• Chaugey, le village Châtillonnais où naquit le Vice-Amiral Dupotet ...

    Je me suis rendue dernièrement à Chaugey pour  photographier la maison natale du Vice-Amiral Jean-Henry Dupotet ,que Jenry Camus devait évoquer le 25 Janvier dans sa conférence (voir la vie de cet illustre Châtillonnais dans le chapitre "Châtillonnais":le Vice Amiral Dupotet )
    Ce charmant petit village du canton de Recey sur Ource est un des moins peuplés de Côte d'Or: il comptait 13 habitants en 1999,20 en 2008..
    Mais en 1790 :110 !
    J'ai eu la chance de rencontrer son très sympathique Maire,Jean Renard qui m'a guidée dans ma recherche et m'a donné des renseignements sur son village..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Il m'emmena voir la maison natale de Jean-Henry Dupotet.
    Cette maison fut vendue à la Commune de Chaugey, en 1872,par le fils du Vice-Amiral,Henri-Louis,pour la somme de 6500 Francs.
    Elle devint la Mairie du Village..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Cette maison était devenue malcommode pour loger la Mairie,la Municipalité de Chaugey a acquis unemaison d'habitation et ses dépendances pour en faire la jolie Mairie actuelle..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    A l'intérieur de la Mairie,très joliment agencée,on peut voir le buste du héros de Trafalgar..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Au mur,les armoiries de Chaugey dessinées par Michel Diey..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Comme on peut le lire  (cliquer deux fois), le lion léopardé rappelle Guy de Villars,seigneur de Chaugey et le vaisseau, bien sûr, le héros de Chaugey, Jean-Henry Dupotet..

    Quelques dates qui m'ont parues caractéristiques, piochées dans les documents que Jean Renard  a eu la gentillesse de me faire parvenir :

    -1301 : Chaugey fut donné aux Templiers de Bure
    -1580 : affranchissement de la Commune
    -1740 : les vignes furent entièrement gelées au 4ème et 5ème jour d'Octobre.L'hiver fut extrêmement rigoureux et causa une famine de plus d'un an.
    -1757:une inondation dans la nuit du 21 au 22 janvier détruisit pont et moulins
    -1790 : Chaugey était dépendant de Villars (Champagne).Il fut oublié lors de la formation des départements ! et plus tard annexé à la Bourgogne,en Côte d'Or,district de Châtillon sur Seine,canton de Minot.En 1811 il fera partie du canton de Recey sur Ource
    -1870 : l'armée prussienne passa sans faire de mal
    -1914 : aucune victime parmi tous les hommes de 20 à 48 ans (je n'ai pas vu de Monument aux Morts à Chaugey)
    -1918 : une compagnie américaine cantonna dans le village,300 hommes logeaient chez l'habitant
    -1939 : les mobilisables partirent au combat et revinrent tous en 1940
    -1940-1944 : le village est occupé par les Allemands,de nombreux Maquisards se réfugient dans les bois.

    Dans la nouvelle Mairie,une jolie maquette de l'église attire le regard..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Vous remarquerez que l'artiste , qui a réalisé cette maquette , a reproduit les deux niches où se trouvent deux jolies statues , que j'ai déjà montrées dans le chapitre "statuaire en Châtillonnais" et que je remets ici .
    Ces statues datent du 16ème siècle..
    Voici l'Annonciation:

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    et Saint Georges terrassant le dragon..:

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Voici l'église de Chaugey,Saint Sulpice,en...vrai ,on voit les niches de part et d'autre de la porte :

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Le choeur, la nef, clocher sont du 12ème siècle .L'église a été remaniée au 17ème siècle, par exemple le plafonnement de la nef, peut-être en 1631 car au-dessus de la fenêtre du chevet une pierre porte la date de 1631 .Le massif antérieur a été construit de 1825 à 1829 par l' architecte Simon Tridon de Châtillon sur Seine.

    De belles fresques existent  dans l'église de Chaugey.

    Près de l'église, on remarque  des pierres sculptées  scellées dans le mur du cimetière :

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Peut-être les emblèmes d'un artisan ?

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Cette croix rappelle qu'à Chaugey existait autrefois un établissement dépendant de la commanderie de Bure-les-Templiers.

    Deux calvaires se dressent à Chaugey.
    Celui ci est magnifique:

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    La Pieta qui l'orne est très originale,et les extrémités des branches de la croix sont garnies de "choux Bourguignons".
    Cette croix  date de la 2ème  moitié du  15ème siècle.
    Une autre croix se dresse près de la nouvelle Mairie..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Ornée d'une couronne d'épines, elle est datée à sa base de 1840.
    Chaugey possède aussi un joli lavoir de 1854 que j'avais photographié en automne 2008..

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Un magnifique tilleul dit de "Sully" se dresse près du lavoir: la circonférence de son tronc  est de plus de 4 mètres..
    Chaugey,pour cet arbre, âgé de 300 ans, a reçu en décembre 2000 le "prix de l'arbre"

    Chaugey,un petit village Châtillonnais

    Je reviendrai au printemps à Chaugey, ce "Sully"  sera sans aucun doute plus beau que dépouillé comme il l'est actuellement..
    Et je demanderai au Maire de me faire visiter son église...

    Merci à lui de m'avoir présenté si aimablement son village !

    Et pour finir , une légende :
    Autrefois les points d'eau ,pensait-on, étaient peuplés de "vouivres",à Chaugey on parlait d' un "serpent à sonnettes" !

    Le reptile habitait le bois de Bucherois qui se trouve à 300mètres de la source et descendait se désaltérer en agitant sa sonnette.
    Il empoisonnait l'eau qu'il était recommandé de ne pas boire.
    Le serpent est devenu invisible,mais l'eau provoque encore des indispositions à ceux qui en boivent.
    Il en est de même pour la source de la Combe Frebos qui engendre la fièvre thyphoïde.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lantuéjoul Geeorges
    Dimanche 24 Octobre 2010 à 20:54

    Bonjour!


    Vous avez réalisé un magnifique document sur Chaugey, je connais bien ce village, où jy suis né en 45...Merci pour ce beau travail..


    j'habitas la maison près de l'église, il y a des peintres hollandais qui l'occupent..MERCI ENCORE..et bone journèe.


    Georges Lantuéjoul


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :