• Nouveau forum du Millénaire : "Ces jeunes qui sont l'avenir de la ruralité"

    Nouveau forum du Millénaire :

    7ème forum des solutions, vendredi 22 novembre, 20 heures, salle Roidot, Aignay-Le-Duc

     Après l’exposition photo itinérante des jeunes acteurs du territoire organisée par le GIP de préfiguration du Parc national puis celle proposée cet été par l’association des amis d’Aignay et alentours au cours de l’été 2019, la Fabrique du Millénaire prolonge ces présentations en proposant un 7e forum : « Ces jeunes qui sont l’avenir de la ruralité ».

     Ils ont entre 22 et 37 ans et ils ont choisi nos territoires ruraux. Parfois issus de milieux urbains ou d’autres régions, parfois enfants du pays, elles ou ils ont décidé de faire leur vie ici et d’y implanter leur activité. Ils ne sont pas dans l’utopie de la vie facile, mais conscients des difficultés, ils s’accrochent à leurs projets et les mènent à bien.C’est l’occasion de faire taire les derniers sceptiques qui considèrent que l’avenir est une impasse dans nos territoires.

     Plusieurs arguments concourent à cet état de fait. Un sondage réalisé en juin 2018 par le réseau Familles Rurales, que l’on ne peut pas soupçonner d’interprétation subjective, affirme que 81% des français interrogés considèrent la vie à lacampagne comme une vie idéale (cela reste théorique, je vous l’accorde), mais que 60% des moins de 25 ans expriment un fort attrait pour le monde rural, laisse à réfléchir. Plus généralement si une moitié des sondés considère que la campagne pâtit d’un abandon des grands pouvoirs publics, seuls 5% de ruraux souhaitent quitter ces lieux de vie. Autre argument, la réalité des chiffres sur nos territoires, les créations d’activité sont de plus en plus portées par des jeunes et une création sur trois se réalise à la campagne. Cette donnée risque d’évoluer avec la création du 11eparc national et la diffusion de la fibre à tous les étages. Vont-ils faire fortune ? peut-être…, mais le plus important pour eux est d’être les acteurs d’un bien-vivre commun.

     Quels sont alors les avantages d’une implantation sur nos territoires ? D’abord nous avons de l’espace pour accueillir de nouvelles activités et les coûts d’installation nous rendent largement compétitifs. Ensuite, l’implantation de jeunes dans notre territoire est synonyme de services conservés (écoles, commerces, maisons de santé…).

     Seront présents pour témoigner au 7e Forum des Solutions : Adeline Lenoir, créatrice de l’agence Hôtes insolitesà Vivey en Haute-Marne, Anthony Nury qui reprend en main laBrasserie de la Choue à Giey-sur-Aujon dans le 52 également. Puis les intervenants de la Côte-d’Or, la benjamine, ElvinaEtiévant, 22 ans, laPetite fleuriste nomade, Florence Molé, 37 ans qui reprend l’exploitation de la Ferme du bout d’chemin à Chemin-d’Aisey pour réaliser un élevage de porcs bios avec site de transformation, Mathias Colsons, du GAEC de la Ferme de Labergement, un élevage laitier intégrant un atelier de production de fromages blancs et de crèmes glacées et enfin Sylvain Boulangeot, animateur à la Maison de la forêt à Leuglay et président de l’Office de tourisme de Châtillon-sur-Seine.

    La soirée comprendra une partie d’échanges avec le public présent et une dégustation-vente des produits des jeunes entrepreneurs.

     


  • Commentaires

    1
    MIGNOT
    Mardi 12 Novembre à 09:06
    Propose co-voiturage maxi 3 Lachaume Leuglay Essarrois 0380935576 Merci pour ces infos
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :