•  L'Association Culturelle Châtillonnaise , après avoir visité le si beau musée Camille Claudel de Nogent sur Seine, a entraîné ses adhérents au château de la Motte-Tilly, dans le département de l'Aube.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     Un très bel escalier d’honneur mène au premier étage qui était réservé, au XVIIIe siècle, aux invités.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Notre guide nous a présenté les propriétaires successifs du château de la Motte-Tilly, puis nous a conduits admirer des intérieurs et leur mobilier exceptionnel ...le tout avec beaucoup d'humour ce qui ne gâte rien !

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Le château de La Motte-Tilly fut édifié à partir de 1754 dans un parc boisé en bordure de Seine, sur des plans de l’architecte François Nicolas Lancret, pour les frères Terray.

    Le plus célèbre, l’abbé Joseph Marie Terray devint contrôleur général des finances du roi Louis XV en 1769.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    En 1910, le comte de Rohan-Chabot, descendant par sa mère de la famille Terray, entreprit des travaux de restauration d’après des documents d’archives.

    Le château a été classé monument historique en 1946.

    Après le décès du comte en 1964, sa fille, la marquise de Maillé, reconstitua par le décor et l’ameublement aux prestigieuses estampilles, l’ambiance raffinée d’une demeure du XVIIIe siècle.

    Décédée en 1972, sans héritier, la marquise  légua son château à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites, aujourd'hui Centre des Monuments Nationaux, à la condition qu’il soit maintenu en l’état et que "le visiteur puisse y ressentir le sentiment d’une présence".

    Le hall d’escalier recèle un plan signé de l’architecte Lancret et deux gravures de La Brunière qui montrent que si le château est resté extérieurement dans son état d’origine, les deux bâtiments des communs qui abritaient le théâtre et les cuisines ont malheureusement disparu en 1813.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    C'est par cette antichambre que passaient les domestiques qui devaient être les plus invisibles possibles, nous dit notre guide....

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les salons du château, qui fut conçu comme une villégiature d’été, sont exposés au nord pour plus de fraîcheur, l’étage est dévolu aux appartements des invités.

     Nous pénétrons dans le salon d’automne, décoré de bien beaux tableaux..

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    La Vierge à l’Enfant placée entre les fenêtres, est un primitif italien du XVe siècle : il s’agit du plus ancien tableau de la collection.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Un petit salon de toilette :

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     Sur le bureau de la marquise de Maillé  on voit sa photo prise en 1971 sur le perron du château.

    La vie de la Marquise fut dramatique : son mari Jacquelin de Maillé, mourut à la guerre en juillet 1918 alors qu'elle était enceinte de leur fille Claire-Clémence.

    Son unique frère, Gilbert, fut tué quelques jours avant son mari .

    Sa fille unique, Claire-Clémence, décéda d'un cancer  en 1969.

    La Marquise s'éteignit en 1972, après avoir légué son château aux Monuments de France.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les parquets des pièces du château de la Motte-Tilly sont magnifiques, j'en montrerai d'autres au long de la visite.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Le boudoir abrite un curieux meuble étroit : un gantier et possède une porte dérobée par laquelle les invité(e)s pouvaient s'éclipser ....

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    après avoir admiré quelques gravures érotiques...

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     Le salon du billard abrite un très beau billard en marqueterie, fabriqué en 1839 par la maison Descayrac à Paris.

    Les éléments subsistants du cabinet de curiosités sont rassemblés dans cette pièce.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Au dessus des portes on admire des peintures en "trompe l'æil".

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Dans ce salon, les invités pouvaient se livrer à des jeux de toutes sortes, des tables spéciales leur étaient destinées.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Le grand salon est la pièce de réception autour de laquelle s’organise tout le rez-de-chaussée : vue en enfilade sur les salons, communication directe avec le vestibule, perspectives sur les jardins à la française.

    Des meubles de très grande qualité garnissent le salon parmi lesquels cinq fauteuils Louis XV à châssis couverts de velours vert et un meuble rare : une marquise qui se déplie pour former un lit.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    La marquise :

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     Le salon bleu, pièce d’ambiance Louis XV, doit une grande part de son charme aux boiseries rocaille qui garnissent les murs.

    Dans ce cadre précieux, le mobilier raffiné s’agrémente d’une décoration donnant une ambiance orientale au salon.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    La bibliothèque est la pièce indispensable à l’époque des Lumières, liée au désir qu’a son propriétaire d’afficher une culture encyclopédique. Dans les vitrines sont présentées toutes les principales éditions du XVIIIe siècle

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Le portrait de la grand-mère de la marquise de Maillé, peinte par le célèbre peintre Winterhalter.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    et le portrait de sa mère.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Un superbe secrétaire :

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Toujours de splendides parquets...

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     La salle à manger, située de l’autre côté du vestibule, permet d’admirer un service en porcelaine de Vincennes, présenté dans les vitrines.

    Il s’agit d’un cadeau de mariage de 1776 dont les 170 pièces portent le monogramme de la famille Rouen-Sollé.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Notre guide nous a permis, ensuite, de voir les délicieux petits appartements  réservés aux invités et à la famille.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Encore des parquets...

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les petits appartements comprennent une série de pièces aux plafonds bas réservés à la vie intime, familiale.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Un coup d'æil en passant au bel escalier :

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Nous voici maintenant dans la chambre de la Marquise de Maillé.

      Cette chambre a les murs ornés d’une percale glacée du milieu du XIXe siècle aux coloris frais, probablement le plus ancien tissu du château.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Notre guide nous présente un superbe secrétaire...

    Sur la cheminée, on voit la photographie du Comte Gérard de Rohan-Chabot vers 1930, et de la marquise, sa fille.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Avant de regagner le car, il fallait absolument aller admirer le château de la Motte-Tilly, côté jardin.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Le parc a été redessiné par le Comte de Rohan-Chabot, avec des terrasses descendant en pente douce jusqu’au miroir d’eau.

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

     

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château , superbement meublé, celui de la Motte-Tilly

    Ce voyage proposé par l'ACC a été en tout point parfait, comme tous les autres précédents d'ailleurs !

    Remercions le Conseil d'Administration, sa Présidente madame Jacqueline Simon et sa secrétaire Christiane Thomassin, de nous faire connaître d'année en année des endroits merveilleux, avec une organisation hors-pair .

    Les membres de l'Association Culturelle Châtillonnaise ont visité un château, superbement meublé, celui de la Motte-Tilly


    2 commentaires
  • Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Après la visite de la première partie du Musée de Nogent sur Seine consacrée à plusieurs grands maîtres de la sculpture du XIXème siècle

     http://www.christaldesaintmarc.com/l-association-culturelle-chatillonnaise-nous-a-fait-decouvrir-le-super-a140013338

    nous arrivons dans la partie consacrée à Camille Claudel.

    Nous avons eu la chance d'avoir pour guide une jeune femme extrêmement cultivée et très souriante, qui nous a conté par le détail toute la vie de Camille Claudel, tant personnelle qu'artistique.

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Un résumé de la vie de Camille Claudel pour mieux comprendre les sculptures présentées dans le Musée de Nogent sur Seine qui lui est, en partie, consacré :

    Camille Claudel sa vie, son œuvre

    Tout d'abord deux bustes réalisés par Alfred Boucher :

    "Sophie Boucher" et "Julien Boucher" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Ce buste en terre cuite a été créé par Camille Claudel, il s'intitule "La vieille Hélène" ou "Vieille femme".

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Quelques bustes réalisés par Camille Claudel :

    "Jeune fille au chignon" ou "tête rieuse", "Tête d'enfant" ou ""Etude pour un bourgeois de Calais", "Tête d'esclave", "Etude de main gauche"" et "Homme aux bras croisés".

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Alfred Boucher confia Camille Claudel à Auguste Rodin.

    Dans cette vitrine on admire quelques œuvres de Rodin et de Camille Claudel, et forcément on remarque une certaine inspiration ...

    Plus tard Camille affirmera son propre génie, différent de celui de Rodin,  son maître...et amant.

    Auguste Rodin : "L'éternel printemps" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel "L'abandon" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Auguste Rodin "L'éternelle idole"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Dans cette vitrine les sculptures de Camille nous montrent qu'elle évolue et se détache de celles de Rodin :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel "Femme accroupie" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel "La jeune fille à la gerbe"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Auguste Rodin "Frère et soeur" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel "L'homme penché"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel " Mon frère" ou "Jeune romain" (son frère était l'écrivain Paul Claudel)

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille s'affirme et réalise de merveilleux bustes qui n'ont rien à envier à ceux de son maître Auguste Rodin.

    Ferdinand de Massary :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "Madame Louis-Prosper Claudel", sa mère

    (Mon impression : on voit bien la méchanceté sur le visage de cette femme qui abandonna  sa fille en la mettant dans un asile d'aliénés jusqu'à sa mort)

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Léon Lhermitte :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Auguste Rodin :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Jeune fille aux yeux clos :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille dessinait magnifiquement bien, ici le portrait de Florence Jeans :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Notre guide nous présente la ravissante sculpture "la petite châtelaine" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    puis deux bronzes "L'Aurore" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "La fortune", on remarque les prémisses de "La valse"....

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Autour de la valse, quatre merveilleuses sculptures  :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "L'implorante" ou "Imploration"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Dans la salle suivante on admire des sculptures de Camille Claudel, relatives à "L'âge mûr".

    "Torse de Clotho chauve"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Etudes pour la tête d'Hamadryade" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel était la Muse et la maîtresse de Rodin, ce dernier la représenta plusieurs fois.

    Ici à gauche "Camille Claudel, portrait dit aux cheveux courts", à droite "Camille Claudel au bonnet"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Il la représente également dans cette sculpture : "La France"

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Puis un merveilleux portrait prémonitoire , puisqu'il la quitta : "L'adieu" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Camille Claudel "L'âge mûr" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Dans une autre salle on admire de ravissantes sculptures . Camille Claudel avait beaucoup de mal à vendre de grandes sculptures, celles-ci étaient plus abordables pour l'intérieur des habitations.

    "Les bavardes " ou "Les causeuses" en plâtre...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    et en bronze :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "Rêve au coin du feu" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

     "Profonde pensée" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "Chienne rongeant un os" ou "Chienne affamée" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    "La sirène" ou "La joueuse de flûte" :

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    La visite du merveilleux musée Camille Claudel de Nogent sur Seine se termine par cette très grande statue "Persée et la Gorgone", réalisée par Camille dans l'atelier de François Pompon.

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

     Allez voir ce très beau Musée Camille Claudel, et ensuite vous pourrez vous promener dans Nogent, cette jolie cité baignée par la Seine, qu'aimait beaucoup Gustave Flaubert.

    En sortant du musée on peut admirer une œuvre d'Alfred Boucher "Piété filiale"  .

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Le car nous a conduits ensuite dans un très bon restaurant "Le Cygne de la Croix", où nous a été servi un savoureux menu précédé d'un apéritif à la liqueur de Provins...un délice !

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Visite du Musée de Nogent sur Seine avec l'ACC : la partie consacrée à la sculptrice Camille Claudel...

    Après ce délicieux repas, notre car nous a conduits à l'élégant château de la Motte Tilly, doté d'un ameublement somptueux de style  Louis XV.

    Un article prochainement....


    1 commentaire
  • Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Quatre sculpteurs sont à l'origine du Musée de Nogent sur Seine...

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Nous avons été conduits dans le musée par une guide souriante et efficace qui nous a présenté  ces quatre sculpteurs  : Marius Ramus, Paul Dubois....

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher (et une de ses oeuvres "Jeune fille lisant"),  et Camille Claudel...

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Nous sommes ensuite entrés dans la salle de "La sculpture dans l'espace public", où les sculptures géantes en plâtre nous ont étonnés...

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : Le monument au docteur Ollier :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Paul Dubois : "Statue équestre de Jeanne d'Arc" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "Monument au docteur Panas" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     Dans la salle "Être sculpteur au XIXème siècle", notre guide nous a expliqué le travail du statuaire : modelage, coulage en plâtre et en bronze...

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher "Faune et bacchante" plâtres et bronze :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les techniques du modelage en argile ou cire, du moulage en plâtre et du moulage en bronze sont aussi présentées dans cette vitrine :

    L'Association Culturelle Châtillonnaise  nous a fait découvrir le superbe musée Camille Claudel de Nogent sur Seine...

    Dans cette vitrine, une reproduction petit format, de la statue géante de Paul Dubois : " Statue équestre de Jeanne d'Arc", présentée en plâtre dans la salle précédente .

    L'Association Culturelle Châtillonnaise  nous a fait découvrir le superbe musée Camille Claudel de Nogent sur Seine...

    Voici la salle dévolue à "Paul Dubois, chef de file des Néo-Florentins" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Paul Dubois : "Chanteur florentin au XVème siècle" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Paul Dubois : "Sculpteur Florentin au XVème siècle" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Paul Dubois : "Le souvenir" , ou "l'Alsace et la Lorraine"

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Paul Dubois : "La Foi" ou "la Prière" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La salle représentant "Les métamorphoses de l'idéal féminin" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     Alfred Boucher : "la Pensée" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Antoine Bourdelle : "L'aurore" et "Le crépuscule" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     La salle  "Allégories, Mythologie" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un groupe d'Alfred Boucher :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Gustave Doré : "Nymphe dénichant des faunes" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "Jason enlevant la Toison d'Or" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Auguste Rodin : "Faune et Nymphe" ou "le Minotaure" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     La salle des "Représentations du travail" :

    Alfred Boucher : "Monument à Eugène Flochat" : batelier, la terre, la conférence, le travail.

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "Le bûcheron", "La bourrasque", "A la terre" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "La faneuse" ou "Aux champs" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Ernest Nivet : "Paysanne reprisant" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "A la terre" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     La salle "Le corps en mouvement" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "Au but" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Antoine Bourdelle : "Guerrier allongé au glaive" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Alfred Boucher : "Les Ondines" ou "Les nymphes de la Seine"

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Une vitrine avec de ravissants petits formats de danseuses par Agathon Leonard Van Weydevelde, Pierre Roche, Jules Desbois et Auguste Rodin.

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Deux superbes bronzes d'Antoine Bourdelle :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Antoine Bourdelle : "Le jeu du voile", variante avec cactus :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Antoine Bourdelle : "Projet de monument à Falcon", d'après Isadora Duncan :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La Loïe Fuller au cinéma :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Pierre Roche : "La danse du papillon de Loïe Fuller" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Trois sculptures de François Pompon :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Antoine Bourdelle : "Auguste Rodin au travail" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Charles Weisser : "L'atelier de Rodin" :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un vue plongeante sur la salle  de la sculpture dans l'espace public :

    Découverte du superbe musée Camille Claudel à Nogent sur Seine, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     Bientôt la suite : les superbes et émouvantes sculptures de Camille Claudel....

    Le site du Musée Camille Claudel :

    http://www.museecamilleclaudel.fr/


    votre commentaire
  •  Collection de référence, le fonds Daum (725 verreries dont environ 300 sont exposées) est présenté dans les 600 m2 du sous-sol du musée, autour des vestiges de fortifications de l’imposant bastion d’Haussonville, construit vers 1560 et remodelé par Vauban.

    L'exposition offre un panorama complet des recherches et des inventions incessantes et diversifiées de la manufacture en terme de techniques, de matières, de fonctions, de décors et de formes (pâte de verre, cristal, gravure à la roue ou à l’acide, décor intercalaire..) depuis son origine en 1878 jusqu'aux créations actuelles.

    Avant la salle, présentation de quelques verres...pour nous mettre en appétit !

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    En arrivant dans la salle d'exposition, c'est un éblouissement.

    On peut y admirer de merveilleux vases, des lampes sublimes dont beaucoup sont d'Emile Gallé..

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase aux coquelicots :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase aux raisins :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase aux raisins :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase au hanneton :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase monnaie du pape :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    lampe "anémone pulsatille" à gauche

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase "colchique" :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase "Le corbeau et le renard" :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase à décor de feuilles sèches de marronnier :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase "Libellule et renoncules" :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase "paysage" :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vases "paysages" :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Vase verre de jade à monture métallique :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy

    Coupe "Au serpent":

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    Quelques images de la place Stanislas, traversée pour rejoindre le car qui nous a ramenés à Châtillon.

    Cette place a été construite entre 1751 et 1755 sous la direction de l'architecte Emmanuel Héré.

    Elle est entourée de six grilles monumentales en fer forgé rehaussées de feuilles d'or, signées par Jean Lamour. 

    La statue du duc de Lorraine Stanislas Leszczyński :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La Mairie de Nancy :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La fontaine de Neptune

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La fontaine d'Amphitrite :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    l'opéra de Nancy :

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas

    La collection Daum au Musée des Beaux Arts de Nancy...  et la place Stanislas


    1 commentaire
  • Pour rejoindre le Musée des Beaux-Arts de Nancy, il faut traverser la magnifique place Stanislas, hélas encombrée de terrasses de café...

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Comme notre visite avait pour thème "L'Art Nouveau", notre guide nous a conduit vers des peintures de cette époque, en particulier celles de Victor Prouvé.

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    En montant, nous admirons un vase d'Ernest Bussière : "Mélancolie d'automne" :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Victor Prouvé : "l'île heureuse", ici tout n'est qu'ordre, beauté , luxe et volupté :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Victor Prouvé : "La joie de vivre"

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    La grande salle du rez de chaussée abrite des oeuvres d'artistes du XIXème et XXème siècle.

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Une autre peinture de Victor Prouvé : "les voluptueux"

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Le Musée des Beaux Arts de Nancy possède beaucoup de peintures de grands artistes, voici celles de quelques grands noms qui m'ont attirée.

    Edouard Vuillard :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Pablo Picasso :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Amedeo Modigliani :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Suzanne Valladon :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Suzanne Valladon :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Juan Gris :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Paul Signac :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    André Derain :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Henri Matisse :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Maurice Utrillo :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Moïse Kisling :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Jacques Majorelle :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Georges Rouault :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Raoul Dufy :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Edouard Manet :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Aristide Maillol :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Jean Prouvé est le fils de Victor Prouvé, peintre "Art Nouveau" de l'école de Nancy, qui évolua dans le même milieu artistique que Gallé et Majorelle.
    Apprenti chez un forgeron, il s'initia à la ferronnerie d'art. En 1924, il ouvrit un atelier à Nancy. Au cours des années 1920 et 1930, Jean Prouvé réalisa des sièges en métal et pour cela aborda de front les problèmes de structure. Le Corbusier, Mallet-Stevens et Pierre et Jeanneret apprécièrent son modernisme sans compromis et lui commandèrent des structures métalliques fonctionnelles, souvent livrés en kit à des hôpitaux, des écoles et des bureaux.

    Le Musée des Beaux Arts de Nancy lui a consacré une salle.

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Une autre salle présente "pièce avec une infinité de miroirs et de lucioles sur l'eau" de Yayoi Kusama :

    Avec l'Association Culturelle Châtillonnaise, visite du Musée des Beaux Arts de Nancy, place Stanislas

    Après avoir admiré ces nombreuses oeuvres d'art, nous sommes descendus au sous-sol où nous attendait la merveilleuse collection de vases et de lampes Daum...

    L'article, ce sera pour demain...

     


    votre commentaire
  • Après la visite du Musée de l'école de Nancy, consacrée aux grands artistes de "l'Art Nouveau", nous sommes allés déjeuner à la brasserie "L'Excelsior" .

    Cette brasserie s'est imposée comme l'un des plus remarquables chefs d'oeuvres de l'école de Nancy, alliance de l'art et de l'industrie.

    Outre sa façade extérieure typique de l'Art Nouveau, confiée aux architectes Lucien Weissemburger et Alexandre Mienville...

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    De vastes baies ouvrent sur une majestueuse salle de 25 mètres sur 12 mètres.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le célèbre verrier Jacques Grüber s'est vu confier la réalisation des dix verrières.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un montage trouvé sur Wikipédia, car il m'a été impossible de photographier les détails superbes du vitrail de Jacques Grüber :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Galetier et Burtin, sculpteurs, ont réalisé les fougères accrochées au plafond.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Trois cents becs lumineux, lustres et appliques en cuivre ciselé sont signés Daum

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le sol est aussi décoré de mosaïques Art Nouveau...

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le mobilier en acajou massif de Cuba a été conçu par Louis Majorelle.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Après l'apéritif, offert par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    un repas délicieux nous a été servi.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le dessert était "Le tout Nancy", une spécialité de l'Excelsior : un parfait glacé aux éclats de macaron et de bergamote, et coulis de mirabelles.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le classement de l'Excelsior comme monument historique en 1976,  grâce  à des Nancéiens passionnés d'Art Nouveau, a sauvé la brasserie de sa démolition.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Après le repas, nous avons parcouru en bus les rues de Nancy pour admirer les nombreuses maisons "Art Nouveau" de la ville...je n'ai hélas  pu en photographier que quelques unes....

     Villa les Glycines :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Villa Hélène :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Villa Marguerite :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Maison César Pain :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Petit château Gallé :

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise.

    Nous sommes arrivés ensuite près d'une célèbre maison typique de "L'Art Nouveau", la "Maison Bergeret".

    La "Maison Bergeret" est un hôtel particulier dessiné dans le style École de Nancy par l'architecte Lucien Weissenburger.

     Elle a été construite entre 1903 et 1905 pour l'imprimeur Albert Bergeret.

    Après une formation aux techniques de l'imprimerie, de la photographie et de la phototypie à Paris, Albert Bergeret intègra en 1886 les imprimeries Royer à Nancy, Albert Bergeret y dirigea alors l'atelier de phototypie.
    Dès 1898 il créa sa propre entreprise pour fabriquer des cartes postales illustrées : les Imprimeries A. Bergeret & Cie.

    Les premières cartes de vues de ville portèrent la mention « Phototypie A. Bergeret et Cie - Nancy " , puis vint la  commercialisation  de cartes fantaisie.  25 millions de cartes seront fabriquées en 1900, 75 millions en 1903.
    Face à ce succès, le premier atelier de la rue de la Pépinière s’avèra trop petit. L’architecte Lucien Weissenburger fut choisi pour construire d’autres bâtiments rue Lionnois (1901) pour son imprimerie ainsi que sa demeure familiale (1903), juste à côté.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Nous avons eu la chance de pouvoir visiter la Maison Bergeret, qui est une demeure privée . Elle accueille aujourd’hui des services de l'Université de Lorraine.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La porte à l'intérieur : fer forgé et panneaux de verre, décor monnaie du pape et gui.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les ferronneries ont été réalisées par Louis Majorelle et Eugène Soutif. La monnaie du pape en constitue le thème décoratif principal.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    En haut de l'escalier, un superbe vitrail de Jacques Grüber: "Roses et mouettes".

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Au plafond une toile de Victor Prouvé.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le jardin d'hiver est constitué des vitraux de Joseph Janin. 

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    des briques de verre et des daturas....

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    un paon sublime...

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Certains meubles d'Eugène Vallin ont été conservés, notre guide vous les commente.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dès 1898 Bergeret créa sa propre entreprise pour fabriquer des cartes postales illustrées : les Imprimeries A. Bergeret & Cie.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Au sol, toujours la monnaie du pape...

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un dernier coup d'oeil à cette si belle maison, avant de nous diriger vers le musée des Beaux Arts, place Stanislas.

    Un beau voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     


    votre commentaire
  • Un superbe voyage à la découverte de l'Art Nouveau à Nancy, a été proposé par l'Association Culturelle Châtillonnaise à ses adhérents.

    Ce voyage avait été précédé par deux conférences , l'une par Marlène Gossmann "le style Art Nouveau", l'autre par Pauline Andlauer  "L'Art Nouveau en architecture, ferronnerie, ébénisterie".

    Quelques mots sur ce que l'on a appelé "l'Art Nouveau" :

    Sous l'impulsion décisive d'Emile Gallé, céramiste, verrier et ébéniste, "l'Art Nouveau" connut à Nancy un développement exceptionnel.

    La capitale lorraine devint en l'espace de quelques années un foyer très dynamique de l'art décoratif français. Textile, reliure, bijoux, céramique et surtout verrerie, mobilier, vitrail et architecture participèrent à un mouvement de rénovation qui voulait affirmer "l'art dans tout" et "l'art pour tous".

    Les efforts d'Emile Gallé  connurent un grand succès lors de l'exposition universelle de 1889, puis à celle de 1900 avec l'apparition de jeunes talents : Louis Majorelle, les frères Daum, Eugène Vallin, Jacques Grüber, Victor Prouvé.

    Le Musée  de l'école de Nancy que nous avons visité  se trouve dans l'ancienne propriété d'Eugène Corbin, collectionneur. Celui-ci en fit don à la ville de Nancy pour abriter beaucoup de réalisations d'Art Nouveau.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Notre guide nous a parfaitement présenté les riches collections du musée.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Ce tableau nous montre la famille Corbin déjeunant sur la terrasse de sa maison de la rue du Sergent Blandan, devenu musée de l'école de Nancy.

    Marcel Corette a peint ce "goûter sur la terrasse" en 1938.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Voici une étagère-bambou d'Emile Gallé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Une desserte "les blés" d'Emile Gallé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un cabinet de chêne lorrain réalisé en collaboration  par Emile Gallé et Victor Prouvé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Dans ce salon tous les meubles aux décors "ombelles", et la lampe, sont d'Emile Gallé.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Nous avons été séparés en deux groupes. Pendant que l'autre groupe visitait le reste du Musée de l'école de Nancy, nous nous sommes rendus dans le parc....

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    pour visiter une curieuse construction appelée "l'aquarium".

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Cet édifice fut commandé par Eugène Corbin (l'ancien propriétaire de la maison) à l'architecte nancéien Lucien Weissburger en 1904.

    Il fut réalisé avec l'esprit des fabriques du XVIIIème siècle, il s'agit d'une des constructions les plus originales de l'époque. C'était un lieu de détente et de contemplation dédié au monde aquatique.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Le sous-sol et le rez de chaussée, avec les aquariums, sont dédiés à la faune marine. Au premier étage une terrasse panoramique domine le jardin.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Les portes et les impostes des fenêtres sont ornés de vitraux de Jacques Grüber.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    En retournant au musée, nous passons devant une porte en chêne qui fut exécutée en 1897 par l'ébéniste Eugène Vallin pour les ateliers d'Emile Gallé, le décor stylisé se compose de feuilles de marronnier.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    A l'entrée du musée, on peut admirer une superbe table d'Emile Gallé, intitulée "Le Rhin" (1889)

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Le décor en marqueterie a été réalisé d'après un décor de Victor Prouvé.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Dans un couloir est installée une banquette-bibliothèque-bureau "au mineur" réalisée par Eugène Vallin.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Ce meuble avait été commandé par Jules Kronberg, négociant en charbon, c'est pourquoi un mineur est représenté en haut de la banquette.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Dans la pièce suivante, un salon de musique, meublé d'oeuvres de Louis Majorelle : piano à queue, guéridon, bureau, fauteuil.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Les lampes sont aussi belles éclairées qu'éteintes...

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Louis Majorelle a été peint par son fils Jacques :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise à Nancy: La visite du musée de l'école de Nancy

    "Les demoiselles Moulins" par Victor Prouvé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    "Les enfants" par Victor Prouvé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise à Nancy: La visite du musée de l'école de Nancy

    Les menuiseries de la salle à manger sont d'Eugène Vallin, les panneaux de cuir et le plafond de Victor Prouvé.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    En haut de l'escalier nous attend le "vitrail des roses" de Jacques Grüber.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise à Nancy: La visite du musée de l'école de Nancy

    La première chambre à coucher est de Louis Majorelle.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Le vitrail est de Jacques Grüber :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Le lustre est de Daum et de Jacques Grüber.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    La seconde chambre à coucher est d'Emile Gallé.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Au rez de chaussée , une curieuse "grotte" :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    un vitrail d'Henri Bergé :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    La partie centrale d'un autre vitrail de Jacques Grüber pour la véranda "La Salle".

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Dans des vitrines de superbes vases comme l'amphore du Roi Salomon (Gallé)

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    le vase "Hommes noirs" (Gallé et Prouvé)

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Gallé encore :

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Une phrase de Théophile Gautier sur du verre blanc bullé , décor émaillé.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Une dernière salle nous montre un mélange de réalisations de tous les grands artistes de "L'Art Nouveau" qui nous ont été présentés au musée.:

    Emile Gallé :jardinière, vitrine

    Louis Majorelle :piano à queue, vitrine

    Victor Prouvé : coupes, statuettes

    Eugène Vallin : bureau.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

    La visite de ce musée est fabuleuse, on y admire des oeuvres magnifiques d'artistes qui ont marqué leur temps, un temps bien court (fin XVIIIème, début XIXème siècle).

    Nous nous sommes ensuite dirigés vers la brasserie "Art Nouveau", l'Excelsior, où nous avons déjeuné, puis nous avons parcouru en bus les rues de Nancy pour admirer les nombreuses maisons "Art Nouveau" de la ville.

    Nous avons ensuite visité la maison Bergeret, traversé la place Stanislas  pour nous rendre au Musée des Beaux Arts où nous attendaient des tableaux de Victor Prouvé (et d'autres d'artistes non moins célèbres) et la fabuleuse collection Daum...

    Ces visites feront l'objet d'autres articles, tellement ce voyage a été riche en beautés de toutes sortes.

    J'en profite pour remercier madame Simon, Présidente de l'A.C.C. et les membres de son Conseil d'Administration, qui nous ont préparé un voyage dont nous nous souviendrons longtemps.

    Un beau voyage avec l'Association Culturelle Châtillonnaise : visite du musée de l'école de Nancy

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  Tous les ans, l'Association Culturelle Châtillonnaise propose à ses adhérents un voyage de grande qualité (transport, visites, repas) dont le thème correspond à une des conférences proposées dans l'année.

    Une conférence fort intéressante nous avait été présentée le 7 mars 2016, par madame Alena Vacek, conférence intitulée "Le destin de Catherine de Châteauneuf", l'histoire tragique d'une châtelaine qui empoisonna son époux et fut brûlée sur le bûcher en 1456.          

    Le thème de cette conférence a donné l'idée à madame Simon, Présidente de l'ACC et aux membres de son Conseil d'Administration, de proposer aux adhérents la visite du château de Châteauneuf en Auxois où eut lieu cette dramatique histoire.

    L'après-midi, s'y ajouta la visite du château de Commarin.

     Voilà donc les voyageurs devant l'entrée du château de Châteauneuf en Auxois, sous une pluie battante (qui cessera heureusement par la suite)

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    En attendant l'ouverture de la porte, un coup d'oeil sur les anciennes douves du château.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    et la porte s'ouvrit !

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Voici la cour du château (la première vue a été prise depuis les combles à la fin de notre visite) . On voit ici la porte d'entrée et la passerelle qui remplace l'ancien pont-levis.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Au fond à gauche, on distingue le logis de Philippe Pot, remarquablement restauré.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    On aperçoit ici le puits, sous un auvent à charpente de bois. A droite on voit la porte qui mène à l'escalier à vis qui dessert l'étage et les combles. Elle est finement ouvragée et surmontée d'un gable à crochets et feuillages.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Est-il profond ce puits ?

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le grand logis où nous attend notre guide :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Nous pénétrons dans la grande salle.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le guide nous présente la généalogie des seigneurs qui ont vécu au château.

    Déjà la Maison de Châteauneuf :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Puis ensuite, la maison des Montmorency-Luxembourg :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La cheminée monumentale portait autrefois, au centre du manteau, les armes de Philippe Pot. Elles ont été martelées à la Révolution.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans l'antre de la cheminée trônent de très beaux chenêts...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Quelques meubles sont visibles, dans la grande salle, comme cette chaire à deux places :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Ce coffre en chêne...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Et une armoire dressoir.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le sol est pavé de tomettes rouges, mais il reste encore quelques anciennes tomettes à motifs géométriques et floraux du XVème siècle.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Une maquette du château a été placée dans l'ancienne salle à manger.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Du côté opposé à la cheminée se trouve la chapelle.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La chapelle renferme un fac-similé du tombeau de Philippe Pot (l'original est au musée du Louvre).

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les figures des apôtres ont été peintes sur les murs (entre 1461 et 1481) en voici deux.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un escalier à vis permet d'accéder aux appartements du premier étage.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans l'antichambre de l'appartement du XVIIIème siècle, voici une armoire Régence :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La chambre verte :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans cet appartement, une fenêtre donnant sur la chapelle permettait aux seigneurs d'assister à la messe sans être vus.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un très beau miroir orne le mur.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Une autre chambre, la chambre jaune, contient un lit "à la polonaise" récemment restauré en toile de Jouy :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    L'appartement  médiéval du XVème est cloisonné en pans de bois :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans la plus grande salle on trouve un lit à rideaux...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Aux murs sont suspendues de très belles tapisseries du XVIIème siècle, au nombre de sept, représentant la vie de Moïse .

    Elles ont malheureusement pâli au cours des temps.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Celle-ci représentant "Moïse sauvé des eaux" est la plus célèbre :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    D'autres tapisseries sont visibles dans la garde-robe.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La pièce qui jouxte la chambre médiévale, renferme un coin toilette et une latrine. On y a placé un cuvier pour les bains afin de montrer le souci d'hygiène des occupants .

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La chambre de Vienne possède une très belle alcôve :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le lit à baldaquin :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Au dessus d'une des portes , qui se trouvent de chaque côté du lit, on peut voir le portrait de Marguerite Fauche de Domprel :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    et au-dessus de l'autre porte, le portrait de son époux Charles Ier de Vienne :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le décor de la cheminée est en staff :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Une armoire à deux corps ...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    et une chaise du Portugal meublent la chambre.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le beau paysage que l'on admire depuis la chambre de Vienne s'étend du plateau de l'Auxois jusqu'aux monts du Morvan :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    On sort de la chambre de Vienne par cet escalier, qui permet de redescendre dans la cour :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Notre guide nous a conduits ensuite dans les combles, impressionnants, du château, les charpentes sont magnifiques.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les combles étaient conçus pour être habités, les cheminées le prouvent.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La charpente du toit de la chapelle est extraordinaire :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La chambre d'artillerie se trouve dans la tour sud-ouest :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Elle est dotée de trois postes de tir.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le logis de Philippe Pot :

    Le voici tel que je l'avais vu, il y a quatre ans, il était presque en ruine :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

     

    Le voilà maintenant, superbement restauré :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans la salle de droite on peut voir cette superbe cheminée.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Cette salle est destinée à mettre en valeur le château de Châteauneuf et à conter son histoire. Une très belle présentation...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les personnages qui ont vécu au château :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Dans la seconde salle les plafonds n'ont pas été refaits, on peut donc voir les cheminées de l'étage supérieur :

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les fenêtres sont superbement réalisées sur le modèle d'autrefois, quel beau travail...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Après cette magnifique visite du château, (bravo monsieur le guide pour votre érudition et votre gentillesse !), les voyageurs sont allés se restaurer à l'Hostellerie du Château.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un excellent repas nous a été servi dans le caveau de l'Hostellerie...

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Nous avons ensuite repris le car pour nous rendre au château de Commarin, conduits par notre prudent et charmant chauffeur.

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les photographies de l'intérieur du château de Commarin sont interdites, et peut-être aussi de l'extérieur, aussi je ne publierai que quelques clichés où l'on voit les touristes de l'ACC.

    (Si vous voulez en savoir plus sur le château, il vous faudra acheter le fascicule où tout l'intérieur est photographié en détail )

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Un beau voyage à Châteauneuf en Auxois et à Commarin, avec l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le retour s'est fait dans les temps, avec un arrêt à Montbard et un autre final, à Châtillon sur Seine.

    Tous les voyageurs ont été ravis, merci aux organisateurs pour cette si agréable journée, et vivement l'année prochaine pour un autre voyage tout aussi passionnant. 

     


    4 commentaires
  • Le Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Notre guide nous a présenté le Musée Vivant Denon.

    La genèse du Musée Denon remonte à 1819 avec une offre de rente perpétuelle faite par Jacques-Etienne Caumartin, député de Côte d’Or, afin d’assurer l’existence d’un musée et d’une Ecole de dessin. Dix ans plus tard, la municipalité se rendait acquéreur d’une collection de tableaux issus de la succession de J.François Carbillet, qu’on installa dans une des salles de l’Ecole de dessin. Après le transfert de l’Ecole de dessin dans un autre bâtiment, les salles qu’elle occupait furent consacrées au musée. Lors de l’inauguration officielle, en 1866, Jules Chevrier, qui avait tant contribué à la fondation du musée et qui occupait alors les fonctions d’adjoint au maire, fut nommé directeur de ce musée chalonnais. En 1895, son successeur, Charles Gindriez, donna le nom d’un des plus illustres enfants de la ville à cet établissement, qui s’appela dès lors Musée Denon L’édifice choisi par la municipalité, pour installer le musée fut un bâtiment situé place des Carmes (actuelle place Saint-Pierre) construit pour les Ursulines au XVIIIe siècle qui comportait un rez-de-chaussée voûté surmonté de deux étages.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La statue de Vivant Denon nous accueille à l'entrée du Musée qui porte son nom.

    (Je ne parlerai pas ici de la salle consacrée à Denon, puisque j'ai montré quelques unes des œuvres qu'elle contient, dans le texte de la conférence de Jean-Louis Bruley)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les peintures et sculptures classiques :

    Constituées au XIXe siècle avec l'ambition encyclopédique de l'époque, les collections relevant de la section Beaux-Arts couvrent le champ de la création artistique du XVIe au XIXe siècle.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une peinture , représentant Venise, montre à sa partie inférieure une admirable série de vénitiens et de vénitiennes, vraiment peints avec le sens du détail.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    De belles sculptures sont exposées...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ce tableau  m'a particulièrement attirée: il nous montre une ferme d'autrefois à Chatenoy le Royal.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La peinture flamande :

    Notre guide nous a conté l'histoire de la "tulipomanie" qui s'empara des Hollandais et provoqua  l'augmentation démesurée puis l'effondrement des cours de l'oignon de tulipe, au milieu du XVIIème siècle. Au plus fort de la "crise de la tulipe", en février 1637, des promesses de vente pour un bulbe se négociaient pour un montant égal à dix fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé !

    Elle nous a montré les détails d'une peinture flamande représentant justement des tulipes...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    "Le charlatan", une œuvre pleine de vie...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une salle nous présente des bois gravés, certains sauvés de la tourmente révolutionnaire, d'autres plus récents glorifiant les "conscrits". :

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    L'Art Moderne est représenté au Musée Denon, avec les œuvres de Jean-Louis Faure, qui peuvent surprendre, comme cette "Piétabolide" (Bois peint, laiton, acier, résines et fibranne H.158, L.140, P.100 cm-(2004)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ou "Sainte Hélène, jeudi 5 février 1818, Napoléon observe des blattes", plein d'humour !

    (Bois peint, acier, buis, plomb, bambou, verre, terre de Sainte-Hélène, résines et six blattes "Leucophaea maderae". H.192, L.136, P.86 cm -1993)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La statue est accompagnée d'un dessin de David.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La Préhistoire :

    Le Musée Denon possède une douzaine de "feuilles de laurier" en silex. Découverts à Volgu, en 1873, ces objets sont considérés par les spécialistes comme les plus belles réalisations actuellement connues dans le domaine de la taille du silex.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ces "feuilles de laurier" sont tellement taillées finement que l'on peut presque voir à travers, c'est une merveille.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une importante série d'outils taillés en silex illustre la présence et les activités de l'homme depuis une centaine de milliers d'années.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Dans une vitrine on voit des ossements de mammouths...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Notre guide nous présente la reconstitution d'un habitat de l'âge du bronze final III (milieu du 10ème siècle avant notre ère) au Gué des Piles.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les habitations, très étroites, étaient installées sur de hautes plate-formes et protégées par une palissade contre le choc des troncs d'arbres entraînés par les eaux en période de crue.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Au second âge du Fer, on observe un accroissement sensible des trouvailles d'armes, lances, épées dans leur fourreau.

    Les fouilles dans le lit de la Saône :

     Les trouvailles effectuées dans le lit de la Saône, datant des âges du Bronze et du Fer, démontrent par leur abondance comme par leur qualité, l'importance des activités artisanales, commerciales et culturelles qui se sont développées dans la vallée.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On peut admirer une très riche série de vases en bronze gallo-romains, issus de la Saône.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Voici la reconstitution de la pêcherie de Saint Marcel. Cette pêcherie se présentait comme un piège en forme de V, largement ouvert vers l'amont. Le seuil, empierré, était barré par un filet. Des nasses en osier complétaient le dispositif.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ici on peut voir la maquette représentant le chantier de construction de la pile centrale du premier pont romain de Chalon, à piles de pierres, vers 220 de notre ère.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On a retrouvé des bois de la pointe du caisson de construction de la pile numéro 3 (IIIème siècle)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La Gaule-Romaine :

    Avant d'entrer dans la partie "gallo-romaine" du Musée Denon, nous avons admiré ce célèbre groupe représentant un gladiateur barbare terrassé par un lion.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ce groupe magnifique a été retrouvé à l'entrée de ce qui devait être une nécropole.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les collections lapidaires sont riches de stèles funéraires et de sculptures, qui dénotent la persistance d'un art local.

    Cabilonnum est le nom ancien de Chalon, ville éduenne.

    Selon César, les Éduens étaient le peuple le plus puissant des Gaules.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une salle est consacrée aux rites funéraires...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On pratiquait l'incinération des corps.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une vitrine émouvante nous présente le rite d'incinération d'un enfant :

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Quelques os restaient dans l'urne au milieu des cendres...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Des soldats ont aussi séjourné à Cabilonnum.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Le Musée Vivant Denon de Châlon sur Saône est un Musée très riche. D'autres salles que nous avons aperçues, mais pas visitées, faute de temps, comportent de très beaux meubles anciens.

    Un musée à voir, et en plus, comme le Musée Nicéphore Niépce, son entrée est gratuite !

     (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  •  

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Pour visiter le Musée Nicéphore Niépce, l'Association Culturelle Châtillonnaise a demandé les services d'un guide. Celui-ci nous a présenté les trésors du Musée d'une façon très professionnelle, avec tous les détails possibles, et  nous pouvions lui poser des questions auxquelles il répondait parfaitement.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Notre guide nous a expliqué tout d'abord le principe de la chambre obscure :

    Lorsqu'on reçoit, sur un écran blanc, les rayons lumineux qui pénètrent dans une chambre noire par une petite ouverture, on obtient l'image des objets extérieurs.

    Mais ces images sont renversées, et leur forme, qui correspond à celle des objets extérieurs, est indépendante de la forme de l'ouverture, si celle-ci est toutefois assez petite.

    Dans ces cavités se trouvent des chambres obscures. Sur la surface du hublot, on voit la rue extérieure au musée, les voitures garées sont à l'envers.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Voici un ancien appareil, un de ceux où le photographe se recouvrait d'un tissu noir pour réaliser des clichés...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    On voit bien ici, dans la chambre obscure de cet ancien appareil, que les visiteurs du Musée qui se présentent à l'accueil, ont leur image renversée.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Des appareils photographiques anciens, des objectifs sont exposés dans cette première salle, on se trouve déjà dans l'ambiance !

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La salle Nicéphore Niépce

    Honneur à  Nicéphore Niépce : la seconde salle que nous avons visitée lui est consacrée.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Le musée expose différents objets issus du laboratoire de Niépce, particulièrement des héliographies (du grec hélios , soleil et graphein , écrire). Pièces uniques réalisées par Niépce lui-même, elles sont considérées comme les premières photographies (le terme de photographie ne fit son apparition qu’en 1839 lors du discours de François Arago à l’Académie des sciences). Pour enregistrer une image héliographique, Niépce recouvrait une plaque métallique de bitume de Judée dissout dans de l’essence de lavande. La plaque devenait alors sensible à la lumière. Une fois sèche, elle était placée dans une chambre noire, une camera obscura , puis exposée à la lumière durant de longues heures. L’image captée restait latente ; pour apparaître, la plaque devait être plongée dans un bain qui dissolvait les parties du bitume peu exposées (le bitume fortement exposé durcissant et devenant insoluble).

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les deux chambres obscures utilisées par Nicéphore Niépce sont exposées dans cette salle.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La plus ancienne héliographie recensée date de 1826 et se trouve aujourd’hui dans les collections de l’université du Texas à Austin. Intitulée Le Point de vue du Gras , elle représente un paysage saisi non loin de Chalon sur Saône. L’image est fixée sur une plaque d’étain à l’aspect miroitant qui la rend peu lisible. Cette pièce unique est reproduite au musée Niépce grâce aux technologies numériques, par le biais d’un écran plat manipulable par le visiteur.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Niépce , et son frère, étaient des inventeurs de génie. Ils inventèrent la draisienne à guidon.

     http://www.christaldesaintmarc.com/les-freres-niepce-et-leurs-etonnantes-inventions-une-conference-de-l-a-a24695792

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La salle du daguerréotype :

    Le musée consacre une salle à un célèbre contemporain de Niépce qui fut également son associé, Louis Jacques Mandé Daguerre (1787-1851). Le procédé que ce dernier mit au point, le daguerréotype (1839), connut un grand succès commercial jusque dans les années 1860. Il consiste en une plaque de cuivre recouverte d’une couche d’argent sur laquelle l’image se fixe. Utilisé le plus souvent pour des portraits ou des photographies d’architecture, le daguerréotype permettait d’obtenir une image d’une grande précision. On lui a reproché sa froideur, parfois tout juste compensée par quelques rehauts de couleurs. Images uniques, non reproductibles, les daguerréotypes étaient également très fragiles et le plus souvent protégés dans des écrins.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les questions ont été nombreuses, particulièrement sur la durée de vie des photographies. On n'a encore pas trouvé le moyen de les conserver indéfiniment...mais il faut faire confiance au progrès ...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Un appareil photo utilisé dans les foires :

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Un monde en couleur :

    Pour aborder l’histoire de la photographie couleur, le musée dispose d’une collection unique d’épreuves de Louis Ducos du Hauron (1837-1920), pionnier dans ce domaine.
    Jusque dans les années 1860, la photographie traduisait toujours la lumière de façon monochrome : les plaques sensibles ne reproduisaient pas les couleurs du sujet représenté.
    En 1868, Ducos du Hauron trouva la solution en s’appuyant sur la synthèse trichrome (trois couleurs primaires – le rouge, le bleu et le jaune – sont à l’origine de l’ensemble des couleurs rencontrées dans la nature). Le sujet était photographié trois fois à travers des filtres translucides de couleurs différentes. Chacune de ces images monochromes était ensuite imprimée puis superposée aux autres : les trois couleurs se combinaient alors pour recréer les différentes teintes du sujet photographié.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La présentation de la firme Kodak, et des appareils Kodak:

    Le musée expose de nombreuses images illustrant le procédé ainsi que différents types de supports négatifs commercialisés dès la fin du 19e siècle. Sont également présentés les premiers appareils à main, tel le Kodak Pocket, dont la maniabilité a largement contribué à l’essor de la pratique amateur.

    J'étais tellement intéressée par les explications de notre guide sur les appareils Kodak, que j'ai oublié de photographier la vitrine où ils se trouvaient !

    Comme j'en ai quelques uns , je les ai pris en photo ...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les plus anciens que je possède :

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Le nom Kodak, ne veut rien dire, il a été choisi pour sa résonnance facile à retenir. George Eastman, le fondateur de la firme,cherchait un vocable qui se prononçait d'une façon identique dans toutes les langues et cela l'amena aux deux voyelles "a" et "o". Pour encadrer ces deux voyelles, il choisit de placer en première et dernière partie la première lettre du nom de sa mère : le "K" (née Kilbourn). La lettre se trouvant entre le "KO" et le "AK" fut choisie par pur hasard, le "D". Dans le langage populaire, le mot « Kodak » servit longtemps à désigner tout appareil photo destiné à l'amateur.

    Notre guide évoqua le prix très bas des appareils Kodak de l'époque, en effet la firme  était assurée de vendre des pellicules et s'enrichissait par ce biais....

    Kodak posséda des usines dans le monde entier, en particulier à Chalon sur Saône. Mais l'arrivée du numérique provoqua sa faillite...

    L'image en relief :

    Constamment en quête d’une transcription la plus fidèle possible de la réalité, la photographie s’est très tôt intéressée au rendu tridimensionnel.

    Plusieurs procédés ont été mis au point, qui s’appuient sur la capacité physiologique de la vision binoculaire à donner l’impression du relief. Les collections du musée recèlent de nombreux exemples caractéristiques des différentes techniques de rendu du relief.
    Parmi elles, les réseaux lignés et lenticulaires permettent de percevoir ce dernier sans l’aide d’un appareil ou de lunettes. Les multiples vues nécessaires à la restitution de l’effet de profondeur sont imbriquées derrière un réseau composé de lignes opaques et transparentes, ou de lentilles. Ce réseau est solidaire de l’image proprement dite.
    Ces techniques sont notamment expérimentées et développées en France par Eugène Estanave dès 1904, puis par Maurice Bonnet qui en fait commerce dès 1937 grâce à sa société La Relièphographie .
    Depuis leur invention, ces images spectaculaires sont couramment utilisées dans un cadre ludique ou publicitaire.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les expositions photographiques :

    Le propos du musée ne se résume pas à un rapport historique au médium. La photographie contemporaine, qu’elle soit plasticienne ou documentaire, y occupe également une place essentielle. Une salle complète lui est consacrée où les collections, comme pour le restant du parcours, font l’objet de rotations régulières dans leur présentation.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les textes en bleu sont tirés du site du Musée Nicéphore Niépce.

    En suivant ce lien vous pourrez voir, sur ce site vraiment passionnant,  beaucoup  d'exemples de ce que fut la photographie au cours des temps :

    http://www.museeniepce.com/ 

    Mais le mieux, si vous le pouvez, serait de vous rendre dans ce beau  Musée, l'entrée est gratuite, vous pourrez y voir des projections, des expositions, c'est vraiment un endroit à découvrir !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Jeudi 4 avril 2013, L'Association Culturelle Châtillonnaise nous a conduits dans la région de  Chalon sur Saône dans le but de nous faire visiter trois musées : le musée de la photographie Niépce, le musée Vivant Denon situés tous deux à Chalon,  et la maison familiale de la famille Niépce qui se trouve à Saint Loup de Varennes.

    Ces visites font suite à deux conférences passionnantes sur les frères Niépce(en 2011) et sur Vivant Denon (en 2013).

    Notre car s'est arrêté sur la rive de la Saône, bien belle en ce mois d'avril...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La statue de Nicéphore Niépce, inventeur de la photographie (enfin pas vraiment, il fut plutôt l'inventeur de "l'héliographie" ) se trouve près de l'entrée du Musée de la Photographie.

    (l'article sur le musée dans quelques jours)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

     Jean-Louis Bruley, le conférencier passionné par la vie des frères Niépce, (à droite sur la photo), nous a accompagnés durant toute la journée.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Après la visite fort instructive du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, nous avons fort bien déjeûné dans le charmant restaurant d'une rue piétonne, "Chez Jules".

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    salade aux escargots :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    filet de sandre sur lit de céleri :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    fromages de chèvre et d'Epoisses :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    île flottante :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En repartant, près du pont Saint Laurent, on remarque une curieuse sculpture, réalisée sans doute avec des galets de la Saône...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En nous rendant au musée Vivant Denon, nous traversons la place Saint Vincent aux maisons anciennes à pans de bois...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La cathédrale Saint Vincent domine la place.La façade qui s’élève au dessus de la place a été reconstruite dans la première moitié du XIXe siècle, par trois architectes qui ont dessiné une façade de style néo-gothique. La façade constituée d’un porche en terrasse est surmontée du pignon de nef avec rose ajourée, flanquée de deux hautes tours carrées symétriques au devant des bas-côtés.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Son aspect, autrefois :

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La maquette de la cathédrale Saint Vincent:

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Les portes de XIXème sont finement sculptées.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La visite de la cathédrale n'était pas prévue,  en voici tout de même quelques photos :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La tapisserie de l'Eucharistie (XVIème siècle):

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Le tryptique de la Crucifixion (1608 Tassel)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En sortant de la cathédrale nous nous sommes rendus au Musée Vivant Denon. (un article les jours prochains)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Nous avons ensuite repris le car pour nous rendre dans la maison des Niépce à Saint Loup de Varennes.

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Je reprogrammerai demain la conférence que Jean-Louis Bruley nous avait faite en 2011.

    J'y ajouterai quelques photos de Jean-Louis Bruley face à ses auditeurs. Les photos des matériels de Niépce sont interdites, c'est l'agence Gamma qui en a l'exclusivité, mais vous pourrez en voir, à la fin de l'article, sur le site de la Maison Niépce.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique