• Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Cette conférence intitulée "Diderot à Langres" a été présentée par Monsieur David Covelli, Directeur du Service Patrimoine de la Ville de Langres, en hommage à Denis Diderot, dont Langres fête cette année le tricentenaire.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La ville de Langres, où naquit Denis Diderot, était, à cette époque, une ville forteresse, à la fois militaire et religieuse.

    Autrefois, elle fut une capitale gallo-romaine, qui comptait 8000 habitants, autant, nous dit David Covelli, que...maintenant!

    Le Seigneur de Langres était son Evêque, il possédait également le titre de Duc.

    La ville de Langres avait la religion comme emblème: 800 personnes travaillaient dans les tribunaux de l'Evêché...

    La ville de Langres était aussi réputée pour sa coutellerie, 250 couteliers y travaillaient, on y entendait, de très loin, le bruit des forges.

    Le père de Denis Diderot, Didier, était Maître-Coutelier, il fabriquait des instruments de chirurgie: bistouris, scalpels et lancettes et des lames fines estampées de la marque dite "à la perle".

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La famille Diderot était une famille classique, bourgeoise, aisée, pieuse évidemment puisque vivant dans une ville épiscopale. La ville de Langres possédait vingt clochers à la Révolution: Saint Pierre et Saint Paul, Saint Mamet, Saint Martin, la chapelle des Jésuites etc...

    Denis Diderot fréquenta le collège des Jésuites, comme son frère Didier-Pierre quelques années plus tard. Ce dernier devint chanoine, alors que Denis s'éloigna de la religion après son départ de Langres. Les deux frères furent véritablement des "frères-ennemis", se querellant avec férocité.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Sur cette vue aérienne, on distingue la cathédrale, puis à droite le collège des Jésuites, qui porte maintenant le nom de Collège Diderot.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Denis Diderot naquit le 5 octobre 1713 dans une maison de la  place Chambeau.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    La maison natale de l'encyclopédiste  se trouve à droite de cette photo, elle abrite à présent un magasin d'optique.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les Diderot habitèrent ensuite dans cette autre maison, maison qui fut véritablement la "maison d'enfance" de Denis. Elle resta dans la famille jusqu'en 1787, date de la mort du Chanoine Didier-Pierre.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Denis Diderot fut un élève extrêmement brillant. Son père était très fier de lui et pleurait de joie lorsqu'il le voyait revenir du Collège "les bras chargés de prix et les épaules chargées de couronnes".

    Mais Denis était aussi un élève turbulent et bagarreur, qui supportait difficilement les remontrances des régents du Collège. Aussi il dit un matin à son père qu'il ne voulait plus continuer ses études.

    Le Maître-Coutelier décida de mettre Denis à la forge, mais il renonça au bout de quatre jours, tant son fils rata un "déluge de canifs, de couteaux et autres instruments"

    Denis retourna alors au Collège où il se forgea une bonne culture classique. Les Jésuites voulaient en faire un prêtre, mais n'y réussirent pas. Denis quitta Langres pour Paris, en 1728.

    On sait que Denis Diderot fut l'auteur de l'Encyclopédie. Voici une planche de l'ouvrage, représentant un atelier de coutellerie, gravure  sans aucun doute inspirée par l'atelier et le magasin de son père .

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    En 1884, pour le centenaire de la mort de Denis Diderot, la Municipalité républicaine de Langres, décida dériger une statue en hommage à l'encyclopédiste.

    Les tensions furent vives entre les habitants, certains étant partisans du clergé et bien sûr du Chanoine Didier-Pierre Diderot, d'autres penchant pour l'homme des "Lumières", athéiste et matérialiste.

    La statue fut réalisée par le célèbre sculpteur Auguste Bartholdi, auteur du "Lion de Belfort" (1880), et plus tard de "la Statue de la Liberté éclairant le monde" (1886)

    On peut remarquer, nous dit David Covelli, que seul le nom de famille est gravé sur le socle, ceci ménageant la sensibilité des religieux et des laïcs !

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Les élèves du Lycée Diderot ont pris pour habitude, chaque année, au début  de la période de révision du baccalauréat, d'habiller la statue du philosophe d'un costume en rapport avec l'actualité en cours, en voici un exemple :

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    Le but de la conférence de David Covelli était d'évoquer les jeunes années de Denis Diderot. L'année prochaine, en prélude à un voyage à Langres, l'Association Culturelle Châtillonnaise de l'Université pour Tous, nous présentera une conférence sur Diderot l'Encyclopédiste: sa vie et son œuvre, après son départ de sa ville natale.

    Très applaudi, le conférencier répondit fort aimablement aux questions de l'auditoire.

    Puis il termina par cette belle analyse : Si nous avons fait le choix de l'école obligatoire, si nous avons été libres de choisir un métier, c'est peut-être à Denis Diderot que nous le devons. L'esprit des Lumières continuera d'être dérangeant, mais nous en sommes ses héritiers.

    Diderot à Langres", une conférence de David Covelli, pour l'Association Culturelle Châtillonnaise

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires
  • Samedi 9 mars, René Drappier a assisté au passage et à l'arrêt, des cyclistes de la célèbre randonnée Londres-Cannes, à Vanvey, écoutons-le :

    Comme tous les ans, depuis maintenant quelques années, avait lieu la grande Randonnée cyclo : Londres-Cannes. Elle était de passage samedi 9 mars , comme à son habitude, à Vanvey, vers 16 heures. Ce sont environ 80 cyclos, bien encadrés sur le plan sécurité, matériel et sanitaire.

    Ils se sont arrêtés, comme tous les ans, à la salle des fêtes où la très sportive municipalité leur a offert boissons chaudes et restauration .

    Ils ont profité de la chaleur des locaux pour se remettre des averses de grêle et de pluie qui les ont accompagnés toute la journée.

    Tous, d'une très grande gentillesse et disponibilité,  nous ont donné des renseignements sur le déroulement de l'épreuve. J'ai rencontré un officiel charmant qui parlait le Français parfaitement. Le déroulement de la randonnée  a été le suivant:

    1er jour : Calais Reims 318 km.- 2e jour Reims  Dijon 302 km - 3e jour Dijon Valence 314 km - 4e jour Valence Aix-en-Provence 234,5 km 5e jour Aix-en-Provence Cannes 171 km où ils arriveront mardi vers 15 heures.

    Voici quelques photos  que nous avons prises à Vanvey :

     

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

    La randonnée  cyclotouriste Londres-Cannes 2013, s'est arrêtée à Vanvey

     (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    1 commentaire
  • Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Les Châtillonnais se sont pressés nombreux, dimanche 10 mars 2013, à la journée "Portes Ouvertes" de notre cinéma Châtillonnais "Le Sélect".

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine, accueillait les visiteurs avec le sourire, très heureux de présenter le nouveau Sélect, qui appartient maintenant à la ville de Châtillon sur Seine.

    Le Sélect a été transformé complètement pour devenir un cinéma moderne, attractif et rénové.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le bureau d'accueil séduit par ses couleurs lumineuses...

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le projectionniste, également responsable de la salle, c'est Patrice Coudray. Il sera suppléé dans sa tâche, quelques jours par semaine, par Brigitte Loëte qui est aussi présente à l'accueil du Théâtre Gaston Bernard.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    La grande salle pourra accueillir 160 personnes.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    La grande salle vue du balcon :

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Les fauteuils sont extrêmement confortables, l'isolation thermique et phonique est parfaite, la climatisation agréable, le son est d'une extrême qualité. L'écran est lumineux et bien placé.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    On accède à la petite salle (et au balcon de la grande) par un escalier moquetté aux couleurs douces...

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    La petite salle possède 37 places et est aussi confortable que la grande salle.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    J'ai eu l'honneur, conduite par Monsieur Carnet, de monter par un escalier à vis, dans la cabine de projection.

    Les deux appareils qui diffusent les films en numérique et en 3D, sont impressionnants !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Voici l'histoire du Sélect, recueillie auprès de Michel Diey, la "mémoire du Châtillonnais":

    Le Sélect   ouvrit ses portes le 17 août 1954, avec projection d’ "Un américain à Paris", film américain de 1951 de Vincente Minnelli, avec Gene Kelly et Leslie Caron.

    Cette salle entièrement nouvelle contenait 365 places et bénéficiait des dernières techniques, les films étant en 16 m/m. Pendant des années ce fut un succès assuré, avec des séances les vendredi, samedi et dimanche soir, et le dimanche en matinée. Quelquefois, des projections avaient lieu le jeudi soir.

    Puis vint la télévision et l’essor de la voiture, la création de multiples associations sportives et culturelles, etc. Les spectateurs diminuèrent partout, les salles locales étant concurrencées par le petit écran et les villes voisines de Troyes et Dijon, grâce (ou à cause ?) de l’automobile.

     Le Sélect ferma une première fois le 21 mars 1982, avec la projection d' "Une femme à sa fenêtre", avec Romy Schneider. Une certaine dégradation de la salle, des normes de sécurité dépassées, le passage aux films de 35 m/m contraignirent le gérant à cet arrêt.

     Après plus d’une année d’écran noir, et d’importants travaux avec notamment l’aménagement de deux salles, l’une de 250 places, l’autre de 56 places, notre ciné accueillit de nouveau le public le 12 août 1983. La programmation prévoyait neuf séances chaque semaine, du mercredi au dimanche.

    La première affiche proposait "Les Dieux sont tombés sur la tête" dans la grande salle, "Le Ruffian" dans la petite salle. De nouveau, ce fut le succès, mais une nouvelle fermeture se produisit en 2009...

    Depuis, le cinéma ne s’est maintenu dans le Châtillonnais que grâce aux associations et ciné-clubs, notamment à Aignay, Châtillon et Laignes. Heureusement le Sélect a fait sa réouverture mardi 12 mars 2013, avec en Avant-Première "Jappeloup" avec Guillaume Canet, Marina Hands et Daniel Auteuil.

    J'ai eu la chance, lors des portes ouvertes de dimanche 10 mars, de faire la connaissance d'un passionné de cinéma, Jean-Pierre Robache, d'Essoyes. Il collectionne tout ce qui a un rapport avec le Septième Art, en particulier les anciens projecteurs.

    Lorsque le Select a été réaménagé, il est venu voir les travaux, et il a photographié l'ancien matériel de projection, avant qu'il soit mis au rebut, voici sa photo :

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Jean-Pierre Robache a aussi photographié la grande salle et la petite salle avant le réaménagement :

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    La Société Panoramic 21 , choisie par la Ville de Châtillon sur Seine  fournira les films du Sélect. Panoramic 21 , qui a une grande expérience , va permettre de doter le Sélect de films en avant-première, comme Jappeloup pour l'ouverture de mardi 12 mars, mais aussi de sorties nationales et d'animations sous diverses formes : en direction des jeunes et des séniors.

    La tarification est incroyable etsuperbement attractive !!

    En effet la place ne coûtera que 6,50 euros en tarif plein, et même 5 euros seulement avec un abonnement de 10 séances...

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Alors, les Châtillonnais sont invités à fréquenter très nombreux, ce nouveau Sélect, qui est devenu une des salles les plus modernes de la Côte d'Or, avec des tarifs extrêmement intéressants !

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    Mardi, des centaines de châtillonnais faisaient la queue, dans le froid, pour pouvoir admirer le film "Jappeloup", présenté la veille du jour de la sortie nationale . Un film magnifique, très bien interprété, une histoire vibrante entre un homme et un cheval, des prises de vues époustouflantes... Même ceux qui n'aiment pas les concours hippiques ont été enthousiasmés.

    Merci à Panoramic 21 d'avoir sélectionné ce film pour notre plus grand plaisir, Jean-Paul Noret, son président était d'ailleurs présent lors de la projection.

    Le cinéma "le Select" de Châtillon sur Seine a rouvert ses portes !

    La bande annonce de Jappeloup :

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires
  • Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Quel magnifique concert nous ont offert les élèves de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine samedi 9 mars au Théâtre Gaston Bernard !

    Un spectacle digne des plus grands professionnels, c'était époustouflant.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine aux élèves et à leurs professeurs...

    Trio de batteries 

    Direction  Alexis Séréduik

    Hugo Feniser, Camille Parisot, Alexis Séréduik

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Du solfège à la chanson 

    Direction Christine Mafféis

    Facteur de Jazz et Rascamouche (A.M.O.Vonderscher)

    Les classes de solfège et

    Clarinette : lilas Béziaud, Flûte: Sylvère Barré, Anne Laure Mutin, Zoé Sallembien. Trompette : Brnoît Jacquet. guitare : loïc Diaz. basse :Nicolas Brunet. Batterie : gaëlle Diaz. Percussions: Tom Sallembien,Sébastien Chiasson-D'Herbomez.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Musiques actuelles, atelier 1 

    Direction Claude Thiébault

    The Pump et Brusch with the Blues (Jeff Beck)

    Guitare : Julien Thuillier, François Pulcina. Basse : Arthur Théodorou. Batterie : Camille Parisot

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Trio Baroque 

    Direction Didier Varin

    Sonate en trio de Giovanni Paolo Simonetti

    Flûte à bec : Louise Bouchard,Anne Laure Mutin. Basson : Didier Varin.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Atelier Jazz 

    Direction  Alexis Séréduik

    All Blues et so What (Miles Davis) Footprints (Wayne Shorter)

    Flûte: Anne Laure Mutin. Guitare : François Pulcina. Basse : Choé Michel. Vibraphone : Gaëlle Diaz. Batterie : Hugo Feniser

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Musiques actuelles, atelier 2

    Direction Claude Thiébault

    Misirlou (arrgt D.Dale), Jungle Gardenia (Mike Oldfield)

    Guitare : Loïc Diaz, Axel Mendoza. Basse :Karen Diaz. Batterie :Gaëlle Diaz

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Flûte et Z'ut

    Direction Christine Mafféis

    Ouverture de la Flûte enchantée (W.A.Mozart)

    Emilie Bernard, Louise Bouchard, Fanny Noret, Meryl Chaumonnot, Charlotte Horta, Fanny Maire, Christine Mafféis, Anne Laure Mutin.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Trio musiques improvisées

    Direction Julien Thiery

    Flûte: Louise Bouchard, Anne Laure Mutin. Clarinette basse: Julien Thiery

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Broken Arrow

    Direction Claude Thiébault

    Lady Whiskey (Wishbone Ash), Lark's Tongues in Aspic (King Crimson)

    Guitare : François Pulcina, Axel Mendoza. Basse : Nicolas Brunet. Batterie: Axel Chevalier

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Groupe de djembés

    Direction Richard Gouerre

    Clarisse Détot, Rachel Ferriot, Myriam Lelong, Johanne Martin.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Orchestre jazz

    Direction Luis Vina

    Comin'home baby (Bob Dorough, Ben Tucker)

    Wrapped aroud your finger (Sting) et Félicie (Laurent Dehors)

    Saxophone : Blanche Béziaud, Mélanie Dixneuf, Valentine et Eric Ingardin, Lisa Tilquin. Clarinette : Lilas Béziaud, Christine et Raphaël Ingardin. Trompette :Benoît Jacquet. Flûte: Fanny Noret, Sylvère Barré. Vibraphone : Tom Sallembien. Guitare : Loïc Diaz, Clément Petit. Basse : Arthur Théodorou. Batterie : Sébastien Chiasson-d'Herbomez.

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Concert annuel 2013 de l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine

    Les instruments pratiqués et les enseignants :

    -Clarinette, saxophone : Julien Thiery et Luis Vina

    -Flûte à bec : Didier Varin

    -Flûte traversière :Christine Mafféis

    -Trompette : Antonin Lespagnol

    Piano : Marie-Christine Delvincourt

    -Guitare classique et guitare basse : Claude Thiébault et Michel Radel

    -Batterie, percussions : Alexis Séréduik

    Djembé : Richard Gouerre

    Autres activités:

    Ateliers de musiques actuelles, classe d'orchestre, groupe de flûtes, ensembles divers, préparation à l'option musique du baccalauréat

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  • Un grand merci:

    -Aux généreux donateurs de ces deux jours de collecte

    -Aux bénévoles qui ont donné beaucoup de leur temps pour que  cette collecte de mars 2013 se déroule dans les meilleures conditions.

    Le poids total des marchandises récoltées grâce à vous: trois tonnes et demie.

    A Intermarché :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    A Auchan :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    Chez Aldi :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    Chez Lidl :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    Au Maximarché :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    Chez Dia :

    La collecte des Restos du Coeur en mars 2013...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  • Voici toujours de très belles photos de Jean-Pierre Gurga, cliquables, pour mieux les admirer.

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    De beaux champignons photographiés par Jean-Pierre Gurga en automne 2012

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    3 commentaires
  • Le fromage d'Epoisses fermier qu'élaborent Alain et Caroline à la fromagerie des Marronniers, à Origny est le meilleur de Bourgogne !

    TF1 leur a rendu visite. Voici la vidéo à déguster sans modération, vive les artisans du  Châtillonnais !


    1 commentaire
  •  Daniel Bourgeois qui est un "fan" de parapente, m'a invitée, dimanche 3 mars,  à venir voir et photographier des "vols libres" à partir du Mont Lassois.

    Je ne pouvais pas m'y rendre, aussi c'est Michel Massé qui y est allé à ma place. Il a réalisé de magnifiques photos, bien plus belles que celles que j'aurais pu faire, merci à lui ! (Les photos sont cliquables)

    Daniel Bourgeois m'a envoyé un texte explicatif sur cette journée, écoutons-le :

    Ce dimanche 3 mars, avait lieu sur la colline de Vix, le grand rendez-vous annuel pour l'entretien et le nettoyage du site de décollage des parapentes du Club des Aigles du Tonnerrois et du Châtillonnais.

    Une douzaine de pilotes se sont donc retrouvés le matin afin de commencer les différents travaux de débroussaillage.

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    En fin de matinée, l'aire de décollage (et de repose) se trouvait parfaitement opérationnelle.

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

     Le beau temps, et le vent météo se trouvant favorable, les pilotes ont pu, pour leur plus grand plaisir, s'adonner à leur loisir favori...le vol libre (sans moteur)

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Les bonnes conditions de vol ont permis de voler jusqu'en fin d'après-midi.

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Ils espèrent tous revenir le plus souvent possible quand les conditions s'y prêteront (vent d'est à nord-est, de 10 à 20 km/h)

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Pour terminer, voici deux photos tirées d'une vidéo réalisée par un des parapentistes, photos isolées par Michel Massé...

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Parapentes au mont Lassois, en mars 2013

    Voici la vidéo, ses images sont impressionnantes.. et on peut y voir la Seine qui serpente, les fouilles du mont Lassois, les villages environnants...

    http://vimeo.com/61200546

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    5 commentaires
  •  Louis Cailletet, qui fut un très grand savant, naquit à Châtillon sur Seine le 21 septembre 1832 .

    Sa plus  grande découverte est d'avoir compris, avant tous les autres, que les gaz dits "permanents" pouvaient être liquéfiés . Il fut le premier à réussir la liquéfaction de l'oxygène et de l'azote, le 2 décembre 1877 dans son laboratoire de la rue Saint Jean à Châtillon sur Seine.

    Il nous a quittés le 5 janvier 1913.

    Pour célébrer les cent ans de sa disparition, les Amis du Châtillonnais et la Ville de Châtillon sur Seine, vont organiser, cette année, plusieurs manifestations : expositions, conférences...

    J'ai eu l'honneur, l'année dernière, invitée par ses descendants,  de voir la maison où vécut Louis Cailletet et de visiter son laboratoire.

    2013 sera l'année Cailletet à Châtillon sur Seine...

    Un beau parc , en contrebas, descend jusqu'à la Seine. Un joli pont  dont le dessin est peut-être de Gustave Eiffel qui était un ami de Louis Cailletet, (mais  nous n'en n'avons aucune preuve ce n'est qu'une hypothèse), la traverse.

    2013 sera l'année Cailletet...

    Près de la maison qu'habitait Louis Cailletet, se trouve son laboratoire, où il fit ses célèbres expériences. Le savant le rejoignait par cette passerelle.

    2013 sera l'année Cailletet...

    2013 sera l'année Cailletet...

     Louis Cailletet eut l'idée de comprimer les gaz et en particulier l'air à une très haute pression. Dewar,( et bien d'autres avant lui), avait comprimé jusqu'à 1500 bars les gaz pour tenter leur liquéfaction, cela avait bien marché pour la plupart sauf trois, dit récalcitrants, les gaz permanents : oxygène, azote et hydrogène. Sa machine n'eut besoin que d'une compression de 200 à 300 bar, mais l'originalité de Cailletet est d'avoir refroidi le gaz étudié avec un premier gaz bouillant à la pression ambiante le gaz carbonique à -30° et après la compression, d'avoir effectué une brusque détente qui produisit un grand refroidissement et permit ainsi d'atteindre la température critique où la liquéfaction devient possible, pour l'azote (-195,8°C) et l'oxygène( -183°C).  Il imagina une machine où il s'essaya à la compression de l'acétylène.

     Voici cette célèbre machine :

    2013 sera l'année Cailletet...

    2013 sera l'année Cailletet...

    Au cours d'une de ces compressions, le robinet de décharge fut manœuvré par inadvertance par son beau-frère Firmin Darbois qui l'aidait dans ses expériences.

    Louis Cailletet vit, à ce moment, l'atmosphère du tube se troubler. Il en tira la conclusion que le phénomène de détente brusque à partir d'une pression de 300 atmosphères laisse escompter un abaissement de température de 220°.

    Le 5 novembre 1877, il liquéfia l'acétylène, et le dioxyde d'azote le 25 novembre.

    .2013 sera l'année Cailletet...

    Un autre savant suisse, Raoul Pictet avait fait la même expérience le 22 décembre 1877 , par des procédés plus compliqués. Mais il n'y eut jamais aucune rivalité entre les deux hommes, au contraire une amitié les unit.

    2013 sera l'année Cailletet...

    (source des passages en bleu : le livre de Roger Seytre : "un savant bourguignon: Louis Cailletet")

    La liquéfaction des gaz a de nombreuses applications aujourd'hui :

    -Les réfrigérateurs, congélateurs, frigos industriels, la cryogénie alimentaire

    -La cryo-conservation et cryo-coagulation

    -La cuisine moléculaire

    -L'oxygène et l'hydrogène liquides

    -L'étude de la supraconductivité

    -L'étude de la superfluidité

    -Le cryo-broyage

    -Le givrage ou condensation cryogénique

    -La création de toutes sortes de neiges à partir de l'azote liquide

    -Le transport sur de longues distances de gaz naturel

    -L'hydrogène liquide sera peut-être le combustible de demain.

    Toutes ces applications des découvertes de Louis Cailletet, vous seront présentées lors des conférences et des expositions qui auront lieu cet été.

    Il ne faudra pas les manquer.

     (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • René Drappier m'envoie quelques photos (cliquables) de la reprise des activités du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine, écoutons-le :

    C'est le dimanche 3 mars 2013 que nos cyclos ont repris leur monture afin d'emmagasiner de nombreux kilomètres qui leur permettront de sillonner la région, et bien au delà, par monts et vallées tout au long de l'année.

     Ce sont donc 13 cyclos qui, sous un beau soleil printanier,  accompagné  d'un petit vent frais, ont pris le départ.

    Notre toujours jeune doyen Michel Baudry, était présent entouré de nos jeunes

     Bonne route à vous tous.

    Début de saison 2013 au club Cyclotouriste de Châtillon sur Seine

    Début de saison 2013 au club Cyclotouriste de Châtillon sur Seine

    Début de saison 2013 au club Cyclotouriste de Châtillon sur Seine

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Marlène Gossmann, docteure en Histoire de l'Art, a présenté dans le cadre de l'Association Culturelle Châtillonnaise de l'Université pour Tous, une très intéressante conférence sur "l'Orientalisme".

    Pour cette conférence Marlène a choisi de nous présenter quelques peintres représentatifs de cette période picturale, parmi tous ceux qui s'y sont adonnés : John-Frederick Lewis, Eugène Delacroix, Théodore Chassériau, Prosper Marilhat, Alexandre-Gabriel Decamps, Eugène Fromentin et Gustave Guillaumet.

    Elle a évoqué Ingres (qui ne s'est jamais rendu au Maghreb et au Moyen-Orient) et d'autres qui sont cités dans cet article de Wikipedia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Orientalisme

    En une heure trente, il fallait faire un choix, elle l'a fait en suivant ses préférences personnelles, choix qui a ravi ses auditeurs !

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    L'orientalisme fut un courant artistique qui se développa au cours du XIXème siècle,tant en peinture qu'en littérature.

    Au Moyen-Âge, déjà les Croisades avaient permis de découvrir l'Orient, mais c'est après que Bonaparte soit allé combattre en Egypte en 1798, que ce courant orientaliste prit son essor.

    Plus tard, la Grèce se libéra du joug turc. Le développement de la navigation maritime, des chemins de fer, l'ouverture du canal de Suez , la guerre de Crimée, permirent des voyages en Orient qui influencèrent les écrivains comme Flaubert et Hugo, mais aussi de nombreux peintres, séduits par les harems, les combats, les paysages.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossmann pour l'ACC

    (BaronAntoine-Jean Gros : Bonaparte à la bataille des pyramides)

    Vivant Denon rapporta des documents, dessina, peignit et publia un ouvrage  "Voyage dans la basse et la haute Egypte". Voici deux de ses dessins :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    L'Egypte devint alors une destination prisée. L'anglais John Frederick Lewis se vêtit comme les Egyptiens pour pouvoir les peindre, sans se faire remarquer, avec un profond sens du détail, dans une atmosphère intimiste.

    "Intérieur au Caire", couleurs et jeux de lumière sont éblouissants :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    le "Scribe arabe du Caire" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Prosper Marilhat pendant une mission scientifique en 1831, dessina des monuments, la végétation. Son travail fut un peu celui d'un photographe (la photographie n'existait pas encore) pour donner aux européens, à son retour, une idée des pays visités. Ses peintures montrent un beau travail sur la lumière.  :

    "Ruines de la mosquée du Calife Hakem au Caire" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    "Mosquée en basse Egypte" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Eugène Delacroix avait une vision romantique de l'Orient, Sa peinture de "la mort de Sardanapale" fut réalisée avant son séjour au Maghreb :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    En 1830, il se rendit au Maroc et fut fasciné par les paysages et les habitants. Il rencontra le Sultan Abd-Al-Rahmen et le peignit  magnifiquement dans cette toile admirée par les critiques de l'époque.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    L'esquisse de son tableau :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Delacroix se rendit compte qu'il ne pouvait planter son chevalet au Maghreb, les habitants étant un peu hostiles. Il utilisa donc un carnet dont les croquis  lui servirent, plus tard, à son retour en France.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Delacroix peignit un très beau tableau intitulé "Femmes d'Alger" où il suggéra la sensualité de femmes dans le harem. Le travail sur la lumière est remarquable, les couleurs sont vives. Renoir qualifiera d'ailleurs cette œuvre de "plus beau tableau au monde".

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Théodore Chassériau fut élève de Delacroix. Il peignit "la toilette d'Esther" avant de se rendre en Orient. 

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Chassériau fut ébloui par la richesse des couleurs, par la lumière des pays du Maghreb lorsqu'il s'y rendit. Il peignit ces "Juives au balcon" à Alger.( Il était plus facile de peindre des juives que des musulmanes qui étaient voilées et plus farouches). On remarque les couleurs très vives des robes et le ciel lumineux.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Chassériau , dans ces "danseuses marocaines,la danse aux mouchoirs", représenta des femmes aux robes colorées et nous les présenta, avec un arrière-plan plus terne, pour les mettre en valeur.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Dans ce tableau intitulé "chefs de tribus arabes se défiant au combat singulier sous les remparts d'une ville"  le peintre passa du clair au foncé, de la terre à l'eau.

    On voit la différence avec" la toilette d'Esther" des débuts !

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossmann pour l'ACC

    Alexandre-Gabriel Decamps voyagea en Asie Mineure. Il sut saisir à merveille la vie quotidienne des Turcs, son pittoresque, le calme de ses habitants .

    Decamps s'intéressa au peuple avec beaucoup de réalité, les couleurs douces qu'il utilisa furent à contre-pied de celles de Delacroix et de  Chassériau. C'est un des plus grands orientalistes français nous dit Marlène Gossmann.

    "Enfants turcs près d'une fontaine":

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    "Fumeur turc dans son atelier" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    "Laissez les garçons turcs hors de l'école" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Eugène Fromentin fit partie de la seconde génération de voyageurs qui peignirent les pays du Maghreb. Il alla régulièrement en Algérie à partir de 1846, et représenta les moeurs des habitants du pays, le climat caractérisé par une chaleur écrasante. Dans cette peinture "Une rue d'El Aghouat", on ressent cette chaleur, on voit les charognards tourner autour du village. Le contraste est magnifique entre la partie brûlante et la partie froide du tableau.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Ici une très belle "Chasse au faucon en Algérie, la curée".

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Gustave Guillaumet ne put se rendre en Italie à la Villa Médicis, mais par un concours de circonstance fortuit, il s'embarqua pour Alger avec un camarade. Ebloui par la beauté du pays qu'il découvrit, par sa lumière, il peignit les habitants, comme ici " La Seguia, près de Biskra" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    Il  représenta  la vie des hommes et des femmes simples, avec réalisme, comme ici  "Les tisseuses à Bou-Saada" :

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossmann pour l'ACC

    Mais Gustave Guillaumet fut surtout séduit par les régions du sud, le Sahara, où il nous montre ici "La prière du soir au Sahara", au déclin du jour. Ses couchers de soleil sont admirables.

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossmann pour l'ACC

    Le travail de Guillaumet est subtil, remarquable, avec une grande économie de moyens. "Le Sahara" qu'il peint ci-dessous est intemporel. Est-ce un mirage, une oasis, une caravane qui est représenté à l'horizon du désert ? nul ne peut le dire...

    "L'Orientalisme"  une conférence de Marlène Gossman pour l'ACC

    La facilité pour se rendre dans les pays du Maghreb, du Moyen-Orient, fit décliner l'intérêt pour "l'orientalisme", qui disparut progressivement à la fin du XIXème siècle. Un renouveau apparut furtivement au XXème siècle avec Majorelle, Klee , Kandinsky.

    Hélas tous ces artistes, et l'orientalisme, sont un peu oubliés aujourd'hui, c'est bien dommage.

    Heureusement Marlène Gossmann les a fait revivre pour nous. Elle fut très applaudie par le public venu nombreux, merci à elle pour sa très grande érudition picturale qu'elle sait magnifiquement partager.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires
  • Voici la dernière série de coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine, magnifiquement photographiés par Michel Massé.

    Les coqs sont très beaux, certes, mais les croix qui les portent sont remarquables également, et toutes différentes.

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    La croix du clocher de Sainte Colombe sur Seine n'est pas surmontée par un coq !

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    Coqs de clochers dans le canton de Châtillon sur Seine..

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  •  Voilà les autres oiseaux qui ont fréquenté mon jardin cet hiver.

    LE BOUVREUIL PIVOINE

    Le bouvreuil mâle arbore une très jolie couleur rouge  sur tout le poitrail...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Avec ses couleurs éclatantes, on le remarque au milieu des moineaux, pinsons et verdiers...

    Oiseaux de mon jardin

    La femelle bouvreuil est beaucoup plus terne..

    Oiseaux de mon jardin

     LE TARIN DES AULNES

    Je n'ai vu ce couple de tarins que pendant 10 minutes, une seule fois dans l'hiver...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

     LE VERDIER

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    La femelle verdier est  beaucoup plus terne...

    Oiseaux de mon jardin

    Les verdiers sont très batailleurs...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

     LE ROUGE-GORGE

    J'aime beaucoup son œil étonné...

    Aucune différence entre les sexes.

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    LE MOINEAU

    Le mâle se reconnaît à sa bavette noire et à une tache blanche contre l'œil...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Là encore la femelle est bien plus terne...

    Oiseaux de mon jardin

    LE MERLE

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    La merlette est plus grise que le mâle, et n'a pas le tour de l'œil et le bec jaunes...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

     LE PINSON DES ARBRES

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    La pinsonne n'arbore pas les jolies couleurs du mâle..

    Oiseaux de mon jardin

    LA PIE

    Oiseaux de mon jardin

    Impossible de différencier les sexes...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

     LA TOURTERELLE

    Oiseaux de mon jardin

    Toujours par couple...

    Oiseaux de mon jardin

    Oiseaux de mon jardin

     

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    9 commentaires
  • Les oiseaux ont été nombreux, cet hiver, à visiter la mangeoire de mon jardin. La mésange huppée n'est revenue qu'un court moment en février, hélas, je n'avais pas d'APN sous la main...Je n'ai pas vu de chardonnerets ni de pinsons du nord, comme l'an dernier.
    Par contre j'ai vu des bouvreuils pour la première fois.
     
    La deuxième "star" de la mangeoire, après la mésange huppée, a été le gros bec casse-noyaux...
     
    LE GROS BEC CASSE-NOYAUX

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    La femelle est moins colorée que le mâle, ses yeux sont plus ternes aussi  !

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Cet oiseau imposant n'est absolument pas agressif envers les autres espèces, contrairement aux verdiers, aux chardonnerets et dans une moindre mesure aux moineaux.

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    LA MÉSANGE HUPPÉE

    Oiseaux de mon jardin...

    LA MÉSANGE À LONGUE QUEUE

    Ces mésanges (qui n'en sont pas  !!) , je ne les ai vues que pendant un quart d'heure, il pleuvait, aussi la photo est un peu sombre !

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    LA MÉSANGE BLEUE

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    LA MÉSANGE CHARBONNIÈRE

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    LA MÉSANGE NONNETTE (ou BORÉALE)

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    LA SITTELLE TORCHEPOT

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

    Oiseaux de mon jardin...

     Un autre diaporama sur l'envol de mésanges et moineaux :

     


    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      

     


    5 commentaires
  •  La patinoire de la Ville de Châtillon sur Seine a été remontée, cette fois pas en plein-air, mais dans dans le gymnase Désiré Vêque. Elle a fonctionné une semaine pour la plus grande joie des enfants.

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    La patinoire a repris du service, salle Désiré Vêque, pour les vacances d'hiver 2013...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • Ces belles photos de champignons sont cliquables pour mieux les admirer.

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...

    D'autres champignons photographiés par Jean6pierre Gurga en automne 2012...


    votre commentaire