• Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité, en août 2018, les fouilles au pied d'un rempart à Vix

     Bruno Chaume , Président de la SAHC, a présenté aux adhérents Thomas Pertlwieser, assistant à l'Université autrichienne de Vienne.

    Thomas, nous le connaissons fort bien depuis de longues années puisque son équipe a fouillé cette partie du site de Vix, appelée "Levée 3", depuis  l'année  2002...

    Par exemple, un petit rappel des découvertes lors des fouilles de 2015 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/visite-des-fouilles-2015-au-mont-lassois-de-vix-pour-les-adherents-de--a118286012

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Malgré une chaleur caniculaire il nous a rappelé avec énergie et bonne humeur, tout ce qui a été découvert par son équipe depuis si longtemps.

    Il y a eu en effet des découvertes très importantes faites par son équipe d'archéologues, sur l'existence et la structure des  remparts immenses entourant la colline du Mont Lassois, mais aussi sur les fossés...

    Désormais tout ce qui a pu être découvert l'a été, il n'y aura donc plus de fouilles à cet endroit situé entre Vix et Pothières.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    L'endroit où nous sommes se situe dans la partie bleue.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Un petit rappel de la forme et du lieu des remparts  :

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Sur cette photo  on voit une partie orange barrée. Cette barre représente la découverte faite cette année.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Depuis quelques années on sait que le mont Lassois était, à l'époque de la Tène, époque où vivait la "Dame de Vix", défendu par d'immenses remparts aux pieds desquels se trouvaient des fossés.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Lors de pluies abondantes, les fossés, de près de huit mètres de profondeur, se remplissaient d'eau, quelquefois trop. Aussi il fallait évacuer le trop plein d'eau dans la rivière que l'on appela plus tard la Seine.

    Thomas Pertlwieser nous indique ici des strates qui montrent bien la présence d'eau dans le fossé.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    La découverte de cette année c'est l'existence d'une sorte de vanne en bois (des traces de bois ont été découvertes) située à gauche de ce mur construit en pierre d'Etrochey.

    Ce mur est  une sorte de "gabion" antique, rempli avec des pierres, les plus jolies et les plus solides venant d'Etrochey, d'autres moins résistantes issues de la carrière de Bouix. Ce mur était recouvert d'une rangée de parement.

    Les fouilles ont confirmé la création d’une sorte de vannage  avec  bassin de rétention.

    Des orifices extérieurs ( sur le mur coupant le chenal) servaient à évacuer le trop plein d'eau.

    Le chenal était évasé  comme dans les canaux actuels.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Là où se situe Thomas, devait se trouver la vanne qui pouvait être soulevée ou ouverte lorsque les fossés étaient trop pleins d'eau.....(on imagine bien sûr , puisque les habitants de l'époque de la Tène ne connaissaient pas l'écriture et n'ont laissé aucune indication)

    Les années dernières l'équipe autrichienne avait évoqué l'existence d'un port, mais cette idée a été mise de côté lors des fouilles 2018.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    De nombreuses questions ont été posées, auxquelles Thomas Pertlwieser a répondu avec son énergie toujours intacte, malgré la chaleur qui s'accentuait de minutes en minutes !!

    Bravo aux fouilleurs qui sous un soleil de plomb ont continué imperturbablement à déblayer le site, quel courage !

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    L'après-midi, c'était la visite des fouilles pour le public.

    Marielle Lefils, de la SAHC , m'a envoyé une photo de la visite des fouilles par le public, chapeaux et ombrelles étaient indispensables !

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC) ont visité pour la dernière fois les fouilles à Vix

    Au total sur la journée il y a eu plus d'une centaine de visiteurs,
    c'était formidable, vu la chaleur !

    La société archéologique et historique du Châtillonnais est donc très fière d'avoir mobilisé tant de monde par cette journée caniculaire !

    Marielle m'a envoyé l'adresse du nouveau site Internet de la SAHC.

    Il est encore imparfait car tout bébé : il n'a qu'une semaine d'existence, mais il s'enrichira de jour en jour, notez bien son adresse :

    http://sahc21.org/

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :