• L'an dernier j'ai reçu un mail extraordinaire venu d'Angleterre, je le reproduis ci-dessous :

    Madame, Monsieur

     C'est en anticipant votre assistance que je vous contacte aujourd'hui. Récemment je suis allé au "The Imperial War Museum" à Londres pour rechercher des informations sur la vie de mon père pendant la guerre 1939-1945.

    Ils ne purent me donner des réponses à mes questions, mais ils ont suggéré que j'approche les Archives Nationales, à Paris. Malheureusement les recherches effectuées dans le fonds conservé par le bureau des archives des victimes des conflits contemporains et dans le bureau Résistance et Seconde Guerre Mondiale n'ont permis de trouver aucun dossier au nom de l'intéressé, parceque je ne sais pas le nom de la formation, de la Résistance, à laquelle aurait appartenu mon père.

     J'ai découvert sur "le Net"  votre blog et votre histoire de la commémoration du 66éme anniversaire de la bataille de la foret. Je crois que mon père était avec les maquisards de la Côte d'Or pendant les événements que vous avez décrits.

     Mon père,né en 1921 est décédé 1990. Il était officier dans la RAF. II n'a parlé que rarement de ses expériences.

    Ma mère est tombée malade au cours de ces derniers mois et j'ai trouvé quelques livres et documents, dans lesquels il est suggéré qu'il aurait participé à la Résistance.

     Il se nommait "Flying Officer Frederick Chadwick, Radio Operator / Cannonnier Supérieur dans Lancaster"W" JA 928 dans 83 Escadrille, une escadrille "Pathfinder" de Bomber Command dans le RAF."

    Voici son portrait :

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Durant la nuit de 26/27 Avril 1944 son escadrille a pris part à un raid sur Schweinfurt, préliminaire en vue de D Day. Le raid ne fut pas un succès, et un sur dix des avions fut abattu. Mon père fut un des deux aviateurs, de l'équipage de sept hommes, qui echappérent à la mort en sautant en parachute.Le pilote s'appelait E.Mirfin. il parait qu'il est resté au manche à balai pour essayer de faire  échapper à la mort l' équipage, et il s'est sacrifié. Il a été découvert mort dans l'avion Voici son portrait :

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Les noms des les autres dans l'équipage étaient F/L E Mirfin (ci-dessus), Sgt Fletcher, F/S J Pinkney, W/O E W Green, F/S R L Griffith et W/O A Whitehouse. Peut-être  sont-ils  les aviateurs dont on peut voir les tombes à Saint-Phal ?

    Il atterrit dans les forêts près de Chatillon-sur Seine et se cacha dans le parc du Château De Rochefort, près d' Aignay le Duc, ou la propriétaire, la Marquise de Broissia, lui donna de la nourriture et un abri.

    Ensuite je crois qu'il est devenu un maquisard parce que le groupe local avait besoin d'un radio-operateur. Je ne sais rien sur les activités du groupe ou ce qu'il a accompli. Je crois qu'il a été capturé durant les événements que vous avez décrit mais je ne sais pas comment ça s'est passé. J'ai cru que tous les maquisards, sauf mon père et un autre aviateur britannique, ont été immédiatement fusillés. Mon père fut emprisonné à Dijon, où il a beaucoup souffert. Par chance il fut découvert là par un officier allemand du Luftwaffe, et fut transféré dans un camp de prisonniers militaires en Pologne jusqu'à la fin de la guerre.

    Depuis 1945 il est retourné dans votre région seulement une fois et ça c'était pendant l'année avant sa mort. IL a refait connaissance avec la Marquise de Broissia et quelques uns des gens qui l'ont aidé. Elle lui a rendu des trousses et des affaires personnelles, qu'il  possédait lors qu'il a atterri en France. Ces documents sont maintenant dans ma possession  et ils sont tres intéressants et émouvants.

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Je me demande s' il y a des gens qui ont des souvenirs de mon pére et ce qu'il accompli lorsqu'il était avec La Résistance.

      Je viens souvent en vacances en France et j'ai une péniche sur le canal du Midi, proche de Beziers .

      Je vous serais très reconnaisant de bien vouloir me fournir des informations à propos de mon père. Peut-être pourrais-je  assister à la commémoration prochaine de la bataille de la Forêt.

      Mes meilleures salutations

      Dr Harold Chadwick  

    J'ai immédiatement envoyé ce mail à Michel Diey et à Jean-Michel Mars.

    Tous les deux m'ont dit que le crash de l'avion de Frederick Chadwick avait eu lieu à LIGNEROLLES et non près de Saint Phal..

    Lignerolles, où lors d'un des "Mardis-Découvertes", organisé par l'OTPC de Châtillon sur Seine,  Denis Cornibert, maire du village, nous avait présenté le monument élevé en mémoire de ces morts britanniques .

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    J'avais aussi photographié les tombes des aviateurs morts dans le crash...ils étaient donc enterrés à Lignerolles, et non à Saint Phal, comme le pensait Harold !

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Jean-Michel Mars qui connaît l'histoire de la Résistance sur le bout des doigts (son grand-père est un des fusillés dont le nom figure sur le Monument de la Forêt), a pris les choses en main, il a contacté Harold et lui a tout raconté !

    Quelle joie pour ce dernier de pouvoir enfin retrouver la trace de son père en Châtillonnais !

    Jean-Michel a prévenu Denis Cornibert de cette magnifique recherche, ce dernier ne s'est plus tenu de joie : savez-vous qu'il recherchait la trace des deux rescapés du crash, sans jamais avoir pu les retrouver ! (il veut écrire un livre racontant cette histoire tragique)

    Peu de temps après, Harold et son épouse Dot qui résident souvent en France, sont venus à Lignerolles, accompagnés par Adrian, fils du pilote qui s'est sacrifié pour ses camarades.Adrian avait 3 mois lors de la mort de son père,E Mirfin..

    Voici les photos des retrouvailles :

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    De gauche à droite: Jean-Michel Mars, Monsieur Leblond,Harold Chadwick, Denis Cornibert et Adrian Mirfin.

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    De gauche à droite : Dot Chadwick, Harold Chadwick et Madame Cornibert.

    Et moi aussi j'ai rencontré Harold et Dot Chadwick ! Cette rencontre a eu lieu lors de la dernière cérémonie au Monument de la Forêt, Jean-Michel Mars les avait invités à y participer, ce qu'ils ont accepté avec joie..

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Grâce au blog, le Docteur Harold Chadwick a retrouvé l'itinéraire de son père en Châtillonnais durant la seconde Guerre Mondiale !

    Et je vous avoue que je suis très heureuse, grâce à mon modeste blog, d'avoir pu faire connaître à Harold les lieux où son père Frederick a passé de bien difficiles moments.

    On dit qu'Internet est dangereux, peut-être, mais il peut être aussi à l'origine de bien belles histoires, et celle-ci en est la preuve .


    4 commentaires
  •  Dimanche 10 juin 2012, s'est déroulée la soixante huitième cérémonie en hommage aux 37 maquisards tués le 10 juin 1944 lors de la bataille de la forêt de Châtillon.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Une nombreuse assistance était présente, entourant les personnalités: François Sauvadet, Alain Houpert, Georges Morin, Hubert Brigand, Claude Vinot, les maires des communes avoisinantes (Essarois, Villiers le Duc etc...) et des membres des Associations du souvenir de la Résistance du Châtillonnais, du Comité d’entente des Anciens Combattants, de la Fnaca, les porte-drapeaux, les sapeurs-pompiers, les membres des familles des disparus.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Jean-Michel Mars, Président du Comité du Souvenir du Monument de la Forêt de Châtillon  a rappelé l'épisode dramatique où ces 37 jeunes hommes sont morts pour la France, son grand-père d'ailleurs était des leurs.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Puis eut lieu, par madame Maria Leloup,  l'appel des noms des 37 maquisards , auxquels pour chacun d'entre eux l'assistance répondit "mort pour la France".

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Ce fut ensuite le dépôt des gerbes par les personnalités...

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Monsieur Becker, dont l'oncle est Albert Eberhart, un des maquisards, mosellan d'origine, mort à Villiers-le-Duc, est venu témoigner.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Madame Nathalie Joly, présidente départementale de l'ASR, évoqua la Résistance en Côte d'Or. durant l'Occupation.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Georges Morin évoqua la bataille de la Forêt et invita la jeunesse à se souvenir de ces jeunes maquisards qui ont donné leur vie pour la France.

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    J'ai vu avec émotion qu'Harold Chadwick, fils d'un des rescapés du crash d'un avion anglais à Lignerolles, était présent à la cérémonie.

    En effet, c'est grâce à mon blog  qu'il a retrouvé les circonstances et le lieu où l'avion s'est crashé, son père ne lui avait jamais rien raconté. Je narrerai bientôt cette belle et incroyable histoire de retrouvailles, avec photos à l'appui...

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    La cérémonie 2012 au Monument de la Forêt à Châtillon sur Seine

    Cliquez sur le lien ci-dessous, pour voir les photographies des maquisards honorés au Monument de la Forêt:

    Photographies des maquisards honorés au Monument de la Forêt

    Quelques photographies manquent, le Président Jean-Michel Mars fait un appel pour les retrouver.

    Une plaque, avec ces photos,  pourrait-être apposée sur le côté du Monument de la Forêt lorsque toutes auront été collectionnées.

    Si vous possédez une de ces photos manquantes, adressez les à Jean-Michel Mars qui vous en sera très reconnaissant :

    Jean Michel Mars

    5 fossé Porte du Chêne

    21330 Laignes

    adresse mail : jean-michel.mars@wanadoo.fr


    1 commentaire
  • Commémoration au Monument de la Forêt

    AVIS DE RECHERCHE
    Dans le cadre d'un projet de panneau commémoratif, le comité du souvenir du
    monument de la forêt de Châtillon a retrouvé 32 photographies des maquisards décédés lors de
    ce 10 juin 1944. De ce fait, il lui reste 5 photographies à trouver. Le comité lance un nouvel
    appel pour les noms suivants :
    Jacques Marcel FOURNIER
    Célibataire, domicilié à Belan sur Ource 21
    Né en 21/02/1923 à Dakar (Sénégal)- Inhumé à Belan sur Ource, 21
    Fils de Louis et de Paulette BERT
    Son père est originaire de Fontanges dans le département du Cantal et sa mère de Castres dans
    le département du Tarn.
    Il a trois cousins:
    - Antoinette FOURNIER épouse de Pierre DENISOT. Domiciliés à Seignelay dans le
    département de l'Yonne
    - Roger FOURNIER
    - Jean FOURNIER époux de Eva VALERI. Domiciliés à Paris
    Jean GOMEZ
    Domicilié à Busseaut, 21. Célibataire, mais avait une amie, son nom?
    Né le 21 juin 1920 à Azuaga (Espagne)
    Fils de José et de Purification GORDON
    A un frère Raphaël marié en 1943 à Aignay le Duc, 21 avec Consuélo VALLS
    Il était l'ami de Pierre CARTHALADE
    Son corps a été transféré en 1964 à la nécropole nationale de La Doua à Villeurbanne, 69
    Henri LAMY
    Domicilié à Belan sur Ource, 21
    Né le 24 mai 1924 à Sainte Savine, 10
    Fils de Georges et de Jeanne PERSON
    A un frère Jean décédé en janvier 2011 à Romilly sur Seine, 10
    Il a plusieurs cousins dans le département de Haute Marne et la Meuse avec les noms suivants
    (JACOB, CLEMENT, KNAVIE, SIBILLOTTE et DESFORGES)
    Marcel PETIT
    Célibataire, domicilié 7, rue Maubert à Châtillon sur Seine, 21
    Né le 3 juin 1925 à Chassignelles (Yonne)- Inhumé à Vanvey, 21
    Fils de Lucien et de Marthe NOLLOT. Les parents sont originaires de Minot, 21
    Il a une cousine Louise ELIE de Terrefondrée, 21 Épouse, en premier noce, de Bernard
    TRIDON de Beneuvre, 21
    Louise ELIE a une fille Michèle ELIE
    Raymond PETIT
    Né le 3 mai 1926 à Paris 8ème
    Fils d'Albert originaire d'Asnières sur Seine, 92 et de Joséphine Ducrocq originaire de
    Fontaine Bonneleau, 60
    Son corps a été transféré en 1986 au carré militaire de Gennevilliers, 92
    Voici en détail les renseignements que nous disposons, si vous connaissez un membre
    d'une des familles, n'hésitez pas à nous contacter par courrier ou par téléphone au
    03.80.81.61.70


    Les photos peuvent être adressées par courrier au président : Jean-Michel MARS 5,
    Fossé Porte du Chêne 21330 LAIGNES ou par mail : jean-michel.mars@wanadoo.fr qui les
    rendra à chacun.
    Le comité du monument de la forêt remercie d’avance, toute personne pouvant l’aider
    dans ce projet.


    1 commentaire
  • Je n'étais pas présente cette année à la cérémonie du 67ème anniversaire de la bataille de la Forêt , où 37 Maquisards furent fusillés le 10 juin 1944.

    Jacques Guillaume et René Drappier m'ont envoyé des photos de l'événement...

    Merci à eux.

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • Jean-Michel Mars, Président du Comité du Souvenir du Monument de la Forêt de Châtillon sur Seine, me demande de publier la liste et les photos des 37 maquisards tombés en forêt Châtillonnais le 10 juin 1944.

    Jean-Michel Mars voudrait faire éditer une plaque qui serait fixée sur le Monument de la Forêt, plaque qui comporterait la photo de chaque maquisard et une courte biographie.

    Hélas des photos manquent..

    Si vous pouviez retrouver les photos manquantes , ce serait magnifique..

    Ces jeunes hommes, morts pour que nous soyons libres, méritent bien cet hommage posthume.

    Si vous avez des photos, prévenez Jean-Michel Mars à cette adresse , il vous en sera très reconnaissant :

    Jean-Michel Mars

    5 Fossé Porte du Chêne

    21330 Laignes

    Voici donc la liste des 37 maquisards :

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

    -Le Monument de la Forêt

     

    ( Les photos sont cliquables )

    LIRE CE QUE DIT JEAN-MICHEL MARS DANS LE COMMENTAIRE, MERCI.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    4 commentaires
  • La commémoration du 66ème anniversaire de la bataille de la Forêt a eu lieu dimanche 13 Juin au Monument de la Forêt...

    Dans la forêt de Châtillon sur Seine, à l'intersection des D16 et D112a, s'élève le "Monument de la Forêt".

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (photo prise en automne...)

    Pourquoi a-t-on érigé à cet endroit ce superbe monument, réalisé par le sculpteur Serraz ?

    Je vous rappelle son histoire:

    Après le débarquement allié du 6 juin 1944, les maquisards de la Côte d’Or  se dirigent  vers les forêts  pour s'y regrouper et entamer la lutte pour la Libération.

    Dans la forêt de Châtillon sur Seine ce sont près de  500 hommes qui sont ainsi rassemblés, alors que n'était prévu que le regroupement de 150 combattants.

    Mais l'armement est  pas suffisant, l'encadrement ne l’est pas non plus et de plus on voit apparaître des  difficultés de ravitaillement

    Très vite malheureusement l'existence du maquis est connue de l'occupant nazi.

     L'attaque inconsidérée d'un véhicule allemand, dont tous les occupants échappent à l'embuscade, provoque la réaction du commandement qui déclenche une reconnaissance aérienne.

     Le 10 juin plus de 2.000 hommes de la Wehrmacht et plusieurs centaines de soldats russes de "l'Armée Vlassov" cernent le maquis et passent à l'attaque.

    Les maquisards, profitant de leur connaissance du terrain, parviennent à rompre l'encerclement et à se replier.

    37 d'entre eux sont tués dans les combats ou exécutés après avoir été abominablement torturés.

    Roger OSAER
    Lucien BEE
    Antoine BORTOLUZZI
    René BREDELLE
    Pierre CARTHALADE
    Guy CHARTIER
    Marcel CHEVOLLOT
    Albert DECHAND
    Emile DENIZIOT
    Philippe DROUHIN
    Albert EBEHART
    Jacques FOURNIER
    Henri GALLIMARDET
    Léon GALLONI
    Robert GAUTHIER
    Jean GOMEZ
    Jean HERVIEUX
    René JAUBERT
    Roger JUILLET
    Henri LAMY
    Jacques LEMONNIER
    Alfred MANIEZ
    Marcel MARS
    Joachim MATHIEU
    Gilbert MILLEVILLE
    Roger NOIROT
    Gaston OLLIER
    Marcel PAROTY
    Henri PARPETTE
    Marcel PETIT
    Raymond PETIT
    Albert RAMOUSSIN
    Georges RENAUD
    Paul ROBERT
    Manuel TABERNERO
    Albert TESSEON
    Louis VERMENOT

    Ces hommes sont tombés ce jour là pour que nous vivions libres.

    Dimanche c'était le 66ème anniversaire de cet événement tragique,et les Châtillonnais ont convergé nombreux vers ce magnifique monument pour assister à une cérémonie très émouvante..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Jean Michel Mars,président du Comité du Souvenir du  Monument de la Forêt de Châtillon ,est particulièrement attaché  à ce symbole fort qu'est le Monument de la Forêt ,puisque son grand père Marcel fut parmi les hommes assassinés par la Wehrmacht nazie..
    Le voici,près de Monsieur de Monte,un des porte-drapeaux de la Section..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Derrière eux,monsieur Guérin qui , avec le père Caillet , retrouva les familles des aviateurs tombés avec leur avion dans la forêt, aviateurs dont on peut voir les tombes  à Saint Phal.
    Mathilde et sa maman étaient porte-drapeaux elles aussi, derrière eux Jacques Guillaume et mon amie Danielle qui est de toutes les sorties du Souvenir Français... !

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les porte drapeaux sont déjà là,je vous laisse découvrir des figures Châtillonnaises bien connues..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Voilà Madame la Sous-Préfète qui arrive,suivie d'un porteur de gerbe.

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les officiels sont là,les pompiers sont en place,les porte-drapeaux se mettent en branle pour placer de chaque côté du Monument...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Et la cérémonie peut commencer...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Parmi les Officiels on remarquait le Député,le Sénateur, des Conseillers Généraux, les Maires et adjoints des villages environnants, des militaires, des représentants des Eaux et Forêts, etc...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

      Un immense drapeau  fut hissé sur le grand mât situé derrière le Monument de la Forêt,au son de la Marseillaise,jouée par la Lyre et l'Etendard..     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    L'histoire tragique de ces résistants assassinés par les nazis fut rappelée  aux Châtillonnais présents  pour qu'ils n'oublient pas cet épisode douloureux qui marqua pour toujours notre région.
    Puis ce fut l'appel des noms des 37 Résistants assassinés,auxquels l'assistance répondit par des vibrants  "mort pour la France"...

    Des gerbes furent déposées,un discours d'une haute tenue fut prononcé par notre sénateur..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    La minute de silence permit à chacun de se recueillir et de penser à tous ces jeunes hommes qui donnèrent leur vie pour que nous soyions libres...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    La cérémonie est finie,les porte-drapeaux vont rentrer chez eux, et le Monument retrouvera la solitude au milieu de l'immense forêt Châtillonnaise ...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Et pour finir,je vais publier  deux photos qui me tiennent à coeur , ce sera mon "coup de gueule" du jour :

    Voici celle de  Robert Hoornaert notre cousin , qui fit partie de la Résistance , très ému en pensant à ses compagnons qui furent assassinés là..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Il était relégué derrière l'assistance, il est dommage qu'on n'ait pas pensé à le mettre près des officiels, car c'est un des derniers Résistants qui restent de cette période sombre.
    Je tiens donc à lui rendre personnellement cet hommage.
    La deuxième photo c'est celle de Monsieur Chérouot qui lui aussi fut résistant et qui se trouvait lui aussi à l'écart...
    C'est en l'entendant lancer des vibrants :"mort pour la France" après chaque nom de martyr lors de l'appel des morts,  que René Drappier s'est approché de lui,  lui a parlé et l'a pris en photo.

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Merci à ces deux valeureux,c'est grâce à des gens comme eux que nous sommes libres,ne l'oublions pas, hélas il semble que certains l'aient oublié et je trouve cela  bien triste..

    (Merci à René Drappier pour ses photos)


    1 commentaire
  • La cérémonie annuelle au Monument de la Forêt de Châtillon  aura lieu le 13 Juin.
    Pour que cet événement se déroule à la perfection,il faut que le Monument et ses alentours soient en excellent état ,que la sono soit au top..
    C'est pourquoi de nombreux adhérents du Comité du Souvenir du Monument de la Forêt de Châtillon se sont retrouvés,  samedi matin 29 Mai,  pour rendre au site toute sa beauté et sa dignité..
    Lorque je suis arrivée, tout le monde travaillait avec ardeur et ..avec le sourire !

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Danielle enlève les fleurs fanées,de nouvelles seront mises avant la Cérémonie...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le mât sur lequel flottera le drapeau est repeint sous l'oeil attentif d'un Ancien...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    La sono est testée...Jean-Michel Mars, le Président du Comité  du Souvenir  du Monument de la Forêt de Châtillon , fait des essais de micro..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Et c'est la photo-souvenir pour le blog ..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    A bientôt  !
    Car je serai à la cérémonie du Monument de la Forêt, le 13 Juin à 15 heures 30, avec sans doute de nombreux Châtillonnais.
    Je vous raconterai alors l'histoire de cette bataille qui coûta la vie à de si nombreux résistants Châtillonnais dont les noms figurent au bas du monument sculpté par Georges Serraz ,.
    Ce célèbre artiste  habita à la fin de sa vie à Villotte sur Ource, où il est d'ailleurs enterré.

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique