• Une rencontre avec "Monsieur Tomate", collectionneur passionné de tomates et de plantes amérindiennes...

    "Monsieur Tomate", maraîcher original...

    J'ai fait connaissance de "Monsieur Tomate", de son vrai nom Robert Cruel, maraîcher original, lors des "foires aux graines" organisées par ARCE à Recey sur Ource. A ce moment de l'année, il vend des centaines de plants de tomates différents, issus de sa production personnelle.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Il nous montre ici un  plant de tomate et un autre de maïs...plante amérindienne  comme la tomate. Car Robert Cruel est un admirateur inconditionnel de la culture amérindienne, il remercie chaque jour et vénère "Pachamama", la Terre-Mère des Indiens d'Amérique.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Je l'ai retrouvé à Aignay le Duc, en 2012, lors d'une exposition des Amis d'Aignay et Alentours dont le sujet était "Le jardinier amateur".    

    Le mûrissement des tomates était plus avancé que cette année, j'avais donc pu admirer  quelques unes de ses 320 variétés de tomates, c'était vraiment incroyable !

    "Monsieur Tomate", maraîcher original...

    "Monsieur Tomate" présentait également un pied de tomate sur lequel il avait greffé 6 sortes d'autres variétés !!

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Chaque fois que je le rencontre, il m'invite à aller voir ses nombreuses  productions amérindiennes, chez lui, à Saint-Mards-en Othe, dans l'Aube.

    En effet, "Monsieur Tomate" produit des pieds de tomates, mais aussi un grand nombre d'autres plantes, en pratiquant  la "permaculture".

    Qu'est ce que la permaculture ?

    Eh bien, c'est une méthode qui s'inspire de l'écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition.

      La permaculture  permet une production agricole durable, très économe en énergie, autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique, et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible.

    Mon fils, lui aussi, est intéressé par la  permaculture qu'il a découverte en suivant des cours, auxquels assiste également  Robert Cruel. Ce dernier a donc fait connaissance du fils et connaissait depuis longtemps la mère, double raison pour nous inviter tous deux chez lui ...

    Nous nous sommes rendus en famille voir ses productions, à la mi-août.

    Voici "Monsieur Tomate" chez lui...au milieu de sa nature sauvage, devant son tipi qu'il a réalisé lui même avec de grands morceaux de tissus.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Contrairement à ce qu'on peut croire, il faisait doux dans le tipi, alors que dehors c'était la canicule !

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Voici un trio de plantes amérindiennes : le haricot de Lima  sur rame, le maïs et la tomate sauvage

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Et au pied une courge...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    En dehors de la serre Robert a planté des pommes de terre. Vous remarquerez qu'il paille absolument toutes ses plantations pour éviter l'évaporation.

    Une jolie rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur passionné de tomates et de plantes amérindiennes...

    Lorsqu'une plante est malade, il la soigne avec des produits naturels, le mildiou de la pomme de terre sera neutralisé avec un mélange secret à base de bicarbonate de soude. Il fait bien sûr des décoctions et il associe des plantes qui vont se protéger les unes les autres, selon un autre principe de la permaculture, comme la tanaisie insectifuge

    Une jolie rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur passionné de tomates et de plantes amérindiennes...

    Il bichonne ses oignons et ses aulx...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Nous voici devant sa serre où mûrissent toutes ses variétés de tomates (320 !)

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Le jardinier recueille l'eau de pluie dans des citernes. Mais, comme tout est paillé, il n'arrose qu'une fois par semaine.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Il appelle l'intérieur de la serre "la jungle", il y fait une chaleur très forte, mais les plantes n'ont pas l'air de souffrir !

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Les tomates ont pris beaucoup de retard, mais comme l'été a duré plus longtemps que prévu, tout finira par mûrir.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Cette tomate est duveteuse comme une pêche....

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Voici une plante curieuse appelée "perles de Job" qui donne de jolies graines dont on fait des colliers...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    D'autres plantes sont aussi installées dans la serre comme ces poivrons.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Robert Cruel surveille et soigne ses plantes comme s'il s'agissait de ses enfants...

    Une jolie rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur passionné de tomates et de plantes amérindiennes...

    Le jardinier a eu une idée originale : faire pousser des tomates cerises la tête en bas !

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Robert Cruel va participer à la Fête de saint Fiacre à Sens le 11 septembre. Il présentera ses plantes amérindiennes : des tomates sauvages, des physalis, du quinoa, du basilic péruvien et de la courge bouturée dans une "brouette fleurie".

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Tout est prêt...si vous passez par Sens le 11 septembre, allez dire bonjour à Robert Cruel de ma part et admirez son travail.

    Une rencontre avec Robert Cruel, alias "Monsieur Tomate", collectionneur fou de tomates et de plantes amérindiennes...

    Monsieur Tomate donne des conférences sur la tomate, sur la culture des Sages avec les plantes Sauvages, sur la protection de Pachamama (la terre-mère) et le partage de la vie avec Gaïa.

    Il accueille aussi  les enfants des écoles, des randonneurs, et des après-midis en famille.

    Tel : 03 25 70 14 44

    monsieur.tomate@laposte.net

     


  • Commentaires

    3
    Virginie
    Lundi 14 Août à 18:57
    Tout simplement génial et trés intéressant.Un grand merci à vous
    2
    Absomphe
    Lundi 5 Septembre 2016 à 06:14

    Merci Robert pour cette visite

    1
    Elena Lionnet
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 19:42

    Chère Christal,

    Je lis souvent votre blog car chaque fois que je recherche une précision ou un renseignement sur notre région du Châtillonnais, google me dirige chez vous ! Je profite de l'occasion pour vous féliciter et vous remercier de votre engagement !

    J'ai particulièrement apprécié cette note de blog sur M. Tomate qui m'a l'air d'être un original. M'intéressant au bio et à la permaculture, de plus adorant les plantes, vous m'avez donné une super idée d'excursion ! J'irai certainement voir la collection de tomates de M. Cruel. Merci et très bonne continuation.

    Bien cordialement,

    Elena Lionnet (Parisienne, mais venant très régulièrement à Belan)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :