• Le Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Notre guide nous a présenté le Musée Vivant Denon.

    La genèse du Musée Denon remonte à 1819 avec une offre de rente perpétuelle faite par Jacques-Etienne Caumartin, député de Côte d’Or, afin d’assurer l’existence d’un musée et d’une Ecole de dessin. Dix ans plus tard, la municipalité se rendait acquéreur d’une collection de tableaux issus de la succession de J.François Carbillet, qu’on installa dans une des salles de l’Ecole de dessin. Après le transfert de l’Ecole de dessin dans un autre bâtiment, les salles qu’elle occupait furent consacrées au musée. Lors de l’inauguration officielle, en 1866, Jules Chevrier, qui avait tant contribué à la fondation du musée et qui occupait alors les fonctions d’adjoint au maire, fut nommé directeur de ce musée chalonnais. En 1895, son successeur, Charles Gindriez, donna le nom d’un des plus illustres enfants de la ville à cet établissement, qui s’appela dès lors Musée Denon L’édifice choisi par la municipalité, pour installer le musée fut un bâtiment situé place des Carmes (actuelle place Saint-Pierre) construit pour les Ursulines au XVIIIe siècle qui comportait un rez-de-chaussée voûté surmonté de deux étages.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La statue de Vivant Denon nous accueille à l'entrée du Musée qui porte son nom.

    (Je ne parlerai pas ici de la salle consacrée à Denon, puisque j'ai montré quelques unes des œuvres qu'elle contient, dans le texte de la conférence de Jean-Louis Bruley)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les peintures et sculptures classiques :

    Constituées au XIXe siècle avec l'ambition encyclopédique de l'époque, les collections relevant de la section Beaux-Arts couvrent le champ de la création artistique du XVIe au XIXe siècle.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une peinture , représentant Venise, montre à sa partie inférieure une admirable série de vénitiens et de vénitiennes, vraiment peints avec le sens du détail.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    De belles sculptures sont exposées...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ce tableau  m'a particulièrement attirée: il nous montre une ferme d'autrefois à Chatenoy le Royal.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La peinture flamande :

    Notre guide nous a conté l'histoire de la "tulipomanie" qui s'empara des Hollandais et provoqua  l'augmentation démesurée puis l'effondrement des cours de l'oignon de tulipe, au milieu du XVIIème siècle. Au plus fort de la "crise de la tulipe", en février 1637, des promesses de vente pour un bulbe se négociaient pour un montant égal à dix fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé !

    Elle nous a montré les détails d'une peinture flamande représentant justement des tulipes...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    "Le charlatan", une œuvre pleine de vie...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une salle nous présente des bois gravés, certains sauvés de la tourmente révolutionnaire, d'autres plus récents glorifiant les "conscrits". :

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    L'Art Moderne est représenté au Musée Denon, avec les œuvres de Jean-Louis Faure, qui peuvent surprendre, comme cette "Piétabolide" (Bois peint, laiton, acier, résines et fibranne H.158, L.140, P.100 cm-(2004)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ou "Sainte Hélène, jeudi 5 février 1818, Napoléon observe des blattes", plein d'humour !

    (Bois peint, acier, buis, plomb, bambou, verre, terre de Sainte-Hélène, résines et six blattes "Leucophaea maderae". H.192, L.136, P.86 cm -1993)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La statue est accompagnée d'un dessin de David.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La Préhistoire :

    Le Musée Denon possède une douzaine de "feuilles de laurier" en silex. Découverts à Volgu, en 1873, ces objets sont considérés par les spécialistes comme les plus belles réalisations actuellement connues dans le domaine de la taille du silex.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ces "feuilles de laurier" sont tellement taillées finement que l'on peut presque voir à travers, c'est une merveille.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une importante série d'outils taillés en silex illustre la présence et les activités de l'homme depuis une centaine de milliers d'années.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Dans une vitrine on voit des ossements de mammouths...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Notre guide nous présente la reconstitution d'un habitat de l'âge du bronze final III (milieu du 10ème siècle avant notre ère) au Gué des Piles.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les habitations, très étroites, étaient installées sur de hautes plate-formes et protégées par une palissade contre le choc des troncs d'arbres entraînés par les eaux en période de crue.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Au second âge du Fer, on observe un accroissement sensible des trouvailles d'armes, lances, épées dans leur fourreau.

    Les fouilles dans le lit de la Saône :

     Les trouvailles effectuées dans le lit de la Saône, datant des âges du Bronze et du Fer, démontrent par leur abondance comme par leur qualité, l'importance des activités artisanales, commerciales et culturelles qui se sont développées dans la vallée.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On peut admirer une très riche série de vases en bronze gallo-romains, issus de la Saône.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Voici la reconstitution de la pêcherie de Saint Marcel. Cette pêcherie se présentait comme un piège en forme de V, largement ouvert vers l'amont. Le seuil, empierré, était barré par un filet. Des nasses en osier complétaient le dispositif.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ici on peut voir la maquette représentant le chantier de construction de la pile centrale du premier pont romain de Chalon, à piles de pierres, vers 220 de notre ère.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On a retrouvé des bois de la pointe du caisson de construction de la pile numéro 3 (IIIème siècle)

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    La Gaule-Romaine :

    Avant d'entrer dans la partie "gallo-romaine" du Musée Denon, nous avons admiré ce célèbre groupe représentant un gladiateur barbare terrassé par un lion.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Ce groupe magnifique a été retrouvé à l'entrée de ce qui devait être une nécropole.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Les collections lapidaires sont riches de stèles funéraires et de sculptures, qui dénotent la persistance d'un art local.

    Cabilonnum est le nom ancien de Chalon, ville éduenne.

    Selon César, les Éduens étaient le peuple le plus puissant des Gaules.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une salle est consacrée aux rites funéraires...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    On pratiquait l'incinération des corps.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Une vitrine émouvante nous présente le rite d'incinération d'un enfant :

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Quelques os restaient dans l'urne au milieu des cendres...

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Des soldats ont aussi séjourné à Cabilonnum.

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Visite du  Musée Vivant Denon à Châlon sur Saône

    Le Musée Vivant Denon de Châlon sur Saône est un Musée très riche. D'autres salles que nous avons aperçues, mais pas visitées, faute de temps, comportent de très beaux meubles anciens.

    Un musée à voir, et en plus, comme le Musée Nicéphore Niépce, son entrée est gratuite !

     (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  •  

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Pour visiter le Musée Nicéphore Niépce, l'Association Culturelle Châtillonnaise a demandé les services d'un guide. Celui-ci nous a présenté les trésors du Musée d'une façon très professionnelle, avec tous les détails possibles, et  nous pouvions lui poser des questions auxquelles il répondait parfaitement.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Notre guide nous a expliqué tout d'abord le principe de la chambre obscure :

    Lorsqu'on reçoit, sur un écran blanc, les rayons lumineux qui pénètrent dans une chambre noire par une petite ouverture, on obtient l'image des objets extérieurs.

    Mais ces images sont renversées, et leur forme, qui correspond à celle des objets extérieurs, est indépendante de la forme de l'ouverture, si celle-ci est toutefois assez petite.

    Dans ces cavités se trouvent des chambres obscures. Sur la surface du hublot, on voit la rue extérieure au musée, les voitures garées sont à l'envers.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Voici un ancien appareil, un de ceux où le photographe se recouvrait d'un tissu noir pour réaliser des clichés...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    On voit bien ici, dans la chambre obscure de cet ancien appareil, que les visiteurs du Musée qui se présentent à l'accueil, ont leur image renversée.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Des appareils photographiques anciens, des objectifs sont exposés dans cette première salle, on se trouve déjà dans l'ambiance !

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La salle Nicéphore Niépce

    Honneur à  Nicéphore Niépce : la seconde salle que nous avons visitée lui est consacrée.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Le musée expose différents objets issus du laboratoire de Niépce, particulièrement des héliographies (du grec hélios , soleil et graphein , écrire). Pièces uniques réalisées par Niépce lui-même, elles sont considérées comme les premières photographies (le terme de photographie ne fit son apparition qu’en 1839 lors du discours de François Arago à l’Académie des sciences). Pour enregistrer une image héliographique, Niépce recouvrait une plaque métallique de bitume de Judée dissout dans de l’essence de lavande. La plaque devenait alors sensible à la lumière. Une fois sèche, elle était placée dans une chambre noire, une camera obscura , puis exposée à la lumière durant de longues heures. L’image captée restait latente ; pour apparaître, la plaque devait être plongée dans un bain qui dissolvait les parties du bitume peu exposées (le bitume fortement exposé durcissant et devenant insoluble).

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les deux chambres obscures utilisées par Nicéphore Niépce sont exposées dans cette salle.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La plus ancienne héliographie recensée date de 1826 et se trouve aujourd’hui dans les collections de l’université du Texas à Austin. Intitulée Le Point de vue du Gras , elle représente un paysage saisi non loin de Chalon sur Saône. L’image est fixée sur une plaque d’étain à l’aspect miroitant qui la rend peu lisible. Cette pièce unique est reproduite au musée Niépce grâce aux technologies numériques, par le biais d’un écran plat manipulable par le visiteur.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Niépce , et son frère, étaient des inventeurs de génie. Ils inventèrent la draisienne à guidon.

     http://www.christaldesaintmarc.com/les-freres-niepce-et-leurs-etonnantes-inventions-une-conference-de-l-a-a24695792

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La salle du daguerréotype :

    Le musée consacre une salle à un célèbre contemporain de Niépce qui fut également son associé, Louis Jacques Mandé Daguerre (1787-1851). Le procédé que ce dernier mit au point, le daguerréotype (1839), connut un grand succès commercial jusque dans les années 1860. Il consiste en une plaque de cuivre recouverte d’une couche d’argent sur laquelle l’image se fixe. Utilisé le plus souvent pour des portraits ou des photographies d’architecture, le daguerréotype permettait d’obtenir une image d’une grande précision. On lui a reproché sa froideur, parfois tout juste compensée par quelques rehauts de couleurs. Images uniques, non reproductibles, les daguerréotypes étaient également très fragiles et le plus souvent protégés dans des écrins.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les questions ont été nombreuses, particulièrement sur la durée de vie des photographies. On n'a encore pas trouvé le moyen de les conserver indéfiniment...mais il faut faire confiance au progrès ...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Un appareil photo utilisé dans les foires :

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Un monde en couleur :

    Pour aborder l’histoire de la photographie couleur, le musée dispose d’une collection unique d’épreuves de Louis Ducos du Hauron (1837-1920), pionnier dans ce domaine.
    Jusque dans les années 1860, la photographie traduisait toujours la lumière de façon monochrome : les plaques sensibles ne reproduisaient pas les couleurs du sujet représenté.
    En 1868, Ducos du Hauron trouva la solution en s’appuyant sur la synthèse trichrome (trois couleurs primaires – le rouge, le bleu et le jaune – sont à l’origine de l’ensemble des couleurs rencontrées dans la nature). Le sujet était photographié trois fois à travers des filtres translucides de couleurs différentes. Chacune de ces images monochromes était ensuite imprimée puis superposée aux autres : les trois couleurs se combinaient alors pour recréer les différentes teintes du sujet photographié.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    La présentation de la firme Kodak, et des appareils Kodak:

    Le musée expose de nombreuses images illustrant le procédé ainsi que différents types de supports négatifs commercialisés dès la fin du 19e siècle. Sont également présentés les premiers appareils à main, tel le Kodak Pocket, dont la maniabilité a largement contribué à l’essor de la pratique amateur.

    J'étais tellement intéressée par les explications de notre guide sur les appareils Kodak, que j'ai oublié de photographier la vitrine où ils se trouvaient !

    Comme j'en ai quelques uns , je les ai pris en photo ...

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les plus anciens que je possède :

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Le nom Kodak, ne veut rien dire, il a été choisi pour sa résonnance facile à retenir. George Eastman, le fondateur de la firme,cherchait un vocable qui se prononçait d'une façon identique dans toutes les langues et cela l'amena aux deux voyelles "a" et "o". Pour encadrer ces deux voyelles, il choisit de placer en première et dernière partie la première lettre du nom de sa mère : le "K" (née Kilbourn). La lettre se trouvant entre le "KO" et le "AK" fut choisie par pur hasard, le "D". Dans le langage populaire, le mot « Kodak » servit longtemps à désigner tout appareil photo destiné à l'amateur.

    Notre guide évoqua le prix très bas des appareils Kodak de l'époque, en effet la firme  était assurée de vendre des pellicules et s'enrichissait par ce biais....

    Kodak posséda des usines dans le monde entier, en particulier à Chalon sur Saône. Mais l'arrivée du numérique provoqua sa faillite...

    L'image en relief :

    Constamment en quête d’une transcription la plus fidèle possible de la réalité, la photographie s’est très tôt intéressée au rendu tridimensionnel.

    Plusieurs procédés ont été mis au point, qui s’appuient sur la capacité physiologique de la vision binoculaire à donner l’impression du relief. Les collections du musée recèlent de nombreux exemples caractéristiques des différentes techniques de rendu du relief.
    Parmi elles, les réseaux lignés et lenticulaires permettent de percevoir ce dernier sans l’aide d’un appareil ou de lunettes. Les multiples vues nécessaires à la restitution de l’effet de profondeur sont imbriquées derrière un réseau composé de lignes opaques et transparentes, ou de lentilles. Ce réseau est solidaire de l’image proprement dite.
    Ces techniques sont notamment expérimentées et développées en France par Eugène Estanave dès 1904, puis par Maurice Bonnet qui en fait commerce dès 1937 grâce à sa société La Relièphographie .
    Depuis leur invention, ces images spectaculaires sont couramment utilisées dans un cadre ludique ou publicitaire.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les expositions photographiques :

    Le propos du musée ne se résume pas à un rapport historique au médium. La photographie contemporaine, qu’elle soit plasticienne ou documentaire, y occupe également une place essentielle. Une salle complète lui est consacrée où les collections, comme pour le restant du parcours, font l’objet de rotations régulières dans leur présentation.

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Visite du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, à Châlon sur Saône

    Les textes en bleu sont tirés du site du Musée Nicéphore Niépce.

    En suivant ce lien vous pourrez voir, sur ce site vraiment passionnant,  beaucoup  d'exemples de ce que fut la photographie au cours des temps :

    http://www.museeniepce.com/ 

    Mais le mieux, si vous le pouvez, serait de vous rendre dans ce beau  Musée, l'entrée est gratuite, vous pourrez y voir des projections, des expositions, c'est vraiment un endroit à découvrir !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Jeudi 4 avril 2013, L'Association Culturelle Châtillonnaise nous a conduits dans la région de  Chalon sur Saône dans le but de nous faire visiter trois musées : le musée de la photographie Niépce, le musée Vivant Denon situés tous deux à Chalon,  et la maison familiale de la famille Niépce qui se trouve à Saint Loup de Varennes.

    Ces visites font suite à deux conférences passionnantes sur les frères Niépce(en 2011) et sur Vivant Denon (en 2013).

    Notre car s'est arrêté sur la rive de la Saône, bien belle en ce mois d'avril...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La statue de Nicéphore Niépce, inventeur de la photographie (enfin pas vraiment, il fut plutôt l'inventeur de "l'héliographie" ) se trouve près de l'entrée du Musée de la Photographie.

    (l'article sur le musée dans quelques jours)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

     Jean-Louis Bruley, le conférencier passionné par la vie des frères Niépce, (à droite sur la photo), nous a accompagnés durant toute la journée.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Après la visite fort instructive du Musée de la Photographie Nicéphore Niépce, nous avons fort bien déjeûné dans le charmant restaurant d'une rue piétonne, "Chez Jules".

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    salade aux escargots :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    filet de sandre sur lit de céleri :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    fromages de chèvre et d'Epoisses :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    île flottante :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En repartant, près du pont Saint Laurent, on remarque une curieuse sculpture, réalisée sans doute avec des galets de la Saône...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En nous rendant au musée Vivant Denon, nous traversons la place Saint Vincent aux maisons anciennes à pans de bois...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La cathédrale Saint Vincent domine la place.La façade qui s’élève au dessus de la place a été reconstruite dans la première moitié du XIXe siècle, par trois architectes qui ont dessiné une façade de style néo-gothique. La façade constituée d’un porche en terrasse est surmontée du pignon de nef avec rose ajourée, flanquée de deux hautes tours carrées symétriques au devant des bas-côtés.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Son aspect, autrefois :

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La maquette de la cathédrale Saint Vincent:

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Les portes de XIXème sont finement sculptées.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La visite de la cathédrale n'était pas prévue,  en voici tout de même quelques photos :

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La tapisserie de l'Eucharistie (XVIème siècle):

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Le tryptique de la Crucifixion (1608 Tassel)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En sortant de la cathédrale nous nous sommes rendus au Musée Vivant Denon. (un article les jours prochains)

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Nous avons ensuite repris le car pour nous rendre dans la maison des Niépce à Saint Loup de Varennes.

    Un beau voyage à Chalon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Je reprogrammerai demain la conférence que Jean-Louis Bruley nous avait faite en 2011.

    J'y ajouterai quelques photos de Jean-Louis Bruley face à ses auditeurs. Les photos des matériels de Niépce sont interdites, c'est l'agence Gamma qui en a l'exclusivité, mais vous pourrez en voir, à la fin de l'article, sur le site de la Maison Niépce.

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Un beau voyage à Châlon sur Saône, organisé par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique