•  Les professeurs  du Lycée de la Barotte de Châtillon sur Seine, monsieur Mounguengui, mesdames Lepelletier et Talfumier, ont demandé à Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur de 354 variétés de tomates de tous pays et de plantes sauvages amérindiennes, de venir présenter aux élèves  la Permaculture, qu'il pratique avec succès depuis plusieurs années.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Bien sûr, la Permaculture est surtout une façon originale, respectueuse de l'environnement de cultiver son jardin.

    Mais il existe quelques fermes qui la pratiquent, dont une dans l'Yonne nous dit le conférencier.

    Il faut espérer que cette pratique, qui est une culture bio, devienne celle de tous, puisqu'elle respecte notre mère Nature.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Pour pratiquer la Permaculture il faut observer le sol, et le préparer en automne.

    Ne pas labourer l'endroit où l'on voudra planter au printemps, mais épandre tout d'abord des feuilles mortes  sur le terrain, les laisser ainsi jusqu'à trois semaines.(toutes les feuilles mortes sont bonnes, sauf celles du noyer)

    Puis épandre par dessus une couche de fumier de 5 à 6 cm d'épaisseur que l'on recouvrira de paille sur une belle épaisseur pour qu'il ne se dessèche pas.

    Tout l'hiver le sol va s'enrichir, les vers de terre et les éléments vivants du sol vont agir. C'est ce qui se passe dans le sol d'une forêt.

    Au printemps, il suffira de griffer légèrement, de semer puis de  recouvrir d'une fine couche de terreau, d'un paillage fin (foin par exemple) recouvert d'une autre couche de paille.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Les plants à repiquer le seront dans la couverture d'automne (feuilles, fumier, paille ) qui se sera décomposée l'hiver. Il faudra pailler après avoir enlevé les feuilles basses des tomates par exemple.

    On peut repiquer dix pieds de tomates sur un rang , enfoncer un piquet à chaque extrémité du rang, et tendre une ficelle entre les piquets pour tuteurer les plants. Ne pas réutiliser d'anciens tuteurs qui, même bien nettoyés, peuvent donner des maladies.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Voyez sur cette photo l'épaisseur de paille que l'on doit utiliser.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    L'avantage de cette couverture de paille, c'est qu'il n'y a  plus à arroser.

    Le travail du sol qui s'est fait naturellement tout seul durant l'hiver permet de ne pas utiliser d'engrais.

    Trois bénéfices importants de la Permaculture :

    -Plus besoin de charrues, motoculteurs, motobineuses, économie pécuniaire ...et plus de mal de dos !

    -Plus besoin d'engrais dangereux pour le sol, les plantes,...et l'homme (voir les dangers du phytosanitaire dans La mort est dans le pré) économie pécuniaire là aussi.

    -Plus besoin d'arroser, économie de temps et d'eau...

    Lorsque les semis et les repiquages sont faits, il suffit d'observer et de surveiller la pousse des plantes...le rêve !

     Et le rêve se transforme en réalité quand on voit la quantité incroyable de récoltes de légumes de toute beauté que l'on obtient, c'est phénoménal ...

    (je suis allée voir le jardin de Monsieur Tomate en été, je puis l'affirmer, voir le lien en bas de l'article)

    Monsieur Tomate avait apporté toutes les sortes de légumes qu'il a obtenus en pratiquant la permaculture : des légumes sains, superbes et goûteux. (Il y a eu une dégustation de tomates cerises à la fin de la conférence, un délice !)

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Certaines plantes sont amies, d'autres se s'entendent pas, il faut en tenir compte.

    Bien sûr des maladies comme le mildiou peuvent survenir, ne surtout pas attendre avant d'agir. Monsieur Tomate utilise un mélange de bicarbonate de soude, d'huile d'olive et d'eau de pluie, surtout pas d'eau du robinet qui peut être chargée de phosphates, nitrates etc....

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Après la théorie est venue la pratique dans le petit jardin potager de la Barotte.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Il s'agissait seulement de montrer comment mettre de la paille autour des poireaux, le sol n'ayant pas été préparé en permaculture.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Tout le monde s'est mis à l'épandage de paille...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Des professeurs très attentifs...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Les élèves , leurs professeurs sont ensuite revenus dans la salle Sequoia, pour visionner deux films projetés par monsieur Tomate, l'un réalisé dans son jardin...

    l'autre montrant le travail du plus important semencier en graines bio, Pascal Poot, qui pratique la Permaculture sur plusieurs hectares dans le midi de la France.

    Des questions ont été posées à Monsieur Tomate ...par exemple, faut-il tailler les tomates  ?? on peut le faire mais ce n'est pas indispensable. Par contre il est interdit de tailler les tomates cerise.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Questions posées par les élèves, mais aussi par les professeurs.

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Aimons notre mère la Terre qui nous nourrit, protégeons-la, protégeons-nous, vivons en harmonie avec la Nature...

    Pratiquons donc tous la Permaculture !!

    "Monsieur Tomate" a présenté la permaculture aux lycéens de la Barotte...

    Voici l'article sur Monsieur Tomate dont je vous parlais plus haut.

    http://www.christaldesaintmarc.com/une-rencontre-avec-robert-cruel-alias-monsieur-tomate-collectionneur-p-a126661510

     


    1 commentaire
  • La Fête de la Science aura lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Invitée l'après-midi du 10 octobre, au Lycée Agricole de la Barotte, par madame  Lepelletier (technicienne Formation et Recherche), madame Talfumier (professeur de Mathématiques, Physique-Chimie) et par monsieur Mounguengui (professeur de Sciences de la Vie et de la Terre), j'ai pu assister avec les élèves du LEGTA, à la projection du film "La mort est dans le pré", et rencontrer monsieur Pascal Fourneau, victime des produits phytosanitaires qu'il épandait dans les vignes.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    En quelques mots d'introduction monsieur Fourneau a évoqué la dangerosité des produits phytosanitaires, les pesticides en particulier, pour les utilisateurs et...pour les consommateurs.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Les élèves ont pu suivre ensuite le film "La mort est dans le pré" avec énormément d'attention.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Vous pouvez vous aussi visionner ce film en regardant cette vidéo, vous y découvrirez des histoires poignantes qui font beaucoup réfléchir, c'est évidemment son but....

    Après la projection de ce film, les élèves ont été un peu "sonnés"par la réalité qui y a été montrée...

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Le professeur, monsieur Mounguengui, a de nouveau présenté monsieur Fourneau et lui a demandé de raconter aux élèves sa propre expérience.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Pascal Fourneau a travaillé 30 ans dans les vignes de Franche-Comté. Autrefois, personne ne se protégeait des produits pesticides, par exemple il remuait le mélange avec un balai, s'en mettant sur les bras . Ces produits étaient épandus pour protéger la vigne de la pourriture.

    Ces épandages étaient réalisés 8 à 9 fois par an.

    Il y a quelques années, monsieur Fourneau est tombé malade : des démangeaisons, des brûlures sont apparues sur ses pieds, sont remontées aux jambes puis aux bras, au torse et au visage... Il a été hospitalisé trois fois, s'est rendu à Paris voir un spécialiste des pesticides, a eu des traitements....hélas pas pris en compte par l'assurance maladie...car ses troubles ne sont pas reconnus comme maladie professionnelle. Et le coût des traitements est énorme !

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Pascal Fourneau a adhéré à l'association "Phyto-Victimes"  pour essayer de faire reconnaître sa maladie comme "maladie professionnelle". Pour l'instant 120 procès de victimes d'empoisonnements par les pesticides sont en cours contre les grands fabricants de pesticides...réussiront-ils ? il faut l'espérer, car les malades souffrent souvent de séquelles mortelles (leucémies, cancers...)

    Après 6 mois de traitement, monsieur Fourneau a repris son travail, mais aussitôt arrivé dans les vignes, il est tombé à terre...

    Le sol avait gelé, et lors du dégel une brume toxique s'élevait entre les plants...

    Il a été licencié...mais a mis plus de deux ans à retrouver un travail loin des pesticides.

    Néanmoins la maladie est toujours là, sous forme de douleurs très difficiles à supporter.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Les élèves très intéressés , ce sont de futurs agriculteurs il faut le préciser, ont posé beaucoup de questions à monsieur Fourneau.

    Le débat a été constructif et a amené les élèves à comprendre que , tant que les pesticides ne seront pas remplacés par des produits sans danger (ou épandus de façon sûre), il faudra agir sur la PRÉVENTION.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Au début de l'après midi monsieur Mounguengui avait demandé aux lycéens de prendre des notes.

    Nul doute que ces notes (et celles prises par les autres professeurs) seront utilement reprises en cours.

    La Fête de la Science 2017, sur le thème des dangers du phytosanitaire, a eu lieu au Lycée agricole de La Barotte

    Car hélas de nos jours, la mort est toujours dans le pré....

    La Fête de la Science aura lieu demain au Lycée agricole de La Barotte

     


    votre commentaire
  • La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Les professeurs de biologie, de mathématiques- physique Chimie, la technicienne de laboratoire, les élèves de seconde GT et de première STAV du Lycée Agricole de la Barotte ont préparé plusieurs intéressantes animations culinaires pour la Fête de la Science 2016.

    Une petite exposition avait été préparée pour informer les visiteurs.

     

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La bibliothèque du lycée s'est enrichie en livres culinaires.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Les élèves nous ont proposé de découvrir la cuisine moléculaire .
     

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Voici un mélange de yaourt nature avec de la moutarde, du miel et des herbes.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Avec la cuillère on prélève un peu du mélange et on le fait tomber dans de l'alginate de soude ( Alginsphère), une perle se forme.

    L'alginate de sodium (E401) gélifie le calcium contenu dans le yaourt, on peut faire des billes gélifiées à l'extérieur et liquides à l'extérieur.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Quand la bille est gélifiée, on la plonge dans de l'eau froide.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Sur une petite tartelette, les élèves ont étalé un peu de gelée de concombre, faite avec de la gomme de Xanthiane (Xantha) (E415). Cette gomme de Xanthane est un épaississant qui permet d'augmenter la viscosité d'une sauce, de donner une texture type ketchup et de stabiliser les glaces.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    On peut aussi utiliser l'agar-agar (E 406), Agargel, pour gélifier des préparations mousseuses ou non.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Les élèves ont posé une perle de yaourt sur la tartelette au concombre, c'était délicieux !

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Voici les enseignants qui ont préparé avec leurs élèves cette fête de la Science :

    Madame Lepelletier, technicienne de laboratoire

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Madame Boulanger et monsieur Mounguengui professeurs de biologie...

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Madame Talfumier, professeur de Mathématiques et de Physique-Chimie.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Sur une gelée de pommes les élèves ont disposé une perle de yaourt et un biscuit-éponge au Nutella, un très agréable dessert !

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Voici quelques recettes :

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Les élèves de seconde GT et de première STAV se sont aussi lancés dans la cuisine moderniste (cuisson basse température).
     

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La cuisson se fait dans une eau à température constante de 68° exactement.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Des filets de poulet ont été emballés dans du film alimentaire sur les conseils de  Grégoire Maille, conseiller culinaire...

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    puis plongés dans l'eau à 68°...

    Lorsqu'on déballe la viande après cuisson, elle est un peu pâle, on peut la plonger quelques instants dans de l'huile bouillante, ou dans une poèle pour la colorer et la rendre ainsi plus agréable à l'oeil.

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La viande cuite de cette façon est superbement moelleuse, elle fond dans la bouche, c'est extraordinaire...

     Les élèves se sont aussi intéressés aux "nouvelles" sources de protéines ( insectes, vers, escargots ...).
     

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Un terrarium abritait insectes et escargots....

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Des criquets et des vers de farine étaient présentés dans des sachets....

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Des criquets...

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    des vers de farine...

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Les escargots ont été préparés à la bourguignonne dans de petites bouchées...

    La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine

    Toutes les préparations étaient délicieuses...mais je n'ai pas voulu goûter les criquets et les vers de farine, j'ai certainement eu tort !

    Les professeurs et le Lycée de la Barotte tiennent à remercier leurs sponsors :"Cuisine Innovation" et "Bon Vivant" pour leur collaboration.

    Une très joyeuse atmosphère régnait dans cette cuisine improvisée du Lycée de la Barotte, tous les élèves étaient heureux de présenter leurs travaux culinaires, leurs recherches qui les ont visiblement enthousiasmés, et les visiteurs ont été enchantés ! La journée de la science 2016 au Lycée de La Barotte à Châtillon sur Seine


    votre commentaire
  • Spectacle au lycée agricole de La Barotte, avec les élèves du lycée et les écoliers de Brion sur Ource Brion

    Le Jeudi 2 juin,à 20h30, au lycée agricole La Barotte route de Langres à Chatillon-sur-Seine, les élèves de seconde générale et technologique présenteront un spectacle autour des histoires jeunesse inventées dans le cadre du prix littéraire des Incorruptibles réalisé en partenariat avec la classe de CP-CE1 de l'école de Brion-sur-Ource.

    C'est l'aboutissement de plusieurs mois de travail encadrés par Francis Dupas, Nathalie Aubry, Jennifer Hausler et Delphine Virely, enseignants à la Barotte.

    L'entrée est gratuite. Mais participation bienvenue pour  financer le voyage scolaire de cette classe qui aura lieu en juin.

     

     


    votre commentaire
  •  Il y a deux ans je m'étais rendue chez Dominique Lombaert qui pratique,   à Prusly sur Ource, l'agriculture de conservation. Philippe Houdan de Marigny, qui la pratique aussi, nous en avait expliqué le fonctionnement, j'en avais parlé ici :

    http://www.christaldesaintmarc.com/une-agriculture-preservatrice-de-l-environnement-a16783589

    Je vous avoue que j'avais été emballée par cette nouvelle manière  de cultiver les sols, respectueuse de la terre, intelligente, car faisant appel à des plantes qui peuvent éviter de trop utiliser d'engrais.

    Cette pratique des "couverts végétaux" est heureusement de plus en plus répandue, et encouragée par le Ministère de l'Agriculture. Elle est aussi , ce qui ne gâte rien, plus économique financièrement..

    Philippe Houdan et Dominique Lombaert m'ont invitée à suivre, cette année, une conférence, présentée par Matthieu Archambeaud, ingénieur agronome, qui vient, en compagnie de Frédéric Thomas, de publier un livre très documenté sur les couverts végétaux et la gestion pratique de l'interculture.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Voici Philippe Houdan aux côtés de Matthieu Archambeaud :

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    et Philippe en compagnie de Stéphane Billotte, qui pratique, lui aussi cette agriculture de conservation, mais en Haute Marne.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Soixante douze personnes s'étaient déplacées pour écouter Matthieu Archambeaud, preuve que cette nouvelle façon de cultiver le sol intéresse ! des personnes de Côte d'Or, de l'Yonne, de la Haute Marne , mais aussi de la ..Meurthe et Moselle !

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Le conférencier nous a présenté son association : BASE, qui compte actuellement 800 membres, mais qui s'agrandit chaque jour.

    http://asso-base.fr/

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une série de diapositives nous a permis de comprendre l'intérêt des couverts végétaux pour les sols.

    l’Agriculture de Conservation repose sur trois principes agronomiques fondamentaux :
      -la rotation des cultures et des couverts végétaux ;
      -La réduction progressive du travail du sol et du trafic sur les parcelles 
      -La restitution intégrale des résidus de récolte à la surface du sol.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Matthieu Archambeaud a donné le fil conducteur de sa conférence. Il a expliqué chaque séquence de son programme et a répondu aux questions de son auditoire.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    J'avoue que , pour moi, les données ont été très techniques...je me contenterai donc de publier les diapositives qui sont tout de même très parlantes.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Cette diapositive m'a permis de reconnaître, lors des travaux pratiques de l'après-midi, les différentes parties d'un sol.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Dans des sols compactés, il peut être indispensable de fissurer le sol avec des dents courbes ou en T inversé...

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Dans les sols argileux, la fissuration se fait naturellement l'été sous l'effet de la dessication.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Un couvert c'est de la bio-masse, du recyclage et de la production de fertilité, de la structuration, mais aussi des fleurs pour les insectes pollinisateurs, un abri et une ressource alimentaire pour la faune sauvage.

    Voici quelques plantes que l'on peut utiliser pour faire un couvert, en associant des plantes à enracinements différents :

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Les dents sont doublées de semoirs dans cette machine agricole, on fissure donc le sol et on sème en même temps :

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Voici un éventail de plantes pour couverts :

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    L'après-midi, ont eu lieu des "travaux pratiques" sur le terrain..

    Nous étions dans un champ de Philippe Houdan, à deux kilomètres de la Barotte.

    Le but de ces exercices pratiques était de définir le profil du sol pour faire des comparaisons entre des parcelles en agriculture de conservation et d'autres reprises après un remembrement.

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Matthieu Archambaud a montré , sur cet échantillon de terre, où se trouvait la partie humifère, la partie aérobie et la partie anaérobie :

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Tous les agriculteurs présents ont été très intéressés...

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Un lombric qui assure l'aération et le brassage des éléments entre eux, a été trouvé !

    Une intéressante conférence sur l'agriculture de conservation au lycée agricole de la Barotte

    Ce fut une journée passionnante pour tous, très enrichissante, qui permettra sans aucun doute, à de nombreux agriculteurs d'expérimenter l'agriculture de conservation.

    Un conseil du conférencier, très pertinent : demander de l'aide à ceux qui pratiquent cette façon de cultiver le sol, faire des comparaisons, des essais, car cette nouvelle agriculture est un peu plus complexe que celle qui consiste à, bêtement, labourer le sol en profondeur, et mettre des engrais à tout va...

    Notre mère la terre mérite qu'on en prenne soin, qu'on ne la détruise pas, qu'on ne la rende pas stérile...pensons à nos descendants !

    Je reprendrai ici la phrase visionnaire d'Antoine de Saint Exupéry, cher à Michel Lagrange :

    "Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants "

    Voici un petit film qui explique visuellement la pratique de l'agriculture de conservation :


    Présentation en image de l'association BASE par PASTOUREAU


    votre commentaire
  • L'Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole La Barotte est composé du LEGTA La Barotte, du CFPPA La Barotte et de l'exploitation agricole La Barotte (120 ha de production laitière, d’ovins et de grandes cultures) avec une antenne à la ferme du hameau de Bierre-lès- Semur (production originale de lait de jument). Le site du lycée de La Barotte accueille au total 120 élèves par an. Un effectif en développement grâce à la création de nouvelles offres de formations et au regroupement des sites de Châtillon-sur-Seine et de Semur-en-Auxois

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    L'établissement forme chaque année plus de 200 apprenants dans les domaines :
      -des métiers du cheval,
      -de la production animale (bovins – lait),
      -des métiers de l'aménagement et de l'environnement,
      -des métiers des travaux publics
      -et enfin des métiers des services à la personne.

    J'ai tout d'abord visité l'exploitation agricole, conduite par le chef d'exploitation.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Le nouveau bâtiment a été terminé en juillet 2012. Il abrite une salle de traite ulta moderne qui comporte deux couloirs d'accès pour les vaches. Ces dernières sont repérées par la puce électronique qu'elles portent à l'oreille.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    On voit la puce noire sur l'étiquette d'oreille.

    Cette puce permet aussi de ne donner à l'animal que le supplément de nourriture dont il a besoin.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Le tank à lait de la salle de traite :

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Les ruminants sont installés dans une stabulation libre paillée.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    On leur donne du maïs et du foin à volonté.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    La pierre à sel est indispensable.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Certains animaux ont besoin de compléments sous forme de granulés. La puce électronique permet l'accès au nourrisseur. La vache brune a eu sa ration, la vache blanche va prendre sa place, elle n'aura que la ration prévue par le chef d'exploitation.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Les veaux sont nés en janvier.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Toute l'installation a été faite par les établissements Chapuis de Saint Marc sur Seine, sauf l'armature en bois. J'ai eu le plaisir de rencontrer Maurice Chapuis, qui l'a mise en place avec son frère Guy.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Au dehors de très beaux engins agricoles attiraient le regard...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    rouleaux...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    déchaumeuse..

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    aligneuse à cailloux...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    semoir à peu de profondeur...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    moissonneuse batteuse...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    énorme benne à six roues...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Le chef d'exploitation montre un rouleau auquel les vaches aiment à se frotter pour se nettoyer...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Le Lycée proposait la visite de plusieurs salles d'étude.

    Tout d'abord le labo biologie...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    La dissection de la grenouille était présentée...

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Dans le labo physique chimie, des élèves réalisaient  la synthèse de l'aspirine.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Les professeurs accueillaient les parents et les futurs élèves du Lycée agricole de la Barotte.

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Des élèves de seconde vendaient des produits cosmétiques à base de lait de jument (produit à la ferme du Hameau à Bierre les Semur)

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Dans la salle Sequoia nous attendait une belle exposition photographique .

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Portes ouvertes 2013 au lycée agricole de la Barotte à Châtillon sur Seine

    Des images du centre équestre demain.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique