• Une visite exceptionnelle de la magnifique grange de Beaumont, qui appartenait autrefois au monastère de Clairvaux...

    Une visite de la grange de Beaumont, qui appartenant au monastère de Clairvaux...

    La Grange cistercienne de Beaumont

    Le vaste territoire de Beaumont, entré dans le temporel de l’Abbaye de Clairvaux, dans la première moitié du 12ème siècle, ne paraît avoir été aménagé en grange qu’après le décès de saint Bernard en 1153.

    L’ensemble bâti qui occupe la clairière formant le noyau initial, présente la particularité aujourd’hui, d’être assis sur le territoire de deux communes relevant de deux départements différents : Cunfin au nord dans le département de l’Aube,et Riel-les-Eaux au sud dans celui de la Côte-d’Or.

    Sa situation géopolitique,au Moyen Âge, n’était pas moins originale. Le domaine était établi sur une terre de contact entre trois grandes principautés. A l’est, outre son autorité spirituelle, l’évêque de Langres, apparait comme une puissance temporelle de premier plan, avec ses seigneuries épiscopales de Lanty-sur-Aube, Gevrolles, Montigny-sur-Aube, se prolongeant sur un axe La Chaume-Grancey-le-Château. L’évêque sera confronté aux tentatives d’empiètements de ses puissants voisins, le comte de Champagne, au nord, à Cunfin, et au sud, le duc de Bourgogne, à Riel-les-Eaux

    A l’exploitation du domaine, assurée, à ses débuts par des convers, dans le cadre du faire-valoir direct, imposé par la règle, succéderont à partir des XVème siècle, les amodiations.

    Comme tous les biens ecclésiastiques, la grange de Beaumont sera mise à la disposition de la Nation, à la Révolution. Vendue comme bien national, elle sera adjugée le 6 mai 1791 à Edme Nicolas Viesse de Marmont, qui en fera donation en l’an X (1798) à son fils, le futur maréchal d’Empire, à l’occasion de son mariage à Paris, avec Hortense Perregaux.

    Journée nature-culture

    à la grange cistercienne de Beaumont

    à Cunfin

    (Accès par Lanty-sur-Aube)

    le samedi 23 Juillet 2022

    organisée par

    la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais

    la Société Mycologique du Châtillonnais

     Programme

     10 heures : Rendez-vous au domaine de Beaumont(accès conseillé par Montigny-sur-Aube, Gevrolles, puis par Lanty-sur-Aube)où nous serons accueillis, en l’absence de Mme de Laporte, propriétaire des lieux,  par Mme Catherine Jouanneteau, sa sœur.

    10 heures 15 : Herborisation en forêt domaniale de Beaumont, étude de la flore et de la fonge.

    11 heures 30 : Retour à Beaumont. Présentation des espèces récoltées ( ?)

    12 heures 00 : Apéritif offert par la Société Mycologique du Châtillonnais.

    12 heures 30 : Repas tiré du sac.

    15 heures :Beaumont, une grange de l’abbaye de Clairvaux. Conférence de F. Poillotte,

    16 heures :Visite des lieux, commentée par Louis Mennetrier, guide et adhérent de l’Association Renaissance de l’Abbaye de Clairvaux.

    17 heures 30 : Apéritif offert par la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais.

    18 heures : fin de manifestation.

     Accès gratuit

    Une visite de la grange de Beaumont, qui appartenant au monastère de Clairvaux...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :