• Quelques images d'une sortie au château de Guédelon...

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Ce projet architectural situé à Treigny dans l'Yonne, dans une ancienne carrière désaffectée, au centre d'une forêt, et proche d'un étang, se situe à une trentaine de kilomètres au sud-ouest d'Auxerre.

    L'idée de construire un château fort à partir de rien a germé depuis 1994 dans la tête de Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du château de Saint-Fargeau, à la suite du succès rencontré par le spectacle historique de Saint-Fargeau qu'il a organisé pour financer la restauration.

    Dans ce but, il a mis en place un comité scientifique qui a cautionné le projet (avec notamment l'archéologue Nicolas Faucherre et le castellologue Christian Corvisier qui ont travaillé à Saint-Fargeau) et a fait appel à Maryline Martin qui est devenue la directrice générale du chantier médiéval.

    Le choix du terrain s'est arrêté sur le site de Guédelon en raison de sa position (sur une légère éminence idéale pour la surveillance) et en raison de ses ressources naturelles, comme il était d’usage durant l’époque médiévale car les transports de matériaux étaient lents et onéreux : il est situé directement dans une carrière de grès ferrugineux (ce qui permet une réduction des coûts et des délais de transport) et à proximité d'une forêt (où l'on récolte du bois de chauffe pour la chaux), d'une route, où l'on dispose d'arène gréseuse, de glaise et d'eau.

    Le projet a vu sa première pierre posée le 20 juin 1997 et est prévu pour durer 25 années, au travers de l'Association des Compagnons Bâtisseurs de Puisaye créée à cet effet.

    A quoi sert un château-fort ?

    Le château fort est à la fois un lieu d'habitation, un centre de pouvoir politique ou administratif et une place forte capable de se défendre contre une attaque.

    L'importance du château varie avec l'importance du personnage qui le fait construire et la superficie des terres qui lui sont associées.

    Le château comprendra une tour maîtresse, la tour de la chapelle, les tours de flanquement et le logis seigneurial.

    Les tours sont encore en construction, le logis seigneurial est terminé.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Voici un tailleur de pierre qui peut tailler du grès extrait de la carrière, mais aussi de la pierre calcaire blanche.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Le logis seigneurial qui possède deux niveaux mesure 24m de longueur et 8,80m de largeur.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    La grande salle (la aula) sert de tribunal et de salle de réception.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Une autre salle déjà très décorée, est destinée à recevoir des hôtes de marque.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    "A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !"

    Sur la table de la aula, on a placé du pain réalisé par le talmelier...

    "A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !"

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Au dehors se trouve la forge...

    Sans forgerons, pas d'outils. Un tailleur de pierre use, déforme ou casse plusieurs outils par jour. Leur principale activité consiste donc à réparer ou à fabriquer des outils. Les forgerons réalisent également toutes les pièces métalliques du château : les gonds et les pentures de portes, les grilles de fenêtres,, les clous.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Les cordiers tressent le chanvre ou le lin pour former des cordes et notamment des "torches", ces gros cordages utilisés en taille de pierre. Placées sous la pierre, elles permettent d'absorber les ondes de choc et protègent les arêtes de la pierre.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Le moulin hydraulique à farine :

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    ses engrenages...

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    et sa meule de pierre :

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Les vannières tressent l'osier ou le jeune noisetier pour former notamment de gros paniers à quatre poignées et fond plat appelées des mannes. Moins lourdes que des seaux, elles permettent aux maçons de transporter le mortier ou de petites pierres.

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Les teinturières teignent la laine à partir de végétaux...

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    deux jolies évocations !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    Une vidéo bien intéressante

    Voici à quoi ressemblera le château-fort de Guédelon lorsqu'il sera terminé :

    A Guédelon, ils bâtissent un château-fort !

    (documentation : le guide de visite et Wikipédia )


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique