• Le château d'Origny sur Seine

    Entre Saint Marc sur Seine et Bellenod sur Seine, se trouve le charmant village d'Origny sur Seine.

    Dans ce village subsistent les ruines d'un ancien château, et près de lui  une ferme attenante.

    Ce château date du XIVème siècle, il a été remanié au XVIème siècle, mais il est à présent en ruines.

    Le château d'Origny sur Seine

    Seules subsistent des tours rectangulaires.

    Les fossés, taillés dans le roc, pouvaient avoir 9 à 10 mètres de large et étaient remplis d’eau provenant de sources abondantes alimentant le village.

    Il existe des casemates qui étaient destinées probablement à l’approvisionnement du château en temps de guerre.

    La chapelle (1re tour N6E) renferme des fresques bien détériorées, mais que l’on peut encore lire.

    A l’angle Sud Ouest, de l’une des tours, un cartouche, entouré d’une couronne, avec cette devise : « PLEV A DIEV. »

    Origny était entouré de hauts murs flanqués de tours.

    La tradition ne rapporte guère de renseignements sur les  divers châtelains, sinon que le dernier fut M. de Saint Maure, à la Révolution.

    On croit savoir que les premières pierres de ce château auraient été posées par les d’Anglure, Seigneurs de Jours, Origny et autres lieux.

    On rapporte, en outre, qu’en 1792 la majeure partie des papiers et des archives furent brûlés par les habitants d’Origny et Bellenod dans un pré situé non loin de la Seine et appelé Clos Baudot.

    Le château d'Origny sur Seine

    Le château d'Origny sur Seine

    On voit sur cette photo le pigeonnier encore intact de la ferme attenante au château. Il a été depuis décapité.

    Le château d'Origny sur Seine

    Dans son "Voyage d'un touriste dans l'arrondissement de Châtillon sur Seine", E. Nesle déclare, au sujet du château d'Origny :

    Le château d'Origny, dont les ruines se dressent fièrement en haut de la colline qui domine le chemin d'Aignay, à peu de distance de Saint Marc, atteste un vieux manoir sur lequel on a greffé à différentes époques de nouvelles constructions. Il était en 1361, la demeure du chevalier Oudart de Mépont. Les sires de Chandio en devinrent ensuite propriétaires.

    Antoine et François de Chandio affranchirent Origny en 1519, Marguerite, leur tante,avait déjà affranchi le hameau de La Maison, près de Bellenod, qui dépendait de la baronnie parce que les habitants avaient contribué à la rançon de son mari Guillaume de la Tournelle, fait prisonnier par les anglais en 1433.

    Un membre de la famille des Gellan possédait Origny en 1555, Pierre Millet, maître des comptes à Dijon en 1567.

    Il passa depuis aux d'Anglure, Bourgeois de Crespy. Le chevalier Duchâtelet,comte de Lomont, rebâtit le château en 1690, et il appartint enfin à Charles Damas de Crux, colonel du régiment d'Auxerrois.

    Il y a eu à Origny une abbaye de l'ordre de Saint-Benoît, qui a été réunie à celle de Saint-Martin de Molome, près de tonnerre.

    Le château d'Origny sur Seine

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Août 2013 à 15:58

    Continues de promouvoir le patrimoine de cette belle région ! Bonne continuation :) !

    2
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 15:48

    Superbes vos photos. A garder précieusement. Merci pour cet article

    3
    Timour
    Lundi 9 Juin à 13:53

    je trouve dommage que vos informations (avec vos sources) ne soient pas "postées" sur Wikipédia ... nouvelle encyclopédie mondiale

    4
    Marie-Reine FOUCHET
    Lundi 28 Juillet à 17:34

    Bonjour,

    Mon papa (Daniel Fouchet) était natif d'Origny et il est décédé dernièrement.

    C'est avec émotion, que je recherche des articles sur son village natal. Je suis tombée par hasard sur votre site, et je tenais à vous féliciter pour la richesse de ce dernier.

    Mon papa a vécu à la ferme du château. Ça m'a fait drôle de voir des clichés du lieu ou il est né...

    Dans un de vos article, vous parlez du "hameau de la Maison". J'y ai des cousines qui y vivent. Comme quoi, le monde est petit...

    Merci à vous d'entretenir la mémoire et de faire vivre ces si charmants petits village du Châtillonnais.

    Bien cordialement.

     

    Marie-Reine FOUCHET

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :