•  Un beau salon avicole, très "caquetant", s'est tenu Salle Luc Schréder le week-end du 10 et 11 mars 2012.

    De magnifiques et étonnants gallinacés, pigeons, canards, lapins et même chèvres, y étaient présentés, en voici quelques photos..

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Quelques stands artisanaux étaient présents cette année: des poteries de Viviane Gossmann, des objets en bois tourné de Nathalie Louchin..

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Les produits de la ruche de Madame Thierry de Sainte Colombe..

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Des bijoux :

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Des peintures animalières et campagnardes des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...

    Le salon avicole 2012 à Châtillon sur Seine...


    votre commentaire
  •  Comme de nombreux châtillonnais et châtillonnaises, je me suis rendue aux portes ouvertes de la nouvelle piscine municipale de notre ville , samedi après-midi 10 mars.

    Dès l'entrée on est surpris par la beauté des couleurs des vestiaires..

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    On passe, dans la salle de remise en forme, devant le jacuzzi bouillonnant...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Puis on arrive devant le magnifique bassin où s'ébattent déjà de jolies nageuses ...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Les visiteurs ont été très nombreux, tous n'ont pu prendre place sur les gradins, il fallait, comme moi, arriver de bonne heure pour être bien placé !

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Une surprise : l'arrivée d' Elodie Paillardin, qui fut élue Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine en avril 2011.

    Elodie est ensuite devenue Miss Bourgogne et a participé aux finales de Miss France.

    Elle porte donc les deux écharpes.

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Quelques conseils de beauté d'Elodie aux jeunes naïades ??

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Hubert Brigand a présenté la piscine au public.

    Le bassin est couvert et mesure 25 mètres. Il possède six couloirs et sera donc accessible aux compétitions régionales de natation.

    Le chauffage est assuré par des capteurs thermiques solaires, le toit est en partie végétalisé.

    L'éclairage  est naturel, il provient des "puits de lumière" du plafond.

    Une petite "cafetéria" a été aménagée, les enfants s'ébattront dans une jolie pataugeoire avec jets d'eau, alors que les grands pourront se détendre au hammam, au sauna et pour finir plonger dans le jacuzzi.

    Au dehors on pourra bronzer dans le solarium extérieur et admirer un jardin "zen".

    L'Etat, la Région, le Conseil Général et la ville de Châtillon sur Seine, ont participé à l'investissement de ce superbe complexe sportif qui a coûté huit millions d'euros, et qui sera accessible à tous les habitants du Châtillonnais et même au delà.

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    De charmantes nageuses, je dirais "sirènes", du club de natation synchronisée de Chenôve , près de Dijon, nous ont éblouis par leur dynamisme et la beauté de leurs évolutions.

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Incroyable : le "Bal des Sirènes" d'Esther Williams, se rejouait devant nous, pour notre plus grand plaisir !

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Une démonstration de toutes les nages pratiquées fut réalisée par un groupe de jeunes nageurs : brasse, crawl, papillon, dos crawlé etc...

    Tout ce que nous pourrons pratiquer dans cette si belle piscine, homologuée pour des compétitions régionales.

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Deux solistes du club de Chenôve terminèrent avec brio ce spectacle rafraîchissant...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Bravo les filles pour votre très beau spectacle..et merci à la ville de nous l'avoir proposé.

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Pierre Magès a réalisé une superbe vidéo de cette après-midi de rêve, la voici :

    L'ouverture au public de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...


    1 commentaire
  •  René Drappier qui était invité à l'inauguration officielle, en tant que représentant du club cyclotouriste Châtillonnais, m'envoie quelques photos de la cérémonie.

    L'entrée de la piscine :

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'arrivée de M. le Ministre Sauvadet:

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Le ruban barrant l'entrée :

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Hubert Brigand, le Maire de Châtillon sur Seine, coupant le ruban :

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Le magnifique bassin :

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Le club de natation de Chenôve nous fait une démonstration:

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Les autorités pendant et après les discours:

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Un souvenir de l'inauguration remis aux autorités:

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...

    Le succulent vin d'honneur :

    L'inauguration de la nouvelle piscine de Châtillon sur Seine...


    votre commentaire
  •  Voici de très belles photos hivernales, prises par Jean-Pierre Gurga durant l'hiver 2010-2011.

    Photos bien sûr cliquables.

    Photos de paysages châtillonnais en hiver, par Jean-Pierre Gurga

    (Vers le cordon de Saint Germain)

    Photos de paysages châtillonnais en hiver, par Jean-Pierre Gurga

    (Au loin : Cérilly)

    Photos de paysages châtillonnais en hiver, par Jean-Pierre Gurga

    (Marcenay)

    Photos de paysages châtillonnais en hiver, par Jean-Pierre Gurga

    (en forêt de Châtillon sur Seine)

    Photos de paysages châtillonnais en hiver, par Jean-Pierre Gurga

    (Sur l'étang de Marcenay)


    1 commentaire
  • Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Un forum réunissant des entreprises de vente à domicile a eu lieu à Châtillon. Nous avons pu faire connaissance avec des responsables de  vente en réunion de produits originaux et de qualité, voici les stands qui étaient présents, avec les coordonnées de chaque exposante  :

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...

    Le forum des métiers de la vente à domicile...


    4 commentaires
  • René Drappier, membre du Club Cyclotouriste de Châtillon sur Seine m'envoie quelques photos du début de la nouvelle saison 2012.

    Dimanche 4 mars avait lieu la reprise des sorties cyclos.
    Ce sont 18 cyclos de tous âges qui sont partis sur deux circuits de 23 et 36 km.
    Cette année un couple bien sympathique, accompagné de leur bébé avec une machine un peu spéciale, est venu nous rejoindre. Nous leur souhaitons la bienvenue et espérons les revoir dans nos prochaines sorties.

     

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine ...

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

     

    Quelques photos du Rallye Londres-Cannes de passage à Vanvey sur Ource :

    Depuis plusieurs années déjà, nos amis cyclos Anglais effectuant leur Randonnée LONDRES-CANNES s'arrêtent à Vanvey-sur-Ource, où la municipalité sait si bien recevoir le monde sportif en offrant pour la circonstance : Café-Chocolat Chaud et Pâtisseries diverses tant appréciées des cyclos.
    Ce sont 90 cyclos venant de Reims et se dirigeant à Marsannay-la-Côte, terme de la journée, qui ont fait halte à Vanvey-sur-Ource.
    Ils sont arrivés vers 15h30 et ont repris la route vers 16 h. Cyclos, accompagnateurs et organisateurs ont chaleureusement remercié Madame Monique Gauch et son Conseil Municipal pour l'accueil si chaleureux et réconfortant qui leur est réservé à chacun de leurs passages.
    (photos Michel)

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

    Reprise  de la saison du club cyclotouriste de Châtillon sur Seine en 2012...

     



    votre commentaire
  • Une de mes amies, qui ne se présentera à vous que sous ses initiales "D.S.", réalise de très jolies photos. Elle m'en a confié quelques unes. D'habitude, elle aime beaucoup photographier des fleurs ( ce sera le but d'autres articles) , mais pendant les jours de grand froid que nous avons connus en février, elle a réalisé de bien jolis clichés.

    Les trois premiers ont été réalisés aux Marots, ne dirait-on pas des fleurs d'anthurium ?

    Des photos d'hiver , par D.S...

    Des photos d'hiver , par D.S...

    Des photos d'hiver , par D.S...

    Les deux photos suivantes ont été prises à Rochefort sur Brevon.

    Des photos d'hiver , par D.S...

    Des photos d'hiver , par D.S...

    La dernière c'est évidemment la Douix de Châtillon sur Seine...

    Des photos d'hiver , par D.S...

    (les photos sont cliquables bien évidemment)


    votre commentaire
  •  L'oppidum d'Alésia se trouve au sommet du Mont Auxois, à 407 mètres d'altitude. Ce site était habité au moins depuis 80 années avant Jésus-Christ. C'est sur cet oppidum que se réfugièrent Vercingétorix et ses troupes, en 52 avant JC.

    Après la défaite de Vercingétorix, l'oppidum continua d'être habité.

    De cette ville antique il ne reste que des vestiges arasés, que je suis allée visiter, conduite par un guide passionné de l'histoire du site.

    Mais avant de parcourir cette ville gallo-romaine, notre guide nous a remémoré ce que fut l'épisode célèbre de la Guerre des Gaules : le siège d'Alésia par Jules César, qui vit la rédition de Vercingétorix et de son armée.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Une maquette nous présente le site (en rouge la contrevallation et la circonvallation)

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Un plan nous montre également le site d'Alésia (à cliquer)

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    On a retrouvé lors des fouilles, cette pierre gravée qui montre que l'on se trouve bien sur le site décrit par Jules César dans sa "Guerre des Gaules".

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Derrière Yann, notre guide,  un téléviseur nous présente des vidéos expliquant la découverte aérienne de la contrevallation et de la circonvallation.

    (A noter que René Goguey a également survolé et pris des photos du site de Vix)

    Ces vidéos les voici :

    Plusieurs enfants participaient à la visite guidée, l'histoire de Vercingétorix les a passionnés ! ici Yann leur fait découvrir les guerriers des deux camps : ceux de Jules César et ceux de Vercingétorix..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Nous voici maintenant à l'endroit où Vercingétorix et ses guerriers furent encerclés par les troupes romaines de César.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Au loin on peut voir les contreforts du Morvan, là où vivaient ses amis les Eduens qui, hélas, ne purent venir secourir le chef Gaulois.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    En effet, l'oppidum d'Alésia avait  été entouré, par les soldats romains, de deux lignes de fortifications, l'une de 15 kilomètres appelée "contrevallation" pour empêcher les gaulois de quitter l'oppidum, l'autre de 21 kilomètres , la "circonvallation" pour arrêter les renforts gaulois (Eduens, Lingons etc...)

    La circonvallation était munie de fossés,  de parties plates qui cachaient des morceaux de fer acérés, de miradors d'où les romains lançaient flèches et  boulets . (Les vidéos ci-dessus le montrent très bien.)

    Il fut impossible, pour les amis de Vercingétorix, de franchir cette zone très dangereuse.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La bataille racontée sur le site d'Alésia :

    http://www.alesia.com/histoire/52-av-j-c_fr_000362.html

    Après cette présentation, très détaillée et passionnante, du siège d'Alésia, notre guide nous a ensuite fait découvrir les restes de la petite ville gallo-romaine qui subsista pendant plusieurs siècles après la rédition de Vercingétorix. Elle déclina à partir du IIIème siècle après JC, puis fut abandonnée à la fin du IVème siècle.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité d'Alésia vue par Google Maps :

    La cité gallo-romaine d'Alésia..

    Voici le plan de la ville gallo-romaine d'Alésia :

    La cité gallo-romaine d'Alésia..

    La basilique :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La basilique était le lieu de réunion pour les tribunaux et les commerces. Sorte de forum couvert, elle servait de refuge en cas d'intempéries. Construite au début du IIème siècle, elle était composée d'une grande salle rectangulaire flanquée d'absides semi-circulaires.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Le Temple :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Le sanctuaire principal de la ville était son temple . A l'époque gauloise, il était consacré au dieu protecteur de la cité. A l'époque gallo-romaine il était dédié à Jupiter.

    On vénérait à cet endroit d'autres dieux: Mars, la déesse orientale Cybèle et une divinité féminine baptisée "Déesse aux Amours".

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Le monument d'Ucuetis :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Cet édifice, le mieux conservé d'Alésia, était le lieu de rencontre des artisans métallurgistes de la ville et le sanctuaire de leurs divinités protectrices Ucuetis et Bergusia.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Une grande crypte, creusée dans le roc, était accessible depuis la cour par un escalier.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    L'édifice à double colonnade :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Cet édifice doit son nom à la double rangée de fondations de colonnes qui correspondent à deux états chronologiques successifs.

    Les colonnes bordaient  le forum, place de forme trapézoïdale qui servait de lieu de rencontre et de marché..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Les rues :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Cette rue droite a conservé partiellement son dallage et un caniveau central.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    De chaque côté de la rue on trouvait des boutiques et des maisons d'habitation.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Les maisons :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Notre guide nous précise que les parties recouvertes de gravillons roses, représentent des habitations qui étaient autrefois recouvertes par un toit.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Voici un fragment de  tuile gallo-romaine qui recouvrait le toit de cette maison.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    On peut encore observer sur le site, les vestiges de plusieurs hypocaustes. Ce système de chauffage  était alimenté par un foyer, il utilisait la circulation de l'air chaud sous le sol des maisons.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Les caves :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Cette maison possédait une cave dotée d'une curieuse réserve. Les niches creusées dans les murs devaient abriter de gros récipients de stockage en terre cuite , des "dolium" que l'on remplissait sans doute d'huile.

    Au sol on a retrouvé des meules .

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    D'autres caves :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Cette cave possède des niches, où nous dit notre guide, étaient placées des statues de divinités.

    Lors d'une descente à la cave, on saluait ainsi le dieu , ou la déesse protecteurs.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Des puits, très profonds, permettaient d'avoir un approvisionnement en eau.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Les fours des bronziers:

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Situées à l'intérieur d'une cour, ces structures originales, appelées "fours des bronziers", se composaient d'une grande dalle calcaire supportée par des blocs verticaux. Le feu était allumé sous la dalle.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Le Théâtre :

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    Le théâtre d'Alésia fut construit dans la seconde moitié du Ier siècle de notre ère.

    Il comprenait  des gradins appelés "cavea" , un bâtiment de scène et une "orchestra" en demi-cercle.

    La "cavea"  d'un diamètre de 82 mètres pouvait accueillir, sur des gradins de bois, environ 5000 spectateurs.

    Après sa construction , le mur semi-circulaire de la cavea fut conforté par l'ajout de contreforts.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    En face du public se trouvait un petit bâtiment de scène, et devant celui-ci  "l'orchestra" où le choeur prenait place.

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..

    La ville gallo-romaine sur le site d'Alésia :

    http://www.alesia.com/histoire/la-ville-gallo-romaine_fr_000363.html

    Le 28 mars 2012, va être inauguré un superbe musée consacré à Alésia, il se nommera le MuséoParc Alésia.

    Il contiendra tous les objets trouvés lors des fouilles qui ont trait au siège d'Alésia, ainsi qu'à celles de la ville gallo-romaine.

    Vous pourrez visiter  le nouveau MuséoParc, son Centre d’interprétation avec un parcours scénographié étonnant, ses reconstitutions de fortifications romaines grandeur nature, son  restaurant aux saveurs antiques...


    Et vous serez transportés en 52 avant Jésus-Christ !!

    La cité Gallo-Romaine d'Alesia..


    votre commentaire
  •  Il se passe toujours quelque chose à la Médiathèque Louis Blairet de Laignes, dirigée par Laurence Pocheveux !

    En effet, Laurence qui est  responsable de la Médiathèque, fait très souvent venir des artistes pour qu'ils exposent leurs oeuvres dans ce qui fut le "café des chiens", un magnifique bâtiment qui met particulièrement bien peintures , sculptures, en valeur.

    Durant les mois de janvier et février 2012, ce sont des artistes, venus de Cornouailles, "Les Potes d'Arts", qui ont fait connaître leurs créations.

    Ces artistes , ce sont Michel Bouko, Dominique Chedin, Alain Courel, Nadia Davoine, Marie-Laure Duplessis, Jaskâ, Marc Laffolay, Claudine Larive-Pillot, Florence Léoni-Cavalier, Françoise Mullot, Jean-Claude Pommery, Brigitte Rémy, et Valérie Vergnaud-Monvoisin.

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    (Photo Laurence Pocheveux)

    Voici donc les oeuvres des "Potes d'Art de Cornouailles", ce sont des oeuvres contemporaines éclectiques, abstraites ou réalistes: peintures, sculptures, aquarelles, compositions..il y en avait vraiment pour tous les goûts et les sensibilités.

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...

    "Les Potes d'Arts de Cornouailles" ont exposé à la Médiathèque de Laignes...


    1 commentaire
  • J'ai reçu dernièrement un mail très émouvant : celui de Guillaume Robert, petit fils du Docteur Paul Robert.

    Voici ce qu'il me disait :

      Je m’appelle Guillaume Robert, fils de Georges Alain Romuald Robert, lui même fils du docteur Paul Robert.
      Merci pour le compte rendu sur la Cérémonie d’hommage à Essarois.
      Pour info (morbide), sur l’acte de décès de la Gestapo (mes parents ont la copie), il est écrit que mon grand père a été écartelé avant d’être achevé d’une balle dans la tête.
      Suite au décès de mon oncle (86 ans), également fils du Docteur Paul Robert, il y a quelques jours, je me suis mis quelque peu en tête de rechercher des informations sur ma famille et notamment mes grand parents paternels que je n’ai pas connus (morts en 1944 et 1945). Le sujet reste douloureux même à 82 ans pour mon père et c’est très dur d’en parler avec lui.
    Auriez vous des pistes à me donner ?
    Je vous en remercie beaucoup par avance si vous aviez quelque chose,
    Bien cordialement,
    Guillaume

     J'ai bien sûr transmis ce mail à Michel Diey, et ce dernier  a adressé à Guillaume Robert un texte nécrologique qui a été écrit après la mort de son grand-père.

    Comme il m'en a transmis le double, j'ai pensé qu'il serait bon d'évoquer cette grande figure de la Résistance Châtillonnaise que bien des gens ne connaissent que par un nom de rue: "la rue Docteur Robert"

    Voici donc la vie de Paul Robert:

     

    NÉCROLOGIE DU DOCTEUR ROBERT parue dans le Bulletin du Conseil départemental des médecins de la Côte d’Or en décembre 1944.

     Docteur Paul Robert (1904-1944), Châtillon-sur-Seine. 

    Paul Robert naquit le 12 septembre 1904, à La Réunion, et vint tout jeune en France, où il fit toutes ses études secondaires et médicales. Il termina ces dernières par un séjour à l'Hôpital Saint-Michel de Paris, où il fut interne de Victor Pauchet. Le hasard des remplacements qu'il eut à faire comme étudiant lui fit connaitre un poste libre à Laignes, où il s'installa au début de 1930.

     Très rapidement, la clientèle afflua vers ce jeune médecin sympathique, toujours aimable et souriant, et doté de très solides connaissances professionnelles. Sa renommée dépassa vite les limites du canton de Laignes et, le succès aidant, i1 créait, quelques années plus tard, un cabinet à Châtillon-sur-Seine et ne tardait pas à s'y installer complètement. -

     Les clients se pressaient en foule à sa consultation, tandis que des appels continuels à la campagne faisaient qu'on le voyait nuit et jour sillonner les routes. Grand et fort, il supportait allègrement, avec quelle joie, cette fatigue quotidienne.

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...

     Mais malgré sa vie débordante d'activité, le  docteur Robert ne perdait pas de vue les graves problèmes de 1'entre-deux-guerres. Militant d'un parti national, il fut comme tel élu conseiller d’arrondissement du canton de Laignes. La mobilisation de 1939 le trouva prêt à accomplir son devoir. Médecin lieutenant dans une ambulance chirurgicale dans les Vosges, il nous revint après la débâcle plus confiant que jamais dans l’avenir de son pays. 

     Il reprit sa vie professionnelle toujours avec autant d’activité, malgré les perturbations et la gêne apportées par l’occupation ennemie. Il fut un des premiers dans le Châtillonnais à s’occuper de la Résistance. Il fut un des premiers médecins du maquis, allant la nuit soigner ceux qui n’osaient pas encore sortir des bois. Il réussit toujours à passer à travers les mailles de l’occupant, à soigner et évacuer ses blessés sur l’hôpital.

     Mais le 13 octobre 1943, lors d’une opération de police de grande envergure, faite par les Allemands à Châtillon, Paul Robert fut arrêté brutalement chez lui au petit jour et fut relâché au bout de quinze jours de prison, faute de preuves. Je revois encore la petite réunion qui fêtait son retour ainsi que celui d’un autre confrère châtillonnais, également emprisonné. Tous les confrères de la ville, réunis en une sorte d’union sacrée, exempte de soucis et de dissentiments professionnels, autour de nos deux libérés. Robert, après quelques jours de repos, reprit son activité professionnelle et maquisarde. Il fut vraiment l’organisateur du service sanitaire de l’armée de la Résistance dans le Châtillonnais.

     Et ce fut le 6 juin : je le revois encore ce matin-là à l’hôpital, où il était venu assister à une intervention chirurgicale d’un de ses clients ; le cœur gonflé d’espoir il me décrivait les forces massées dans la forêt voisine, il me parlait des projets d’attaque de la ville par la résistance et le jour même il partit avec sa petite voiture pour le camp, sûr de la victoire. Je le revis encore le jeudi 8 juin ; il était redescendu du camp pour revoir quelques clients de la ville ; il repartit le soir en donnant quelques rendez-vous pour le lendemain ; il ne devait plus revenir. Entre temps, les Allemands venaient en force, cernaient la forêt et massacraient tous ceux qui ne réussirent pas à s’échapper.

     

    Le Docteur Paul Robert, un grand Résistant Châtillonnais...

    (Photo transmise par Jean-Michel Mars)

     Un officier, le capitaine Jacques, qui était dans le même groupe de résistance que le docteur Robert, donne les renseignements suivants sur ses dernières heures :

     « Le maquis de la forêt de Châtillon se forma le 6 juin. Le docteur Robert fut chargé d’organiser  le service médical avec le docteur Bourée, tous deux assistés du pharmacien Moureau. Le maquis, comprenant 430 F.F.I., étant menacé d’être attaqué, le 9 juin, par les Allemands, le docteur Robert décida de rester avec nous. Le 10 au matin, il soigna les blessés. Dans l’après-midi, il suivit la colonne pour l’évacuation de cette forêt. A une heure du matin – après une marche d’une dizaine d’heures sous bois – en le soutenant sous les bras, le commandant de Pougnadoresse ainsi que des soldats l’entraînèrent. Nous traversâmes la route nationale 71, entre Buncey et Chamesson. A 50 mètres de cette route, dans un chemin creux, le docteur Robert me proposa de passer la nuit à Ampilly ou à Buncey. A l’instant même nous fûmes surpris par le feu d’armes automatiques placées à 50 ou 100 mètres de là et n’eûmes pas le temps de parlementer avec le commandant qui emmena la colonne dans la direction prévue. Dans la nuit, je ne retrouvai plus le docteur Robert, qui dut suivre un groupe isolé composé de jeunes de Buncey et qui se dirigea sur ce village même. Il serait resté avec un blessé. En effet, le lendemain, à côté du blessé qui avait succombé, on a trouvé une ampoule de sérum et à une dizaine de mètres de là le révolver du docteur, ce revolver avait le canon peint en rouge. Ma femme vit elle-même le docteur traverser le village de Buncey devant les soldats armés. « Il avait l’air très fatigué », me dit-elle plus tard. « De Buncey, les Boches l’emmenèrent dans un car au lieu du martyre. »

     Transporté par les gens du village dans la petite église d’Essarois, son corps mutilé fut ramené le lendemain à Châtillon. Le mercredi 14 juin, toute la population châtillonnaise, si elle n’avait pas eu le droit de suivre son cercueil, était tout au moins massée dans le cimetière au milieu d’une profusion de fleurs.

     Le docteur Robert disparaissait, hélas ! sans avoir vu la libération de Châtillon-sur-Seine pour laquelle il avait tant fait et qui eut lieu le 9 septembre 1944, trois jours avant la date de son quarantième anniversaire.

     Voici la stèle, érigée à Essarois, à la mémoire du docteur Robert et de ses compagnons.

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...

    Le Docteur Paul Robert, un grand Résistant Châtillonnais...

    En haut : Albert Dechand, Gaston Ollier

    En bas: René Jaubert, Philippe Drouhin, Paul Robert

    (photos transmises par Jean-Michel Mars)

     Le Comité de Libération de la ville a décidé de donner le nom du docteur Paul Robert à l'ancienne rue de Chaumont, honorant ainsi de façon insigne la conduite de notre regretté confrère mort face à l’ennemi, dans l’accomplissement de son devoir de médecin.

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...


    Le docteur Paul Robert a été inhumé au cimetière Saint Jean, voici sa tombe :

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...

    Le Docteur Paul Robert, grand Résistant Châtillonnais...

    Guillaume Robert, le petit-fils du Docteur Robert est un graphiste de grand talent, vous pourrez consulter ci-dessous son port-folio:

    http://gig.ultra-book.com/portfolio



    7 commentaires
  •  Les auditions des élèves de l'Ecole Municipale de Musique, pratiquant le saxophone et la clarinette ont eu lieu samedi 25 février , salle de la Lyre.

    Deux professeurs ont remplacé le regretté Bruno Rousselet, ils se partagent les élèves clarinettistes, saxophonistes et bassonnistes.

    L'audition a commencé par un trio  basson-flûtes très applaudi.

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Les musiciens en herbe se sont succédés en solo ou en groupes pour notre plus grand plaisir, les professeurs étant toujours très attentifs à leurs élèves..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Blanche joue sur un saxophone adapté à sa taille !

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    L'audition s'est terminée par un concert réunissant tous les élèves présents, tous ont été très applaudis pour leur virtuosité...

    Malheureusement, je n'ai pu assister à l'audition de piano qui avait lieu Salle des Conférences  le samedi18 février, celle-ci ayant lieu la même après-midi que l'Assemblée des Amis du Musée..

    Voici tout de même quelques élèves :

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Un concert de piano et violon a eu lieu le dimanche 26 février, le directeur de l'Ecole Municipale de Musique m'en a envoyé quelques photos :

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Marie-Christine Delvincourt, professeur de piano à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine, donnait un concert de piano , accompagnée par Stéphanie Kopf au violon, avec des musiques de compositeurs tels que Massenet, Corelli,Manuel de Falla, Bizet...

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

    Auditions 2012 à l'Ecole Municipale de Musique de Châtillon sur Seine ..

     


    votre commentaire
  • Voici la dernière série des magnifiques "images cristallines" réalisées par Jean-Pierre Gurga.

    Photos cliquables pour mieux en goûter toute la glaciale beauté.

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...

    Dernières images cristallines de Jean-Pierre Gurga...


    votre commentaire
  •  Jean Glace m'a fait un immense plaisir: il m'a offert ce magnifique vase en bois tourné, dont il a le secret..

    A première vue, on pourrait croire que ce beau travail est de la marquetterie, mais il n'en est rien..

    Un magnifique vase réalisé par Jean Glace...

    Le secret de Jean Glace, vous pourrez le découvrir en voyant la base du vase..

    En réfléchissant un peu tout est clair !!

    Un magnifique vase réalisé par Jean Glace...

    Un merveilleux travail dont Jean Glace peut être fier, car bien peu de tourneurs sur bois réalisent des objets aussi parfaits et aussi esthétiques.

    En tout cas, chez moi , ce vase est à la place d'honneur, et je ne me lasse pas de l'admirer !

    Un magnifique vase réalisé par Jean Glace...

     


    3 commentaires
  • Lors de l'Assemblée Générale du Crédit Agricole de Haute Côte d'Or et Laignes, Gilles Laferte, chercheur à l'INRA, département des Sciences Sociales, a présenté une fort intéressante conférence sur :

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle.

    J'ai photographié les diapositives projetées par le conférencier, certains tableaux de l'évolution de l'agriculture en Châtillonnais sont fort intéressants, vous pourrez cliquer pour les agrandir. (Pour passer à la diapo suivante, cliquer dans la marge du blog)

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

    L'évolution de la structure sociale du Châtillonnais au XXème siècle, une conférence de Gilles Laferte

     

     


    votre commentaire