• La Société Archéologique et Historique va publier un ouvrage sur la vallée du Brevon...

    La Société Archéologique et Historique va publier un ouvrage sur la vallée du Brevon...

    Un ouvrage qui va s'avérer passionnant, jugez-en en lisant son  sommaire :

     

    - Présentation géographique 

    -Données climatiques 

    -Aperçu géologique et hydrogéologique 

    -Géologie

    -Les formations récentes

    -Les alluvions

    -Les marais tufeux

    -Les données structurales 

    -La structure monoclinale 

    -Les failles et diaclases

    -Hydrogéologie

    -Les aquifères 

    -Les sources 

    -Hydrographie

    -Les béliers hydrauliques

    -Le principe de fonctionnement 

    -Les performances du bélier hydraulique 

    -Les béliers hydrauliques de la vallée du Brevon 

    -La vallée supérieure du Brevon 

    -Échalot : un peu d’histoire 

    -Grand Bois et Valfermet

    -Un peu d’histoire

    -La vallée inférieure du Brevon 

    -Beaulieu : un peu d’histoire

    -Le prieuré de Beaulieu

    -Le cahier de doléances, une exigence inhabituelle 

    -La réintégration de la commune de Beaulieu

    -dans le bois de « Champ Berger » 

    -Voies de fait et délits par les habitants de Beaulieu, pendant la période révolutionnaire 

    -Le camp allemand de Beaulieu 

    -Rochefort-sur-Brevon : un peu d’histoire

    -Quatre évêques donnés au diocèse de Langres 

    -La seigneurie de Rochefort au Moyen Âge. 

    -La seigneurie de Rochefort sous l’Ancien Régime 

    -Un long différend entre les Chartraire et les Communautés villageoises de Rochefort, du Puiset et de Beaulieu 

    -La question de la maison presbytérale à la Révolution 

    -Rochefort et ses forges 

    -Hameau du Puiset 

    -La vallée de la Chouette 

    -Saint-Germain-le-Rocheux : un peu d’histoire 

    -La rue du Chapitre 

    -La rue du Roi 

    -Le prieuré du Val-des-Choux, propriétaire à Saint-Germain-le-Rocheux

    -La question de la dîme 

    -Le cahier de doléances des habitants de SaintGermain-le-Rocheux, à la fin de l’Ancien Régime

    -Le bélier hydraulique de Saint-Germain-leRocheux 

    -Le moulin de Saint-Germain-le-Rocheux

    -Le flottage du bois sur le Brevon 

    -Busseaut : un peu d’histoire 

    -La commune de Busseaut à la Révolution. La commune déboutée dans sa demande de restitution d’un bois 

    -Le maintien du droit de pâturage des habitants de Busseaut dans les bois de l’État 

    -Le fief de Champ-Chevalier

    -Hameau de la Grange-Didier

    -Le moulin de Busseaut

    -La pisciculture (forge) de la Chouette 

    -La Chouette, un « Port » pour le bois flotté 

    -Brémur-et-Vaurois : un peu d’histoire

    -La seigneurie de Brémur au Moyen Âge 

    -Les seigneuries de Rocheprise, Brémur et Vaurois, sous l’Ancien Régime

    - Faune, flore et fonge de la vallée du Brevon 

    -Les prairies de fond de vallée 

    -Les marais tufeux 

    -La forêt et les bords de route 

    -Quelques espèces emblématiques des marais tufeux 

    -La vallée du Brevon, protection des milieux 

    -La préservation de la biodiversité, les outils 

    -Les ZNIEFF 

    -Natura «2000»

    -Espaces naturels sensibles 

    -La continuité écologique 

    -Une vallée du Parc national des forêts – Tourisme


  • Commentaires

    3
    Dédé75
    Dimanche 11 Avril à 15:18

    Quelle bonne idée ! J'attends impatiemment la sortie de cet ouvrage, mais permettez-moi, Madame, une remarque au sujet de votre précédent reportage sur la forge de Rochefort-sur-Brevon.

    Votre optimiste dans la "résurrection" de cet édifice (ou plutôt de ce qu'il en reste) m'interpelle, car au train où va le "rafistolage" aucun espoir ne peut être envisageable. Le spectacle est affligeant !

    Mais à qui la faute ? Si ce n'est qu'aux propriétaires eux-même, qui, dans les années 60/70 pouvaient encore sauver leur patrimoine, (mais qui est aussi...) celui des habitants de cette si belle commune ainsi défigurée. Ils ont préféré faire procéder au démantèlement de la roue hydraulique et de tout son mécanisme intérieur remarquable, qui pouvaient faire l'objet d'une restauration au moindre coût. Puis tout le bâtiment fut laissé à l'abandon pendant des décennies.... sans oublier l'épisode -(très long)- des bâches en technicolor.....!

    Pour conclure, je prendrai comme exemple "Le Moulin de la Fleuristerie" à Orges en Haute-Marne, dont les propriétaires ont su sauvegarder ce bijou historique qui fait l'admiration de ses nombreux visiteurs. yes

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :