• Des "verrières patriotiques" dans le Châtillonnais..et en Côte d'Or

    Il y a quelque mois, peu de temps après avoir publié un article sur l'église de Leuglay, j'ai reçu un message très aimable d'un lecteur me signalant l'existence dans cette église de deux "verrières patriotiques" et me demandant si je les avais  photographiées.

    Pourquoi cette demande ?, et bien parce que ce monsieur, universitaire en région parisienne,  recense toutes les verrières qui ont été créées et posées dans les églises françaises après la première guerre mondiale..

    J'avoue qu'en photographiant les objets et vitraux anciens de l'église de Leuglay, je n'avais pas remarqué ces vitraux très particuliers.

    J'ai donc proposé à ce lecteur d'aller les photographier pour lui.

    Ce qui fut fait, avec la complicité du sympathique père Albert Zoungrana qui me laissa entrer dans l'église bien avant l'office de l'après-midi...

    Voici donc ces deux verrières , très intéressantes :

    -Les bustes-reliquaires

    -Les bustes-reliquaires

    Voici ce qu'en dit la base Mérimée :

    Matériaux : verre transparent (coloré) : grisaille sur verre ; plomb (réseau)
    Structure : en plein cintre
    Iconographie : scène biblique (Descente de Croix, soldat : mort, fond de paysage) ; ornementation : en bordure (ornement à forme végétale)
    scène biblique (Résurrection du Christ, ange : couronne : laurier, tombeau) ; ornementation : en bordure (ornement à forme végétale : laurier)
    Inscription : inscription
    Précision inscription : transcription (en bas des 2 verrières) : 1914 AUX ENFANTS DE LEUGLAY MORTS POUR LA FRANCE 1918 ; transcription (sur des phylactères) : Descente de croix : AVE MARIA/JE SUIS/LA VIERGE/DES DOULEURS/LA REINE DES MARTYRS/ET VOTRE MERE/CONSIDEREZ/ET VOYEZ/S'IL EST UNE/DOULEUR/SEMBLABLE A LA MIENNE/PROPHETE JEREMIE ; Résurrection : JE SUIS/LA RESURRECTION ET LA VIE/NE VOUS ATTRISTEZ PAS/COMME LES/AMES QUI/N'ONT PAS/D'ESPERANCE/CEUX QUI/ONT FAIT/LE BIEN/RESSUCITERONT/POUR LA VIE/ETERNELLE/EV. ST JEAN V 29
    Auteur(s) : Defrance, et : Thenot (atelier de, peintre-verrier)

    Après l'envoi des photos, mon lecteur me signala que d'autres verrières existaient en Côte d'Or : à Essarois par exemple.

    Pourquoi ne pas continuer à alimenter une collection si surprenante ?, ce sujet commençait à me passionner,  je lui ai donc proposé de continuer mes photos..

    A Essarois,c'est Jenry Camus qui m'ouvrit l'église (merci à lui !) , et voici ce vitrail que me commenta après envoi, mon correspondant:

    -Les bustes-reliquaires

    Matériaux : verre transparent (coloré) : grisaille sur verre ; plomb (réseau)
    Structure : en plein cintre
    Iconographie : figure (enfant : en buste) ; ornementation : en bordure (ornement à forme végétale), en encadrement (ornement à forme géométrique), en fond (ornement à forme végétale)
    Précision représentation : Médaillon figuré dans la partie médiane de la verrière.
    Inscription : inscription concernant le commanditaire ; inscription
    Précision inscription : inscription au bas du vitrail : L'ABBE DONEAU CURE/DON DE LA PAROISSE 1925 ; transcription de la longue inscription : ENFANTS O VOUS QUI RECEVEZ L'EAU SAINTE, LORSQUE VOUS SEREZ GRANDS, SOYEZ BONS ET HUMAINS ET DIEU MISERICORDIEUX VOUS GRATIFIERA DE SES FELICETES SUR TERRE COMME AU CIEL ; IL VOUS GARDERA ET VOUS SOULAGERA DANS VOS TRAVAUX, DANS VOS FOYERS ET VOS EPREUVES ; CHERS PETITS SOUVENEZ VOUS DE VOS AINES QUI LORS DE LA GRANDE GUERRE SONT MORTS POUR SAUVER LE PAYS ET ASSURER LA PAIX, ILS SONT LES SAINTS DE LA FRANCE AMEN
    Auteur(s) : Echivard Albert (peintre-verrier)
    Lieu d'exécution : lieu d'exécution : pays de la Loire, 72, le Mans
    Siècle : 2e quart 20e siècle
    Date(s) : 1925
    Historique : Verrière offerte en 1925 par le curé et la paroisse, et exécutée par Albert Echivard, du Mans ; une longue inscription à la base rappelle aux enfants le souvenir de leurs aînés morts durant la 1ère Guerre mondiale.


    "Ce vitrail est pour moi très intéressant et important car Echivard, maître verrier a perdu son fils en octobre 1914 à la guerre : il va réaliser plusieurs vitraux dans le Finistère, la Somme, la Sarthe où son fils est figuré sur le vitrail, soit comme soldat, soit comme Saint. Celui d’Essarois rompt avec cette pratique : le deuil se fait moins violent, s’apaise avec le temps et il produit un texte du souvenir."

    Jenry Camus s'est piqué au jeu, et lui aussi s'est intéressé à ces verrières patriotiques, il en a repéré une dans l'église de Villaines en Duesmois, l'a photographiée et me l'a envoyée... et surprise : mon lecteur ne la connaissait pas !

    La voici (elle n'est pas répertoriée dans la base Mérimée, on se demande pourquoi !)

    -Les bustes-reliquaires

    D'autres verrières patriotiques existent-elles dans le Châtillonnais ? si quelqu'un en connaît qu'il me le fasse savoir, je me ferai un plaisir d'aller les photographier..

    Les photos que j'en ai faites, et que je ferai, feront partie d'un ouvrage concernant ce sujet , écrit par mon correspondant..une autre façon de faire connaître notre patrimoine Châtillonnais

    Merci pour votre aide éventuelle !

    Des verrières patriotiques, en tout cas,  il y en a de fort belles dans la Collégiale Notre Dame de Semur en Auxois, je suis allée les voir récemment, les voici:

    -Les bustes-reliquaires

    -Les bustes-reliquaires

    -Les bustes-reliquaires

    -Les bustes-reliquaires

    (celle-là plaira à Jenry Camus qui a une dévotion toute particulière à Jeanne d'Arc et qui collectionne tout ce qui se  rapporte à cette héroïne..)

    -Les bustes-reliquaires

    -Les bustes-reliquaires

    Matériaux : verre transparent (coloré) : grisaille sur verre ; plomb (réseau)
    Structure : lancette ; tympan ajouré
    Description : 1 lancette en plein cintre pour les baies 10, 12, 14 ; 3 lancettes trilobées pour la baie 31
    Iconographie : figure (sainte Jeanne d'Arc, Christ : bénédiction, ange, nuée, soldat : agenouillé) ; scène historique (soldat, soldat : maladie : soin, Les Saintes Femmes au tombeau, drapeau : France, drapeau : Etats-Unis)
    Précision représentation : Vitraux patriotiques : baie 12 (Jeanne d' Arc surmontée du Christ bénissant), baies 10 et 14 (2 soldats français à genoux recevant une couronne de laurier d' un ange descendu du ciel), baie 31 (lancette centrale : les Saintes Femmes au tombeau le matin de la Résurrection, lancette latérale : soldats sur le champ de bataille et soignés par la Croix-Rouge, tympan : laurier avec drapeaux français et américains réunis).
    Précision état : Bon état
    Inscription : inscription concernant l'iconographie
    Précision inscription : inscriptions nommant des régions (baies 10, 12, 14) ; inscriptions nommant les champs de bataille (baie 31)
    Auteur(s) : Louzier Paul (peintre-verrier)
    ; Socard Edmond (cartonnier)
    Siècle : 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
    Date(s) : 1920 VERS ; 1927
    Historique : Ensemble de verrières patriotiques réalisées par Paul Louzier (sur cartons de Socard : baies 10, 12, 14) vers 1920 (baies 10, 12, 14) et en 1927 (baie 31, offerte par les américains, en remerciement des soins reçus)

    Ces verrières patriotiques, comme d'autres vitraux plus anciens, font aussi partie de notre patrimoine,  j'ai donc eu plaisir à vous les présenter !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


  • Commentaires

    2
    pommeret
    Mardi 3 Mai 2011 à 22:51

    lors ça c'est nouveau ! merci pour ce reportage esthétique et pas ringard du tout. Cette époque était très créative et intéressantte, dans le silage d'Art & Craft...Encore merci pour cette découverte !

    P

    1
    maiana
    Samedi 20 Novembre 2010 à 20:18

    merci beaucoup pour ce  reportage je vais regarder autrement tous les vitraux des églises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :