• Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz, il m'a confié son texte et ses émouvantes photos.

     Merci à lui de me permettre de les publier.

    Le camp de concentration d’Auschwitz où furent massacrés 1.500.000 personnes est divisé en 2 parties :

    Le camp d’Auschwitz 1, situé aux portes de la ville d’Oswiecim (à 80 kms de Cracovie), a été créé en 1940 sur l’emplacement de casernes d’avant-guerre. Il s’étend sur 20 hectares et comprend 56 bâtiments. C’est dans ce camp que furent exécutés les prisonniers politiques, les prisonniers de guerre soviétiques et les juifs arrivés par les premiers convois.

    Musée National depuis 1947, on y voit des photos, des documents recensant les prisonniers et surtout les objets (valises, vêtements, chaussures, cheveux) des déportés : photos non autorisées

     Lentrée et la triste inscription arbeitmachtfrei :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Les cuisines :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    La place où avait lieu l’appel (qui durait des heures par tous les temps) :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Les paillasses des déportés :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Une chambre de surveillants : les kapos :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Le mur des fusillés :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     La potence (les déportés étaient abattus ou pendus au bon vouloir de leurs tortionnaires) :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Les barbelés du camp :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    La douche (chambre à gaz) :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Le four crématoire :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     La chambre à gaz (extérieur) : c’est la seule qui existe à présent :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Les blocs :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Le camp d’Auschwitz 2 – Birkenau se trouve à 3 kilomètres. Il a été construit à partir d’octobre 1941 en rasant le village de Brzezinka. Il s’étend sur 171 hectares et comprend 98 baraquements dont beaucoup sont en ruines. C’est là qu’arrivaient les convois de juifs et de tsiganes et la sélection : travaux de forçats ou extermination immédiate (la solution finale).

    Arrivée de touristes :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    L'entrée du camp :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Les blocs :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Le quai où débarquaient les juifs :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     La sélection se faisait sur le quai et cette porte conduisait aux chambres à gaz :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    L'extrémité des rails (il y a 2200 mètres de voies ferrées) :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Le mémorial :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    La plaque française :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Une plaque par pays :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Les fours crématoires détruits par les SS fin 1944 :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

     Les blocs :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Intérieur d’un bloc (peut-être celui de Simone Veil) :

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    Jenry Camus s'est rendu à Auschwitz...

    La visite de ce lieu de mémoire est impressionnante mais le tourisme de masse (parkings, boutiques, restaurant) nuit quand même à l’émotion. Ce qui est formidable, c’est le nombre de jeunes gens et jeunes filles que l’on rencontre dans ces deux camps et qui écoutent avec ferveur les explications des guides.


  • Commentaires

    1
    jean
    Dimanche 29 Avril à 09:35

    en effet très émouvant ce témoignage . un avertissement pour l'Europe , pour l'humanité …. ??

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :