• "Les vendanges ont eu lieu cette année...par un temps de juillet !" m'a dit malicieusement Ghislain Brigand... En effet le soleil et la chaleur ont été bien présents  lors des premiers coups de sécateurs, dans les vignes du domaine Brigand de Massingy.

    On voit ici les vendangeurs au lieu dit "le clos de l'Abbaye".

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Le raisin vendangé  c'est du pinot noir....

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    et du Chardonnay...

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Gilbert Brigand supervise la vendange avec sa belle-fille Karine. Il me confie que certains pieds ont gelé au printemps, mais cette année pas de grêle ni de tornade, heureusement.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    La vendange se fait dans la bonne humeur !

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les raisins sont cueillis manuellement pour rentrer des grappes entières.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendangeurs remplissent leur seau et vont le vider dans des caisses qui sont percées pour préserver l'intégrité des fruits, en évitant l'oxydation.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les caisses sont descendues avec un brancard...

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Puis elles sont chargées sur la remorque du tracteur. Celui-ci les emporte  ensuite au pressoir.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Il fait si chaud qu'une pause boisson est nécessaire !

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Un peu d'eau sur la tête , ça rafraîchit !

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Karine surveille la cueillette, indique aux vendangeurs les rangs où couper les raisins.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Je suis ensuite descendue voir la pressée. Elle se terminait, le moût  coulait encore sur la maie. Il était aspiré et envoyé dans une cuve en hauteur.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Deux pressoirs sont utilisés.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Le pressage est terminé, il faut enlever le jus restant sur la maie...

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    et la nettoyer à fond...

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    ainsi que le sol de la vinée...

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Il faut maintenant vider le pressoir de ses "marcs", composés des rafles, peaux et pépins.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Ces "marcs" ne seront pas jetés mais vendus à des transformateurs qui en tireront de l'alcool.

    Le domaine Brigand ne distille plus depuis longtemps.

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Ghislain mesure la température du moût, 21 degrés !

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges 2014 au Domaine Brigand de Massingy

    Les vendanges vont se poursuivre encore quelques jours, elles seront sans doute terminées lorsque paraîtra cet article.

    A présent le travail le plus délicat va commencer : la transformation du moût en vins tranquilles, puis plus tard en crémants.

    Pour en savoir plus, consultez le site du domaine Brigand :

     http://www.domainebrigand.com/

    Ghislain et Karine ont réalisé un superbe jardin voué à la vigne, le "Jardin d'Ampelopsis", je vous le montrerai prochainement.


    2 commentaires
  • Cette année, Daniel, mon beau-frère , a rejoint la joyeuse troupe de vendangeurs de Sylvain Bouhélier,je lui laisse la parole :

    La découverte, sur le blog, des vendanges 2009 chez Bouhelier de Chaumont le Bois, m'a donné envie de les voir de plus près: j'ai donc participé à la cueillette du raisin       

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Le 21 septembre nous étions une vingtaine à nous affairer au lieu-dit « les Vignottes »

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Une Hollandaise était venue prêter main forte

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Les jambes et le dos apprécient la pause de 10 heures

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Récolte des Pinots noirs et blancs

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Repas convivial le midi en la salle des fêtes de Chaumont le Bois

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Le raisin est évacué vers le pressoir

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

     

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Vendanges sur les pentes du Mont Lassois

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Des vendangeurs fidèles aux vignes de Sylvain avec notamment Bernardo venant de Madrid et Fabrice de Québec

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Nina qui accompagnait Bernardo

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Après Vix,vendanges à Gomméville, Noiron et Griselles

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Le 29 septembre la vendange est terminée

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Dernières caisses et dernier voyage

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Déchargement au pressoir

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    On décore le camion et en route pour le tour du village en criant et klaxonnant

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Après l'effort..le réconfort !

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Le lendemain nous fêtions « le chien des vendanges »

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Sylvain remercie tout le monde : 2010 ne sera pas une grande année en quantité mais bonne en qualité, 2 jours de récolte en moins

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Irène nous donne la recette de la dinde au whisky : pour bien la réussir il faut boire une bonne rasade de ce breuvage après chaque opération !!!!!!

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    En grande conversation

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Visite de cave

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    Sylvain,un pionnier et maître d'oeuvre du renouveau de la vigne en Châtillonnais

    -André Lagarde, peintre paysagiste

    J'ai passé 8 jours à avoir mal au dos et aux jambes... mais je ne regrette rien

    -André Lagarde, peintre paysagiste

     

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    1 commentaire
  • Anne Bouhélier,lors de ma visite aux Vignottes de Chaumont le Bois ,m'a parlé de la coutume du "Chien de vendanges" qui clôture la saison de coupe du raisin.

    Devant mon étonnement (je ne connaissais pas ces termes),voici ce qu'elle m'expliqua:

    Qu’il s’agisse de fin de moisson ou de vendange, la repas traditionnel s’appelais jadis « tue-chien », ou « faire le chien », ou « faire la cagne »
     Cette tradition remonte aux origines mêmes de la civilisation, la fête des récoltes. De tout temps on célébra cette époque heureuse par des festins et des chansons... D'où vient ce nom de « chien » ?

    Deux hypothèses ont été retenues :
    - La première explique que chez les anciens, l'étoile Canicula (de canis :le chien), était célèbre. Elle présidait aux jours caniculaires, du 24 juillet au 26 août, époque de la moisson et, ce travail terminé, on disait avoir « tué le chien », vaincu la canicule.
    Elle pourrait évoquer des temps encore plus éloignés où pour s’attirer la clémence du ciel sur les troupeaux et les récoltes on sacrifiait jadis un chien à Vulcain, dieu des feux.
    - Une seconde hypothèse, affirme que dans la fête des moissons, comme dans celle des vendanges, on célébrait la fin d'un labeur pénible auquel étaient assujettis les paysans, véritables « chiens » de la société avant la Révolution, labeur qu'ils avaient eux-mêmes qualifié de « tue-chien ».

    J'ai compris ! c'est ce qu'on appelle dans la Côte:la "paulée"

     Chez Anne et Sylvain on fait donc la fête,on décore le camion et on se promène en chantant et riant dans le village,voici donc le défilé!

    Et puisque cette année 2009,c'est la vingtième année de vendanges chez les Bouhélier,un magnifique gâteau fut servi à la fin du repas du "chien"..

    Et pour parfaire cette belle journée un pressage à l'ancienne fut présenté par Sylvain et son père sur la place du village..

    Merci Anne pour vos belles photos,et à bientôt pour la distillation des marcs qui donneront la fine de Bourgogne!


    votre commentaire
  • Jeudi dernier,ce fut ma dernière visite aux vendangeurs de Sylvain Bouhélier à Vix..
    La première vigne vendangée ce matin-là est celle qui est en dessous de la belle Eglise romane de Saint Marcel..
    Dommage,un peu de brouillard voilait le paysage..

     

     

    Fabrice, le Québecois, est, ce jour là, préposé au ramassage des caisses,avec le père d'Annabelle,Marlène et Vincent,musiciens du groupe Akrofolk et de la Lyre..

    Sylvain surveille la vendange avec gentillesse et bonhomie..
    Chez Sylvain Bouhélier,la vendange ce n'est pas le "bagne" comme dans d'autres exploitations,Auboises en particulier où un "garde-chiourme" fait travailler ses vendangeurs au sifflet !
    On sent, ici , une amitié entre tous ces hommes et ces femmes,la vendange c'est dur,mais chez Sylvain elle se passe dans la bonne humeur,c'est en tout cas ce que j'ai ressenti ,moi qui suis une "extérieure"...

    Dans cette parcelle,sous Saint Marcel,c'était du Pinot noir que l'on coupait..

    Nous voici dans une autre parcelle un peu plus loin,cette fois c'est du Chardonnay que l'on coupe..
    Sylvain,bien chargé, distribue les caisses !

    on se passe les paniers d'un rang à l'autre..

    et on verse le contenu du panier dans la caisse..

    dur,dur de faire la vendange,le dos en prend un bon coup...

    Une petite pause au bout du rang pour respirer les roses...

    ou pour plaisanter...car malgré le travail pénible,on entend les rires fuser dans les rangs...

    Les caisses sont entassées sur le camion,elles seront emportées à Chaumont le bois pour la pressée..

     

    Et je suis partie sur la pointe des pieds,laissant les vendangeurs à leur travail..
    J'ai été vraiment enchantée de faire ces petits "reportages" chez Anne et Sylvain Bouhélier qui m'ont reçue avec une extrême gentillesse, merci à eux de m'avoir si bien accueillie..
    Merci aussi aux vendangeurs pour leurs sourires et leur joie de vivre,ce fut pour moi un très grand plaisir de faire leur connaissance !
    Alors, si Dieu le veut,..
    A l'année prochaine !

     


    votre commentaire
  • Après Gommeville et le pressage des raisins Pinot noir,je suis retournée à Chaumont le Bois  chez Sylvain Bouhélier,voir son équipe de joyeux vendangeurs couper le raisin, aux "Vignottes"..
    Cette fois ,ce n'est pas le pinot noir que l'on coupe,mais du Chardonnay..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    La chenillette utilisée la veille à Gommeville était en panne,c'est donc un autre engin qui a été mobilisé pour transporter les caisses de raisins Chardonnay..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Miss Manhattan sait bien utiliser le sécateur !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et Fabrice , le Québecois, est toujours d'attaque !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les cheveux longs ça handicape un peu !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Au loin,en bas de la vigne,on aperçoit Sylvain qui accueille des visiteurs et un groupe d'enfants de la MJC de Sainte Colombe sur Seine,nous étions un mercredi..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendangeurs sont infatigables et joyeux ! Une très bonne ambiance règne dans l'équipe,on sent la complicité qui les unit ..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    L'engin motorisé est au bas de la vigne plein de caisses qu'il va falloir charger sur le camion..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

     

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

     

    Les vendangeurs coupent le raisin en remontant la vigne, c'est beaucoup moins pénible pour le dos me confie Anne Bouhélier..
    Les voici en haut,une petite pause joyeuse avant de redescendre..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Anne a pris son appareil-photo pour immortaliser la vendange aux Vignottes...
    Quel vent en haut de la vigne ce jour-là..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Je suis redescendue moi aussi pour rencontrer les enfants de Sainte Colombe et leurs monitrices.

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Eux aussi vont couper le raisin !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et après leur vendange "Colombine" les voilà partis au pressoir..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Après leur avoir montré le pressoir en action (je n'ai pas repris de photos,puisque je vous avais montré le pressage dans mon dernier article) Sylvain Bouhélier nous présenta sa cuverie..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les enfants,curieux,regardent à l'intérieur d'une cuve !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Nous avons aussi vu la "gyropalette" qui tourne les bouteilles automatiquement..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Puis Sylvain offrit à tous son délicieux jus de raisin ,celui de la veille,celui que j'avais vu couler du pressoir...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Quel délice ! on en redemande !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et avant de partir ,une petite photo-souvenir:visiteurs,enfants monitrices,et les si sympathiques vignerons Anne et Sylvain...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Bien sûr, le temps des vendanges n'était pas fini..
    Je suis en effet allée, jeudi dernier, voir les vendangeurs donner les derniers coups de sécateurs dans les vignes de Sylvain, à Vix,au pied de Saint Marcel..
    Mais ce reportage final, sera pour la prochaine fois !


    votre commentaire
  • Le camion chargé de caisses de raisin pinot noir,coupé à Gommeville, est arrivé devant"l'atelier" de Sylvain Bouhélier à Chaumont le Bois..

    Michel Massé me signale que ce lieu n'est pas un "atelier" mais s'appelle une "vinée",merci à lui de sa recherche !

    C'est donc dans cette vinée que va s'élaborer le merveilleux Crémant de Bourgogne de Sylvain...

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Un employé s'affaire à nettoyer au jet la "maie" qui servira à recueillir le jus de raisin..
    Tout doit être impeccable,et le sera..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Voilà le très beau pressoir de Sylvain:un pressoir horizontal mécanique à plateaux..
    L'extraction des jus est provoquée par le serrage des raisins entre deux plateaux verticaux montés sur une vis centrale. La rotation de cette vis en sens inverse de celle de la cage, fait gagner du temps et limite l'intervention manuelle. La cage horizontale est ajourée pour permettre l'écoulement des jus.

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    En haut du pressoir,deux trappes permettent de verser les grappes de raisin..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    A l'intérieur on peut voir les résidus de la précédente pressée:les rafles,les pépins  et les peaux des raisins.
    Ces restes vont être évacués par le bas du pressoir..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Vous pensez peut être que ces "marcs" vont être jetés ??.
     Autrefois,il y a très,très longtemps,  ils étaient parfois utilisés comme engrais ou même donnés en nourriture au bétail,mais depuis qu'existent les "bouilleurs de cru" on les utilise pour en faire du "marc",chez Sylvain de la "Fine de Bourgogne"...
    (Car Sylvain est aussi bouilleur de cru,mais cela fera l'objet d'autres articles !)

    Donc,le résidu du pressurage, les pellicules, rafles et pépins seront distillés, après fermentation, pour obtenir cet alcool fort et parfumé que l'on utilisera en le mélangeant à du jus de raisin ,par exemple, pour faire le sublime ratafia de Bourgogne ...

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    L'intérieur du pressoir a été lui aussi lavé à grande eau,la maie est impeccable,on la roule donc sous le pressoir..
    Maintenant il faut approcher du pressoir les caisses remplies de beaux pinots noirs..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le raisin va être déversé dans le pressoir par ses trappes supérieures..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Puis le pressoir commencera de tourner et le merveilleux jus s'écoulera dans la maie,que c'est beau !

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Lorsque la maie sera pleine,elle sera reliée par un tuyau à une cuve..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Un petit coup d'oeil au jus ..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le premier jus , ou "cuvée" est obtenu par trois presses successives et discontinues.
     Deux nouvelles presses  permettent d'obtenir la quantité complémentaire de jus qui constitue la cuvée de 1000 litres.

     Après ces trois presses, on extrait alors un troisième jus ou "taille"  de 400litres.

     Ce cycle peut comprendre 2 ou 3 presses suivant les raisins.

    La cuvée et la taille sont vinifiées séparément

    Cuvée et taille pressées, le reste des jus seront directement envoyées en distillerie de l'Etat, et permettront la fourniture d'alcool à laquelle les producteurs de vin sont assujettis par la loi.

    Le jus de raisin restera trois jours dans ces petites cuves puis sera transvasé dans les grandes cuves de fermentation.

     

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le lendemain de la visite au pressoir,je suis retournée à Chaumont le Bois,voir la vendange aux "Vignottes",j'y étais avec un sympathique groupe d'enfants de la MJC de Sainte Colombe sur Seine,mais cela , ce sera...pour le prochain numéro !

     





    votre commentaire
  • Le 15 Septembre,les vendanges ont commencé au domaine de  Sylvain Bouhélier..

    Sylvain et Anne possèdent des vignes à Chaumont le Bois où se situe leur exploitation, mais aussi à Gommeville,Noiron ou encore Vix.

    Des vignes dont le raisin donnera ce si délicieux Crémant de Bourgogne Châtillonnais dont nous sommes si fiers !

    C'est à Gommeville,à l'invitation des deux viticulteurs , que je me suis rendue mardi dernier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Voilà Sylvain, toujours souriant , qui vient m'accueillir..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    A Gommeville ,ce jour-là on vendangeait le pinot noir...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Des caisses déjà remplies attendent les ramasseurs..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Mais en haut de la vigne,j'aperçois les vendangeurs..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Un jeune homme  a trouvé un siège bien commode...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ce jeune vendangeur,vient de loin,de très loin faire les vendanges chez Bouhélier...c'est un Québécois !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Quelques Espagnols sont aussi présents !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Et des Français aussi bien sûr, j'ai ainsi reconnu... Miss Manhattan !!!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Elle est belle cette grappe de pinot noir  !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Une chenillette ,conduite par Monsieur Bouhélier-père,remonte les rangs de vigne chargée de caisses pleines de beaux raisins noirs...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Sylvain remonte les rangs à la recherche des grappes oubliées...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ce rang a été vendangé,on le voit aux quelques feuilles qui jonchent le sol..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    La chenillette a fait le plein..
    Les caisses vont être chargées sur le camion qui les emmènera à Chaumont le Bois où les raisins seront pressés..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ça y est, le camion est parti,je le suivrai jusqu'à Chaumont le Bois  où j'assisterai à la "pressée"..
    Mais cela je vous le montrerai ...au prochain numéro !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique