• L'album Petitot est disponible chez les Amis du Châtillonnais

    En 1999, à l’initiative de Geoffroy de Bazelaire de Rupierre, descendant de Louis-Victor Petitot, et de Michel Malnoury, Président de l’Office de Tourisme de Recey-sur-Ource, un album des dessins réalisés, entre 1859 et 1878, par Louis-Victor Petitot sur les villages et la campagne autour de la haute vallée de l’Ource fut édité. Cet album connut un beau succès mais, aujourd’hui épuisé, il est introuvable.

    Louis-Victor Petitot est né en 1824 à Vitry-le-François. En 1831, il arrive à Verdun-sur-Meuse où son père, chef de bataillon du génie, est envoyé pour concourir à la mise en état des fortifications de la ville et à l’augmentation des travaux de défense de la place. Ayant fait des études d’avocat, Louis-Victor Petitot, est membre de plusieurs sociétés savantes, dont la société philomatique de Verdun pour laquelle il réalise en 1873 une étude sur les inondations de la Meuse.Il se marie en 1848, avec Emilie Bellavène, petite-fille d’un général d’Empire, et qui lui donna cinq enfants.

    Propriétaire à Menesble, où il vient fréquemment, il y fait construire sa maison. Cette propriété, qu’on appelle aujourd’hui le château, sera bâtie et achevée en une seule année, en 1862.

    Pendant ses séjours à Menesble, il se promène à pied dans la campagne environnante, dessinant avec talent le village et les paysages vallonnés. Ayant acquis une calèche, il étend ses randonnées aux villages voisins puis plus éloignés de la haute vallée de l’Ource en Côte d’Or et en Haute-Marne. Louis-Victor Petitot réunira 400 de ses dessins dans un album, appartenant aujourd’hui à une de ses descendantes.

    Louis-Victor Petitot est décédé le 8 décembre 1891. Ses dessins, effectués entre 1859 et 1878, sont un document inestimable sur le passé de notre région. Avec un coup de crayon sûr et précis, un sens inné de la composition et de la perspective, il a immortalisé Menesble et cette haute vallée de l’Ource qu’il aimait tant. Une merveilleuse promenade en noir et blanc. Bien sûr, aujourd’hui, il est difficile de reconnaitre certains endroits. Des maisons ont été construites ou détruites, les routes ont été goudronnées, la nature a changé le décor. Les arbres ont poussé, la végétation a envahi vallons et hauteurs. La hache des bucherons ou la charrue des cultivateurs ont également modifié bien des terrains. De nos jours, en admirant les dessins de Louis-Victor Petitot, qui n’a pas envie de prendre son bâton de pèlerin à la découverte des villages et de la verdoyante campagne de la haute vallée de l’Ource.

    C’est pourquoi en 2018, les 18 et 19 août à Essarois, les Amis du Châtillonnais ont présenté dans une exposition 200 dessins de Louis-Victor Petitot et certaines vues actuelles des lieux. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce magnifique patrimoine. Devant l’intérêt marqué par les visiteurs et une visible attente de revoir ces dessins, les Amis du Châtillonnais ont décidé de rééditer l’album.

    Voici cette nouvelle version qui conserve la mise en page de Louis Victor Petitot avec ses dates et ses légendes et qui comporte également quelques dessins retrouvés.

    Jenry Camus

                                                                                                           Président des Amis du Châtillonnais                                                                                                 

    L'album Petitot "Autour de la Haute Vallée de l'Ource" est disponible chez les Amis du Châtillonnais

                                   Nous vous informons qu’à la suite de l’exposition des 18 et 19 août à ESSAROIS, nous avons fait rééditer l’album de dessins de Louis Victor PETITOT.

                Il est disponible, au prix de 37 €uros, soit :

                - auprès de Michel DIEY 15 rue Jean Cocteau à Châtillon (prévenir au tél. 03.80.91.02.33)

                - à notre local, impasse du Raisin à Châtillon, à la permanence du samedi 26 janvier 2019,

                de 14 h h 30 à 18 heures

                - par courrier, port en sus 8,40 €.       


    1 commentaire
  •  Samedi 15 décembre les Amis du Châtillonnais ont ouvert leur local, impasse du Raisin.

    On pouvait y trouver tous les cahiers du Châtillonnais qui nous présentent aussi bien l'histoire locale que la vie des Châtillonnais illustres.

    Ces cahiers sont des cadeaux de fin d'année parfaits !

    ( Si vous n'avez pas pu venir, vous pourrez en trouver aussi à l'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais, ou chez Michel Diey)

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Le Président Jenry Camus et des membres du bureau des Amis du Châtillonnais étaient présents

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Michel Diey, intarissable, présentait les cahiers sur la Grande Guerre en Châtillonnais.

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Pour ma part, je me suis procuré un super cahier de  380 pages...sur la vie et les œuvres de Jean Lagorgette .

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    J'avais en effet appris, lors de l'exposition organisée par son petit neveu Dominique Masson, sur l'armistice de 1918, que Jean Lagorgette s'intéressait à l'aviation, qu'il dessinait les avions allemands pour que l'armée française s'en inspire.

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Jean Lagorgette fut un membre actif de l'Aéro-Club de Châtillon sur Seine.

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Mais Jean Lagorgette ne s'intéressait pas qu'à l'aviation...il s'intéressait à tout, c'était un véritable surdoué.

    Il écrivit des articles sur tous les sujets possibles et imaginables. Tous sont reproduits dans ce cahier, et sont passionnants à consulter.

    Durant des années il s'est aussi passionné pour le site de Vix (avant la découverte de la tombe qu'il n'a hélas pas connue), il s'y promenait et rapportait des tessons de céramique qu'il nettoyait avec son épouse...Il essayait ensuite de reconstituer des objets.

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale

    Il fut véritablement l'inventeur de Vix, avec Maurice Moisson.

    Génie de son temps, il avait eu l'intuition que cet endroit était exceptionnel, et il le fut lors de la découverte du vase. Dommage qu'il ne put connaître ce moment extraordinaire qui l'aurait conforté dans ses idées.

    Pierre Garnier, dessinateur de talent, l'avait malicieusement croqué...à bicyclette !

    Les Amis du châtillonnais ont ouvert leur local aux amoureux de l'histoire locale


    votre commentaire
  • Venez rendre visite aux Amis du Châtillonnais à leur local !

    JOURNEE PORTES OUVERTES

     Les AMIS DU CHATILLONNAIS vous invitent à leur rendre visite en leur local, Impasse du Raisin,

    le samedi 15 décembre prochain, de 14 h à 18 heures.

     Vous pourrez y acquérir un Cahier du Châtillonnais, notamment les derniers parus et ceux sur la guerre de 1914-1918 .

    L'album  PETITOT devait être réédité, mais il a subi une erreur d'impression.

    Il ne sera donc pas possible de l'acquérir ce samedi 15 décembre, il le sera début 2019.

    Venez rendre visite aux Amis du Châtillonnais à leur local !

      Nous vous attendons nombreux, le meilleur accueil vous y sera réservé.


    1 commentaire
  • Ce cahier, écrit par Sylviane Drezet et Michel Diey, a été présenté lors de l'exposition sur la Grande Guerre à Châtillon sur Seine du 5 au 11 novembre 2018.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.

    Ce cahier, ainsi que les autres consacrés à d'autres cantons du Châtillonnais, sont en vente à l'Office du Tourisme.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.

    Le 300ème cahier du Châtillonnais sur  la Grande Guerre à châtillon sur Seine  est paru.


    votre commentaire
  • L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seineet Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Le foot à Châtillon : de l’ASC à l’UCCF

    L’histoire du football à Châtillon, c’est une aventure qui commence dans les années 1911-1912. Mais ce n’est qu’en 1925 qu’est officiellement créée l’Association Sportive de Châtillon. Une équipe qui va connaitre des fortunes diverses dans ses différents championnats avec en point d’orgue quelques années en Division d’Honneur. Une équipe qui va aussi affronter dans des derbys hauts en couleur, l’équipe voisine, l’Etoile Sportive Ouvrière Colombine, créée en 1936. Deux clubs qui, après des années de rivalité, s’associeront en 2007 pour devenir l’Union Châtillonnaise Colombine Football.

    De nombreuses photos, des documents anciens d’avant-guerre, des maillots, ont fait revivre le football à Châtillon dans une exposition, organisée par les Amis du Châtillonnais et qui s'est déroulée du 27 juin au 1er juillet de 14h à 18h Salle des Bénédictines.

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Les Présidents de l'A.S.C. :

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Lors du vernissage de cette exposition Jenry Camus, Président des Amis du Châtillonnais, a remercié Patrick Durey, le collectionneur qui a prêté une toute petite partie de sa collection (qui est immense !), pour le plus grand plaisir des amateurs Châtillonnais et Colombins qui se pressaient déjà dans la salle des Bénédictines, et qui ont continué de plus belle les jours suivants....

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Patrick Durey a été félicité par le Président du club de Foot, Michel Limoges...

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Quant à Hubert Brigand, maire de Châtillon sur Seine, il a avoué avoir été footeux dans sa jeunesse et a confié qu'il assiste à tous les matchs qui ont lieu dans sa commune.

    Il a bien sûr félicité et remercié les Amis du Châtillonnais pour toutes les animations qu'ils proposent et qui font vivre la ville tout au long de l'année.

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Deux nouveaux "Cahiers du Châtillonnais" viennent de paraître, le premier consacré au foot :

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

    Et le second au cyclisme :

    L'exposition sur le foot à Châtillon sur Seine et Sainte Colombe sur Seine, par les Amis du Châtillonnais, a été une grande réussite !

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Les Amis du châtillonnais et le Ciné Club vous invitent au Select ce soir....gratuitement !


    votre commentaire
  • Une belle exposition sur le foot aura lieu bientôt salle des Bénédictines...

    Et un film au Sélect à voir gratuitement !

    Une belle exposition sur le foot aura lieu bientôt salle des Bénédictines...

     


    votre commentaire
  • L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Jean Millot, historien passionné, qui s'intéresse à l'histoire du Châtillonnais sur la base de cartes postales, de photographies et de documents dénichés aux Archives, est né à Larrey.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Il a présenté, vendredi 13 avril, dans son village natal, une conférence consacrée à une ancienne chapelle qui existait autrefois dans le village, la chapelle Saint- Nicolas et Saint-Roch, chapelle disparue dont beaucoup avaient perdu la trace, et même ....le souvenir.

    Dernièrement Jean Millot a pu retrouver toute une série de superbes clichés réalisées par Henri Duchesne sur le village de Larrey.

     http://www.christaldesaintmarc.com/images-en-chatillonnais-a-presente-des-photos-chatillonnaises-ancienne-a135970192

     Et voilà que dans ces photographies,  notre historien  a remarqué un singulier  cliché qui l'a interpelé .

    On y voyait en effet un clocher, qui n'était pas celui de l'église actuelle :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Il y avait donc autrefois une chapelle à Larrey !

    (A ne pas confondre avec celle du château qui était desservie par plusieurs chanoines !)

    Jean Millot s'est appuyé sur de très nombreux documents inédits, retrouvés aux Archives, documents qui lui ont permis de reconstituer l'histoire de cette chapelle oubliée....

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Sur cette plaque datée de 1615, qui a été, après la démolition de la chapelle, insérée sur le mur de la nouvelle église Saint-Roch, on peut lire l'origine de cette chapelle.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Ses recherches aux Archives ont permis à Jean Millot de retrouver des inventaires...

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    mais  aussi des documents relatifs à la vente de la chapelle et de tout ce qu'elle contenait à la Révolution...

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    des plans cadastraux très précis où l'on retrouve la chapelle ...

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Après la Terreur, le curé revint à Larrey, où les habitants espéraient avoir une paroisse, mais leur voeu ne se réalisa pas. En effet il existait déjà une église située sur une butte, l'église Saint-Germain qui est dévolue aux deux villages de Poinçon et de Larrey.

    Les habitants de Larrey qui tenaient beaucoup à leur chapelle, voulurent la rénover en 1808, car elle se dégradait, et firent venir un entrepreneur qui établit un devis.

    Hélas, il devint impossible à la Municipalité de Larrey de rénover cette chapelle car elle avait été vendue à la Révolution et appartenait à un particulier.

    En effet, le Préfet de l'époque s'opposa au financement par une commune d'un bien particulier .

    Mais coup de théâtre, le propriétaire déclara que c'était grâce aux dons des habitants de Larrey, sous le manteau, qu'il avait pu faire cet achat.

    La chapelle appartenait donc à la Municipalité !

    Il fut donc décidé (le coût des travaux de rénovation étant trop importants) de démolir la chapelle et de construire à sa place...une église.

     Voici le plan de la nouvelle église qui porta le nom d'église Saint-Roch, c'est celle que nous connaissons aujourd'hui.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Sur ce cliché d'Henri Duchesne, on voit la nouvelle église Saint-Roch tout juste terminée, les paroissiens en sortant après sa bénédiction en 1883.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Puis voici des photos de l'Evêque entrant dans l'église pour procéder à sa Consécration, en 1887.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    A gauche on voit les Soeurs de la Charité qui habitaient Larrey, devant le porche, et à droite l'intérieur de l'église.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    La famille Millot...pas au complet, Jean n'était pas encore né !

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Henri Duchesne a réalisé de très belles photos de Larrey, dont ce superbe panorama

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église Saint-Germain . Le cimetière de cette église est dévolu d'un côté aux habitants de Poinçon et de l'autre à ceux de Larrey.

    A l'époque d'Henri Duchesne la partie que l'on voit au premier plan était celle dévolue aux gens pauvres.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Le château de Larrey :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Son entrée :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Sa cour intérieure :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Ces lithographies nous montrent le château de Larrey, à gauche on aperçoit la chapelle du château, à ne pas confondre avec celle du village évoquée plus haut.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    La ferme du château :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    La grand-mère de Jean, et arrière grand-mère de mon mari, travaillait à la ferme du château, on la voit ici tenant un bébé dans les bras, elle en eut....10.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    La "Fraternelle" de Poinçon et Larrey :

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Quelques photos de classes, avec des maîtres très...sévères !

    Jean nous fait remarquer que certains élèves avaient mis leurs plus beaux vêtements, car ils savaient qu'ils allaient être photographiés...par contre le petit au premier plan a gardé sa "biaude" et ses sabots, mais il est bien coiffé avec une raie bien droite ! c'est touchant....

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Quelques cartes postales projetées par Jean Millot sur Larrey au cours des temps...

    Cette carte postale est extraordinaire : en effet elle fut envoyée par un américain qui était cantonné au château pendant la grande Guerre. Il a tracé des croix et écrit "my room" sur les fenêtres de sa chambre !

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Une carte bien animée, on reconnaît à gauche le joli lavoir de Larrey.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    La cour de l'établissement tenu par les Soeurs de la Charité (dites de saint Vincent de Paul), c'est actuellement la Mairie de Larrey.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Il y avait deux cafés à Larrey dont ce café Quille et un autre tenu par la mère de Jean Millot.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Une des dernières cartes postales représentant Larrey, en couleur cette fois...

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du Châtillonnais

    Cette conférence et les projections de Jean Millot furent suivies par une salle pleine à craquer réunissant des habitants de Larrey bien sûr, mais aussi d'autres venus de bien plus loin : Prusly sur Ource, Châtillon sur Seine etc....

    Les échanges furent nombreux et très sympathiques, ce fut une belle et bien instructive soirée sur l'histoire d'un petit coin de notre Châtillonnais.

    L'église et la chapelle de Larrey présentées par Jean Millot et l'association des Amis du ChâtillonnaisJean pour toutes ces magnifiques recherches !


    1 commentaire
  • Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Avant de débuter l'Assemblée Générale des Amis du Châtillonnais 2018, Le Président Jenry Camus a demandé à Michel Massé de présenter un diaporama  montrant les activités nombreuses des Amis du Châtillonnais et de la Section-Peinture en 2017.

    En présence d'Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine et Conseiller Départemental, de Francis Castella, maire de Sainte Colombe sur Seine et de Valérie Bouchard, Conseillère Départementale et Maire de Bellenod sur Seine, le Président Camus a ensuite remercié l'équipe des Amis du Châtillonnais, qui, bien que peu importante, fait un énorme travail, les Maires des communes qui octroient des subventions (Châtillon sur Seine, Chamesson, Veuxhaulles sur Aube), les Maires qui accueillent les manifestations, qui prêtent des documents, les journaux : le Châtillonnais et l'Auxois, le Bien Public...mon blog, et bien sûr  les 280 adhérents qui versent leurs cotisations.

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Puis Jenry Camus a dévoilé le programme alléchant et très fourni des Amis du Châtillonnais pour 2018.

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Depuis la création de l'association des Amis du Châtillonnais, 295 cahiers ont été édités sur beaucoup de sujets concernant notre belle région. Trois sont en préparation :

    Michel Lorain, résistant Châtillonnais, l'année 1947, et les monuments aux Morts de Châtillon sur Seine et Saine Colombe sur Seine.

    Et lorsque le 300ème cahier paraîtra, il y aura une petite fête  c'est promis !

    Un cahier va être réalisé en collaboration avec Images en Châtillonnais dont le Président est Jean Millot. Ce dernier a en effet pu se procurer de superbes photographies d'Henri Duchesne, photographe amateur qui vécut en Châtillonnais.

    Les rubriques hebdomadaires sur le Châtillonnais et l'Auxois sont très appréciées, mais maintenant les sujets se font rares, si les lecteurs ont des idées qu'ils les fassent connaître à Jenry Camus ou Michel Diey, merci à eux.

    Une exposition sur le football à Châtillon et à Sainte Colombe avec les très nombreux documents prêtés par le collectionneur Pierre Durey, aura lieu du 27 juin au 1er juillet 2018, salle des Bénédictines. Si vous avez des trophées, des coupes, des fanions, des maillots etc...ce serait sympa de les prêter pour l'exposition, merci d'avance.

    Une exposition aura lieu à Essarois les 18 et 19 août, son thème sera la haute vallée de l'Ource  avec des dessins de Louis-Victor Petitot de 1859 à 1875, des vues, des textes. Le livre de Petitot pourrait être réédité, avec l'aide d'une souscription.

    Le 11 novembre 2018 auront lieu les commémorations de la fin du conflit de 1914-1918. Plusieurs manifestations, en trois volets, auront lieu du 5 au 11 novembre à Châtillon sur Seine :

    -Salle des Bénédictines une exposition de tableaux, photographies et documents sur les hôpitaux durant la guerre sera organisée par les Anciens Combattants

    -Salle des mariages Dominique Masson et Jean-Pierre Lachaud-Manotte, de la SAHC,  présenteront une exposition sur l'aviation en Châtillonnais durant la grande Guerre.

    -Salle  Japiot, les Amis du Châtillonnais auront le plaisir de recevoir Patrick Delpierre et ses magnifiques maquettes (du 8 au 11 novembre)

    Les 25 peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais, toujours motivés, ne chômeront pas en 2018 !

    Les 24 et 26 mai, ils participeront à leur exposition annuelle salle Espace et Loisirs, avec pour invitée d'Honneur une peintre animalière très douée : Marion Velten. Cette exposition sera suivie le 26 mai du concert toujours apprécié de France Accordéon.

    Les peintres exposeront ensuite à Brion sur Ource, Gevrolles, Arc en Barrois, Bellenod sur Seine, Chaumont le Bois, Montmoyen.

    Et aussi chez la potière Laurence Petit à Prusly sur Ource, chez Arole Dupaty au "Sabot de Venus" de Bure les Templiers et à la Maison de la Douix.

    Les Amis du Châtillonnais seront bien sûr présents aux Journées Châtillonnaises et à la Fête de l'Automne à Leuglay.

    Le local de l'Association, impasse du Raisin, sera ouvert quelques fois durant l'année, pour que les amateurs de l'histoire du Châtillonnais achètent des cahiers, vous en serez informés.

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Michel Diey, a rendu hommage aux adhérents de l'Association des Amis du Châtillonnais disparus en 2017 et en ce début 2018.

    Puis il a présenté le rapport du budget pour 2017, budget en parfait équilibre.

    Le rapport moral, le rapport d'activités pour 2018 et le rapport du budget ont été approuvés à l'unanimité.

    Trois membres du bureau se représentant ont été élus à l'unanimité.

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Hubert Brigand, Maire de la ville de Châtillon sur Seine et  Conseiller Départemental a remercié les amis du Châtillonnais pour leur immense travail destiné à valoriser notre région.

    Il leur a souhaité un grand succès pour leurs activités en 2018.

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Francis Castella, Maire de Sainte Colombe sur Seine a rappelé que l'usine , actuellement aux mains d'Arcelor-Mittal, a été créée par Marmont, et qu'elle a perduré durant plusieurs siècles. Il faudra qu'elle rayonne encore malgré les difficultés, monsieur le Maire a confié être un peu optimiste sur son avenir.

    Il a précisé que la salle Delavignette où avait lieu l'AG des Amis du Châtillonnais a été construite sur un lieu où les habitants devenaient "sourds et fous" en entendant le bruit des machines. 

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale

    Valérie Bouchard, Conseillère départementale et Maire de Bellenod sur Seine a félicité les Amis du Châtillonnais pour leur talent lors de la mise en valeur du territoire Châtillonnais. Elle les a remerciés pour leur immense travail.

    L'équipe des Amis du Châtillonnais a ensuite posé pour la photo souvenir.

    De gauche à droite : Michel Massé, Sylviane Drezet, Jean-Pierre Loget, Maripol Camus, Chantal Schaeffer, Isabelle Feuvrier, Michel Diey (Secrétaire), Rolande Diey (Trésorière) et Jenry Camus (Président)

    Bravo à tous et toutes, et que vivent les Amis du Châtillonnais !

    Les Amis du Châtillonnais ont tenu  leur Assemblée Générale


    votre commentaire
  • Offrez un cahier du Châtillonnais pour les Fêtes !

    Offrir un Cahier du Châtillonnais

     Pour les fêtes de fin d’année, offrir un Cahier du Châtillonnais est une belle idée.

    Forte de 294 titres (le dernier en date, Pierre GARNIER), cette collection éditée par notre association, offre, pour des prix modiques, un choix de monographies de villages, de biographies de personnages et d’événements historiques touchant « notre région ».

    Ils ont été disponibles au local de l’Association, Impasse du Raisin à Châtillon-sur-Seine, samedi 2 décembre 2017....

    Offrez un cahier du Châtillonnais pour les Fêtes !

    Offrez un cahier du Châtillonnais pour les Fêtes !

    Mais vous pouvez toujours en trouver à l'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais

    Et chez Michel Diey 

     15 rue Jean Cocteau

    21400 Châtillon sur Seine

    Tel  : 03 80 91 02 33

    michel.diey@wanadoo.fr

    Pensez à offrir un cahier du Châtillonnais, c'est toujours un cadeau très apprécié !

     


    1 commentaire
  • Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Jenry Camus, Président des Amis du Châtillonnais a présenté Gérard Soufflet, auteur d'un très beau livre , extrêmement documenté sur l'histoire des maquisard Russes en Bourgogne en 1943-1944, lors de la seconde Guerre Mondiale.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Gérard Soufflet a déjà rappelé aux auditeurs ce qu'a été "l'opération Barbarossa" du 22 juin 1941.

    A cette date, Hitler, rompant le traité de non agression signé par l'Allemagne et la Russie en 1939, déclencha une gigantesque invasion contre tout le front de l'Est.

    D'importantes et sanglantes batailles terrestres s'y déroulèrent et des centaines de milliers d'hommes furent capturés.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Des milliers de prisonniers soviétiques se retrouvèrent parqués dans des camps aux conditions inhumaines, dans le nord et dans l'est de la France.

    D'autres participèrent au chantier du mur de l'Atlantique.

    Certains s'évadèrent, mais ne connaissant pas le pays et sa langue, ils furent rapidement capturés et abattus

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Certains de ces évadés trouvèrent refuge dans la structure des M.O.I. (Main d'Oeuvre Immigrée),  née de la branche syndicale du Mouvement Communiste

    A Montceau-les-Mines, une importante immigration polonaise s'était installée après la Première Guerre Mondiale, pour suppléer les soldats français morts au combat : travailleurs agricoles, ouvriers de l'industrie.

    Après Barbarossa, la section polonaise du M.O.I. de Montceau les Mines fut supervisée par Boleslaw Maslankiewicz et dirigée par Wladyslaw Kudla , sous le pseudo de Wujek (l'Oncle).

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Cette section, très structurée, pouvait accueillir des évadés russes en toute sécurité. Deux soviétiques furent ensuite envoyés à Montceau les Mines.
    L'un deux, Ivan Vasilievitch Kornienko, se faisait appeler Vasil, l'autre était Joseph.

    Puis un vrai commissaire arriva de Paris : Henri Pawlowski, dit "Gaston". Après avoir provoqué un déraillement  (le 25 septembre 1943), Gaston fut arrêté et fusillé avec 4 polonais.

    Le maquis M.O.I. s'installa alors à Chatel-Moron puis à Saint-Loup-de-la-Salle.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Les membres du maquis M.O.I. firent connaissance avec les familles Sauvageot et Juillot qui les hébergèrent.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Hélas de jeunes Russes, dont Vasil, et de jeunes Polonais commirent des exactions : attaques à main armée, vols et même meurtres.

    Des règlements de comptes entre maquisards eurent lieu, certains virant vers le banditisme .

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Le maquis M.O.I.  devait être repris en main, il le fut par Alexandre Tcherkasov, pseudo Victor, qui sépara en deux les Résistants :

    Le maquis F.T.P. M.O.I., composé de polonais, et le détachement Léningrad, composé de Russes.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Les maquis M.O.I. et Léningrad se réunirent de nouveau le 7 mars 1944 et se rendirent dans la Nièvre, à Uchon, où beaucoup de maquisards les rejoignirent.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Lors d'une embuscade Victor fut tué, puis ce furent des attaques importantes à La Machine  où les mines furent sabotées.

    Pendant l'été 1944, les dirigeants du Comité Central des Prisonniers de guerre Soviétiques envoyèrent plusieurs des leurs regrouper les partisans russes dispersés.

    En Côte d'Or ce fut Ivan Skripaï, sous le pseudo de Colonel Nicolas qui forma le groupe Maxime Gorki .

    Ce groupe se composait de 42 Russes, 90 espagnols, 5 ou 6 Polonais, de quelques Italiens et de quelques Français.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Le maquis Maxime Gorki participa à la fameuse bataille du Pont de Maisey-le -Duc que les Châtillonnais connaissent bien.

    Le lendemain , le 12 septembre 1944, se produisit la jonction entre la 2ème Division Blindée Leclerc avec la 1ère Division Française Libre De Lattre de Tassigny.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Voici le livre de Gérard Soufflet que j'ai résumé ( trop résumé)... Il est passionnant.

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Le livre est illustré de nombreuses photographies :

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    Présentation du livre de Gérard Soufflet "Maquisards Russes en Bourgogne"

    J'avais été invitée par les Amis du Châtillonnais à la présentation de ce livre qui, à mon idée, ne nous montrait que le fameux maquis "Maxime Gorki", très connu en Châtillonnais durant l'été 1944...

    Quelle fut ma surprise lorsque Gérard Soufflet nous révéla que tout avait commencé en Saône et Loire, près du village où j'ai passé tous les étés de guerre chez ma grand mère ...

    Lorsqu'il nous parla du déraillement d'un train durant l'été 1943 près du village  je suis restée sans voix... car ce train, tous les habitants du village, dont moi... nous l'avons pillé durant la nuit du 23  au 24 septembre 1943 !! (de la nourriture évidemment)

    Et c'est seulement maintenant que j'ai compris pourquoi ce train avait déraillé... c'était par l'action des maquisards russes, mieux vaut tard que jamais n'est ce pas !

    Alors merci et bravo à Gérard Soufflet pour ses recherches et son érudition, car sans lui je n'aurais jamais rien su de cet épisode de mon enfance !

    Pour en savoir plus sur les maquisards polonais et russes en Bourgogne durant la seconde guerre mondiale, consulter ce site :

    http://www.respol71.com/

     


    votre commentaire
  • Le cahier des Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier est paru !

    Dans ce nouveau Cahier du Châtillonnais vous pourrez suivre la vie de Pierre Garnier dans notre ville, admirer de nombreuses oeuvres de cet homme exceptionnel, admiré de tous.

    Le cahier des Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier est paru !

    Le cahier des Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier est paru !

    Le cahier des Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier est paru !

    Le cahier des Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier est paru !

    Ce superbe cahier du Châtillonnais sur Pierre Garnier sera disponible à l'Office de Tourisme  pour la somme de 10 euros.

    On pourra aussi se le procurer:

    chez Michel Diey

     15 rue Jean Cocteau

    21400 Châtillon sur Seine

    Tel  : 03 80 91 02 33

    michel.diey@wanadoo.fr

    Et par correspondance à l'adresse ci-dessus, en ajoutant les frais de port de 5,10 euros, soit un chèque de 15,10 euros au nom des Amis du Châtillonnais.


    votre commentaire
  • Pierre Garnier

    L'exposition sur la vie et les oeuvres de Pierre Garnier s'est terminée hier.

    Pour ceux qui sont loin de Châtillon sur Seine et qui n'ont pu voir l'exposition, je vais en publier quelques photos. Beaucoup ont été difficiles, même impossibles à faire car la majeure partie des oeuvres de Pierre Garnier était encadrée sous verre.

    Mais...un cahier édité par les Amis du Châtillonnais sur Pierre Garnier sera bientôt à la vente, je vous le signalerai bien évidemment pour que vous puissiez vous le procurer.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Jenry Camus, Président des Amis du Châtillonnais m'a donné la biographie de Pierre Garnier, qu'il a écrite spécialement pour l'exposition, merci à lui  !.. la voici :

    Pierre GARNIER (1895 – 1972)

    Pierre Garnier est né le 23 janvier 1895 à Paris, fils d’Etienne Garnier, fumiste, et de Marie-Emilie Cazet.

    Après des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, il est l’élève de Chambouleron et Mignard, décorateurs des revues du Casino de Paris, des Folies Bergères et de la Gaité Lyrique.

    Apprenant la sculpture avec le dijonnais Eugène Piron, il fréquente également les ateliers des bourguignons François Pompon et André Claudot.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Le 20 décembre 1914, il est incorporé au 1er Régiment d’Aérostation. A la fin de la guerre, il entre au Bureau d’études de la Compagnie des Phosphates. Passionné par l’architecture, il travaille avec l’avant-gardiste Raymond Fischer.

    Auteur de chants satiriques dans les années 20, il exerce sa verve de chansonnier au cabaret La Vache Enragée et devient le gendarme de la commune libre de Montmartre.

    En 1924, il est président de la Foire aux Croutes de Montmartre.

    Il se marie le 19 février 1921 avec mademoiselle Suzanne Brizon. En 1927, il rejoint ses parents à Nod-sur-Seine.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Il enseigne le dessin à Châtillon-sur-Seine dans les écoles communales, au cours complémentaire de filles et au cours municipal rue Charles Ronot.

    En 1928, Pierre Garnier, surnommé « Bibide », il est nommé professeur de dessin au collège Désiré Nisard. Il y restera 38 années jusqu’à sa retraite.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Artiste-peintre de talent, il expose ses toiles à la Galerie Barreiro en 1928 et à la Galerie Henri Manuel en 1930, obtenant le prix de la ville de Paris.

    De Châtillon-sur-Seine, il réalisera une série de tableaux et dessins sur les vieux quartiers (la plupart anéantis le 15 juin 1940), édités par la suite en lithos et en cartes postales.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

     En 1934, il écrit un traité de perspectives et un traité de dessin artistique.

    En 1935, un traité de composition décorative. Ces trois livres paraitront aux éditions Roset.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Il écrira également un roman « La promenade des Dieux » (les dieux de l’Olympe en visite à Montmartre) qui ne sera pas édité.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Il crée un appareil d’étude et de démonstration de la perspective géométrique plane.

    C’est comme décorateur et metteur en scène qu’il participe aux nombreuses représentations théâtrales organisées par le Comité des Fêtes au Théâtre de verdure du Cours l’Abbé.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    En 1939, il est mobilisé et affecté au bureau d’études de la poudrerie nationale de Vonges.

    En 1940, il ouvre un bureau, 22 avenue de la Gare à Châtillon, pour l’établissement des dommages de guerre.

    Pendant l’Occupation, il prend l’initiative de représentations au cinéma l’Alcazar pour l’envoi de colis aux prisonniers de guerre.

    Après la guerre, à l’âge de 51 ans, il passe avec succès l’examen probatoire d’architecte. Ce qui lui permettra de dessiner une vue aérienne de la ville détruite et les plans des deux premiers immeubles édifiés place de la Résistance.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Témoin direct des évènements de 1944 à Nod-sur-Seine, il est appelé à construire la stèle puis le monument commémoratif de la jonction entre la 1ère D.F.L. et la 2ème D.B.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    En 1951, il est promu officier de l’Instruction Publique

    Il continue de confectionner des décors pour le Cercle théâtral et les fêtes des Ecoles Publiques. Continuant à peindre, il organise de nombreuses expositions de ses œuvres. On lui doit également de nombreux dessins publicitaires, des affiches, des chroniques artistiques et la flamme postale de la ville.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    On doit aussi à Pierre Garnier de remarquables tableaux  sur Châtillon sur Seine :

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Des paysages d'autres régions :

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Il peignait aussi des portraits, comme celui de cet inconnu...si quelqu'un sait qui il est , dites-le en commentaire.

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Pierre Garnier s'amusait à réaliser  de remarquables caricatures de personnes du Châtillonnais, en particulier celles des membres de l'Aéro-Club :

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Observateur de la vie avant et après la guerre....

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Il réalisait quelques dessins...coquins !

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Pierre Garnier s'amusait à pratiquer la contrepèterie...

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    Lors d'un jumelage à Châtillon, avec la ville belge de Walcourt il avait exécuté un dessin du Manneken-Pis, et l'avait encadré au dessus de la porte de sa maison de Nod !

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    En octobre 1966, il prit sa retraite.

    Pierre Garnier décèda le 30 janvier 1972 à l’âge de 77 ans et fut inhumé à Nod sur Seine.

    Le public est venu nombreux voir cette superbe exposition, Jenry Camus a pris quelques photos de visiteurs très intéressés ce dimanche dernier .

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais

    "Pierre Garnier, de Montmartre à Châtillon..."une très belle exposition réalisée par les Amis du Châtillonnais


    votre commentaire
  • Michel Massé m'envoie quelques photos du vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier, auquel je n'ai pu assister. Merci à lui.

    Vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier salle des Bénedictines

    Vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier salle des Bénedictines

    Vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier salle des Bénedictines

    Vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier salle des Bénedictines

    Vernissage de l'exposition sur Pierre Garnier salle des Bénedictines


    votre commentaire
  • "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

     Les Amis du Châtillonnais ont demandé à un collectionneur Châtillonnais, Pierre Delval, d'exposer sa fabuleuse collection d'affiches , de panneaux explicatifs, de maquettes salle des Bénédictines .

    Une collection haute en couleurs...

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    Au fond de la salle on pouvait admirer la reproduction du chapiteau du cirque Pinder, des années 60, ainsi que des véhicules miniatures .

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    et des "objets dérivés"...

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    Jenry Camus, Président des Amis du Châtillonnais a présenté l'exposition en compagnie d'Hubert Brigand, Maire de la ville.

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    Pierre Delval a conté son parcours de collectionneur et nous a confié que tout ce qu'il possédait n'était pas exposé !

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    Des écoliers, ravis, sont venus visiter l'exposition....

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais

    "Vive le cirque" une exposition originale de Pierre Delval pour les Amis du Châtillonnais


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique