• Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes sauvages aussi s'en donnent à cœur joie et y prennent racine !

    Depuis que nous avons décidé de ne plus tondre l'herbe du jardin, pour réaliser un refuge LPO, nous avons observé que la nature reprenait ses droits avec une vitesse folle : d'innombrables fleurs sauvages sont venues coloniser le terrain  qui est véritablement devenu une..prairie !

    Avec l'aide de ce site très bien fait :

    https://quelle-est-cette-fleur.com/index.php

    J'ai pu déterminer le nom des nombreuses espèces de plantes sauvages (appelées souvent, à tort, mauvaises herbes !) qui colonisent mon jardin, comme la pimprenelle, la bourse à pasteur, le coquelicot, le bleuet vivace, l'euphorbe, le trèfle incarnat, le gaillet gratteron, la luzerne, la renoncule, le  silène-compagnon blanc, la crapaudine, le géranium herbe à robert, l'achillée millefeuille, le sainfoin, l'agrostis, le pâturin des prés, le séneçon, le cinéraire, le dactyle pelotonné, le plantain, la véronique, deux sortes de chardons dont le chardon de Marie aux feuilles marbrées, le gratteron, le liseron, l'aigremoine eupatoire, la picride fausse épervière, la raiponce orbiculaire, le cirse des champs, le sisymbre officinal  etc...et énormément de graminées qui faisaient partie de l'ancien gazon...

    Toutes ces plantes font le bonheur des insectes et aussi des oiseaux.

    Et il y a quinze jours, nous y avons vu apparaître  avec un grand plaisir , au milieu de toutes ces herbes, quatre magnifiques pieds d'orchidées sauvages, des "orchis" pyramidaux  !! trois les uns près des autres, et un autre un peu plus éloigné...quelle agréable surprise....

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Il n'y a pas que des animaux qui visitent mon jardin, les plantes aussi s'en donnent à cœur joie !

    Peu de temps après cette découverte, j'ai participé à une deuxième sortie botanique avec la Société Mycologique dans les environs de Châtillon, ...et là je me suis aperçue que des orchis pyramidaux il y en a absolument partout cette année : dans les prairies, au bord des routes (un article prochainement sur cette sortie)

    C'est l'année des orchis...mais aussi des ophrys, allez donc les admirer dans le Châtillonnais...mais surtout ne les cueillez pas !

     


  • Commentaires

    3
    tatada 1
    Vendredi 18 Juin à 08:14

          Je suis heureuse de voir que beaucoup s'intéressent encore aux herbes et fleurs qui poussent spontanément autour de nos maisons. Malheureusement une tendance semble se développer de plus en plus, le gravillonnage  avec dessins géométriques  (travail soigné d'ailleurs, je reconnais) mais je trouve dommage ,j'aimais les orchis bouc et cette année les magnifiques coquelicots où les boudons se vautrent avec délice

    2
    michel
    Mercredi 16 Juin à 12:41

    Si on fait le rapport surface de tonte économisée/surface terrain national en friche, finalement la biodiversité se porte bien (au moins végétale) contrairement aux avis autorises....

    jdisçajdisrien

    1
    J-P G.
    Mercredi 16 Juin à 09:53

    Votre article confirme l'échange que nous avons eu, il y a quelques semaines, à ce sujet. J'ai eu, moi même, la surprise de découvrir sur une parcelle m'appartenant, plusieurs orchis bouc et quinze pieds d'orchis pyramidaux, alors qu'en soixante ans il n'y en a jamais eu un seul. Conséquence du changement climatique? Sans doute.

    Je connais, par ailleurs, à l'extérieur de Chatillon, une petit terrain non cultivé sur lequel poussent des centaines d'orchis pourpres, orchis pyramidaux, orchis alba, ophrys abeille, qui m'ont permis de belles photos, depuis plusieurs années. Je viens de découvrir, il y a deux jours, que, les orchis à peine en fleur, le terrain a été fauché à blanc ........... sans même que les maigres  herbes qui y poussent soient ramassées. Un désastre.

    J'y ai également découvert,  il y a trois ans, quelques rares spécimens  d' un insecte que ne n'avais jamais vu et que je ne connaissais pas, l'ascalaphe soufré, qui pond ses oeufs au bas des tiges de graminnées. J'ai eu la chance de pouvoir en photographier un, il y a un mois environ, et de voir deux envols, fin de semaine passée. Malheureusement, le traitement mécanique qui vient de  leur être infligé, leur a sûrement  réglé leur sort ....... et leur avenir !!!!!.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :