• Droit de réponse de l'Office de Tourisme du Châtillonnais

    Droit de réponse de l'Office de Tourisme du Pays Châtillonnais

     

    Chers partenaires,

     

    En ces temps où la solidarité, l’entraide et la vérité devraient prévaloir, Le Bien Public, via une de ses correspondantes locales, s'est attaqué directement à l’Office de tourisme du Châtillonnais dans un article plein d'inexactitudes dans lequel les sous-entendus remplacent l’information. Le titre est éloquent : « La saison touristique en danger dans le Châtillonnais ». Il est intéressant de constater que, pour l’auteure, cette crise ne concerne que le Châtillonnais puisque, je cite la dernière phrase, « Les Offices de Semur-en-Auxois, Saulieu, Chablis et Tonnerre, quant à eux, répondent aux mails ». Entre ces deux phrases ? Des propos et des dates sérieusement déformés.

     

    Il nous paraissait néanmoins essentiel de vous donner réponse à vous, partenaires, qui êtes de plus en plus nombreux à nous soutenir au fil des ans.

     

    Tout d’abord, l’Office de tourisme du Châtillonnais, comme tous les Offices de tourisme de France, a été fermé au public le 16 mars. L’évocation de la première saison d’été du Parc national pour commencer l’article est très malhonnête puisque, bien évidemment, cela ne donne pas de dérogation spéciale ou un droit de circuler dans les forêts.

     

    Puis, toujours suite aux mesures gouvernementales et pour leur sécurité, les employés ont été mis en télétravail. Nous nous sommes vus dans l'obligation, à contrecœur, de repousser puis d'annuler l’ensemble de nos animations et des groupes programmés jusqu’au 15 juillet.

    Après analyse du chiffre d’affaires 2019 pendant cette période et l’anticipation d’une perte financière conséquente due aux annulations, nous avons effectué les démarches nécessaires pour préserver l’emploi de nos salariés, garantir la bonne santé de l’institution et garder la possibilité d’effectuer des actions de promotion importantes dès que l’opportunité nous en sera donnée. Concrètement, nous avons mis les 4 salariés en chômage partiel à partir du 20 avril et sollicité l’aide aux entreprises de

    1 500 € pour mars et avril. Nous avons déjà obtenu celle de mars.

     

    La nécessité d’avoir eu recours au chômage partiel alors que d’autres offices ne l’ont pas fait résulte de différents facteurs :

    • les offices de tourisme ont des formes juridiques différentes (EPIC, association loi 1901, Régie…), elles peuvent être de droit public ou privé. Les EPIC, par exemple, dépendent directement d’une ou plusieurs Communautés de communes, elles relèvent du droit public.
    • les offices de tourisme obéissent à des conventions d’objectifs et de moyens qui correspondent aux besoins et spécificités du territoire.
    • la commercialisation (boutique, groupes, animations, billetterie) n’existe pas dans tous les offices de tourisme (OT). Elle peut être également très marginale. De ce fait, certains OT dépendent à 100% d’argent public.
    • la taille, le budget, les revenus extérieurs, le nombre d’employés est très différent d’un OT à l’autre.

    Dans notre cas, l’office de tourisme est une association loi 1901, de droit privé. Une de ses particularités : la commercialisation de produits touristiques pour mettre en valeur les prestataires du territoire. Elle a également une boutique, de la billetterie et reçoit une cotisation annuelle des adhérents.

    Depuis plusieurs années, cette activité est en très forte augmentation et les bénéfices sont intégrés au budget pour mener des actions de promotion. Le taux d'autofinancement est ainsi passé de 6 % en 2014 à 12 % en 2019. Cela représente environ 20 000 € pour l’OT en 2019, l’équivalent d’un emploi au minimum salarial. Sur ces 20 000 €, 40 % résultaient de notre seule activité en avril, mai et juin (19 groupes, les animations et la boutique).

    Il nous est donc paru essentiel d’essayer de réduire cette perte en 2020 et d’avoir recours à l’utilisation de ce levier. De ce fait, vous comprendrez également que la comparaison avec d’autres OT, qui ont d’autres problématiques, ou qui dépendent uniquement de financements publics, n’a pas de sens.

     

    Le choix du chômage partiel nous permettra également, je l’espère, de pouvoir participer à des actions de promotion importantes en fin d’année et début d’année prochaine. Nous pensons au salon Bien Vieillir à Dijon décalé en octobre, à des points presse, au salon International du tourisme à Colmar fin novembre et au salon des Voyages à Molsheim début janvier. Ces actions répondent à notre mission première de valorisation du territoire ainsi que de ses acteurs et apportent des résultats concrets.

     

    Concernant le site Internet, et contrairement à ce qui a été écrit, il est à jour. Toutes les animations dépendant de l’office de tourisme ont été annulées jusqu’au 15 juillet. Attention néanmoins, nous vous rappelons que, si vous êtes organisateurs de manifestations, c’est à vous de faire les modifications sur Décibelles Data en cas de report ou annulation de votre événement. La synchronisation de vos données vers notre site se fait automatiquement. Les mails et les messages téléphoniques sont bien évidemment traités. Toutefois, le délai peut être allongé.

     

    Ajoutons enfin que, comme chacun d'entre vous, nous sommes soumis aux directives gouvernementales pour décider de la date et des modalités de la reprise de l’activité. Nous tiendrons un Conseil d’administration en semaine 20 en espérant que l’on soit en possession de tous les éléments. Si les conditions nous le permettent, nous espérons rouvrir nos portes à la fin du mois de mai ou début juin.

     

    En attendant, #restezchezvous, et #prenezsoindevous !
     


    Sylvain Boulangeot

    Président de l'Office de tourisme du Châtillonnais

     

     


  • Commentaires

    1
    GUYLAY Chantal
    Mercredi 6 Mai à 12:41

    Merci de ce droit de réponse clair et net, merci à Christiane de le publier. Nous sommes tous en attente, sans savoir exactement ce que nous pourrons faire, à notre grand regret. Nous voulons tous mettre en valeur notre belle région...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :