• La dynastie des Petiet:l'autre petit-fils de Jules...

    Collaborateur de son frère le baron Petiet (fondateur des Automobiles Ariès (1903-1937), président de la Chambre Syndicale des Constructeurs d'Automobiles de 1918 à 1953 et du Salon de l'Automobile de 1919 à 1958), Henri M. Petiet, réformé pour insuffisance cardiaque, travaille de 1915 à 1920 aux usines Ariès où la production des camions du même nom, l'un des plus célèbres durant la guerre de 1914-1918, devait être poussée au maximum pour les besoins de l'armée.

    Henri M.Petiet apprit ainsi la technique automobile dont il devint l'un des meilleurs connaisseurs.

    Sur un autre plan, il avait connu Georges et André Boillot, Jules Goux, Victor C. Hemery, Camille Jenatzy, Christian Lautenschlager, Léon Théry, Louis Wagner et la plupart des grands pionniers de la compétition ; cela lui permit par la suite de définir des classifications mondiales des compétitions, des voitures de courses et des pilotes.

    Ses articles sur les Grands Prix de l'A.C.F. et la brochure Cinquante Ans de Voitures de Grand Prix, sortie à l'occasion du Salon de 1962, sont des exemples d'érudition et d'exactitude historique.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :