• L'église de Bure les Templiers..

    "Musique en Voûtes" a fait escale cette année dans l'église de Bure les Templiers.

    Avant le concert, une visite commentée de l'église a été faite, avec une extrême compétence ,  par Michel Miguet,docteur en archéologie ..

    -La chapelle Saint Thibault

    Michel Miguet a écrit un livre : "les Templiers en Bourgogne", ouvrage fort documenté où j'ai retrouvé certains  renseignements sur l'église de Bure, dont je n'avais pas pris note.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Les deux contreforts de droite de l'église  , masquent deux anciennes fenêtres. Le projet d'un architecte consistera à diminuer la pente du toit et  à enlever ces contreforts. Les fenêtres ainsi réouvertes donneront plus de clarté à l'intérieur.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Le clocher est carré et orné d'une corniche à corbelets.Il  est couvert d'une pyramide à huit pans inégaux dont les plus larges sont ornées de lucarnes et de baies tréflées.

    On remarque à gauche de la photo la tourelle qui était, selon Michel Miguet, une caractéristique de toute église templière. Elle est aussi bordée d'une corniche bourguignonne..

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Extérieurement on s'aperçoit que le choeur de l'église de Bure est à chevet plat,encore une caractéristique des églises templières..

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Le choeur se termine par deux pignons avec corbelets, l'un percé  par trois baies plein cintre offrant des ressauts angulaires (cachées en partie par les arbustes lorsque j'ai photographié l'église) surmontées d'un oculus, l'autre par une élégante baie , elle aussi du XIIIème siècle.

    L'un des pignons porte une tête sculptée.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    L'intérieur de l'église comprend deux vaisseaux accolés, l'un très ancien :

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    L'Eglise de Bure les Templiers..

    C'est dans ce vaisseau ancien , du temps des Templiers, que se trouvent les fenêtres murées par les arcs-boutants extérieurs, dont j'ai parlé plus haut..

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Dans cette partie "templière " on peut voir une dalle funéraire énigmatique.

    Monsieur Miguet nous l'a fait découvrir :

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien 

    .En haut, on voit la croix des Templiers, en bas le manche d'un pic et accolé à lui une équerre :

    L'Eglise de Bure les Templiers..

    Le personnage enterré là, devait être , nous dit Michel Miguet, un personnage important  pour qu'une sépulture près de l'autel lui soit réservée.

    Petite parenthèse sur les Templiers: il existait des Templiers-Chevaliers , mais aussi des Templiers-Sergents,c'est à dire avec des professions diverses : agriculteurs, tailleurs de pierre, boulangers etc...

    Car les Commanderies Templières étaient surtout des exploitations rurales à  vocations agro-pastorales.

    Le Templier inhumé là devait être tailleur de pierre.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    L'autre vaisseau de l'église de Bure est plus récent.

    On y trouve une superbe pierre tombale ,celle d'un Chevalier en costume de guerre.

    C'est celle du Commandeur de Bure,  Guillaume de Fougerolles , décédé en 1351.

    Y est inscrit:

    COMMANDEOUR DE BURES LI QUEL TRESPASSA LAN DE GRACE/DEVANT LA FESTE DE SAINTE CROIX EN SEPTEMBRE

    Monsieur Damotte m'apporte une précision  :

    La pierre tombale de Guillaume de FOUGEROLLES,  commandeur de Bure en 1314, qui se trouve dans l’église de Bure ne peut être celle d’un « Templier-chevalier », car à cette époque l’ordre des Templiers avait déjà été dissout par le Pape Clément V, en 1312.

     Il ne peut donc s’agir que d’un chevalier de l’ordre de St Jean de Jérusalem .Ces chevaliers étaient appelés les HOSPITALIERS et  avaient déjà pris, à cette époque,possession de la commanderie de Bure.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Cette pierre tombale n'est pas en très bon état car elle fut très longtemps reconvertie en...pont enjambant un ruisseau !!!

    Dans l'église de Bure les Templiers, on trouve aussi une belle cuve de pierre , un socle de croix de carrefour du XVème siècle et des sarcophages..

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    On peut aussi voir, dans le choeur , de beaux chapiteaux sculptés de style roman à décor végétal..

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Michel Miguet , après la visite de l'église et un moment musical proposé par le Quatuor'Fé, nous présenta une conférence sur les Templiers et leurs Commanderies Bourguignonnes.

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    En Châtillonnais on peut encore trouver les vestiges de la  Commanderie d'Epailly, près de Courban (dont il ne reste que l'église et une partie du mur d'enceinte).J'ai parlé de cette Commanderie, qui nous a été présentée excellemment par Jean Millot, dans le chapitre "patrimoine Châtillonnais"

    A Châtillon on peut voir, rue de la Feuillée, la chapelle Templière Saint Thibault, dont j'ai parlé également dans la "visite de Châtillon sur Seine"

    A côté de l'église de Bure les Templiers , restent les ruines de la Commanderie .

    -Fabien Ansault, peintre-plasticien

    Depuis peu, un amoureux des vieilles pierres a décidé de la restaurer, je n'ai pas assisté à la visite des travaux, j'espère les voir lorsqu'ils seront plus avancés.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


  • Commentaires

    4
    Jeudi 8 Septembre 2011 à 20:59

    J'habite Bure depuis quelques années déjà, et n'ai jamais pris le temps d'aller visiter le chantier de la Commanderie, ni l'église... Pourtant, ce n'est pas l'envie qui m'en manque !

    Gageons que cet article aura su me mettre l'eau à la bouche et que j'irais dès que l'occasion s'en présentera !

    3
    Alainthot
    Mercredi 22 Septembre 2010 à 13:14

    Je suis allé visité l'église et la commanderie templière lors des journées patrimoine 2010, c'est trop beau, il faut encourager l'association qui restaure la commanderie templière....

    2
    librellule
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 21:25

    J'ai visité Bure  en famille il y a environ deux ans et votre article m'a appris bien des choses.

    Merci pour les référence du livre.

    1
    Fovoir
    Mardi 14 Septembre 2010 à 22:32

    Vous faites un excellent travail de vulgarisation du patrimoine local : bravo !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :