• Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Une ancienne élève du Pensionnat saint Bernard, m'a confié quelques souvenirs de son séjour dans l'établissement, au temps où les Ursulines de Chavagnes en étaient les gestionnaires..(années 1951 à 1964)

    Tous les  8 décembre, jour de l'Immaculée Conception, les élèves assistaient, à la chapelle, au salut au Saint Sacrement.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Puis elles se rendaient en procession à la grotte qui avait été aménagée dans le jardin du Pensionnat. C'était une reproduction de la grotte de Lourdes.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Les élèves étaient en uniforme et portaient un cierge autour duquel étaient inscrites les paroles des cantiques. Devant la grotte, toutes chantaient l'Ave Maria.

    Une prière était dite devant la statue de Saint Bernard.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Durant la semaine de la Sainte Catherine d'Alexandrie, les élèves faisaient la fête le jeudi après-midi. Chaque classe avait préparé un petit spectacle qui pouvait être un extrait de pièce de Molière, des chants, des fables...

    Les élèves, exceptionnellement ce jour-là, avaient le droit d'aller dans le grenier du Pensionnat, de fouiller dans de vieilles malles où se trouvaient des vêtements anciens et de se déguiser.

    Avec une religieuse par équipe, les élèves jouaient à cache-cache dans tous les coins du pensionnat...sauf dans les dortoirs. Puis un goûter composé de chocolat chaud et de "garguesses" était servi au réfectoire.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Pour la distribution des prix, qui avait lieu à la salle paroissiale de l'esplanade Saint Vorles, les élèves vêtues de leurs uniformes et de gants blancs, recevaient des mains de Mademoiselle Cirbeau, la directrice, un livre . L'élève faisait la révérence à la directrice et à la Soeur Supérieure que toutes appelaient "Bonne Mère". De petits spectacles prévus par les religieuses et les maîtresses avaient lieu entre les remises de récompenses.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Monseigneur Sembel, l'évêque de Dijon, rendait parfois visite au Pensionnat Saint Bernard, il était accueilli, sous les cloîtres, par les révérences de toutes les élèves en uniforme.

    Souvenirs....du Pensionnat Saint Bernard

    Cet écusson était porté par toutes les pensionnaires, il représentait la Sainte Vierge, appelée par Saint Bernard, "l'Etoile du matin".

     Merci à Chantal de m'avoir confié ces souvenirs , qui résonneront sans doute dans la mémoire de nombreuses Châtillonnaises qui ont fréquenté le Pensionnat Saint Bernard, autrefois.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Brionsurource21
    Jeudi 26 Octobre à 20:10

    Je relis avec nostalgie ... et colère cet article quand je vois ce que l'on a fait de ce vénérable bâtiment ! J'y ai été pensionnaire de 1952 à 1955, ma mère avant moi dans les années 25/28 environ ainsi que ma grand-mère mais là je ne saurais dire quand. Et j'ai les photos de groupe de ces époques ! Lorsque ma mère me parlait de sa vie au pensionnat, je peux dire que la discipline avait déjà bien changé à mon époque même si je la trouvais contraignante ! Aujourd'hui, je reconnais que ce fut une bonne éducation, je dis bien "éducation" !

    S'agissant de la signification de notre écusson, je connaissais cette définition : "regardes l'étoile et appelle Marie". Le sujet est le même.

    2
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 17:33

    Génial ! Merci pour cette visite Christiane. C'est vrai que cette démolition est bien dommage !

    1
    Brionsurource21
    Mardi 19 Juin 2012 à 19:39

    Tous ces souvenirs me reviennent sauf que pour la Ste Catherine, nous avions le doit d'aller nous cacher dans le grenier mais je n'ai jamais eu le plaisir d'y découvrir des malles "à trésor".


    Pour les 50 ans d'activité de Melle Marie (Cirbeau) une fête a été organisée où un spectacle a mis en présence une élève du début du siècle et une des années 50 qui comparaient leurs vies au pensionnat. J'étais la pensionnaire contemporaine et Odile Voinchet était l'élève ancienne. Elle était habillée et coiffée en conséquence.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :