• L'Eglise de Vanvey..

    L'Eglise de Vanvey se trouve au centre du village,difficile à photographier ,car il y a très peu de perspective..

    L'Eglise de Vanvey

    Cette Eglise monumentale est sous le vocable de l'Assomption  de la Vierge Marie.
    Elle a été entièrement rebâtie entre 1781 et 1786 ,à la demande des habitants par l'architecte PJ Antoine .
    En 1831 on lui ajouta un portique à quatre colonnes.

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    Lorsqu'on entre dans cette Eglise on s'aperçoit qu'elle a trois nefs ,elle est donc sans transept.

    Elle forme un rectangle parfait.Les arcs des voûtes sont superbement décorés.

    L'Eglise de Vanvey

    La chaire est surmontée d'un  dais de bois qui surprend..

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    Monsieur Fonquernie que j'avais rencontré à Saint Phal, m'avait dit que dans l'Eglise de Vanvey,  le prêtre , en chaire, avait devant lui la statue du Christ et que sa vision devait lui rappeler que son sermon devait être parfait.....
     En effet,le voici ,le Christ en croix soutenu par du fer forgé..

    L'Eglise de Vanvey

    Et me payant de culot , je suis montée dans la chaire pour mieux voir ce superbe Christ..

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise possède de très belles stalles en bois,semblables à celles de Saint Jean-Baptiste de Châtillon sur Seine,mais...sans graffitis heureusement..

    L'Eglise de Vanvey

    Les fonts baptismaux sont surmontés d'une statue de bois doré représentant la Vierge et l'Enfant..

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    Sur le mur de gauche on voitdes statues fixées au mur: Elles représentent l'Assomption de la Vierge,entourée de deux anges..

    L'Eglise de Vanvey

    L'autel est est en marbre rose et a une forme particulière..

    L'Eglise de Vanvey

    Derrière l'autel,des vitraux:le principal représente l'Assomption de la Vierge..

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    Des statues derrière l'autel nous montrent tout d'abord Saint Pierre et ses clefs..

    L'Eglise de Vanvey

    et de l'autre côté Saint Paul et son épée..

    L'Eglise de Vanvey

    D'autres statues sont à voir:
    Bien sûr celle de Saint Phal dont j'ai parlé dans le chapitre "chapelles" ..

    L'Eglise de Vanvey

    Un évêque..

    L'Eglise de Vanvey

    et Saint Antoine accompagné de son cochon..

    L'Eglise de Vanvey

    Les deux statues étant portées par des anges joufflus..
    Ce que j'ai trouvé d'intéressant dans cette Eglise,ce sont des dalles funéraires très anciennes,certaines ornées de têtes de mort naïves..

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    L'Eglise de Vanvey

    Des tableaux sont à voir comme celui-ci, hélas garni de superbes...toiles d'araignée..
    D'autres toiles d'araignée  garnissent aussi les statues,on peut le voir sur certaines  photos précédentes..
    C'est un peu dommage de ternir ainsi la beauté de cette église,qui je le répète est magnifique.

    L'Eglise de Vanvey

    En partant on peut admirer  la belle porte de bois de l'Eglise..

    L'Eglise de Vanvey

      Mais derrière cette porte , dans le sas d'entrée,que d'horribles graffitis..
    Toiles d'araignées, graffitis,poussière,la visite de cette Eglise  m'a laissé une impression de tristesse..
    La "Maison de Dieu" ne doit-elle pas être impeccable ?
    Dommage , car cette Eglise  est superbe,elle est classée d'ailleurs à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1976, raison de plus pour l'entretenir, mesdames et messieurs les paroissiens de Vanvey..

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    humptius dumptius
    Mardi 21 Janvier 2014 à 14:06

    Il y a quelques petites erreurs dans votre présentation. Joseph-Pierre Antoine est, au moment où il élabore le projet définitif de l'église de Vanvey (avec toute une collection d'autres ouvrages, lavoir, presbytère, ponts, quasiment tous les aménagements hydrauliques en bref), sous-ingénieur des États de Bourgogne. On prend le titre d'architecte lorsqu'on fait des projets extérieurs au service des ponts et chaussées, mais c'est un abus. Ne sont en ces temps-là architectes que les architectes du Roi. Enfin, bref, ceci est un détail.

    L'église a été projetée en 3 temps. En 1765, on veut faire du neuf (84 pieds de long sur 48 de large), mais on n'a, semble-t-il, pas les moyens ; en 1770, on tente de faire au plus juste des besoins et on se contententerait de simples réparations à l'église, et en 1781, les habitants ayant eu l'autorisation de vendre leur quart de réserve (i.e. les bois, la ressource du Châtillonnais en ce temps-là), les moyens sont là, on peut voir grand ; l'église est nouvelle, beaucoup plus vaste, 125 pieds, sur 50), on ajoute une maison rectorale, le pont principal est rélargi. L'attribution des ouvrages est faite à Germain Tribolet qui, de mémoire, devait être le fermier de Buffon. Il y aura une énorme collection de fraudes (qualité des pierres, voûtes en tuf et non en briques, pas de radier au pont de 5 arches), malfaçons (pente de la couverture du fronton) et oublis qui obligeront à reprendre les divers ouvrages en 1788 et suivantes.

    Le portail dont vous dites qu'il n'a été fait qu'en 1831 est dans le projet d'Antoine et a bien été exécuté dans les années 1780, avec une malfaçon, évidemment.

    C'est en partie de mémoire. Je me souviens avoir eu l'occasion de jouer avec une bergeronnette près du pont principal. Le rêve eût été qu'elle se pose sur mon pied, ce n'est pas arrivé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :