• Noyers sur Serein, cité médiévale...

     Comme je vous l'ai dit dans un article précédent, Noyers sur Serein possède de nombreuses très belles maisons à pans de bois du XIVème et du XVème siècle.

    Ce qui est admirable dans ces maisons, ce sont les sculptures qui ornent la base des pans de bois, des sculptures fraîches et souvent naïves qu'on ne se lasse pas d'admirer...

    En voici quelques unes :

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Vers le "Saut Parabin" j'ai vu cette sculpture de gargouille décorant une maison moderne.

    Tous les ans, un stage de sculpture sur pierre, intitulé le "gargouillosium"a lieu à Noyers sur Serein.. Fabien Ansault y a participé , plusieurs de ses gargouilles ornent sa cour !

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Pour terminer cette visite de Noyers sur Serein, j'ajoute ces quelques remarques de mon ami Eulglod, (qui réalise un site interessant sur le  Morvan) :

    Ce charmant village, et vos photos le prouvent, à mis "hors la loi" (ou presque) les fils, poteaux, antennes et autres paraboles. C'est aussi cette raison qui lui permet d'être un lieu prisé pour différents tournages cinématographiques.


    En voici la liste :

    • En 1947, André Berthomieu choisit Noyers-sur-Serein pour son film Amour, délices et orgues.
    • En 1966, la scène de l'auberge dans La Grande Vadrouille de Gérard Oury a été tournée dans une maison de Noyers. Bourvil et Louis de Funès en cavale posent leurs bicyclettes contre un mur et se glissent dans une auberge en plein banquet SS.
    • En 1982, une partie du feuilleton L'esprit de famille, de Roland-Bernard, a été tournée dans le centre ville, notamment devant la marie de Noyers, et devant l'église, avec les acteurs Maurice Biraud, Véronique Delbourg et Érik Colin.
    • Début 1984, le groupe anglais Duran-Duran  a en partie tourné le clip de la chanson New Moon on Monday dans les rues du village.
    • En 1986, Giorgio Treves tourne quelques scènes de son premier long métrage, Le Mal d’aimer.
    • En 1988, pour Antenne 2, Josée Dayan installe sa caméra à Noyers pour réaliser Le Chevalier de Pardaillan, téléfilm en 15 épisodes.
    • En 1990, une partie du téléfilm L'Enfant des loups a été tourné dans la ville.
    • Pendant l’été 2006, le petit bourg médiéval se transforme en décor de cinéma le temps de quelques jours. Un retour dans les années 1645, de la terre battue dans les rues, c’est Molière de Laurent Tirard qui y est tourné, avec Romain Duris, Fabrice Luchini, Laura Morante, Édouard Baer et Ludivine Sagnier. La même année, Hollywood posera aussi ses caméras à Noyers, pour les scènes du village dans le film Stardust de Matthew Vaughn avec Robert De Niro et Michelle Pfeiffer.
    • En 2009, Noyers a servi de décors pour la 8e saison d'Une famille formidable, diffusée sur TF1. En 2011, trois épisodes de la 9e saison de la série sont également tournés, en juin, à Noyers.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :