• La prochaine assemblée générale de l'Association des Usagers du CHI de Châtillon sur Seine-Montbard se tiendra le :

    Mercredi 24 octobre à 20h

    Au Lycée Désiré Nisard, salle Louis Pascal,

    Place Marcel Pagnol à Châtillon sur Seine

     Cette assemblée générale sera l’occasion de faire le point sur l’ensemble des services et consultations en place au Centre Hospitalier Intercommunal de Châtillon – Montbard.

    A l’issue de l’assemblée, Monsieur Bernard ROUAULT, Directeur du C.H.I., présentera l’Hôpital d’aujourd’hui, les réorganisations mises en place au cours des dernières années et les perspectives d’avenir pour en faire un Hôpital moderne au service de la population.

     Vous êtes tous invités à cette réunion.


    votre commentaire
  • "Des livres au village" dimanche prochain à Recey sur Ource

    "Des Livres au Village", une manifestation organisé par l'Association ARCE, dont le président est Francis Dupas, a connu dimanche 14 octobre un très beau succès.

    Qu'il faisait bon rencontrer des écrivains, des amateurs de l'écrit, à l'abri,  alors que le vent et la pluie se déchaînaient au dehors !

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les invités d'honneur étaient cette année les auteurs de l'Association "Mots et Plume".

    "Mots et Plume" est une association de 34 membres,20 auteurs confirmés, avec 68 livres publiés: romans d'aventure, policiers, découverte symbolique, biographies, contes pour enfants, romans jeunesse, livres santé, nouvelles, études historiques.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les auteurs de Mots et Plume sont des auteurs néophytes en cours d'écriture.

    Une maison d'édition leur est associée, il s'agit des éditions Le Hérisson.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les objectifs de Mots et Plumes sont multiples:

    - Rassembler les écrivains dans une structure adaptée et mettre en commun leurs connaissances.

    -Aider ceux qui n'ont pas encore osé se lancer dans l'aventure de l'écriture et de la publication

    - Participer à des salons du livre en Bourgogne et ailleurs.

    - Organiser ses propres salons du livre et de l'écrit ou en partenariat avec d'autres associations : 5 déjà réalisés et 2 prévus en 2013.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Un des autres très intéressants objectifs de "Mots et Plume", c'est d'écrire avec des jeunes de collèges. Le "Roman des Collèges" est dans l'écriture de son 4ème livre en 2012-2013.

    Ci-dessous vous voyez  "230 plumes" celui co-écrit par les collégiens, en 2012.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Madame Colin, l'ancienne restauratrice, propriétaire du "Pré aux Clercs" de Dijon, présentait ses livres historiques et culinaires. Un de ses nouveaux livres paraîtra prochainement: "le Client Roi, anecdotes savoureuses et souvenirs"

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Des auteurs présentaient leurs ouvrages...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les Amis du Châtillonnais étaient bien sûr présents.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    On pouvait trouver les livres neufs de la librairie du Musée :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Mais aussi des livres d'occasion et anciens, comme ceux de la maison de retraite de la Charme :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Ceux de Gilles Surirey :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    On pouvait participer à des jeux et acheter des billets de tombola:

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Des souks d'ojets du monde étaient présents :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Un "professeur" d'origami enseignait le façon de réaliser de très beaux pliages...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Et on pouvait renouer avec l'écriture à la plume, des enfants...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    et des adultes s'y sont lancés avec beaucoup de plaisir !

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Ceux qui le désiraient pouvaient se reposer au "salon de sieste" en écoutant des lectures chuchotées à leurs oreilles par les Livreurs d'Histoire et les auteurs présents.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    3 commentaires
  • J'ai ajouté un chapitre en bas du blog, sous les statistiques.

    Ce chapitre se nomme "Visiteurs".

    Juste en dessous vous verrez un petit rectangle "geovisitors", où je vous invite à cliquer. (la pub est un peu envahissante, mais vous pouvez la supprimer)

    Vous pourrez alors constater, avec étonnement, d'où viennent les lecteurs de ce blog... (les plus récents sont indiqués en rouge foncé).

    Vous pouvez grossir la carte avec la touche Ctrl, et la déplacer avec la souris pour voir le lieu exact d'où on lit, ou on a lu,  "Châtillonnais en Bourgogne"

     Ce blog ne ne serait-il  pas une bonne pub pour notre coin de Bourgogne ??

    Je vous laisse juge...


    3 commentaires
  • Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le traditionnel Salon d'Automne, rendez-vous de peintres  de la région parisienne, membres d'une association de peinture nommée  "L'Orchidée de Caillebotte", et des peintres de Haute Côte d'Or, s'est déroulé dans la salle polyvalente du village de Chamesson. Le temps ayant été détestable, les peintres n'ont, hélas, pas pu s'installer au dehors pour réaliser aquarelles, peintures à l'acrylique ou à l'huile dans les beaux endroits du village.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Chantal Magnin, de l'Association "l'orchidée de Caillebotte" de Yerres, était l'invitée d'honneur du Salon 2012.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Trente deux peintres talentueux exposaient au Salon d'Automne de Chamesson, je  montrerai leurs oeuvres, mais comme je suis chauvine , je présenterai tout d'abord celles des peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais :

    Lucia Rambaud :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Laudia Grabowski :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Dominique Masson :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Elisabeth Doukhan :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Monique Hérard :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Claude Ferreira :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jacques Lamy Au Rousseau :

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Guy Collin :

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

     Les oeuvres des autres peintres du Salon d'Automne :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    La remise des prix :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Un hommage fleuri à été offert à l'invitée d'honneur Chantal Magnin:

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Michel Chéreau , le Président du Comité de Développement et de la Vie Associative, a présenté le salon aux invités. Un salon qui fête sa sixième année d'existence.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Michel Chéreau a tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui s'impliquent dans l'installation de ce salon annuel, en particulier cette dame qui anime des ateliers l'après-midi.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean-Pierre Magnin est le Président de "L'orchidée de Caillebotte", il a remercié les habitants de Chamesson pour leur accueil chaleureux,  ainsi que la municipalité.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean Claude Stutz, maire de Chamesson...

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    et Hubert Brigand, Conseiller Général et Maire de Châtillon sur Seine, étaient présents.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean-Pierre Magnin a présenté le trophée représentant  "l'orchidée de Caillebotte", trophée qui est le premier prix décerné au Salon d'automne de Chamesson.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    "L'orchidée de Caillebotte" a été remise à Roland Jaillet :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    La médaille de Caillebotte a été remise à André Petitimbert :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix du Conseil Général a été remis à Martine Verdet :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la Ville de Châtillon  sur Seine a été remis à Guy Collin (membre de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais): deux verres gravés qui lui serviront pour déguster du Crémant, lors de la Saint Vincent Tournante qui aura lieu à Châtillon sur Seine les 26 et 27 janvier prochains.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la ville de Chamesson a été remis à Christine Girault :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la ville de Yerres, dont le Maire est Nicolas Dupont-Aignan, a été remis à Georges Ponvienne:

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Voici les lauréats et les personnalités :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Les enfants de Chamesson , ceux des écoles, mais aussi des individuels, ont travaillé  et exposaient aussi au Salon d'Automne :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Un tableau peint par Chantal Magnin, invitée d'honneur était le lot de la tombola...

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.):


    1 commentaire
  • "Vanités" , une exposition de Fabien Ansault...

    Cela fait maintenant dix ans que Fabien Ansault s'est installé en Bourgogne, à Chamesson, dans le Châtillonnais. Il y a ouvert une galerie intitulée "les Z'Uns possibles" , galerie où il nous a présenté dernièrement une nouvelle exposition intitulée "Vanités".

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Fabien explique à ses visiteurs les idées qu'il a voulu faire passer avec cette exposition.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Ce mot "Vanités" intrigue. Il nous explique alors qu'une "vanité" était un style de peinture très apprécié au XVIIème siècle, qui nous montrait que la vie est courte, qu'elle n'a que peu d'importance à l'échelle du monde.

    Cette peinture comportait donc obligatoirement une tête de mort comme dans celle ci :

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

     Fabien a donc préparé des "installations " composées de différents éléments de toutes sortes, dont forcément des têtes de mort.

    Ces installations, il les a photographiées suivant différents angles, en utilisant aussi des miroirs déformants.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les clichés obtenus , non retouchés à l'ordinateur, ont été ensuite vieillis, repeints, patinés, grattés. Ce ne sont plus des photos, ce ne sont pas des peintures, c'est quelque chose de totalement nouveau qui nous fait réfléchir sur notre condition humaine, si brève et si fragile.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les tableaux de Fabien Ansault sont accompagnés de textes qui nous permettent de comprendre le but de son travail.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les visiteurs ont été très intéressés par le travail singulier de l'artiste qui innove perpétuellement... Après les totems, la boucherie humaine (d'ailleurs honteusement copiée par des anglais), voici donc ses "Vanités" que commente le professeur de philosophie Emmanuel Kromicheff :

     L’exposition se doit d’être vue comme l’on contemple le tableau d’Holbein: les Ambassadeurs. Au premier plan, une forme évoquant un os de seiche se révèle, d’un point de vue oblique et en s’en éloignant, être un crâne humain. Les œuvres de Fabien Ansault relèvent, elles aussi, d’une anamorphose pourrait-on dire spirituelle, à la fois méditative et drôle, car le regard oblique de l’esprit aperçoit, quelle surprise, dans les crânes et les figures de la mort, le sourire de la vie. L’artiste exhume ainsi la part d’ombre et de mort qui est en l’homme de chair pour mieux lui révéler sa part de lumière. .

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Dans la cour, d'autres oeuvres de Fabien Ansault qui s'adonne également avec bonheur à la sculpture :

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Dominique Masson, qui fut, durant toute sa carrière, professeur d'Histoire au Lycée Désiré Nisard, a accompagné un groupe de lycéens de Châtillon sur Seine à Stuttgart. Il m'envoie un compte-rendu intéressant de ce voyage.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard et les « Stolpersteine » à Stuttgart

    Depuis 2009 des échanges particuliers se font, à l’automne pour le lycée D.Nisard, au printemps pour le Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart, entre des élèves intéressé par l’étude de la Résistance d’une part et la compréhension du nazisme d’autre part.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    L’un des points marquants pour les élèves français est la découverte des « Stolpersteine ».

    Ceux-ci, dont la traduction française peut-être « pierre d’achoppement » ou « pierre à trébucher », sont une création de l’artiste berlinois Gunter Demnig. Ce sont des petits dés de métal de 10 cm. de côté enfoncés dans le sol. Chaque cube rappelle la mémoire d’une victime déportée, puis assassinée dans les camps de concentration ou d’extermination par le régime nazi, sans exclusion. Günter Demnig encastre dans le sol ce cube dans le sol des rues publiques devant les maisons ou immeubles où résidaient ces personnes. Sur chaque plaque est marqué « ici habitait », avec en dessous le nom, la date de naissance et le destin individuel de chacun. Cet artiste, aidé par de nombreuses personnes, recherche dans les archives les données des personnes qui ont été ainsi pourchassées.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Grâce à l’aide de M.Jupp Kleegraf, les élèves ont pu ainsi découvrir quelques unes de ces « pierres » autour du lycée Hölderlin, et ils ont eu ensuite à cœur d’en nettoyer certaines.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Nous avons eu également la chance de voir une nouvelle « pierre »posée récemment (celle de  Erna Sussmann)

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Depuis 1996, plusieurs milliers de ces « Stolpersteine »ont été ainsi posés dans 400 villes et villages d’Allemagne ; depuis 2006, d’autres ont été posées en Autriche, depuis 2007 en Hongrie et depuis 2009 en Belgique. Mais pour l’instant aucune n’a été posée en France.

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .Merci.)


    1 commentaire
  •  Le théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine nous a offert jeudi 11 octobre, un spectacle exceptionnel, que j'espère vous n'avez pas manqué..

    Deux chanteurs que je ne connaissais pas, Nathalie Miravette et Bernard Joyet, ont véritablement conquis le public, ravi d'assister à deux récitals éblouissants, et je pèse mes mots !! Quelles découvertes...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    La première partie du concert était animée et chantée par Nathalie Miravette, une très jolie jeune femme, pétillante, dotée d'une bien belle voix mais qui a aussi des dons de comédienne hors-pair !

    Nathalie écrit ses chansons et elle le fait aussi pour d'autres interprètes ...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Nathalie nous a interprété des chansons coquines, comme "cucul mais pas que", le public a bien ri...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    "Avec moi ça ne dure jamais"...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Nathalie, qui est une très grande pianiste (nous la verrons à l'oeuvre lorsqu'elle accompagnera en seconde partie Bernard Joyet), avait, pour son tour de chant, une charmante accompagnatrice , Jennifer Guillet.

    Jennifer  chante aussi de bien jolie façon avec Nathalie qui se met pour un temps au piano.

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Une chanson plus tendre comme "valse pour rien"...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Nathalie Miravette est aussi une virtuose de l'accordéon.

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Une ovation et des rappels ont salué ces deux charmantes jeunes femmes bourrées de talent..

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Après l'entracte, c'était au tour de Bernard Joyet de nous enchanter, de manière différente, parfois grave , parfois facétieuse..

    Cet artiste met beaucoup d'humour et de tendresse dans ses chansons, et aussi beaucoup d'émotion, il a de plus une très belle voix qui nous permet de comprendre les textes, ce n'est pas courant et c'est à souligner.

    Facétieux, il commence  son tour de chant par...le rappel !! la chanson qui l'a fait connaître et apprécier par...Jean Ferrat, excusez du peu  : "le gérontophile".

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Hélas nous dit-il en riant , je la chante de moins en moins cette chanson, maintenant que je suis plus vieux que les vieilles dames que je rencontre !

    (vous jugerez de son humour, en lisant, en fin d'article le texte du "gérontophile" )

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Bernard Joyet a une voix chaude, les paroles de ses chansons sont d'une poésie élégante, Bernard Joyet c'est un grand de la chanson, hélas trop méconnu.

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Nathalie Miravette l'accompagnait avec une grande virtuosité...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Nathalie et Bernard ont chanté en duo pour le bonheur des spectateurs.

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Quelques titres de chansons interprétées par Bernard Joyet : "les mots', "l'autodidacte", "la Bible", "vous m'avez agréablement déçu", "On s'ra jamais vieux"...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    A noter que Bernard Joyet écrit aussi des chansons pour d'autres, comme Juliette...

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...

    Une deuxième ovation pour Bernard Joyet et Nathalie Miravette, suivie de plusieurs rappels ont terminé cette très belle soirée, finie à près de minuit..Mais nous serions bien encore restés pour écouter ces deux artistes, c'était finalement bien trop court !

    Bernard Joyet et Nathalie Miravette au théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine...3

    Le gérontophile

    Certains de nos congénères
    Ont la manie bien singulière
    De tomber bêtement amoureux
    De plus jeunes qu´eux
    Quelques dangereux maniaques
    Guident leurs ardeurs démoniaques
    Vers les tendrons, les jouvencelles
    Et les pucelles
    Gamines nubiles, novices
    Sont l´objet de leurs sévices,
    Ils font la sortie des lycées,
    C´est insensé !

    Cette irréparable offense
    À la pureté de l´enfance,
    Perpétrée par ces renégats
    Fait du dégât
    Ce genre d´enfantillage,
    C´est le doigt dans un engrenage
    Vis à vis du code pénal
    Ça peut faire mal
    De ce côté je suis tranquille,
    Car moi je suis gérontophile
    La bonne soupe est dans les vieux pots,
    C´est mon topo !

    {Refrain:}
    Viens m´aimer mémé, viens mémère!
    Le temps fait du bien à l´affaire !
    J´aime ce grain d´sel dans tes cheveux !
    Un petit examen s´impose,
    Mignonne, allons voir si l´arthrose
    A point d´effets libidineux !

    J´aime les doyennes et les douairières,
    Et les grisonnes et les rombières,
    Les femmes d´académiciens,
    J´fais dans l´ancien
    Maisons de retraite, hospices,
    Voilà des endroits propices
    On n´a qu´à l´ver le petit doigt,
    On a le choix
    J´aurais, d´après les psychologues,
    L´obsession de l´archéologue,
    Le complexe du reliquaire,
    De l´antiquaire

    {au Refrain}

    Dans les cimetières, il y a des veuves,
    Presque fraîches, presque neuves,
    Qui tomb´raient la culotte de deuil
    En un clin d´oeil ! 
    Tant de soldats morts en campagne
    Ont abandonné leurs compagnes
    En panne sur la page trois
    Du Kamasoutra
    Celles-là ne demandent qu´à nous suivre
    Histoire de compulser le livre,
    De l´dévorer jusqu´à plus faim,
    Jusqu´au mot "fin"

    {au Refrain}

    Vivez, prenez de la bouteille,
    Rev´nez quand vous serez bien vieille,
    Ridée, décrépite, édentée,
    Ça peut m´tenter
    La muette amplifie le geste
    Pour montrer qu´elle a de beaux restes,
    Et la sourde crie bien plus fort :
    Encore, encore !
    Madame, quel désir vous agite ?
    C´est le diable qui vous excite ?
    Non monsieur, ce corps qui frissonne,
    C´est Parkinson

    {au Refrain}

    Parfois ma déraison s´égare,
    Je rêve de la perle rare
    Qui aurait connu la maman
    De Jeanne Calment.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • O Gah Pah, un conférence de L'ACC..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Le titre de la conférence proposée par l'Association Culturelle  Châtillonnaise, "O-GAH-PAH", était bien mystérieux .. cette peinture, posée sur un chevalet, à l'entrée de la salle Louis Pascal, représentant une famille d'indiens nous donnait déjà quelques indications.....

    Claude-Albert Martel, président de l'Association France-Louisiane a ,en effet, évoqué pour nous une bien émouvante histoire..non seulement indienne, mais franco-indienne ! O GAH PAH, une société entre deux mondes, une société dont l'histoire est aussi la nôtre....une histoire que nous avons oubliée et qui pourtant était si belle !

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    En observant un registre américain de 1959, recensant  les habitants de l'Oklahoma, on s'aperçoit que beaucoup de personnes portent un nom..français

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Tout le monde a appris, à l'école, que la France possédait, au temps de Louis XIV, en Amérique du Nord, un territoire appelé "Louisianne" (orthographe ancienne du nom actuel Louisiane). En 1803, ce territoire fut vendu, bradé plutôt, aux Etats-Unis par Napoléon.

    Pourquoi et comment les français s'étaient-ils installés sur ce territoire ?

    La France possédait déjà des terres en Amérique du Nord, au Canada, mais elle désirait explorer d'autres espaces, plus à l'ouest, en descendant un fleuve que les indiens nommaient Mississipi.

    Voici une carte où l'on peut voir en bleu la route que prirent les aventuriers français.

    A un certain endroit, le Mississipi reçoit les eaux d'un autre fleuve nommé Arkansas.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    A la jonction du Mississipi et de l'Arkansas vivait une tribu d'indiens appelés justement les Arkansas, peuple très accueillant, fier et intelligent. Des relations se nouèrent entre les Français et ces indiens, appelés aussi Quapaws "Ceux qui ont descendu le courant",  ces Quapaws faisaient aussi partie de la grande tribu des Sioux.

    Voici la représentation d'un beau Quapaw ;corps peint en rouge, blanc et noir, un duvet de cygne rouge sur le crâne.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws étaient des êtres pacifiques, et courageux. Il ne vivaient pas dans des tipis, mais dans des huttes faites de branchages et recouvertes d'écorces.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Plusieurs familles habitaient ces huttes.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Français s'installèrent donc sur ce territoire, des  trappeurs, des religieux, des soldats de petite noblesse, de simples soldats comme le capitaine Bossu originaire de Baigneux les Juifs . Ils devinrent très amis avec les Quapaws, apprirent leur langue, des relations intimes se nouèrent entre eux : des français épousèrent des squaws Quapaws , des enfants naquirent de ces unions ,ce qui explique, qu'aujourd'hui encore, des américains d'origine indienne portent un nom français.

    Le territoire français s'étendit peu à peu comme on le voit sur cette carte (en jaune), sans jamais léser les populations indiennes. Ceci est à bien remarquer, quand on sait ce que leur feront subir plus tard les américains en  leur achetant leurs terres à vil prix et les parquant dans des "réserves",  une autre façon de les exterminer.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les excellentes relations établies entre Français et Quapaws portaient sur le commerce : nourritures, viandes, peaux etc..., mais les Quapaws aidaient aussi les Français en surveillant le territoire.

    Français et Indiens avaient besoin les uns des autres.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws appréciaient les Français, la preuve, ils fumaient ensemble le calumet, pratique  qui est une façon d'échanger sa parenté et de parler avec les esprits...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    En haut de cette gravure on voit les Français, les Quapaws arrivent vers eux en effectuant la "marche du calumet" :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Cette amitié extraordinaire entre deux peuples que tout aurait dû opposer, on en voit la trace sur cette cape indienne, autour du soleil ...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ici les Quapaws et leurs huttes au toit bombé :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Et tout près, les maisons des Français :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Hélas, le fort Arkansas ne fut plus guère défendu, les Espagnols s'en emparèrent, puis les Anglais, et enfin Napoléon vendit la Louisiane.

    Aussitôt les Américains voulurent acheter les terres des Quapaws, en les spoliant bien entendu ! pour 20 millions d'acres on leur donna seulement 4000 dollars qui ne seront d'ailleurs payés qu'en partie. On les déplaça plusieurs fois..

    Les Quapaws avaient tout de même gardé quelques terres où l'on découvrira plus tard des mines de plomb et de zinc, l'exploitation de ces mines  leur permettra d'avoir des revenus, de retrouver un peu de dignité et de renouer des liens avec les autres Quapaws  qui avaient été "déportés" dans les réserves.

    Ils décideront même de s'organiser pour fonder une "nation" indienne  dans l'état d'Oklahoma, "nation" qu'ils appelleront O-GAH-PAH, leur capitale est Miami (Oklahoma)

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ils ont actuellement un gouverneur :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Un drapeau (c'est celui que Claude-Albert Martel avait apporté le jour de la conférence)

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les mines de plomb et de cuivre se sont épuisées dans les années 50, mais les Quapaws ont trouvé une autre source de financement, ils ont ouvert des casinos et ça marche !

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws d'O-GAH-PAH ont déposé depuis peu une plainte devant les USA pour malversation, et spoliation puisqu'ils n'ont jamais touché la totalité des 4000 dollars qu'on leur avait promis pour la vente de la surface énorme de 20 millions d'acres.

    Claude-Albert Martel est allé en O-GAH-PAH, il sait que certains Quapaws, ceux qui ont un patronyme français, veulent retrouver la langue de leurs ancêtres Français et Quapaws à la fois.

    "Leur histoire est notre histoire", fut la belle conclusion du conférencier...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ce fut un bien beau récit que nous a conté là, Claude-Albert Martel , récit que j'ai résumé au strict minimum, ses anecdotes étant très nombreuses et passionnantes.

    Et, cerise sur le gâteau, avant que commence la conférence nous avons entendu des airs de danses Quapaws, la danse du calumet par exemple, que les Quapaws interprêtent lors de fêtes qu'ils appellent des powwows.

    Merci à Claude-Albert Martel pour cette conférence qui a véritablement subjugué les auditeurs, preuve en est  le nombre important de questions auxquelles il a répondu très aimablement, avec beaucoup de compétence, on voit que le sujet le passionne.

    A consulter, les précisions de Claude-Albert Martel :

    http://www.flfa.fr/dotclear/index.php?post/2011/10/24/O-GAH-PAH-ceux-qui-ont-descendu-le-courant

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires