• Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

     Durant les quatre journées de leur séjour dans le Parc du Morvan, les mycologues de la Société Mycologique du Châtillonnais ont exploré plusieurs secteurs définis à l'avance par Luc Lefray, président de l'Association.

    Les matinées et les après-midis ont été bien occupées à la recherche du plus grand nombre possible d'espèces de champignons différentes.

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    J'ai photographié quelques champignons récoltés, non pas en cherchant à connaître leur nom, mais tout simplement pour...leur beauté, car comme le dit si bien Luc Lefray, le Président, je ne suis pas mycologue mais mycophile (parfois mycophage mais avec prudence !)

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Avant de retourner déjeuner et dîner au centre "La Velotte" qui accueillait notre groupe, à Brassy, les mycologues ont comparé leurs trouvailles....

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Certains champignons sentent...la pomme de terre crue...

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    et d'autres...la noix de coco !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Près du Parc aux Daims, nous avons étalé tous les champignons que nous avions récoltés,  sur des tables pliantes.

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Ces champignons ont ensuite été déterminés sous la direction du Président Luc Lefray ...

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    ...avec l'aide précieuse des deux anciens Présidents de la Société Mycologique du Châtillonnais, Alain Krizanot et Marie-Geneviève Poillotte :

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

     Voici le groupe des mycologues Châtillonnais, photo cliquable pour la voir en grande dimension :

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Au retour à Brassy, les espèces ont été installées avec précaution sur des assiettes avec, chacune, leur nom scientifique et d'usage.

    Toutes ces espèces, je les présenterai bientôt dans une exposition virtuelle sur ce blog, puisqu'une véritable exposition , en raison de la crise sanitaire, ne pourra avoir lieu à Châtillon sur Seine.

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Un cèpe de Bordeaux, aussi gros que celui que j'avais trouvé, a été cuisiné par Annie et Monique...cette façon de frire de fines lamelles dans un peu d'huile, donne un résultat vraiment délicieux. C'est ce que j'ai fait avec le mien lorsque je suis rentrée à Châtillon, et nous nous sommes régalés !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Les mycologues Châtillonnais ont sillonné le Morvan a la recherche d'espèces différentes de champignons...et leur quête a été fructueuse !

    Une anecdote qui montre qu'il faut être prudent quand on récolte des champignons...pour les manger.

    Lorsque nous étions , près du Parc aux Daims, en train d'étaler sur les tables, tous les champignons récoltés cet après-midi-là, deux promeneurs, étonnés par notre récolte, sont venus nous voir et nous parler.

    La dame nous a montré très fièrement un panier rempli à ras bord de....girolles ! enfin ce qu'elle prenait pour des girolles... Les girolles on les récolte surtout en juillet, bien sûr on peut en trouver encore quelques unes en octobre, mais pas pour remplir un panier !

    Luc Lefray, Marie-Geneviève Poillotte et Alain Krizanot  leur ont expliqué  qu'il s'agissait de fausses girolles, appelées clitocybes orangés, certes pas  mortelles, mais sans absolument aucun intérêt comestible.

    Ces promeneurs ont été un peu déçus de leur récolte, mais par contre, ils ont beaucoup apprécié de voir le nombre incroyable d'espèces trouvées dans le secteur, ce qu'ils ne soupçonnaient pas du tout.


  • Commentaires

    4
    bridget
    Mardi 27 Octobre à 14:01

    Je répondais à MF auxois bien sûr

    3
    bridget
    Mardi 27 Octobre à 14:00

    Merci pour les photos

    2
    bridget
    Mardi 27 Octobre à 13:59

    Quand on ne sait pas, surtout pour des champignons, ce n'est pas catastrophique !!

    1
    MF auxois
    Lundi 26 Octobre à 09:32

    quelle joie de lire que certaines savent bien cuisiner les cépes ....à l huile

    dommage pour les fausses girolles...ne méritaient elles pas  de rester avec leur utilité ,dans leur forêt?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :