16e siècle (voûtement, remplage des fenêtres, décor du lavabo du choeur et du portail de la chapelle) .

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    Les murs du choeur étaient peints en imitation bois, cette peinture , à cause des infiltrations , est très abîmée, elle sera restaurée.

    église de Jouancy

    D'autres fresques existent, ainsi que les blasons de l'ancienne famille noble du lieu..

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    église de Jouancy

    Monsieur Bernard Collette est très exigeant en matière de restauration, ici il s'insurge sur le "rebouchage " d'une cavité de l'église, mal réalisée selon lui, avec des matériaux modernes .

    En voyant ce qu'il a fait de son château, on peut faire confiance à Monsieur Collette...L'église de Jouancy, grâce à lui, retrouvera sans doute bientôt, sa splendeur d'antan.

    église de Jouancy

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique