• Cette magnifique Eglise est le joyau de Châtillon sur Seine.Elle domine la ville de toute sa beauté romane.
    C'est dans cette Eglise qu'eut lieu le miracle de la Lactation de Saint Bernard.

    La collégiale Saint-Vorles fut édifiée dans l'enceinte du castrum sous l'épiscopat de Brun de Roucy, évêque de Langres de 980 à 1016.

    L'édifice était placé initialement sous le patronage de Saint-Martin, Notre-Dame, et Saint-Vorles dont les reliques furent transférées dans la collégiale en 868.

    Le clocher qui s'élève à la croisée du transept fut reconstruit au 12e siècle.

    La construction des chapelles qui flanquent le choeur date du 14e et du 15e siècle : il s'agit, à gauche, de la chapelle Sainte-Thérèse et de la chapelle du Carmel, à droite de la chapelle du Rosaire.


    5 commentaires
  • Au cours du 1er quart du 17e siècle, d'importants travaux furent réalisés : reconstruction de la partie supérieure du clocher du massif antérieur (ce clocher devait désormais servir de tour de guet) , remaniement de la partie droite du massif antérieur, construction des voûtes de la nef (date 1619 sur la clef de voûte de la 1ère travée) , exhaussement des murs des bas-côtés, agrandissement vers l'ouest de la chapelle Saint-Bernard, construction de la chapelle Sainte-Croix à droite des 2 dernières travées du bas-côté droit (date 1610 au-dessus de la porte d'entrée, à l'extérieur) , remaniement du porche, reconstruction des contreforts, agrandissement des fenêtres du choeur, construction d'une chapelle contre le mur postérieur de la chapelle du Rosaire (cette nouvelle chapelle fera fonction, plus tard, de sacristie) .

    En 1854, furent entrepris la construction d'une sacristie postérieure, adossée à l'abside, et le remaniement de la chapelle Saint-Bernard (construction d'un faux cul-de-four et de l'escalier actuel) . A la même époque on édifia deux tourelles d'escalier de part et d'autre du porche.


    votre commentaire
  • De 1927 à 1934, eut lieu une campagne de restauration qui concerna notamment la couverture alors refaite en pierre plate.

    De 1959 à 1974, l'ancienne collégiale fut entièrement restaurée : à cette occasion on détruisit la sacristie construite en 1854 ainsi que le faux cul-de-four de la chapelle Saint-Bernard et les tourelles d'escalier du porche ; à ces travaux s'ajoutèrent la réfection de l'enduit intérieur, la réouverture de certaines fenêtres, et la réfection, en bardeau, de la couverture du clocher du massif antérieur.

    Des marques de tâcheron sont gravées sur l'empattement du massif antérieur, des bas-côtés et de la chapelle Sainte-Croix, ainsi que sur les contreforts et les murs latéraux du porche. L'église n'est plus paroissiale depuis 1807.


    votre commentaire
  • Ce magnifique ensemble sculpté fut commandé, vers 1527, par Edme Régnier de Romprey, lieutenant général au bailliage de La Montagne et Jeanne de la Ferté, sa femme, pour la chapelle du couvent de Cordeliers (Annonciation) de Châtillon

    il y resta jusqu' en décembre 1594, date de la destruction du couvent, et fut transporté successivement en ville dans l' hôtel de Montmoyen, dans la nouvelle église Saint-Jean-Baptiste-des-Cordeliers (dite des Mirebeaux, près la porte dijonnaise), en 1600 à l' hôtel de Montmoyen, vers 1608, retour à l' église de l' ancien couvent réaménagé (chapelle du sépulcre), acheté, avec le couvent, par Jean-Baptiste Garnier de Cernay le 12 mars 1791, il fut déposé, lors de la destruction des restes du couvent, par Simonet de Coulmiers, héritier de Garnier, en la chapelle Notre-Dame-de-Lorette à Saint-Vorles en 1832, puis du sépulcre .



    4 commentaires
  • Saint Jean et la Vierge


    votre commentaire
  • (Marie Madeleine)


    votre commentaire
  • (Nicodème)


    votre commentaire
  • (L'Eglise Saint Vorles à la nuit tombée...)


    4 commentaires
  • Cet après-midi pour la première fois,j'ai gravi les escaliers de Saint Vorles !

    Il faisait beau ,je voulais voir où en était la réfection de la superbe Eglise Saint Vorles qui domine ma ville de Châtillon sur Seine...


    votre commentaire
  • Ils sont abrupts ces escaliers !

    Mais je les ai gravis avec beaucoup de plaisir,en compagnie d'un touriste d'origine Parisienne à qui j'ai vanté les beautés de Châtillon sur Seine !


    votre commentaire
  • Mais en haut des escaliers,nous l'avons eue notre surprise !

    Saint Vorles,en majesté,une Eglise romane de toute beauté !

    Une restauration est en cours depuis 1997,et est pratiquement terminée.

    Les joints des murs ont été refaits,quelques poutres ont été changées pour pouvoir supporter le poids de la couverture en "laves".

    Il reste encore quelques enduits à terminer,et Saint Vorles retrouvera sa splendeur d'antan !


    votre commentaire
  • Les ouvertures ont été revues et des grilles de protection y ont été scellées pour empêcher que les beaux vitraux soient cassés...


    votre commentaire
  • Surprise !!

    L'Eglise Saint Vorles était ouverte,alors qu'habituellement elle ne l'est qu'à partir du mercredi...

    J'ai rencontré le jeune gardien qui m'a très aimablement indiqué les trésors de l'Eglise..

    Bravo pour sa gentillesse et son érudition, il sait si bien mettre en valeur notre patrimoine !

    Ce jeune gardien c'était David Loiselet !

    Lisez son intéressante étude sur l'église Saint Vorles, en cliquant sur ce lien :

    http://www.christaldesaintmarc.com/une-etude-tres-interessante-sur-l-eglise-saint-vorles-proposee-par-dav-a96992305


    votre commentaire
  • Dans un chapitre spécial,j'ai évoqué Saint Vorles ,curé de Marcenay qui ,s'étant biloqué,sauva un enfant des flammes,à quelques kilomètres du lieu où il disait la messe..

    Le reliquaire que vous voyez-là est porté par les membres de la Confrérie Saint Vorles lors de leur procession.

    Le jeune guide,m'expliqua que deux autres relquaires de Saint Vorles existent:un à Marcenay,l'autre à Plaines Saint Lange.


    votre commentaire
  • Au dessus du reliquaire de Saint Vorles,on voit une très jolie statue du Saint tenant par la main l'enfant qu'il a sauvé des flammes....


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique