• COMMUNIQUÉ DE L'ASSOCIATION DES USAGERS DE L'HÔPITAL

    Communiqué

    De l’Association des Usagers de l’Hôpital

    « L’égal accès aux soins doit être garanti à tous les citoyens » A voir !

    Ce principe d’égalité d’accès aux soins est un des fondamentaux de la politique de santé en France, il a été repris dans la Loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires du 21/07/2009 comme intitulé du titre II : « Accès de tous à des soins de qualité »

    Or, il semble qu’une fois de plus les territoires ruraux et tout particulièrement aujourd’hui le Châtillonnais ne semblent pas concernés par ce principe.

    En effet Le Directeur Général de l’A.R.S. (Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche Comté) vient de décider de supprimer le laboratoire d’analyses biologiques du Centre Hospitalier de la Haute Côte d’Or.  Une telle décision ne peut qu’avoir des conséquences désastreuses pour l’établissement et pour la population.

    Dès que nous avons eu connaissance de cette décision unilatérale, au nom de l’association des usagers, association forte de plus de 600 adhérents, je suis intervenu auprès du Directeur Général de l’A.R.S. pour lui faire part de notre consternation et de notre opposition à une telle mesure qui ne peut qu’avoir des conséquences catastrophiques.

    Les arguments avancés par l’administration de tutelle de l’établissement s’appuient sur deux éléments erronés : le départ d’un biologiste (M. LE Dr. Fahd JARROCH) et la dégradation de la situation financière du service.

    Ces deux points ne sont pas recevables car le Dr JARROCH a été immédiatement remplacé à l’initiative du Directeur du CH HCO. Mais simplement pour un CDD de 6 mois non renouvelable sur injonction de l’ARS !

    La situation financière étant effectivement à ce jour équilibrée, l’ARS a produit comme nouvel argument de sa décision le fait que l’activité du laboratoire a diminué suite au transfert d’un certain nombre d’actes au CH de Semur. Transferts effectués à la demande de l’ARS !

    Il semble donc clairement que la volonté de l’ARS soit de fermer le laboratoire coûte que coûte. Il va de soi que cet arrêt d’activité, contrairement aux déclarations de la tutelle administrative, aura inévitablement des répercussions sur l’ensemble des activités de l’établissement et en premier lieu sur les urgences mais aussi très vite sur les autres services : allongement des temps d’hospitalisation pour les hospitalisations de jour ; diminution des hospitalisations en médecine au sortir des urgences du fait de l’orientation probable vers des centres où la surveillance biologique peut être plus rapide, planning familial etc..

    La baisse d’activités inéluctable qui s’en suivra aura ainsi une répercussion négative irrémédiable sur le Plan de retour à l’équilibre financier  imposé à l’établissement. « Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ! »

    Les usagers du CH HCO et l’ensemble de la population  ne peuvent accepter une décision qui, une fois de plus contribuera à défavoriser le milieu rural et qui pourra mettre leur vie en danger.

    Nous demandons aujourd’hui au Directeur Général de l’A.R.S. rien de plus que de respecter les principes constitutionnels d’égalité des citoyens pour l’accès aux soins de qualité et de proximité. A ce jour,  il est encore prévu par la loi que « toute personne puisse être prise en charge par un service d’urgence dans un délai de 30 minutes ! » Le Directeur de l’ARS envisage-t-il, pour couvrir sa décision de faire modifier la loi ?

    L’Association des Usagers du Centre Hospitalier de La Haute Côte d’Or s’associe pleinement à toute initiative qui contribuera à faire part de l’opposition de la population à une décision sans fondement ni motivation acceptables.

    En conséquence, nous appelons nos adhérents et toute la population du Châtillonnais et de la Haute Côte d’Or à participer à la manifestation organisée à l’initiative des syndicats du personnel du CH HCO jeudi 8 mars 2018 à 14h30 devant l’hôpital Michel Sordel de Châtillon sur Seine.

     Jean-Lou GERMAIN,

                  Président de l’association des Usagers du CH HCO


  • Commentaires

    1
    Romano Dominique
    Lundi 5 Mars à 11:43

    Vous vous rappellez de la maternité ? sa fermeture puis celle du bloc opératoire... Il va falloir que TOUT LE MONDE SE BOUGE , y compris les politiques, de tous bords ; pour le maintien des services d'URGENCES, car c'est bien de celà qu'il s'agit en filigrane...

    TOUS  A LA MANIF !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :