• Comme tous les ans à la même époque, des lycéens de l'Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart sont venus passer une semaine au Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine. Ils étaient 24 cette année.

    Monsieur Christophe Nicod, Proviseur du Lycée Désiré Nisard, en compagnie de madame Bongard, professeur d'Allemand et de monsieur Chartier professeur d'Histoire, a réuni les élèves  français et allemands lors du départ de ces derniers pour Stuttgart.

    C'était la première fois que le Proviseur assistait à de tels échanges.

    Il a été ravi par l'excellence des projets qui ont été menés par madame Bongard, monsieur Chartier professeur d'Histoire et monsieur Dominique Masson jeune professeur retraité d'Histoire, qui s'est impliqué dans ces échanges depuis 9 ans.

    Les échanges cuturels 2017 entre les lycéens allemands de Stuttgart et leurs camarades du Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine

    Les lycéens allemands étaient accompagnés par Frau K.Pohl-Michelfelder, professeur d'Allemand et de Sport, et par Herr Heinz Eppelsheimer, professeur retraité d'Histoire d'Allemand et de Sciences Civiques (Politik).

    C'est Heinz Eppelsheimer et Dominique Masson qui ont eu l'idée de ces échanges fructueux entre l'Höderlin Gymnasium de Stuttgart et le lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine.

    Les deux professeurs allemands ont remercié tous ceux qui ont accompagné leur séjour et celui de leurs élèves : les professeurs du Lycée Désiré Nisard, Dominique Masson , mais aussi monsieur Surirey pour le Souvenir Français qui a présenté des conférences, et monsieur Prunier directeur du musée de la résistance de Mussy sur Seine, pour ses conférences et la visite de son Musée.

    Les échanges cuturels 2017 entre les lycéens allemands de Stuttgart et leurs camarades du Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine

    Les jeunes lycéens allemands et français pour la photo souvenir :

    Les échanges cuturels 2017 entre les lycéens allemands de Stuttgart et leurs camarades du Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine


    votre commentaire
  •  Pendant une semaine, vingt-huit lycéens de Stuttgart sont venus retrouver leurs correspondants, lycéens du Lycée Désiré Nisard, à Châtillon sur Seine.

    Les lycéens châtillonnais avaient été reçus eux-mêmes en septembre 2015, à Stuttgart, par les familles de leurs correspondants.

    Il ne s'agit pas d'échanges linguistiques, mais d'échanges sur le nazisme en Allemagne et sur la Résistance en France, les lycéens  n'y participent d'ailleurs que lorsqu'ils sont volontaires.

    Monsieur Poirié, Proviseur du Lycée Désiré Nisard est venu saluer les lycéens allemands à la veille de leur départ.

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Madame Nathalie Gotthard, professeur  de français et d'histoire au lycée de Stuttgart, et madame Bongard professeur d'allemand au Lycée Désiré Nisard se sont parfaitement entendues lors des échanges de septembre 2015 et de mars 2016.

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Madame Gotthard était accompagnée de madame Pesch professeur de biologie et chimie, Madame Bongard était accompagnée de monsieur Chartier professeur d'histoire et de Dominique Masson, professeur d'histoire en retraite.

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Durant le séjour des lycéens, Gilles Surirey a présenté une conférence sur les origines de la guerre de 39-40, puis il a projeté un film documentaire sur la destruction de Châtillon sur Seine, et il a évoqué le martyre des tirailleurs Sénégalais.

    Gilles Surirey a accompagné les jeunes allemands au Monument de la Forêt, puis au monument de la ferme Sainte-Marie

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les enseignants français et allemands ont accompagné les lycéens pour la visite du musée de la Résistance à Lyon, puis à celui de Mussy sur Seine. Le film "Au revoir les enfants" leur a été projeté. Lycéens et enseignants ont visité le Musée du Pays Châtillonnais, où ils ont testé les nouveaux audio-guides avec succès.

    Voici les jeunes Allemands et Français lors du pot de départ :

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    L'équipe enseignante, de gauche à droite :

    Monsieur Poirié, Proviseur du lycée Désiré Nisard, Madame Gotthard, madame Bongard, madame Pesch et monsieur Masson . Monsieur Chartier était malheureusement absent.

    Les échanges culturels 2016 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    L'équipe enseignante tient à remercier tous ceux qui l'ont aidée lors des échanges Stuttgart-Châtillon sur Seine, soit :

    La Mairie de Châtillon sur Seine, et Messieurs Surirey, Bazot et Prunier.


    votre commentaire
  •  "Les élèves allemands et français ont peu de connaissances sur le nazisme et la Résistance ; il est donc important que ces mémoires, mémoire de la seconde Guerre mondiale, mémoire de la Résistance, mémoire coloniale et mémoire européenne, continuent à être évoquées au travers de témoignages, de lieux, de sites, d'archives ou de musées"  nous explique Dominique Masson, ancien professeur d'histoire-géographie, l'un des organisateurs des échanges entre le Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine et l'Hölderlin Gymnasium de Stuttgart

    En effet, est né, depuis plusieurs années, un échange un peu particulier entre les élèves volontaires de ces deux lycées.

    Les lycéens Châtillonnais vont étudier les traces du nazisme à Stuttgart en septembre. Ceux de Stuttgart, encadrés par le Dr Frank Stößel, ancien journaliste à la radiotélévision, découvrent au printemps suivant les différentes formes de Résistance autour de Châtillon.

    En  2014, on fête le 70ème anniversaire de la Résistance, des débarquements, de la Libération de la France et de la Victoire sur le nazisme, cette date était donc encore plus importante pour les lycéens aussi bien allemands que français.

    Le programme, cette année, était établi comme suit :

    ECHANGE CHATILLON-STUTTGART ( 7 au 11 AVRIL 2014)

     LUNDI :

    Arrivée dans l’après-midi (vers 15.00)

    MARDI

    -8.00-09.00 :         petit déjeuner à la cantine

    -9.00-11.00 :       M. Surirey : Châtillon et la deuxième guerre mondiale

    -11.00 -12.00 :       réception à la mairie

    -14.00 -17.00 : film, « monsieur Batignolle »

     MERCREDI :

    -8.00 : départ vers Dijon

    -9.30 : mur des Fusillés à Dijon

    -10.30 : visite guidée de Dijon pendant l’occupation,

    puis plaque à la gare et immeuble de la Gestapo

    -13.00 : pause déjeuner

    13.30-17.00 : visite libre de Dijon

    -17.00 : départ vers Châtillon

    JEUDI :

    -8.00-12.00 :M.M. Belin et Bazot : la Résistance dans le châtillonnais (forêt)

    -12.00-14.00 : pause déjeuner

    -14.00-15.15 : visite du musée

    -15.30-16.00 : historique du svastika

    -16.00-17.00 : les œuvres d’art disparues pendant la deuxième guerre mondiale

    VENDREDI :

    -8.00-12.00 : M.Prunier : Mussy-sur-Seine (le maquis et le musée de la Résistance)

    -12.00-13.00 : pause déjeuner

    -13.30-15.30 : jeu de piste

    -15.00-17.00 : mise en commun

    -17.00 : pot d’adieu au lycée

     -vers 18h.00 : départ vers Stuttgart

     N.B : en gras : participation des élèves français et allemands

      Gilles Surirey, Délégué Général Adjoint, Président du Comité du Souvenir Français de Châtillon sur Seine, a suivi les lycéens de Stuttgart pendant leur séjour à Châtillon sur Seine, il m'a envoyé le récit des visites qu'ils ont pu effectuer et des photos.

    Merci à lui.

    De beaux échanges 2014, entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine...

    DE LA GUERRE VERS LA PAIX

    Le projet d'un voyage d'étude « De la guerre à la paix », impulsé par les professeurs du lycée Désiré Nisard de Châtillon-sur-Seine, est né il y a quelques années avec la réforme qui diminue l'enseignement de l'histoire et la géographie en terminale et l’échange entre le Lycée de Châtillon et le Lycée Hölderlin Gymnasium de Stuttgart.

    Il s'est concrétisé du 7 au 12 avril 2014. Ainsi, 18 élèves du Hölderlin Gymnasium de Stuttgart, ont découvert les lieux de mémoire qui ont marqué la Seconde Guerre mondiale dans le Châtillonnais et la Côte d’Or et le sud de l’Aube

    Ce voyage d'étude s'inscrit à la suite des comparaisons européennes sur la mémoire de la Seconde Guerre commencées lors de précédents voyages en Allemagne (échange entre le Lycée Désiré Nisard Châtillon-sur-Seine et le Hölderlin Gymnasium Stuttgart). Au cours de ce séjour, il s'agit d'interroger la particularité des politiques de mémoire en France, entre mémoire de la Seconde Guerre mondiale, mémoire de la résistance, mémoire coloniale et mémoire européenne.

     Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (Les lycéens du Lycée Hölderlin Gymnasium de Stuttgart devant la plaque commémorative des morts pour la France du Lycée Désiré Nisard)

    Autour de la Résistance et de la guerre s’est forgée depuis une dizaine d’année à Châtillon-sur-Seine et à Stuttgart une mémoire nationale qui se veut unifiée et qui a été marquée par une méconnaissance des élèves de 1er de cette période dramatique de notre histoire. Des travaux d’historiens locaux, bénéficiant de l’ouverture d’archives et de récits de témoins, revisitent progressivement ces années noires. Le musée (Mussy-sur-Seine) et mémoriaux de la Résistance, dont certains ont vocation nationale, s’appuient sur ces travaux, tout en s’inscrivant dans des sites et des territoires - ce qui les conduit à dialoguer avec les mémoires à l’œuvre et avec les institutions qui soutiennent leur travail de mise en patrimoine dans un souci pédagogique et parfois de valorisation d’une ressource touristique.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine  

     

     

     

    (Les lycéens de Stuttgart avec leurs professeurs au Monument aux Morts de Châtillon-sur-Seine)

    Aujourd’hui l’attention à l’émergence de nouveaux acteurs, de nouveaux récits et de nouveaux usages publics de la mémoire, incite à poser l’hypothèse d’un redéploiement mémoriel. Ce redéploiement prend l’allure d’un événement contemporain qui modifie une mémoire héroïsant et doloriste, figée dans le seul devoir de mémoire, pour s’enrichir, sous des formes singulières et localisées, par des croisements et des partages en deçà et au-delà de la seule échelle nationale.

     La première journée a été consacrée à la connaissance des causes et du début de la deuxième guerre mondiale par une conférence donnée par Gilles Surirey, président du Comité du Souvenir Français de Châtillon-sur-Seine, suivi d’un exposé sur la destruction de la Ville de Châtillon-sur-Seine en juin 40 et le massacre des Tirailleurs Sénégalais dans le Châtillonnais.

     Les 18 lycéens allemands accompagnés des élèves du Lycée de Châtillon ont pu découvrir Dijon et la seconde guerre mondiale en visitant le mémorial du mur des fusillés rue Jean Moulin. Accompagnés de leurs professeurs, le Dr Frank Stößel, Nathalie Gotthard et Thomas Wahl et les professeurs du lycée Désiré Nisard de Châtillon,Mathieu Chartier, Antoinette Bongard, et Dominique Masson, ils ont visité plusieurs lieux dédiés à la mémoire de la seconde guerre mondiale, plaques commémoratives en gare de Dijon, immeuble de la Gestapo et Kommandantur.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine...

     (Les élèves et leurs professeurs au Mur des fusillés de Dijon)

    Le jeudi et le vendredi de cette semaine de mémoire ont été consacrés à la visite des hauts lieux de mémoire dans le Châtillonnais et le sud de l’Aube.

    MM. Belin et Bazot ont présenté la résistance dans le Châtillonnais avec la visite des monuments de la ferme de Sainte Marie et le maquis Valentin-Balzac et le mémorial de la forêt ou périrent 37 résistants lors des combats de juin 1944.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

    (Visite de la ferme de Sainte-Marie à Vanvey)

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

    (Un émouvant récit des combats de la libération au monument de la forêt de Villers-le-Duc)

     La dernière journée, vendredi, rejoints par leurs amis français du lycée de Châtillon-sur-Seine, pour une présentation du Maquis Montcalm qui s’était réuni dans la forêt située entre Bourgogne et Champagne à Mussy-sur-Seine. Pour terminer cette longue semaine de mémoire ils ont participé à la visite du petit musée de la résistance à Mussy suivi d’un jeu de piste récapitulant tous ce qu’ils avaient vu et appris durant la semaine.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

     

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     

     (La visite du musée de Mussy-Grancey)

     Cette année, après sept ans d’échanges, de visites, de journées passées sur le terrain à visiter ces lieux de mémoire, ce projet tant par sa qualité, sa pertinence a été valorisé par l’homologation dans le cadre du « 70e anniversaire de la Résistance, des débarquements, de la libération de la France et de la Victoire sur le nazisme ».

    De beaux échanges 2014, entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine...

     Cliquez sur le lien suivant pour lire la lettre de Monsieur le Préfet, validant l'homologation :

    « Homologation 70e anniversaire.pdf »

     J'ai été invitée au pot d'adieu des lycéens allemands de l'Hölderlin Gymnasium de Stuttgart et de leurs professeurs, le 12 avril .

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine...

    Monsieur Bernard Poirié, le Proviseur du Lycée Désiré Nisard, a dit son plaisir de soutenir chaque année ces rencontres enrichissantes entre élèves allemands et français.

    Ces échanges  existent depuis de nombreuses années et il tient à les voir se perpétrer.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Nathalie Gotthard et Thomas Wahl, les professeurs allemands de l'Hölderlin Gymnasium de Stuttgart ont énormément apprécié cette rencontre, et les visites instructives sur la Résistance Française.

    En septembre 2013, les jeunes lycéens de Désiré Nisard s'étaient rendus à Stuttgart avec les professeurs français Antoinette Bongard (allemand)et Serge Chiasson (histoire)

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    De gauche à droite, voici les intervenants de l'échange :

    Gilles Surirey, Serge Chiasson, Dominique Masson, Nathalie Gotthard, le Dr Frank Stößel, Antoinette Bongard, Thomas Wahl et Guy Prunier qui dirige le musée de la Résistance de Mussy sur Seine.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Serge Chiasson (Mathieu Chartier n'avait pu venir à la réception), le Dr Frank Stößel et Antoinette Bongard.

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Le Dr Frank Stößel, Thomas Wahl et Nathalie Gotthard :

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Nathalie Gotthard a remis un cadeau , de la part des professeurs allemands et de leurs élèves, à monsieur Poirié le Proviseur du Lycée Désiré Nisard : une belle bouteille de vin d'outre Rhin...

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les lycéens allemands et français ont aussi beaucoup apprécié ces échanges...

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

    Et ils ont tenu à saluer leurs enseignants et les intervenants par un ban bourguignon !

    Les échanges 2014 entre les lycéens de Stuttgart et ceux de Châtillon sur Seine

     


    votre commentaire
  •  Comme tous les ans, les élèves germanistes du lycée Désiré Nisard se rendent à Stuttgart rencontrer leurs camarades de l'Hölderlin-Gymnasium. Puis ce sont les jeunes allemands de Stuttgart qui viennent à Châtillon sur Seine. Cette année leur séjour a eu lieu dans la semaine du 18 au 22 mars. J'ai eu le plaisir de  les rencontrer, ainsi que leurs accompagnants, lors du "pot" qui précédait leur  départ.

    Voici le groupe (la photo est cliquable)

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Monsieur Poirié, le nouveau proviseur, s'est dit été très heureux d'avoir reçu dans le lycée Désiré Nisard, les élèves de l'Hölderlin-Gymnasium, leurs professeurs et le Docteur Frank Stößel, historien. C'est grâce à ce dernier que des échanges fructueux ont lieu, depuis de nombreuses années entre les deux lycées.

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Madame Bongard, professeur d'Allemand s'est adressée, dans la langue de Goethe, aux élèves et à leurs professeurs...

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Un cadeau a été remis, de la part des élèves de Stuttgart, par Simon Renschler,leur  professeur, à Bernard Poirié..

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    MonsieurMathieu Chartier, Madame Antoinette Bongard respectivement professeurs d'histoire et d'allemand au lycée Désiré Nisard, aux côtés du Dr Frank Stößel, historien,  de Frau Pohl-Michelfelder et de Herr Simon Renschler, tous deux professeurs à l'Hölderlin Gymnasium de Stuttgart. 

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Messieurs Poirié et Masson encadrent le responsable du Musée de la Résistance à Mussy.

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Messieurs Stößel et Poirié heureux de s'être rencontrés...

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Echanges 2013 entre les Lycées de Stuttgart et Châtillon sur Seine

    Le programme de cette visite des jeunes de l'Hölderlin-Gymnasium, accompagnés de leurs homologues châtillonnais a été le suivant :

    -Mardi 19 mars: Voyage à Paris, avec entre autres la visite du mémorial de la Shoah

    -Mercredi 20 mars: projection du film "Monsieur Batignole"

    -Jeudi 21 mars: Visite du Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, puis excursion au monument de la Forêt et à la ferme Sainte Marie

    -Vendredi 22 mars conférence de Monsieur Belin sur la Seconde guerre mondiale puis visite du Musée de la Résistance à Mussy.

    Un jeu de piste en ville a permis aux lycéens allemands de mieux connaître Châtillon sur Seine.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Dominique Masson, qui fut, durant toute sa carrière, professeur d'Histoire au Lycée Désiré Nisard, a accompagné un groupe de lycéens de Châtillon sur Seine à Stuttgart. Il m'envoie un compte-rendu intéressant de ce voyage.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard et les « Stolpersteine » à Stuttgart

    Depuis 2009 des échanges particuliers se font, à l’automne pour le lycée D.Nisard, au printemps pour le Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart, entre des élèves intéressé par l’étude de la Résistance d’une part et la compréhension du nazisme d’autre part.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    L’un des points marquants pour les élèves français est la découverte des « Stolpersteine ».

    Ceux-ci, dont la traduction française peut-être « pierre d’achoppement » ou « pierre à trébucher », sont une création de l’artiste berlinois Gunter Demnig. Ce sont des petits dés de métal de 10 cm. de côté enfoncés dans le sol. Chaque cube rappelle la mémoire d’une victime déportée, puis assassinée dans les camps de concentration ou d’extermination par le régime nazi, sans exclusion. Günter Demnig encastre dans le sol ce cube dans le sol des rues publiques devant les maisons ou immeubles où résidaient ces personnes. Sur chaque plaque est marqué « ici habitait », avec en dessous le nom, la date de naissance et le destin individuel de chacun. Cet artiste, aidé par de nombreuses personnes, recherche dans les archives les données des personnes qui ont été ainsi pourchassées.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Grâce à l’aide de M.Jupp Kleegraf, les élèves ont pu ainsi découvrir quelques unes de ces « pierres » autour du lycée Hölderlin, et ils ont eu ensuite à cœur d’en nettoyer certaines.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Nous avons eu également la chance de voir une nouvelle « pierre »posée récemment (celle de  Erna Sussmann)

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Depuis 1996, plusieurs milliers de ces « Stolpersteine »ont été ainsi posés dans 400 villes et villages d’Allemagne ; depuis 2006, d’autres ont été posées en Autriche, depuis 2007 en Hongrie et depuis 2009 en Belgique. Mais pour l’instant aucune n’a été posée en France.

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .Merci.)


    1 commentaire
  •  Les élèves du lycée de Stuttgart "Hölderlin Gymnasium" , sont venus du 26 mars au 31 mars 2012, à Châtillon sur Seine, rencontrer les lycéens du Lycée Désiré Nisard de la ville.

    Voilà quel était le programme :

    Lundi 26 mars

    Arrivée des lycéens du Hölderlin Gymnasium de Stuttgart à Châtillon sur Seine.

    Mardi 27 mars :

    Accueil par monsieur le Proviseur, ptit déjeuner au lycée en compagnie des correspondants français

    Projection d'un film (Au revoir les enfants ou Monsieur Batignole) suivi d'une discussion animée par monsieur Masson

    Réception par la Communauté de Communes

    Repas au lycée

    Visite du musée de la Résistance à Mussy avec monsieur Prunier

    Mercredi 28 mars

    Excursion à Dijon.

    En matinée témoignage d'un résistant, mur des fusillés, la Gestapo

    Repas en ville

    Visite de la ville par monsieur Chartier : le tram, le nouveau visage de Dijon

    Au retour , repas commun à Châtillon

    Jeudi 29 mars:

    Exposé de Monsieur Surirey sur la destruction de la ville de Châtillon, travail sur les archives qui relatent l'occupation allemande

    Repas au lycée

    Débat avec madame Bongard et monsieur Chartier "le nucléaire, non merci !"

    Visite du musée du Châtillonnais-Trésor de Vix

    Vendredi 30 mars

    La Résistance dans la forêt du Châtillonnais avec messieurs Belin et Bazot

    La visite des lycéens du Hölderlin-Gymnasium, au Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine

    La visite des lycéens du Hölderlin-Gymnasium, au Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine

    Repas au lycée

    Jeu de piste dans Châtillon

    Mise en commun

    Pot d'adieu

    Samedi 31 mars

    Départ du groupe pour Stuttgart

     

     

     


    votre commentaire
  •  De nouveau, cette année, plusieurs élèves du Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart sont venues (ce ne sont que des filles cette année) passer une semaine au Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine.

    C'est Heinz Eppelsheimer, professeur d'Histoire,d'Allemand et de Sciences Civiques (Politik) qui les accompagnait.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Monsieur Chartier, professeur d'histoire au Lycée Désiré Nisard était très heureux de recevoir ses amis allemands, et des liens d'amitié se sont créés entre enseignants !

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Le Docteur Frank Stößel, historien, dont j'avais eu le grand plaisir de faire la connaissance en 2010, accompagnait Heinz Eppelsheimer et les jeunes élèves.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Le Docteur Frank Stößel est un ami de longue date de Michel Diey : c'est au cours d'un séjour en Châtillonnais qu'il remarqua le nombre important de stèles commémorant le sacrifice des Résistants français durant la seconde guerre Mondiale . Il contacta les Amis du Châtillonnais, Michel en l'occurence, et celui-ci lui expliqua ce qui s'était passé lors de cette guerre, des épisodes absolument inconnus des allemands !

    Frank Stößel se passionna alors pour ces événements et n'eut de cesse d'informer les jeunes allemands de l'Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart . Des voyages furent organisés, des échanges fructueux se firent entre leur Lycée (Gymnasium) et le Lycée Désiré Nisard de Châtillon sur Seine.

    Les Lycéens de Châtillon sur Seine se rendent également à Stuttgart, pour comprendre ce qui s'est passé du côté allemand, ils ont par exemple,  visité des camps de déportation où étaient parqués les jeunes français contraints  au STO . Ceux ci travaillaient alors dans les usines d'automobiles.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Monsieur le Maire de Châtillon sur Seine s'entretient ici avec monsieur Chartier sur ces échanges fructueux entre Stuttgart et Châtillon sur Seine.

    Des excursions ont été organisées en Côte d'Or par le Lycée Désiré Nisard,  pour que les jeunes filles de Stuttgart puissent comprendre ce qui s'est passé durant la guerre de 1939-1940 et pendant l'Occupation dans notre région.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Monsieur Dominique Masson, bien que tout jeune retraité, participe toujours activement à ces échanges franco-allemands.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Un joyeux pot de l'amitié suivit, préparé par les intendants du Lycée Désiré Nisard, pour dire au-revoir aux jeunes filles de Stuttgart qui rentraient ensuite en Allemagne.

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Voici le groupe des jeunes Allemandes en compagnie de Heinz Eddelsheimer et Frank Stößel..

    Echanges franco-allemands au Lycée Désiré Nisard

    Et voilà les jeunes allemandes avec leurs "jumeaux" Châtillonnais , Messieurs  Chartier et Masson, et Monsieur le Maire de Châtillon sur Seine.

    voici le site de l'Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart :

    http://www.hoegy.net

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique