•  Le collectif pour la sauvegarde des étangs des Marots vous communique :

    Nous vous prions, au nom du collectif de sauvegarde des étangs des Marots, de trouver ci-dessous les requêtes adressées à l’ONF et au Parc National des Forêts.

    Certains que vous serez sensibles à cette démarche,

    Nous vous assurons de nos sentiments les plus cordiaux.

    Le collectif

    Requête définitive adressée au Parc National des Forêts, au sujet des étangs des Marots

    (Cliquer sur le carré fléché et ensuite utiliser la touche Ctrl)

     


    votre commentaire
  •  Une réunion au sujet de l'assèchement des étangs des Marots a eu lieu salle Luc Schréder mercredi 30 mars 2022.

    Mais avant cette réunion, une visite des sites des étangs avait eu lieu l'après-midi, avec une banderole qui résumait le sujet !

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    A la tribune se trouvaient les représentants de trois associations Châtillonnaises : la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais  (SAHC), la Société Mycologique du Châtillonnais (SMC) et l'Association des Riverains et Propriétaires d'Ouvrages Hydrauliques du Châtillonnais (ARPOHC).

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Christian Jacquemin , président d'ARPOHC a évoqué la continuité écologique et la situation juridique des étangs des Marots.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Qu'est que la continuité écologique des cours d'eau ?

    Il s'agit d'une obligation de rendre les ouvrages conformes à la continuité écologique des cours d'eau.

    Une loi classe de nombreux cours d'eau en liste 1 et ou 2

    -Les cours d'eau en liste 1 sont considérés comme en bon état écologique

    -Les cours d'eau en liste 2  ont obligation d'aménagement ou d'effacement.

    L'objectif national2013 était la destruction d'environ 20 000 ouvrages en 5 ans.

    Une nouvelle loi de 2021 protège aujourd'hui de l'effacement les ouvrages hydrauliques en liste 2.

    La situation juridique des étangs

    Le ru du Val des Choux est classé en L1 et non en L2, il n'y a donc pas d'obligation de rétablissement de la continuité écologique par aménagement ou destruction.

    L'ouvrage est fondé "en titre" car existant avant 1789, son statut ne peut être remis en cause.

    Ce site est en forêt domaniale donc propriété de l'Etat, la gestion est confiée à l'Office National des Forêts.

    Le Parc a entre ses mains l'avenir des étangs avec l'avis qu'il donnera.

    Situé en cœur du Parc National, les travaux nécessaires sont soumis à autorisation du Directeur du parc National après avis du Conseil scientifique.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    François Poillotte, Vice-Président de la SAHC, a retracé l'histoire des étangs vieux de huit siècles.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    L'Histoire des étangs

    Les étangs, un patrimoine historique remarquable.

    Les étangs des Marots, et leur devenir, ont été le sujet d'une réunion initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Au XIIème siècle, des moines  transformèrent le vallon forestier en y installant le prieuré du Val des Choux.

    Les ducs de Bourgogne créèrent  plusieurs étangs sur les 5 kms qui séparent le prieuré de la rivière « Ource ». Ces étangs peu profonds ont été  créés, dans le but de fournir du poisson.

     L'aménagement du ru du Val des Choux, dont l'adjudication  des travaux avait eu lieu en 1811,  a été entrepris mais non achevé en 1842. Cet aménagement avait pour objectif de permettre le flottage à bûches  destiné à l'alimentation de Paris en bois de chauffage.

    Ces aménagements ont été interrompus et n'ont finalement que peu servi du fait de l'arrivée sur le marché du charbon d'origine fossile, acheminé désormais par canaux et par chemin de fer au milieu du XIXè siècle.

    Cet usage cessa donc, mais le ru et les étangs furent préservés, certains étangs ont d'ailleurs ensuite servi de pisciculture à partir de 1968.

    La pisciculture a cessé en 1973, les étangs sont devenus des lieux de promenade et de pêche.

    Ces sept étangs, disposés en chapelet, sont sans équivalent en France sur un si petit linéaire (5,5 km). Ils  représentent en outre une réserve d'eau importante sur les plateaux calcaires, et sont donc bien sûr à préserver.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Catherine Jouanneteau, pour la SMC, a évoqué le patrimoine paysager des étangs des Marots, mais aussi leur patrimoine naturel , leur faune et leur flore.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Un patrimoine naturel

    Des richesses liées à un patrimoine paysager remarquable et unique dans le Parc National.

    On pouvait y voir, avant l'assèchement des étangs, différentes sortes de canards, des foulques macroules, des hérons cendrés, des aigrettes, des fuligules...

    Et aussi plusieurs sortes de batraciens : crapauds, salamandres, tritons alpestres.

    Mais aussi des moules perlières, des chabots , des lamproies et surtout l'écrevisse à pattes blanches qui est en voie de disparition, car supplantée par l'écrevisse américaine.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    On y admirait le vol des odonates (libellules) dont les larves vivent au fond de l'eau (on les appelle des "traîne-bûches").

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Des papillons très rares fréquentaient les étangs, comme ceux ci photographiés il y a quelques années par la famille Poillotte, le grand mars changeant et le papillon des frênes.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

     Sur les hauteurs, près des étangs, on trouve la ligulaire de Sibérie, et  dans les marais de pente voisins une sorte rare de fougère des marais .

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    On y trouve aussi des orchidées des marais, des gentianes pneumonanthes, des choins, des fétuques.

    Certains champignons disparaitront faute d'humidité nécessaire.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Pierre Potherat a présenté la synthèse des données hydrologiques locales et l'impact hydrogéologique probable de la suppression des étangs.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Conclusion 

    Le retour du ru du Val des Choux dans son lit initial après environ huit siècles, contribuera a fortement abaisser la nappe phréatique supérieure , à assécher les marais de pente associés, et probablement à favoriser son assec estival.

    D'où une perte considérable de la biodiversité, ce qui va à l'encontre du but recherché.

    Voici l'impact prévisible d'un effacement :

    -Disparition d'une vitrine remarquable du Parc et d'une mémoire historique des siècles passés.

    -Perte de richesses liées à un patrimoine naturel floristique et faunistique exceptionnel

    -Perte de richesses liées à un patrimoine paysager remarquable, unique  dans le Parc National des Forêts

    -Disparition des réserves d'eau nécessaires à la faune, à la forêt, et pouvant pallier aux risques d'incendies

      Ce que demandent les Associations , et les habitants du Châtillonnais

    -La restauration des étangs dans leur état initial

    -Une reconnaissance de l'intérêt patrimonial de ces étangs forestiers

    Le Parc est en cours de  construction et sa réussite est subordonnée  à l'adhésion de ses habitants., il doit donc prendre en compte l'avis des habitants, aussi une pétition a été lancée.

    Cette dernière, par internet et par le format papier a déjà rassemblé plusieurs milliers de signatures.

    La parole a ensuite été donnée  à des personnes travaillant à l'Office National des Forêts.

    Monsieur Michon, Directeur qui n'a pas d'avis tranché.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Si ces étangs ont été mise en assec il y a quelques années, c'est parce que les digues étaient abimées, il y avait de nombreuses fuites.

    Le coût des travaux  à l'époque était évalué à 20 000 euros, somme difficile à réunir, mais peut-être possible....

    Hélas, en 2019 on a évalué de nouveau  le coût des travaux  qui s'élève maintenant à ...150 000 €uros, rien que pour la digue du Marot inférieur !

    Inutile de dire que l'ONF n'a pas cette somme....

    Avec un accord du Parc National, on pourrait peut-être réunir une somme de 150 000 à 200 000 €uros.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Bertrand Barré, membre de l'ONF, mais aussi de NATURA 2 000  a ensuite pris la parole pour évoquer la température trop élevée des étangs quand ils étaient en eau.

    On notait nous dit-il des hausses de températures de 5° entre l'amont et l'aval.

    Ces hausses de  températures ne sont pas propices aux écrevisses à pattes blanches, ni aux chabots et lamproies. Le ru leur est plus favorable car plus frais.

    On comprend bien que Natura 2000 est pour l'asséchement !

    Eric Tribouley , Responsable de l'Unité Territoriale de l'ONF a préconisé de réaliser un dossier ciblé, solide en accord avec l'ONF.

    Il faut que le Parc National et l'ONF soient d'accord, sans quoi rien ne se fera.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Des questions ont été posées par plusieurs personnes présentes à la réunion.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Hubert Brigand, Conseiller Départemental et Maire de Châtillon sur Seine s'est dit consterné par l'asséchement des étangs qui va défigurer le paysage de la forêt domaniale.

    Ce qui a été valable 800 ans ne le serait plus maintenant ?

    Il faudrait agir vite, car plus le temps passe plus ce sera difficile de revenir en arrière. La question du financement ne serait pas pour lui un problème....

    Il souhaite que le projet avance, mais qu'il va peut-être se heurter à un mur, alors courage pour la suite.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Philippe Vincent est Maire de Vanvey sur Ource et Président de Sequana. Cela fait 58 ans qu'il emprunte les routes qui longent les étangs des Marots et il souhaite qu'ils soient remis en eau.

    Sequana ne peut rien faire pour le financement car l'Agence de l'Eau porte sur l'assainissement.

    Jérémie Brigand, Président de la Communauté de Communes, a regretté aussi profondément l'asséchement des étangs et a salué le combat des associations contre l'Etat.

    Une réunion a eu lieu au sujet du sauvetage des étangs des Marots, initiée par plusieurs associations culturelles châtillonnaises...

    Le Conseil Scientifique du Parc National va se tenir prochainement.

    Nous saurons alors si le combat va continuer...ou s'arrêter, je vous tiendrai bien sûr au courant.


    1 commentaire
  • Les étangs des Marots et de Combe noire, patrimoine paysager du Châtillonnais en grand péril.


    En janvier 2018, suite à la vidange des deux étangs des Marots, effectuée en novembre 2017,  la Société Mycologique du Châtillonnais avait organisé une réunion où l’ONF avait su rassurer en s’engageant à les remettre en eau après une période d’assec de deux ans, pendant laquelle les travaux nécessaires à la réfection des digues et les vannages seraient réalisés…

    http://www.christaldesaintmarc.com/un-debat-fructueux-initie-par-la-societe-mycologique-sur-l-avenir-de-n-a135858926

    Quatre ans plus tard, le "débat fructueux " (sic) présenté dans l'article ci-dessus,  a capoté lamentablement car on constate que les étangs restés en état d’assec disparaissent peu à peu…

    La réunion au sujet des étangs des Marots aura lieu ce soir, venez très nombreux !

    Le 2 février dernier, l’ONF, en présence du directeur du Parc national de Forêts,  a organisé une réunion de concertation sur l’aménagement de la Forêt de Châtillon, à laquelle, la Société Mycologique du Châtillonnais et la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont été conviées.

    Ce fut l’occasion de parler du devenir des étangs des Marots.
    Il nous a été annoncé que certains organismes seraient favorables à leur effacement, et d’autres au seul maintien de l’un des deux plans d’eau.

    Il est demandé à l’ONF d’élaborer le projet concernant leur devenir et de le présenter au Parc national, qui donnera l’orientation définitive.

    La Société Mycologique et la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont aussitôt sollicité d’être associées aux réunions organisées pour établir ce projet.

    Le Parc national dans sa charte, s’engage à « préserver les patrimoines naturels, culturels et paysagers », or les étangs des Marots, et celui de Combe Noire situé un peu en amont sur le ruisseau, constituent un de ces patrimoines emblématiques du territoire châtillonnais.

    Ne pas reconnaître leur valeur patrimoniale et ne pas respecter l’engagement pris en 2018 par l’ONF, ne sera ni compris ni accepté par les habitants de notre région et générera sûrement beaucoup de colère, alors que le parc national a besoin de l’adhésion de tous pour avancer et promouvoir son image.

    La Société mycologique du Châtillonnais, la Société archéologique et historique du Châtillonnais et l’Association des riverains et propriétaires d’ouvrages hydrauliques du Châtillonnais, sont mobilisées pour conserver les étangs des Marots et de Combe Noire, seuls étangs forestiers aménagés en chapelet au sein du Parc national.

    Une réunion d’information est prévue le mercredi 30 mars 2022, Salle Luc Schréder de Châtillon à 18 heures,

    à laquelle sont conviés les élus,  les associations  locales et les personnes intéressées afin d’envisager les actions à réaliser pour que les deux étangs des Marots soient remis en eau et pour que cesse l’assèchement de celui de Combe Noire.

    Cette réunion sera précédée par

    une visite des lieux à 16 heures, le même jour,  parking face à l’étang supérieur des Marots et à l’aire de pique-nique attenante.

    Bienvenue à tous !

    Société mycologique du Châtillonnais
    Société archéologique et historique du  Châtillonnais
    Association des riverains et propriétaires d’ouvrages hydrauliques du Châtillonnais


    votre commentaire
  • Michel Lagrange , dans un très beau texte,

    Pour les étangs des Marots

     Il y a dans la forêt de Châtillon, ou plutôt il y avait, un endroit plein de charme où les promeneurs du dimanche, en famille, aimaient venir se détendre en admirant la simplicité tellement émouvante et paisible des étangs des Marots.

    Un lieu idyllique, plein d’une vie sauvage. Le jour, on y apercevait des poules d’eau, des foulques, des canards, des hérons cendrés, des libellules hautes en couleurs, on admirait les nénuphars en fleur au printemps, on découvrait la vie jusqu’au cœur des roseaux de ses bords.

    On se promenait d’un étang à l’autre, contemplant le reflet des nuages sur les eaux calmes. Il y avait toujours de la vie dans cet endroit si simple et si naturel. Le soir il n’était pas rare d’y croiser une biche descendue de ses pentes pour aller s’abreuver dans l’étang. Ainsi tout un réseau de bonheur et de sympathie s’établissait entre les êtres humains et les merveilles de la nature.

    On sait aujourd’hui plus que jamais combien cette nature est précieuse pour la sérénité des gens stressés par leur vie quotidienne.

    Contempler les eaux d’un étang, au cœur de la forêt, n’a pas de prix. C’est un luxe à la portée de chacun.

    Aujourd’hui, regarder ce lieu à l’abandon est un crève-cœur. Et demain ? 

    On voudrait que ce trésor des humbles disparaisse. Et l’on voudrait, au nom de je ne sais quel bénéfice pécuniaire, transformer ce coin merveilleux en un vague terrain. Il est temps de se battre pour que ce patrimoine ne soit pas réduit à néant. Pour que la nature, et tout ce qu’elle nous apporte de bienfaits plus que jamais nécessaires, ne disparaissent pas.

    Il faut sauver les étangs des Marots ! Car c’est un peu de notre plaisir vital que l’on nous arracherait. Un peu de la légende de nos forêts qui disparaîtrait, alors que cette forêt justement devient officiellement un parc offert à l’art de vivre.

    (Michel Lagrange mars 2022)

    Michel Lagrange , dans un très beau texte, se joint au plaidoyer pour les étangs des Marots...

    Rappel du plaidoyer :

    « Plaidoyer en faveur des étangs des Marots.pdf »

    Il est encore temps de signer la pétition sur ce site :

    https://chng.it/WBbm5sdRQZ

    La réunion publique sur le devenir des étangs des Marots aura lieu:

    Mercredi 30 mars à 18 heures Salle Luc Schreder 

    Il faudra venir nombreux !


    2 commentaires
  •  La Société Archéologique et Historique du Châtillonnais et la Société Mycologique du Châtillonnais se sont unies pour lancer un cri d'alarme au sujet des étangs des Marots .

    En effet on voit peu à peu ces si beaux étangs, qui faisaient la joie des promeneurs, des pêcheurs et qui étaient le siège d'une faune et d'une flore exceptionnelles, s'assécher, se couvrir d'herbes, un vrai désastre....

    Les deux Sociétés ont donc rédigé un plaidoyer  qu'elles vont soumettre aux instances dirigeantes (ONF, Parc National etc...)  et qu'elle tiennent à faire connaître à tous les habitants du Châtillonnais qui aiment leur territoire.

    Je le publie dès aujourd'hui, par l'intermédiaire de ce  blog.

    Ce plaidoyer paraîtra aussi dans la Presse locale.

    Le voici, il est à mettre en grand écran  (cliquer sur le carré fléché) et même, ensuite, à agrandir avec la touche Ctrl pour mieux lire et profiter des superbes illustrations.

    N'hésitez pas à commenter ce plaidoyer, vos remarques seront bien sûr aussitôt transmises  aux deux Sociétés qui en sont les auteurs.

    Une réunion publique sera proposée aux habitants du territoire (et même d'ailleurs !)

    Cette réunion d’information est prévue :

    le mercredi 30 mars 2022, à 18 heures à la salle Luc Schréder à Châtillon-sur-Seine

    Réunion à laquelle sont conviés les élus,  les associations  locales et les personnes intéressées afin d’envisager les actions à réaliser pour que les deux étangs des Marots soient remis en eau et pour que cesse l’assèchement de celui de Combe Noire.

    Cette réunion sera précédée par une visite des lieux à 16 heures, le même jour,  parking face à l’étang supérieur des Marots et à l’aire de pique-nique attenante.


     Il faudra venir nombreux pour défendre nos étangs, joyaux de notre Châtillonnais.

    Vous pouvez aussi participer à la pétition en cliquant sur ce lien :

    https://chng.it/WBbm5sdRQZ

     

    Deux articles rédigés bien avant le désastre :

    Les étangs des Marots il y a 12 ans, au printemps...

    http://www.christaldesaintmarc.com/les-etangs-des-marots-un-lieu-magique-du-chatillonnais-a1251432 

    Et en automne, il y a 7 ans, une splendeur !

    http://www.christaldesaintmarc.com/les-etangs-des-marots-en-automne-a118982942


    1 commentaire
  •  En revenant de la manifestation  "Des livres au village" de Recey sur Ource, j'ai fait un détour par les étangs des Marots... Quelle surprise de voir toutes ces couleurs automnales se refléter dans l'eau, c'était magique...

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

    Les étangs des Marots en automne

     


    5 commentaires
  • Entre Vanvey  et l'Abbaye du Val des Choux , sur le territoire de Villiers le Duc,dans notre si belle forêt Châtillonnaise,on longe de très beaux étangs, magnifiques en ce printemps 2010...

    Au XIIème siècle, des moines  transformèrent le vallon forestier en y installant le prieuré du Val des Choux.

    Les ducs de Bourgogne créèrent  plusieurs étangs sur les 5 kms qui séparent le prieuré de la rivière « Ource ». Ces étangs peu profonds ont été  créés, dans le but de fournir du poisson.

    En 1968, l’Office National des Forêts décida d’intensifier la pisciculture, engagée plusieurs siècles auparavant par les religieux. Un complexe de cinq étangs à fond plat et berges verticales fut créé en ce lieu.

    Mais les cinq étangs furent asséchés en 2006, et on trouve désormais actuellement les milieux suivants :

    -Un ruisseau : le ruisseau du Val des Choux qui constitue désormais sur le site un linéaire d’environ 600m

    - Des étendues d’eau de faible profondeur avec de la végétation aquatique 

    -Des  étendues d’eau faiblement courantes et peu profondes  alimentées par des arrivées d'un canal de dérivation.

    Une faune nombreuse et variée fréquente les étangs des Marots..

    Le parcours de 1,7 km, est ponctué de panneaux qui nous montrent les animaux qui y vivent..

    Voici donc quelques photos de ces étangs,si beaux en cette saison...en finissant par "l'Abbaye du Val des Choues" (le terme que lui donne son propriétaire terme actuel) , bien calme en ce moment !

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

    Les étangs des Marots...

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique