• Un Festival Celtique va avoir lieu à Vix

    Fête Celtique à Vix

     


    votre commentaire
  •  Voici un article nous présentant les dernières découvertes  faites à Vix en 2021, réalisées par Sophie Krausz, protohistorienne à Ausonius (Université Bordeaux-Montaigne)/CNRS/ Ministère de la Culture , avec une équipe d'étudiants de l'Université.

    Le site de Vix n'a décidément pas encore livré tous ses secrets !

    J'avais cru comprendre en 2021 que c'était l'équipe de Bruno Chaume qui avait initié ces fouilles, me serais-je trompée ?  Un article très intéressant sur les fouilles effectuées dernièrement à Vix par l'Institut de Bordeaux- Montaigne

    http://www.christaldesaintmarc.com/de-nouvelles-fouilles-au-pied-du-mont-lassois-ont-revele-l-existence-d-a208042888


    votre commentaire
  • "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

     Vendredi 5 novembre 2021, les Châtillonnais  ont pu assister à une superbe conférence initiée par la nouvelle association "La Voix de la Princesse", conférence présentée par Madame Claudine Cohen, paléontologue, philosophe et historienne des sciences .

    Le thème de cette conférence était :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Avant la conférence, Chantal Contant a fait connaître au public venu très nombreux, les buts de la nouvelle association "La Voix de la Princesse", après avoir présenté les membres du Conseil d'Administration.

    Président : Dominique Masson

    Vice-président(e)s : Sylvia Arcos, Chantal Contant et Patrick Dupressoir

    Secrétaires :  Marie-France Fauquette et Babeth Lamelin

    Trésorières : Françoise Ibanez et Joëlle Payot.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Chantal Contant a ensuite présenté les buts de la nouvelle association "La Voix de la Princesse"  :

    -Sensibiliser les décideurs et l'opinion sur l'intérêt de mettre en valeur le patrimoine associé au site de Vix-Mont Lassois en coordination avec le Parc National de Forêt

    -Mobiliser les personnes physiques et morales en faveur de projets de valorisation de ce patrimoine

    -Favoriser l'établissement de liens culturels entre les personnes et institutions concernées par le site de Vix et par des sites celtes de même nature en Europe.

    -Participer à l'organisation d'événements culturels en lien avec le site de Vix.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Dominique Masson a ensuite accueilli madame Claudine Cohen et l'a présentée au public :

    Claudine Cohen est paléontologue, philosophe et historienne des sciences, spécialiste de l’histoire de la paléontologie et des représentations de la préhistoire. Elle a ouvert en France la question de la place des femmes dans les sociétés préhistoriques, et a publié plusieurs ouvrages sur le sujet.  Elle est directrice d’Études à l’EHESS  et à l’EPHE / PSL University, section des Sciences de la vie et  la terre.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Madame Cohen nous a confié son grand plaisir d'avoir  pu visiter le site de Vix avec des membres de l'association "La Voix de la Princesse", et ensuite le Musée du Pays Châtillonnais, guidée par madame Monnet, Conservatrice.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Madame Cohen a ensuite présenté sa conférence, illustrée de photographies représentant des statuettes de femmes des époques préhistoriques, retrouvées lors de fouilles archéologiques, mais aussi de quelques tableaux modernes (début du XIXème siècle) présentant de façon très erronée les femmes de cette époque, spécialement les tableaux de Paul Jamin, un peu ridicules aujourd'hui....

    (j'ai pu retrouver, sur internet, certaines illustrations )

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    La Place des femmes dans les mondes de la préhistoire  est un sujet à la fois inactuel et pourtant ...très actuel à notre époque où règne le féminisme.

    En effet, durant des décennies on a plutôt parlé de l'"H/homme" préhistorique, la femme préhistorique étant passée sous silence.

    Il est donc intéressant d'aborder le statut des femmes, de leurs pouvoirs et de leurs savoirs, considérer la différence des sexes, non exclusivement dans leur dimension "naturelle"mais en tant que socialement construite.

    Il est bien sûr difficile d'approcher le rôle des femmes durant la préhistoire, car les vestiges historiques sont peu nombreux, et on sait donc peu de choses sur l'organisation des sociétés paléolithiques, surtout les plus anciennes.

    Néanmoins, il nous faut nous affranchir des " idées reçues " du XIXème siècle où on nous montre ces femmes toujours soumises, vouées à la maternité, sous la dépendance d'un compagnon, avec une dose d'érotisme  et de violence à la clé, comme le montre ce tableau de Paul Jamin (1903), "le Rapt" !

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    A l'aide de statuettes, très anciennes retrouvées lors de fouilles on peut imaginer que la femme-mère était glorifiée, par la magie de sa fécondité et la protection de ses grossesses.

    En témoigne cette"Vénus de Laussel" (25 000 années avant JC) :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Dans les années 1970,  un thème a été privilégié celui  de la femme "cueilleuse", alors qu'auparavant régnait le mythe de l'homme "Chasseur".

    Il est évident que la femme préhistorique devait  cueillir des fruits, des racines, ramasser des graines, récolter des plantes médicinales, des fibres pour le tissage de paniers, de filets....

    Voici quelques représentations de femmes préhistoriques...

    La dame à la capuche de Brassempouy, (28 000 ans avant JC), je l'avais photographiée au Musée de Saint Germain en Laye lors d'un voyage de la SAHC :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Cette statuette en ivoire de mammouth a été découverte  à Lespugue (23 000 ans avant JC)

     

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    La  statuette russe de Kostienki (22 700 ans avant JC)  :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    La Venus de Moravany ( 22 000 ans avant JC) :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    La vénus de Willendorf en calcaire (24 000 ans avant JC)

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Comparaison des statuettes d'après Leroi-Gourhan ( photo prise au Musée de l'Archéologie de Saint Germain en Laye)

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Les femmes devaient confectionner des outils, il faut être adroit pour tailler des silex fins, des outils pour râcler la viande sur les peaux...

    Une question se pose : qui a réalisé les œuvres de l'art paléolithique pariétal et mobilier ?

    On a cru longtemps que seuls les hommes étaient ces artistes, préjugé éminemment sexiste.......mais la trace de mains féminines en signature nous prouve que les femmes aussi décoraient les grottes, en témoigne cette peinture rupestre de Pech Merle :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    et ces centaines de mains de femmes dans un site espagnol..

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Le début du Paléolithique supérieur fut-il un "âge d'or" pour les femmes ?

    Claudine Cohen nous affirme que oui, car les femmes de cette époque semblent avoir été particulièrement honorées et avoir bénéficié d'une considération sociale.

    En témoigne ce squelette que l'on a longtemps attribué à un homme en l'appelant "l'Homme de Menton". En réalité c'est une femme, on l'appelle à présent la "Dame de Cavillon". Son squelette est robuste et elle porte des décorations en pierre sur le crâne :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Peut-on alors parler d'un "matriarcat originel" ?

    Claudine Cohen pense que non, d'ailleurs nous dit-elle le matriarcat n'a jamais existé dans le monde. C'est une spéculation qui est plus un mythe qu'une réalité.

    Ni matriarches, ni déesses, les femmes paléolithiques ont pu bénéficier de subsistance à l'égal des hommes, et jouir peut-être d'un statut valorisé.

    Y a-t-il eu néanmoins une religion de la "déesse mère" au Néolithique  , période qui a vu la naissance de l'agriculture ? la fécondité de la terre a pu être rapprochée de celle de la femme.

    Car beaucoup de statuettes semblent évoquer la maternité, et la fécondité, comme cette "déesse de Catal Hüyük" qui assise sur un trône, semble donner naissance à un enfant qui apparaît sous elle (la tête a été refaite) :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Les sociétés du Néolithique, par contre, ont été à dominante masculine.

    En effet les travaux domestiques liés à l'élevage, au travail de la terre, l'abondance d'enfants, la sédentarité ont rendu les femmes plus vulnérables : leurs squelettes montrent  des marques de carence et de malnutrition, de mauvais traitements et d'une plus grande domination masculine.

    Les femmes sont tout de même parées, honorées, comme cette "dame de saint Sernin" (statue menhir de l'Aveyron) :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Un monde barbare ou une civilisation raffinée ?

    Au XIXème siècle on a découvert des nécropoles comme celle de Hallstadt, avec des armes, tuniques, cuirasses...riches parures en or, vases en bronze etc.... Et aussi des forteresses et des imposants monuments funéraires.

    Une toile de Jamin "le butin de Brennus" nous montre la prédominance masculine imaginée par le peintre, quand même un peu exagérée !

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    D'après Jullian, les sociétés gauloises étaient patriarcales, en témoigne l'histoire de l'Eduen Dumnorix qui décida du mariage de sa mère, de sa sœur et d'autres parentes...

    Les femmes gauloises auraient eu, d'après le même auteur, un courage et un héroïsme guerrier....comme Boudica

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Claudine Cohen a ensuite évoqué les sépultures  princières au premier âge du fer : princes et princesses

    Dans ces sépultures, les armes désignent bien les hommes, les torques signalent les femmes.

    Mais les trois quart des tombes restantes contiennent d'autres bijoux : fibules, agrafes de ceintures, mais aussi des poteries.

    Voici, par exemple, les bijoux magnifiques de la tombe de Sainte-Colombe sur Seine, photographiés au Musée de Saint Germain :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Il n'existe pas , bien souvent, en réalité d'opposition stricte entre les tombes masculines et les tombes féminines.

    Claudine Cohen nous présenta ensuite celle de "la Dame", la "Princesse" ou la "Reine"de Vix, étendue sur un char à quatre roues, parée de somptueux ornements comme le torque en or autour du cou et un autre en bronze sur le ventre.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Elle est accompagnée par un cratère et de vaisselle métallique et en céramique importée de Grèce et d'Etrurie, et d'un phiale en argent de production locale.

    Cette sépulture est datée du premier âge du fer.

    Sa découverte par Maurice Moisson et René Joffroy :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    On a fantasmé sur la beauté de la défunte, en témoigne cet article de journal, où la princesse a une drôle de façon de porter le torque !

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Soixante ans plus tard, à Lavau  près de Troyes, un tumulus , fouillé, a laissé apparaître une tombe masculine avec des objets dont un torque en or, vases, services à boire, parures et ornements.

    Des fouilles plus soignées ont été reprises à Vix.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Au cours de la campagne 2004-2007, les fouilles menées par Bruno Chaume ont mis à jour les fondations d'un grand bâtiment absidial de 35m de long et 22m de large.

    Les questions que pose Claudine Cohen sont multiples :

    -Quelles étaient ces sociétés du premier âge du fer, des barbares ou des peuples de haute culture ?

    -Quelle est l'origine et la signification de la richesse déployée dans ces tombes ?

    -Quelles furent les circonstances de cette sépulture , rituels ? réunions ? etc..

    -Qui est le personnage enseveli, identifié comme une femme entre 35 et 40 ans  ? une épouse, la femme d'un homme puissant, une prêtresse et quel fut son rôle dans cette société du premier âge du fer ?

    -Quelles furent les raisons de ces funérailles somptueuses et de ces parures ostentatoires ?

    Les chercheurs ont des opinions bien différentes, l'un d'entre eux, (K.Splinder) pense que la "Dame de Vix" serait un prêtre travesti masculin  !

    D'autres avancent que la Princesse qui avait une déformation faciale et une claudication, aurait pu être vénérée parce que  différente...

    En tous les cas on peut penser que ces princes et princesses du premier âge du fer avaient un pouvoir social et religieux, un rôle dans la distribution des richesses, et un pouvoir militaire comme en témoigne la frise qui entoure le col du vase de Vix

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Et Claudine Cohen conclut cette magnifique conférence par ces mots :

    Les questions de "genre" sont centrales pour une science de la Préhistoire humaine. Elles permettent de repenser la place des femmes dans les sociétés protohistoriques et de dénoncer les mythes.

    Elles permettent de critiquer l'androcentrisme des perspectives en archéologie :

    -En trouvant des femmes par des recherches sur le terrain (fossiles, artefacts, figurations)

    -Grâce aux nouvelles techniques (ADN, imagerie)

    -Grâce aux nouveaux enjeux de recherches suscitées par les courants féministes

    -En essayant d'identifier la réalité de l'existence de ces femmes dans leurs aspects productifs et créatifs, sans refuser de considérer ses aspects les plus défavorables (domination, violence)

    Les sociétés matriarcales sont un mythe mais il a existé dans le passé une variation des modes de productions et de vie.

    Sur cette très longue durée des temps préhistoriques on identifie des exemples tendant à prouver que la condition des femmes pouvait être favorable ou même dominante en certains lieux et à certaines époques.

    La Dame de Vix en est la preuve !

    Beaucoup d'applaudissements ont salué et remercié la conférencière.

    Claudine Cohen a ensuite répondu aux questions des auditeurs....

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    Puis elle a dédicacé deux de ses livres.

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

    A la fin de la conférence beaucoup d'auditeurs ont adhéré à la nouvelle association "la Voix de la Princesse" :

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"une conférence de Claudine Cohen pour la Voix de la Princesse

     Une vidéo de la conférence de Claudine Cohen :

    Et à lire, une très intéressante étude de Claudine Cohen sur la symbolique de la main, c'est passionnant !

     https://www.academiedesbeauxarts.fr/sites/default/files/inline-files/partie6%20%281%29.pdf

     


    1 commentaire
  • Une conférence de madame Cohen sur les femmes dans les sociétés préhistoriques sera initiée par l'association "La Voix de la Princesse"

    Madame, monsieur,

    L'association "La voix de la Princesse", dont le but est de mettre en valeur le patrimoine associé au site de Vix-Mont Lassois, vous invite à la conférence inaugurale de ses activités,

    le vendredi 5 novembre 2021à 19 heures

    salle des conférences de la Mairie de Châtillon sur Seine.

    Madame Claudine Cohen, paléontologue, philosophe et historienne des sciences nous propose pour thème:

    "La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques et ses transformations du paléolithique à l'âge du fer"

    Nous comptons sur votre présence, nombreux. La trésorière de l'association se tiendra à la disposition de ceux  qui accepteront de nous rejoindre pour se mobiliser avec nous, dans l'intérêt d'un développement du Pays Châtillonnais, prenant appui sur la structure "Parc Nationalde Forêts" dont Vix fait partie.

    A l'issue de la conférence, madame Cohen dédicacera deux de ses ouvrages.

    Une conférence de madame Cohen sur les femmes dans les sociétés préhistoriques sera initiée par l'association "La Voix de la Princesse"

    La condition des femmes dans les sociétés préhistoriques

    et ses transformations, du Paléolithique aux Ages du fer 

     par Claudine Cohen

    cohen@ehess.fr

    La représentation des femmes préhistoriques fut longtemps livrée aux poncifs et aux généralités,  offrant la vision sublimée de matriarches ou de déesses, ou  au contraire celle de  femmes réduites en  esclavage, sempiternellement traînées par les cheveux, le regard fixé vers la terre ou vers une abondante progéniture.

    Des perspectives  renouvelées visent aujourd’hui à mieux situer leurs rôles, leurs places et leurs statuts sociaux en relation avec les différents contextes de la préhistoire et de la protohistoire, du Paléolithique à l’Age du Fer.

    A l’écart des  poncifs encore invoqués de nos jours, il convient en effet d’insister sur le fait que leur condition ne fut pas univoque, comme en témoignent non seulement les vestiges fossiles mais aussi les sépultures de femmes, et les figurines, les gravures ou les peintures qui les représentent.

    Cette conférence offrira une réflexion sur les métamorphoses de la condition des femmes au cours de la préhistoire : elle proposera quelques hypothèses pour  rendre compte des variations de leurs statuts.

    Elle montrera notamment comment, au premier Age du Fer, 500 ans avant notre ère, dans le monde celtique nord alpin, la présence de  sépultures de femmes  particulièrement riches et somptueusement ornées (comme celle de la fameuse Dame de Vix) nous convainc  qu’elles pouvaient acquérir une position sociale élevée,  voire même un pouvoir  politique considérable.

     Claudine Cohen est paléontologue, philosophe et historienne des sciences, spécialiste de l’histoire de la paléontologie et des représentations de la préhistoire. Elle a ouvert en France la question de la place des femmes dans les sociétés préhistoriques, et a publié plusieurs ouvrages sur le sujet.  Elle est directrice d’Études à l’EHESS  et à l’EPHE / PSL University, section des Sciences de la vie et  la terre.

    Parmi ses ouvrages :

     Le Destin du mammouth (Seuil 1994, poche 2004), L’Homme des origines (Seuil 1999) La Femme des origines (Belin-Herscher 2003, réed. 2020), Femmes de la Préhistoire (Belin 2016), Nos ancêtres dans les arbres, penser l’évolution humaine (Seuil, 2021)

     


    votre commentaire
  •  En 2019, une réunion, rassemblant ceux qui avaient à cœur de valoriser le site de Vix, bien oublié par nos instances dirigeantes...(Cf le fait que le site de Vix n'est même pas indiqué au MuséoParc Alésia...que notre beau musée-Trésor de Vix y est relégué en dernière position des sites à visiter, bien après le Parc animalier de l'Auxois !!)

    Cette réunion avait permis de faire jaillir des idées toutes très intéressantes.

    http://www.christaldesaintmarc.com/un-projet-de-mise-en-valeur-et-d-amenagement-du-site-princier-de-vix-a-a170194170

    Hélas,  Bruno Chaume, alors Président de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (la SAHC), a jugé  que c'est à l'Etat de s'occuper du sujet et pas aux habitants du Châtillonnais.

    Il me demande toutefois de préciser que, lors de cette deuxième assemblée, il s'est attaché à faire voter une décision (R. Fries, M. JL Germain et bien d’autres étaient d’accord) qui prévoyait de remettre le document en mains propres à M. le Président de la République.

    Il m'affirme qu'il s'en est occupé personnellement et que cela a été fait l’été dernier.

    Les participants de la première réunion, accompagnés d'autres amoureux de notre territoire, ne voyant rien venir de concret, ont décidé d'agir en fondant une nouvelle association de défense et de valorisation du Mont Lassois.

    Une réunion , en présence des maires des villages concernés : Alain Aubert maire de Vix, Joëlle Payot, maire d'Etrochey et Jean-Pierre Schaeffer, maire de Pothières, de représentants d'autres associations  comme les Amis de Saint Marcel, ARCE, et de nombreux sympathisants au projet de valorisation du site, a eu lieu dans la salle des fêtes de Vix.

    "La Voix de la Dame de Vix", une nouvelle association créée par des passionnés pour valoriser le site princier de Vix

     Sylvia Arcos et Chantal Contant, qui avaient animé la réunion de 2019 ont accueilli les participants  pour leur exposer le projet de mise sur pied d'une nouvelle association.

    Une nouvelle association a été créée par des passionnés du Pays Châtillonnais, pour valoriser le site princier de Vix

    "La Voix de la Dame de Vix", une nouvelle association créée par des passionnés pour valoriser le site princier de Vix

    Mais auparavant, Dominique Masson, excellent historien de notre Châtillonnais, a projeté et commenté de nombreuses photographies qui montrent l'importance du site de Vix, qui est, rappelons-le, le plus grand site Hallstattien d'Europe !!

    Une nouvelle association a été créée par des passionnés du Pays Châtillonnais, pour valoriser le site princier de Vix

    Il a rappelé que de nouvelles fouilles ont été réalisées sur le site de la tombe princière.

    De nouveaux objets ont été retrouvés lors de cette nouvelle fouille dont plusieurs ne sont pas encore révélés au public...

    De nombreuses routes commerciales ont convergé vers Vix, preuves que ce site avait une énorme importance en Europe, entre le 8ème et le 5ème siècle avant Jésus-Christ

    Il ne faut pas oublier, nous dit Dominique Masson,  que le site du Mont Lassois (dit aussi Mont Roussillon) a été occupé à d’autres époques ultérieures de l’ Histoire, en témoigne le cimetière mérovingien..

    Des princes, comme Girart de Roussillon, l'ont occupé aussi au Moyen-Âge.

    "La Voix de la Dame de Vix", une nouvelle association créée par des passionnés pour valoriser le site princier de Vix

    Et sur les pentes du Mont Lassois, courent des vignes, on trouve à proximité des fleurs remarquables, et Vix se trouve dans le périmètre du nouveau Parc National de Forêt. Autant d'atouts à ne pas négliger.

    Sylvia Arcos a remis aux participants une plaquette réalisée par des membres d la SAHC , pour valoriser le site de Vix.

    Une nouvelle association a été créée par des passionnés, pour valoriser le site princier de Vix

    Sylvia et Chantal ont ensuite présenté en détail l'objet de l'association, son lancement et ses projets

     Objet de l'Association

    -Sensibiliser les décideurs et l'opinion sur l'intérêt de mettre en valeur le patrimoine associé au site de Vix-Mont Lassois en coordination avec le Parc National de Forêt

    -Mobiliser les personnes physiques et morales en faveur de projets de valorisation de ce patrimoine

    -Favoriser l'établissement de liens culturels entre les personnes et institutions concernées par le site de Vix et par des sites celtes de même nature en Europe

    -Participer à l'organisation d'événements culturels en lien avec le site de Vix.

    Lancement de l'Association

    -Création de l'association "la Voix de la Princesse" et d'un mouvement citoyen

    -Communication à la Presse

    -Organisation d'une conférence sur le rôle de la femme dans le protohistorique

    -Contacts déjà pris avec des décideurs et élus

    Projets de l'association :

    -Organisation d'événements culturels en lien avec le patrimoine associé au site de Vix

    -Réalisation d'une liaison Châtillon-Vix et prolongement à l'intérieur du Parc National de oret (voie verte etc...)

    -Construction d'un monument à la mémoire de la Dame de Vix (suggestion d'Emmanuel Kromicheff)

    -Dépôt de candidature à l'UNESCO

    -Réflexions sur la création d'un EPCC

    --Création d'un pôle archéologique du Parc National de Forêt

    -Vix pourrait être la porte du Parc

    -Reconstitution du palais abside (lieu pour accueillir le matériel de fouilles, animations etc...)

    -facilitation de recherches et de financement

    -Et ouverture à d'autres projets à venir....

     Tous les participants ont adhéré avec enthousiasme à l'association "La Voix de la Princesse" et ont reçu les nouveaux statuts.

    Dans la foulée, un bureau a été constitué avec des volontaires et une élection a suivi.

    Une nouvelle association a été créée par des passionnés, pour valoriser le site princier de Vix

    Ont été élus :

    Président : Dominique Masson

    Vice-président(e)s : Sylvia Arcos, Chantal Contant et Patrick Dupressoir

    Secrétaires :  Marie-France Fauquette et Babeth Lamelin

    Trésorières : Françoise Ibanez et Joëlle Payot.

    D'autres membres du bureau  se sont proposés comme Robert Fries, Danielle Viard, Dany Bourgeois, Lucien Arcos, Tiana Lechapt, Laure Bernard, Marie-Odile Buchschmid et je suis sûre que j'en oublie...

    La nouvelle association sera bientôt présentée à tous les habitants du Châtillonnais, tous ceux qui voudront adhérer pourront le faire, et j'espère qu'ils seront très, très nombreux !

    Je vous tiendrai au courant de la date et du lieu de cette présentation au public.

    PS : Hier jeudi  16 septembre sur le journal local "le Châtillonnais", vous deviez  trouver un article de mon amie Pascaline Kromicheff, sur la création d'une nouvelle association destinée à valoriser le site de Vix.

    En effet , à  sa demande, je lui avais laissé la primeur de cette annonce.

    Or Pascaline n'a pas publié son article sur la nouvelle association qui s'intitule "La Voix de la Dame de Vix", mais un article sur un sujet que j'ai traité en juin , je pense que vous pourrez le lire la semaine prochaine.


    4 commentaires
  •   Un projet de valorisation du site de Vix a été initié par la députée de notre circonscription, madame Yolaine de Courson.

    Une réunion qui a réuni vingt personnes intéressées par ce projet a eu lieu dans la salle des Conférences de la mairie de Châtillon sur Seine le 13 septembre 2019

    Cette réunion a été précédée par une réunion de travail entre Chantal Contant, Sylvia Arcos-Schmidt et Lucien Arcos qui ont été mandatés par Yolaine de Courson.

    Vingt personnes participaient à cette réunion (par ordre alphabétique) :

    Alain Aubert, Martine Aubignat, Jean-Pierre Barroy, Laure Bernard, Sylvie Cardini, Patrick Dupressoir, Robert Fries, Jordane Gallois, Jean-Pierre et Maryvonne Garrault, Angel Ibanez, Sami Jallali, Jean-Pierre Lachaud-Manotte, Dominique Masson, Catherine Monnet, François Poillotte, Pierre Potherat, Baptiste Quost, Jacques Streer, Christiane Talfumière

     La réunion était animée par Sylvia Arcos-Schmidt.

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    L'objectif de la réunion  a été de proposer un projet ambitieux susceptible de susciter l’intérêt du ou des ministres de tutelle et de proposer un partenariat avec les autorités allemandes pour une extension à vocation Européenne.

    Ce projet serait porté par Madame Yolaine de Courson, notre députée de la circonscription.

    Yolaine de Courson, qui avait fixé le jour et l'heure de la réunion a été empêchée de venir, à son très grand regret . Elle a téléphoné à l'assistance pour expliquer le motif de son absence : la grève de la RATP à Paris, le manque de taxis disponibles lui a fait rater son train !

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    Voici le compte-rendu de cette réunion qui a vu fuser des centaines d'idées, preuve que les Châtillonnais ont à cœur de mettre en valeur le  site du Mont Lassois, qui, de la bouche même des experts, serait le plus important centre Hallstattien d'Europe !

    La présentation des participants et de leurs motivations pour ce projet a mis en relief les points suivants :

    -L'importance du musée et de son rayonnement, une place centrale pour une présentation des collections d’objets  en provenance du site et une liaison directe avec ce site, pour une aide à la compréhension et à la visite du site.  Une forte volonté à ce qu’enfin un projet se réalise à Vix.

    -La passion pour l’archéologie et particulièrement à cette richesse locale qui se conjugue avec l’histoire, demande une mise en lumière forte.

    -Une volonté d’apporter sa pierre à l’édifice pour que quelque chose se fasse.

    -Un soutien pour un projet qui préserve le patrimoine et le valorise. Une singularité pour Vix, la matérialisation d’une des entrées du GIP Parc National.

    -Pour une meilleure connaissance du site et de sa situation particulière géologique, le fer, la Seine.

    -Militer pour un « Grand Vix » et la force culturelle des Celtes.

    -Tous reconnaissent la dimension européenne de Vix.

    Catherine Monnet , Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix a rappelé les études menées précédemment, sous différentes autorités

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    Ces études mettent en scène le site dans son environnement.  Des parcours renseignent, des reconstitutions de bâtiments à vocations diverses s’intègrent  au milieu naturel, un centre d’interprétation,  une maison de site ouvrant sur les autres lieux régionaux, Magny-Lambert, le Tremblois, la forêt…, voire une mise en réseau avec les grandes réalisations de Bourgogne, comme Bibracte et Alésia. Enfin avec l’ère numérique un parcours illustré par l’imagerie virtuelle.

     Puis trois ateliers de créativité ont été mis en place avec pour objectif : dessiner les contours d’un projet global idéal à 30 ans .

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    Un projet de mise en valeur et d'aménagement du site princier de Vix a été initié par Yolaine de Courson,  députée du Nord de la Côte d'Or...

    En introduction de ce travail, cinq types de grandes réalisations exemplaires ont été présentés :

    -Bibracte, né d’une volonté politique présidentielle avec un budget d’état, site, musée, laboratoire d’études et logements pour les chercheurs, vocation internationale affirmée.

    -Guédelon, sur une idée familiale de réhabilitation de châteaux, chantier autogéré qui associe des savoir-faire avec des artisans, du bénévolat, des personnes en réinsertion .

    -Alésia et son centre d’interprétation, qui sera à terme suivi  par un musée sur le site.

    -Le Puits du Fou, créé  et soutenu par un élu local descendant des Chouans, animé par une volonté de désenclaver sa région de Vendée.

    -Le monastère royal de Brou (Bourg-en-Bresse) un centre à vocation artistique internationale, pour mener des expériences culturelles.

    Jean-Pierre Lachaud-Manotte évoque deux autres sites : le Pont du Gard et le site de Stonehedge, dans le comté de Wiltshire en Angleterre.

     Les conditions de réussite du projet

    1. Un projet original (européen)
      1. La princesse et le prince celtes, aux sources de l’Europe
      2. La cité princière de Vix, jumelée à la cité princière de la Heuneburg
      3. Le Musée point d’appui du projet
    2. L’implication des Vixois et des Châtillonnais dans une démarche de co-construction
    3. La construction d’un lien fort entre le musée et le site, avec les autres sites celtes européens
    4. La capacité d’attirer des publics différents (scientifique, culture, tourisme grand public, jeunesse etc.)
    5. Un projet soutenable, harmonieux, respectueux du lieu, du village, de l’environnement et du paysage
    6. Un projet qui met en relief le caractère sacré du site et permet de « nous mettre en connexion avec l’âme de nos grands anciens et le monde de l’invisible »
    7. L’acquisition des parcelles privées de la colline et de la plaine.

     Proposition de synthèse de la production des trois ateliers

     Les différents contenus abordés

    Le projet vise à répondre à la question :

    Comment valoriser enfin à son juste niveau le site archéologique de Vix, ses trésors et son musée, sa valeur historique et symbolique ?

    A travers les idées exprimées par les ateliers, émergent dans un premier temps les différentes composantes du projet tel qu’il pourrait être mis en œuvre.

    Ces différentes composantes visent à valoriser le « cœur symbolique » du projet.

    « Un village au Pays de la Dame de Vix, dans la vallée des rois sur la haute Seine. Mise en valeur des savoir faire et d’une histoire riche de ses échanges ».

    Une forte identité soutenue par de l’évènementiel : festival de création multiculturel, congrès de chercheurs, colloques expérimentaux, tournage de films, production d’images, stages et ateliers, etc.

    Ainsi cette démarche s’inscrirait dans le prolongement d’un passé que le monde des celtes avait déjà préfiguré :

     La princesse et le prince celtes aux sources de l’Europe

    -Les cités princières de Vix et de la Heuneburg

    -La princesse de Vix

    -Le premier couple européen

    -« La vie à l’âge de fer »

    -La civilisation celte

     Le site

    -Respect de l’âme du site

    -Les fouilles : site sacré, archéologie expérimentale

    -Les terrains, gisements de fer

    -Les reconstitutions : bâtiments et remparts

    -L’environnement

    -Le village

    -La Seine / le port

    -Les cheminements / sentiers

    -Les tumuli

     Le musée

    -Le trésor / le cratère / le torque /le service à boire

    -Conférences

    -Visites

    -Animations / expositions

    -Ateliers

     L’interactivité musée et site

    -Petit train

    -Ou bien la Voie verte / vallée des rois

    -Conférences, congrès, événements

    -Festival

    -Stages, ateliers sur le fer, le bois, la pierre : pour les jeunes et enfants

    -En lien avec Lavau

     L’Europe

    -La princesse et le prince : jumelage

    -Sources / origines de l’Europe

    -Coopération scientifique

    -Sites princiers celtes

     Le village celte

    -L’âme des lieux

    -Ateliers / stages / chantiers

    -Savoir faire bois, métal, fer, cuir

    -Reconstitution du palais et de la tombe

    -L’histoire et la légende racontées

     Archéologie

    -Expérimentale

    -En lien avec Lavau

    -En lien avec les sites celtes européens

     Evénements

    -Jumelage

    -Congrès

    -Stages

    -Festival (Rap de Vix)

    -Tourisme : que  les touristes passent au moins une nuit à Châtillon

     Le parc

    -Vix, porte du Parc National, maison d’accueil du Parc

    -Voie verte

    -Parcours ludique et pédagogique

     Suite des travaux

    1. Associer les jeunes à la construction du projet
    2. Constituer trois collèges : experts / communication / pilotage et coordination
    3. Rédiger avant la fin de l’année une première  synthèse, un dossier,  destiné  au ministre de la culture

     

     PS de ma part :

    Si vous avez d'autres idées pour valoriser le site de Vix, donnez-les en commentaires, je les transmettrai de votre part à la prochaine réunion de travail, merci !


    1 commentaire

  • 1 commentaire
  • On peut y voir Maurice Moisson, et René Joffroy, inventeurs de la tombe de Vix...et une comédienne, représentant la "dame de Vix", qui porte comiquement le torque autour de la tête (alors qu'il se porte autour du cou !!) et qui se balade dans les sous-sol d'une maison manifestement beaucoup trop moderne pour son époque...

    Le film date de 1978, on ne présenterait plus les choses ainsi maintenant.

    Le texte accompagnant la vidéo, que j'ai reproduit en vert, note la découverte du vase en...1942...

    A VISIONNER tout de même , pour revoir René Joffroy et Maurice Moisson (patienter au début car les allées et venues sur la tête de Méduse sont un peu  lassantes)

    Cette émission a pour thème la dame de Vix, femme mystérieuse dans la tombe de laquelle a été trouvé un trésor et le célèbre vase de Vix. La Dame de Vix était celte, sans doute une femme de 30 à 35 ans, peut-être morte des suites d'une blessure au crâne. Elle portait un diadème d'or. Elle vécut sur le Mont Lassois aux alentours de l'an 500 avant Jésus-Christ. Etait-elle une princesse celte, fille ou épouse d'un chef ? Une prêtresse ? Un personnage lié au négoce de l'étain ? Pourquoi une tombe d'une telle opulence rassemblant des objets venus des quatre coins du monde antique ? Des éléments de réponse sont apportés par Messieurs Maurice MOISSON, qui à découvert en 1942, sa tombe et le trésor qu'elle contenait, Geoffroy, conservateur du musée des Antiquités nationales de Saint Germain en Laye qui parle du vase et du restaurateur qui a reconstitué le char trouvé dans la tombe. La dame de Vix apparaît dans le reportage sous les traits de Patricia CLOUZOT.

     


    3 commentaires
  • Aujourd'hui,sous un soleil torride,Bruno Chaume,chercheur au CNRS, a conduit une bande de passionnés sur les fouilles du Mont Lassois pour leur expliquer ce qui se passait archéologiquement sur le site cette année...

    Il nous a tout d'abord présenté la maquette reproduisant la magnifique demeure que les fouilles précédentes ont permis de reconstituer...

    Bien sûr,les structures de bois n'ont pas résisté au temps,mais les trous des piliers,leur nombre,leurs espacements,et des restes patiemment retrouvés ont permis d'imaginer cette salle qui abritait peut-être des banquets,présidés par la "Princesse de Vix" et sa suite...

    Et puisqu'il est permis de rêver,imaginons donc que le superbe vase de Vix trônait sans doute ,en majesté ,au milieu de la salle...

    Rempli de bon vin cela va de soi, bien entendu.....


    votre commentaire
  • Le profane(comme moi par exemple la semaine précédente quand je suis allée aux fouilles) ne voit là qu'un terrain couvert de cailloux..

    Mais en y regardant de plus près,on aperçoit en effet les trous où reposaient les colonnes de bois soutenant la charpente...

    Impressionnantes sont les dimensions de cette salle:

    35 m de long sur 24 m de large !

    Quels beaux banquets on devait faire là !


    votre commentaire
  • Voici la maquette de la salle,présentée par Bruno Chaume....

    L'entrée se trouvait à gauche,protégée par un auvent.

    Construction tout à fait conforme à celles de l'époque dans notre région (500 ans avant JC)


    votre commentaire
  • Bruno Chaume nous présenta ensuite les fouilles de cette année...


    votre commentaire
  • Bruno Chaume nous avait présenté avant la visite guidée, le plan des fouilles de cette année...

    Il n'y a pas d'âge pour s'intéresser à l'archéologie,jugez-en !

    J'ai vu aussi mon petit cousin,le petit fils de Nanou,qui était très passionné par la visite !

    Peut-être une future vocation d'archéologue ???


    votre commentaire
  • Il faut avoir le matériel adéquat pour fouiller..

    Manque ici la petite truelle qui sert à gratter précautionneusement le sol..


    votre commentaire
  • Un jeune chercheur en pleine action:avec sa petite truelle,il gratte le sol....

    Une trentaine de jeunes Allemands et quelques Français de l'Université de Dijon participent aux fouilles..


    votre commentaire
  • Des adultes,professeurs Allemands de Rostock encadrent,avec Bruno Chaume,tous ces jeunes passionnés...

    Eux aussi mettent ,si l'on peut dire "la main à la pâte " !!


    votre commentaire
  • Tout doit être très minutieux:mesures ,notes prises,étiquettes jaunes indiquant le lieu d'une découverte...


    votre commentaire
  • A chaque objet découvert,son étiquette...


    votre commentaire
  • Les chercheurs "aspirent" la terre résiduelle...

    Ces messieurs en font-ils autant chez eux pour aider leur compagne ,au ménage ???

    j'espère que oui !!!!


    votre commentaire
  • Un peu de repos,de concentration,il en faut....


    votre commentaire
  • J'ai vu un jeune chercheur remplir de terre fine ces sacs que vous voyez là...

    Je suppose que le contenu de ces sacs sera analysé postérieurement,des morceaux infimes de céramique ,d'os ou de bois s'y cachent peut-être...


    votre commentaire
  • Voici quelques morceaux de céramique ,ou d'os,prêts à être nettoyés...

    Ils ont plus de valeur que les fruits qui garnissaient auparavant cette cagette !!!!


    votre commentaire
  • Les vestiges sont ensuite lavés et nettoyés avec une...brosse à dents !


    votre commentaire
  • Un chercheur devant une belle récolte...

    Les vestiges seront ensuite mis dans des sacs plastiques et étiquetés..


    votre commentaire
  • Toutes les personnes venues au Mont Lassois cet après-midi ont été captivées par ces fouilles et les explications remarquables qui leur ont été données...

    Un cours d'archéologie sur le terrain,en quelque sorte,c'était passionnant !

    Merci à Bruno Chaume et à toute son équipe pour cette après-midi de découverte et de culture.


    votre commentaire
  • Pour finir ,voici une vue du charmant village de Vix ,depuis le haut du Mont Lassois...


    votre commentaire
  • N'est-elle pas magnifique notre campagne Châtillonnaise,vue du Mont Lassois ?


    votre commentaire
  • J’ai appris ce matin,que des fouilles ,sous la direction du Châtillonnais Bruno Chaume,chercheur au CNRS ,avaient repris au Mont Lassois,sur la commune de Vix ,là où a été découvert le trésor du même nom.

    J’ai donc laissé ma voiture près de la charmante Eglise Saint Marcel et j’ai gravi le chemin escarpé qui mène aux fouilles.

    Voici la vue que j’en ai eue en arrivant…


    votre commentaire
  • Une vraie fourmilière s’active sur le terrain, voilà les fouilleurs saisis au télé-objectif…



    votre commentaire
  • Bruno Chaume a réuni autour de lui une équipe Allemande dirigée par d’éminents chercheurs en archéologie.

    Une trentaine de jeunes Allemands de Rostock,de Halle en Saar et quelques jeunes français de l’Université de Dijon fouillent avec une extrême précaution le sol.




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique