• Lundi dernier avait lieu dans la salle Louis Pascal du Lycée de Châtillon sur Seine,une très intéressante conférence sur un extraordinaire sculpteur bourguignon ,hélas un peu méconnu…François Pompon.

    Cette conférence avait lieu sous les auspices de L’Association Culturelle Châtillonnaise de l’Université pour Tous,fondée par Monsieur et Madame Maurage.

    On voit ici madame Simon,l’active Présidente de l’Association Culturelle,en compagnie de Mademoiselle Gras,conservatrice du Musée de Dijon qui nous présentait cette conférence.


    votre commentaire
  • Voici donc quelques éléments de la biographie de ce sculpteur génial, tellement en avance sur son temps..

    François Pompon

    Sculpteur

    France

    Décédé à l'âge de 77 ans

    Né le 9 mai 1855

    Lieu de naissance : Saulieu, Côte-d'Or

    Décédé le 6 mai 1933

    Lieu de décès : Paris

    Signe astrologique : Taureau

    Spécialiste des sculptures animalières.



    votre commentaire
  • François Pompon a été ensuite l'élève de Pierre Louis Rouillard à l'École des Arts décoratifs en 1870.

    Ses premières œuvres exposées (lors du Salon des portraits de 1879) sont des bustes

    Tout au long de sa vie, il a été praticien pour d'autres sculpteurs dont Dampt en 1885, Antonin Mercié en 1888 et Alexandre Falguière en 1890.

    Il a aussi travaillé avec Auguste Rodin et Camille Claudel de 1890 à 1895.

    Il a ensuite secondé René de Saint-Marceaux jusqu'en 1914.


    votre commentaire
  • (Coq dormant)

    En 1905, son choix de la simplification des formes devint définitif pour ses sculptures personnelles.

    Il lissa les surfaces sensibles et débarrassa ses représentations animales de toutes fioritures.

    Plus de poils ou de plumes apparents, c’est la lumière jouant sur la sculpture qui donne l’illusion de la vie….


    votre commentaire
  • A Saulieu,sa ville natale on peut voir « le grand taureau », réplique de l’œuvre de Pompon,installé près de l'Office du Tourisme de Saulieu .

    Il pèse 5,5 tonnes, et repose sur un socle de granit du Morvan.

    Il fut inauguré en 1949 en présence d’ Edouard Herriot, du maire de Saulieu le Dr Roclore (qui fut ministre), du chanoine Kir (maire de Dijon) et de François Mitterrand (alors secrétaire d'état).


    votre commentaire
  • (le pélican)

    « C'est le mouvement qui détermine la forme, ce que j'ai essayé de rendre, c'est le sens du mouvement.

    Au Jardin des Plantes, je suis les animaux quand ils marchent...

    Ce qui est intéressant c'est l'animal qui se déplace »


    votre commentaire
  • (Le Grand Duc)

    « Je fais l'animal avec presque tous ses falbalas, et puis petit à petit, j'élimine de façon à ne plus conserver que ce qui est indispensable »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique