•  Un sculpteur dijonnais de grande valeur, Henri Bouchard :

    Henri Bouchard

    Henri Bouchard, né le 13 décembre 1875 à Dijon et mort le 30 novembre 1960 à Paris, est un sculpteur et graveur médailleur français.

    Fils d'un menuisier dijonnais, Henri Bouchard entra comme apprenti chez un décorateur ornemaniste où il apprit les rudiments de la sculpture. En 1889, il suivit dans le même temps, les cours de l'École des beaux-arts de sa ville natale, où il y fut l'élève du sculpteur dijonnais François Dameron. Il s'inscrivit à l'Académie Julian et entra à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, 1889 à 1894. Il entra ensuite à l'École nationale supérieure des beaux-arts dans l'atelier du sculpteur Louis-Ernest Barrias de 1895 à 1901.

    En 1901 il remporta le grand prix de Rome pour son œuvre intitulée "Exil d'Œdipe et d'Antigone chassés de Thèbes".

    De 1902 à 1906, il fut pensionnaire à la villa Médicis à Rome, d'où il envoya des œuvres comme "le Faucheur", "Débardeur du Port de Naples", "Fillette à la cruche" ou "Jeune danseuse romaine". Il envisagea un temps de dédier un monument au travail et aux travailleurs.

    Outre l'Italie, il visita la Tunisie , le Maroc  et la Grèce . Ces années aiguisèrent son goût pour la vie quotidienne et le labeur des petites gens.

    Le Musée des Beaux-Arts de Dijon possède de nombreuses œuvres d'Henri Bouchard, dons de la famille Granville comme ce chameau avec ânier en marche :

    Henri Bouchard

    et ce Chameau agenouillé :

    Henri Bouchard

    De retour en France, il vécut et travailla dans le quartier Montparnasse à Paris où il développa son approche naturaliste du monde des travailleurs. De 1910 à 1917, il fut nommé professeur à l'Académie Julian. Son art devint plus stylisé, rythmé, plus décoratif aussi. Il créa de petites pièces décoratives et reçut de nombreuses commandes d'œuvres monumentales et de reliefs.

    Sur cette table plusieurs bronzes d'Henri Bouchard :

    Henri Bouchard

    Henri Bouchard

    Henri Bouchard

    Henri Bouchard

    Nicolas Rollin, chancelier de Philippe le Bon :

    Henri Bouchard

    Guigone de Salins, épouse de Nicolas Rollin :

    Henri Bouchard

    Philippe le Hardi :

    Henri Bouchard

    Auguste Rodin :

    Henri Bouchard

    Tête de Victoire :

    Henri Bouchard

    Jeune fille au lévrier :

    Henri Bouchard

    Jeanne d'Arc :

    Henri Bouchard

    En 1913, il épousa l'artiste peintre Suzanne Schneller dont il modela le buste. Il élèvera avec elle trois enfants.  En 1911, il effectua un voyage en Allemagne, où il réalisa un portrait de Claus Sluter.

    Cette statue se trouve dans la cour du Musée des Beaux-Arts de Dijon , au pied de la tour de Bar :

    Henri Bouchard

    Henri Bouchard

    Pour répondre aux nombreuses commandes qui lui furent passées, il se fit construire en 1924 un atelier à Paris. Nommé professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs il devint ensuite professeur et chef d'atelier à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

    En 1933, il devint membre de l'Académie des Beaux-Arts de Paris puis fut nommé membre associé de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles et de  1940 à 1945, il fut président du Salon des artistes français.

    Il fit partie du voyage en Allemagne en 1941 sur l'invitation de l'occupant allemand, avec onze autres artistes Il signa un article sur ce voyage dans la revue L'Illustration.

     http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/06/14/un-artiste-qui-a-flirte-avec-les-nazis-va-etre-mis-en-valeur-a-roubaix_1058208_3246.html

     Henri Bouchard mourut à Paris en 1960, laissant un atelier garni de nombreuses esquisses, plâtres et sculptures.

    Il est inhumé au cimetière d'Aiserey (Côte d'Or) au côté de son épouse Suzanne Schneller.

     

     


    votre commentaire
  • Découvrez les bénévoles qui préparent l'élection de Miss Côte d'Or 2015, les voici rassemblés près du kiosque du jardin de la Mairie :

    L'élection de Miss Côte d'Or 2015 se prépare toujours aussi activement

    Après la photographie, les bénévoles sous la conduite de Catherine   Spagnesi, ont évoqué le casting des candidates qui aura lieu à Dijon. Entre et 15 et 17 candidates sont désormais en lice.

    Mais il n'y en aura que dix qui participeront à l'élection de miss Côte d'Or, Jérôme Labeaune et Pierre Magès assisteront au casting et feront respectivement photos et vidéos.

    L'élection de Miss Côte d'Or 2015 se prépare toujours aussi activement

    La nouvelle Miss France et plusieurs de ses dauphines seront présentes le soir de l'élection (le samedi 25 avril 2015), un superbe show aura lieu.

    Miss Bourgogne sera présente également.

    L'élection de Miss Côte d'Or 2015 se prépare toujours aussi activement

    Les décors sont en voie d'achèvement, ils vont nous surprendre par leur beauté et leur originalité, comme tous les ans !

    L'éclairage de la salle, lorsque les candidates défileront entre les spectateurs, sera amélioré.

    L'élection de Miss Côte d'Or 2015 se prépare toujours aussi activement

    Des cartes pour les dédicaces de Miss France, seront réalisées par Jérôme Labeaune, de nouveaux badges ont été confectionnés pour les bénévoles, mentionnant leur nom (pour éviter les fraudes).

    L'élection de Miss Côte d'Or 2015 se prépare toujours aussi activement

    A la prochaine et dernière réunion seront donnés le jour et l'heure de la mise en vente des billets d'entrée. Je vous en informerai.


    2 commentaires
  • Dans le cadre des manifestations du 9ème centenaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux, deux audiovisuels relatifs aux :

    • Cisterciens, spiritualité, architecture, enluminures
    • Granges claravaliennes et frères convers

     

    réalisés par Jean & Sophie Ponsignon, seront projetés

    le jeudi 26 mars à 16 heures et 20 h 30

    à la salle des conférences de la mairie de Châtillon.

    Entrée libre.

     

    De Molesme à Cîteaux, et de la fondation de Cîteaux à nos jours : les Cisterciens : spiritualité, architecture, économie.

     Le neuvième centenaire de la fondation de l'abbaye de Cîteaux fait ressortir l'importance qu'a eu l'Ordre des cisterciens au fil des siècles : réformateurs au sein de leur Eglise, citoyens d'Europe plusieurs siècles avant les débats des deux dernières décennies, bâtisseurs d'économies à la fois intégrées et multinationales.

    Le montage audiovisuel proposé nous fait suivre, en 1098, les précurseurs accompagnant Robert de Molesmes jusqu'aux forêts de Cîteaux. Nous vivrons les péripéties de la fondation, la succession rapide des pères abbés Etienne Harding et Albéric, la trajectoire fulgurante de Bernard de Clairvaux, et l'extension rapide de l'Ordre qui, moins d'un siècle après sa fondation, ne compte pas moins de 800 abbayes filles dans toute l'Europe.

     Nous découvrirons que chez les Cisterciens, l'efficacité d'une abbaye vient de ce que Dieu et l'homme ne sont pas rivaux, et que progrès spirituel et progrès temporel, loin de se nuire, concourent ensemble au rayonnement de l'Ordre, dont le maître mot pourrait être l'efficacité. Ils ont l'éternité devant eux, mais ils avancent vite, creusant des canaux, domestiquant la force hydraulique, inventant des architectures fonctionnelles, donnant un important essor à l'art de l'enluminure, "démocratisant" le livre (un pour chaque moine) à une époque où un livre valait le coût d'une voiture de nos jours, rénovant les techniques de la sidérurgie, et pratiquant l'agriculture extensive à travers le système des "granges" (vastes entrepôts aux dimensions de cathédrales).

    Une conférence de Jean Ponsignon sur les enluminures et les granges cisterciennes

     Vous constaterez l'influence de la révolution qui, disséminant les moines, va les conduire jusqu'en Russie, pendant qu'un anglais original et précurseur s'efforce, voici un peu plus d'un siècle avant Disney de transformer Cîteaux en parc de loisirs et d'attractions. Mais heureusement, voici les moines qui reprennent possession des lieux en 1898.      

     Des convers et des granges, pourquoi et comment ?

    Une conférence de Jean Ponsignon sur les enluminures et les granges cisterciennes

     Les Cisterciens avaient décidé d’observer fidèlement la règle bénédictine en ses deux points fondamentaux : oraison et travail dans un système autarcique ; par vertu de pauvreté ils ne devaient rien posséder personnellement, mais la communauté pouvait accepter des domaines, ériger des granges, pratiquer le travail manuel. C’est Etienne Harding qui posa les fondements de l’économie cistercienne en circuit fermé, et qui aurait décidé d’admettre des convers.

    En principe, la construction des granges se justifiait, quand le temps de trajet pour aller exploiter les terres depuis le monastère, prenait plusieurs heures. La plupart se situaient en fait de 5 à 25 kilomètres du monastère. Chacune exploitait une superficie comprise entre quelque dizaines et deux cents hectares. Clairvaux comptait une trentaine de granges. La première de toutes les granges claravaliennes et sans doute aussi la première cistercienne, Fraville est à 5 kilomètres. La plupart des granges sont à moins de 20 km ; mais la plus éloignée Marsal est située à 153 km.

     Qui étaient les convers ? Ce sont le plus souvent des paysans attirés par le gîte, le couvert et la protection contre les famines et les pillards. Mais à cette époque, l’essor démographique était plus rapide que l’expansion du territoire cultivé ; aussi trouve-t’on quelques cadets de famille et des célibataires, attirés par la vie monastique et se sentant sanctifiés par la proximité des moines. De ce fait, ils entrent en religion en tant que paysans pour accomplir les gros travaux des champs. A partir de 1188, le Chapitre interdit aux chevaliers de se faire convers.

     Il semble que les premiers convers apparaissent vers 1120. Ils vivent alors comme des laïcs célibataires, conviés aux offices du matin et du soir. L’activité économique des moines fut intense pendant le premier siècle de l’ordre. Elle s’explique par l’organisation rationnelle et le sérieux avec laquelle elle fut conduite et la richesse qui en découla n’était que la conséquence normale de la mise en valeur intelligente de toutes les ressources du domaine monastique.


    votre commentaire
  • Merci à Pierre Magès qui a réalisé une superbe vidéo de la fête du Crémant et du Tape-Chaudron, à consommer sans modération !


    1 commentaire
  • Par Michel Massé :

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

     

     

    Par René Drappier :

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...

    Le Tape-Chaudron 2015 vu par des Châtillonnais...


    1 commentaire
  • Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    C'est sous un beau soleil que cette année 2015, le défilé du Tape-Chaudron a parcouru les rues de Châtillon sur Seine...

    Des chars colorés, de très beaux costumes, une musique entraînante, ce fut une magnifique après-midi...dommage que les chaudrons-tambours aient été si peu nombreux, vont ils permettre tout de même au printemps d'arriver ??Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le "mécanophone" était en tête du défilé.

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le char des jeunes agriculteurs du canton de Montigny sur Aube-Châtillon sur Seine-Laignes...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    La gym de Brion sur Ource...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le char de Massingy ...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le groupe de Gugga, masques de cigognes...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Les Wagges...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Maison de la Douix...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le char de Villiers le Duc...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    L'Association des Paralysés de France 21...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    La MJC Lucie Aubrac et le foyer Coallia...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Les danseurs de Salsa de la MJC Lucie Aubrac...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Quelques tambours-chaudrons, frappés pour appeler l'arrivée du printemps....

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le réveil en folie ...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Lyre...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Les Assistantes Maternelles de la Capucine et des Petits Loups...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    et des parents aussi...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Maison de la Charme...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le groupe Radio Kaizman...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le char de Chaumont le Bois...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le char du Comité du Tape Chaudron...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...


    1 commentaire
  • Le Tape Chaudron 2015 à Châtillon sur Seine...

    Parallèlement au Tape-Chaudrons, avait lieu sur le Cours l'Abbé la Fête du Crémant..

    Dix-sept viticulteurs étaient présents.

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    Yannick Fanet, complètement transformé , animait la fête du Crémant et le tape-chaudron !!

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    On pouvait se restaurer avec de délicieuses gaufres...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    s'approvisionner en confetti...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    déguster des saucissons...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    ou de la barbe à papa !

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...

    Et le manège faisait la joie des petits...

    La Fête du Crémant 2015 à Châtillon sur Seine...


    1 commentaire
  •  Comme tous les ans, la Municipalité de Châtillon sur Seine offre un après-midi récréatif aux séniors de la ville.

    Hubert Brigand , Maire de la ville, s'est réjoui de la présence de deux cents personnes venues partager un joli moment de convivialité, et leur a souhaité une belle après-midi.

    Le goûter des seniors 2015

    Un très beau spectacle a été offert aux spectateurs, intitulé "Paris connaît la chanson" interprété par le groupe musical Névada.

    Cette sorte de comédie musicale a été emmenée par une jeune provinciale venue découvrir Paris, peut-être était ce une châtillonnaise ??, sa robe ne venait-elle pas de chez Gueidan ?Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Ce fut pour elle la découverte des grands cabarets parisiens...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Un rappel de notre Révolution française avec Gavroche....

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Mireille Mathieu, se matérialisa devant nous, grâce à un superbe "travesti" qui interpréta "Paris en colère".

    Le goûter des seniors 2015

    Un French Cancan endiablé ravit les spectateurs...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Un florilège de chansons sur Paris suivit, des œuvres d'auteurs chevronnés : Jacques Brel, Francis Lemarque, Jacques Dutronc, Joe Dassin, Léo Ferré, Serge Gainsbourg...mais aussi de petits nouveaux comme Mathieu Chedid, Thomas Dutronc.

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    La grande Zoa fut dévorée par son boa...

    Le goûter des seniors 2015

    Mistinguett et ses belles gambettes...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Nous avons assisté à une très belle évocation de la Môme Piaf chantant "Les amants d'un jour"...

    Le goûter des seniors 2015

    et l'accordéoniste...

    Le goûter des seniors 2015

    "Comme ils disent" de Charles Aznavour nous permit de voir le travesti revenir à la vie de tous les jours après démaquillage...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Un final tout en beauté enthousiasma le public.

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Camille, le travesti :

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Les applaudissements furent nombreux, tant le spectacle était réussi ! Bravo à cette troupe talentueuse qui a fait passer un délicieux moment à tous...Le goûter des seniors 2015

    Il ne faut pas oublier le chef d'orchestre au synthé...

    Le goûter des seniors 2015

    Et les techniciens lumière...

    Le goûter des seniors 2015

    Un petit retour en arrière quand les spectateurs arrivaient...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter fut apprécié de tous...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Merci aux animateurs de la Maison de la Charme...

    Le goûter des seniors 2015

    Et de la Douix pour leur accompagnement chaleureux des résidents ...

    Le goûter des seniors 2015

    Merci aux dévoués Conseillers Municipaux pour leur distribution souriante de boissons et de gâteaux...

    Le goûter des seniors 2015

    Le goûter des seniors 2015

    Hubert Brigand s'est entretenu avec chacun de ses invités.

    Le goûter des seniors 2015

    Pierre Magès a réalisé une vidéo du spectacle, merci aussi à lui.


    1 commentaire
  • Mes petites contributions au neuf centième anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux par saint Bernard (1115) seront ces quelques évocations du saint qui passa sa jeunesse dans notre ville.

    Au Musée des Beaux Arts de Dijon, j'ai pu admirer ce superbe retable provenant de l'abbaye de Clairvaux

    Quelques évocations de saint Bernard ...

    Saint Bernard porte son abbaye :

    Souvenirs de saint Bernard ...

    Souvenirs de saint Bernard ...

    et cette coupe dite de saint Bernard :

    Souvenirs de saint Bernard ...

    Toujours au Musée des Beaux Arts de Dijon,  cette peinture de saint Bernard écrivant :

    Souvenirs de saint Bernard ...

    Souvenirs de saint Bernard ...

    Au Musée d'Art Sacré de Dijon, on peut découvrir une armoire contenant des reliques du saint :

    Souvenirs de saint Bernard ...

    Et à Châtillon, cette belle statue en bois qui domine les cloîtres de l'école Saint-Bernard, (anciennement "les Feuillants" construits à l'emplacement de sa maison à Châtillon sur Seine) . Le saint y porte, là aussi, la maquette de l'abbaye de Clairvaux :

    Souvenirs de saint Bernard ...

     

     


    votre commentaire
  • Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    2015, c'est le 9ème centenaire de la Fondation de l’Abbaye de Clairvaux par Bernard de Fontaine, le futur saint Bernard.

     Yolande Estrat, Présidente de Châtillon Scènes a présenté à la presse, en compagnie de Dominique Masson, Président des Amis du Châtillonnais, le programme des animations consacrées au neuf centième anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux par saint Bernard.

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    Une brochure, diffusée il y a plusieurs années par le diocèse faisait état d'un "chemin bernardin", allant de Citeaux à Clairvaux, en passant par Pontigny... en ignorant superbement Châtillon sur Seine ! C'est pourtant dans notre ville que Bernard passa des années d'études, près des chanoines de Saint Vorles, c'est là qu'il vécut le mystère de la lactation...

    Yolande Estrat nous en dit plus sur saint Bernard :

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Un peu d’histoire : "Châtillon noble bourg, le boulevard du royaume" comme avait pu l’écrire Guillaume le Breton au XIIème siècle a accueilli Bernard à l’âge de 8 ans (1098). Il arriva dans notre cité où il passa une partie de sa jeunesse et fut instruit par les chanoines de Saint-Vorles selon les souhaits de sa mère. En effet, son père Tescelin "le Roux", possédait une demeure sise dans l’ancienne rue Truchot sur laquelle au XVIIème siècle fut installé le couvent "des Feuillants" qui devint au fil des années "Pensionnat" puis "Collège Saint-Bernard" et depuis la fin du XXème siècle "école Saint-Bernard" (rue Saint-Bernard).

    Châtillon-sur-Seine : sur un chemin bernardin ?

    Deux associations culturelles : Les Amis du Châtillonnais et Châtillon-Scènes ont décidé d’unir leurs compétences, soutenues en ceci par la municipalité de la ville, afin de fêter ce 9ème centenaire de la Fondation de l’Abbaye de Clairvaux.

    En effet, pour nombre de Châtillonnais, saint Bernard c’est, à l’église Saint-Vorles, la chapelle Saint-Bernard, "Le Mystère de la lactation", Notre-Dame de Toutes grâces.

    Mais nous pouvons citer un autre lieu à Châtillon-sur-Seine. Un autre lieu où saint Bernard a laissé une trace pour le moins significative c’est l’Abbaye Notre-Dame.

    Édifiée au XIIème siècle, de conception cistercienne au niveau de son architecture comme l’est encore l’Abbaye de Fontenay, fille de Cîteaux, qui fut commandée par le saint. L’Abbaye Notre-Dame, inspirée par l’abbé de Clairvaux saint Bernard, amputée de son transept au XIXème siècle fut en partie transformée en salle d’hôpital. L’église prit alors le vocable "d’église Saint-Pierre". Tous ces lieux marqués, à Châtillon-sur-Seine, par Bernard de Clairvaux, nous permettent de dire :

    Châtillon-sur-Seine est bien sur un chemin bernardin !

     Programme des Festivités du 26 Mars au 9 Octobre :

     Théâtre, musique, conférences, audiovisuel, visites d’Abbayes et de granges cisterciennes, ateliers pour enfants… Et dédicace d’une œuvre poétique pour ce 9ème centenaire s’allient à la convivialité.  

    Les associations investies :

    Châtillon-Scènes, Les Amis du Châtillonnais, l'Université pour tous ,l' Association Saint-Vorles, la Société philatélique, les Orgues des églises de Châtillon-sur-Seine, l’Association pour la sauvegarde et l’animation du château de Jully, la Société des Amis du Musée Châtillonnais-Trésor de Vix.

     Les Conférences

     Jeudi 26 mars à 16h et 20h30(salle des Conférences) Jean Ponsignon présentera un  audiovisuel "Les Cisterciens : Spiritualité, architecture, enluminures et granges claravaliennes." Nous y verrons que saint Bernard s'intéressait à l'économie !

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Lundi 20 avril à 20h30 (Salle des Conférences) François Poillotte :

    "Clairvaux au temps de saint Bernard". François Poillotte nous contera l'histoire des origines de Clairvaux, de la vie de l'abbaye à partir de documents du XIIème siècle  comme la "Charte de Charité", mais aussi évoquera les "abbayes-filles" de Clairvaux.

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    Lundi 13 avril à 14h.30(salle L.Pascal,lycée D.Nisard) Jean-François Leroux :"Architecture cistercienne" (Université pour tous)

    Les Visites

     Mercredi 20 mai : Prieuré de Jully et la grande Vesvre

    Claude Garino nous présentera le prieuré que son association a contribué à rénover, prieuré qui eut à sa tête Hombeline, sœur de saint Bernard.

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    Samedi 13 juin : l’ancienne Abbaye d’Auberive

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Ce sera ensuite la coupure normale, saison estivale oblige. Mais pour la semaine musicale l’association Saint-Vorles organisera un mini Concert :

    le 25 Août à18h30 "cour du cloître" à l’école Saint-Bernard

     2 ème partie de la saison

      Vendredi 4 septembre 18h30 salle des Conférences Mairie :

    Présentation des manifestations automnales et vernissage des expositions :

    La Société Philatélique par Jacqueline Porta

    La Lutherie au Moyen-Âge et des mélodies du XIIème siècle avec les Ménestrels de Bourgogne

    Les Artistes en herbe du Pays Châtillonnais : enluminures, lettrines et calligraphie : les élèves de Grande Section du Directeur de la Maternelle Cailletet, Rénald Fry vont participer (ainsi que ceux du Collège Fontaine des Ducs avec Anne-Marie Blondon, et ceux du collège Saint-Vincent-Saint-Bernard avec monsieur Duverger)

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    Dégustation de mets du Moyen-Âge, préparés par les adhérentes de Châtillon-Scènes !

     Visites

    Samedi 5 septembre à 15h

    Abbaye de Clairvaux (visite guidée 5 €) et la grange de Beaumont qui se trouve en Côte d'Or.(covoiturage)

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Journées du Patrimoine 19 et 20 sept."Les expos." 

    Exposition à l’église Saint-Pierre : Saint Bernard et le Châtillonnais, L’Abbaye Notre- Dame

    Musée du Pays Châtillonnais : Présentation des travaux d’élèves enluminures, calligraphie,abécédaire du châtillonnais et audiovisuel : la vie quotidienne au moyen âge (Jean Ponsignon)

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Journées du Patrimoine "suite"

      Samedi 19 septembre 17h. Église Notre-Dame : Concert spirituel : "Hildegard Von Bingen et saint Bernard" par les ensembles grégoriens :

    Les Dames de Pontigny, La Schola de Pontigny, et les Ambrosiniens

    Hildegard et Bernard, deux immenses personnalités qui ont influencé la spiritualité du XIIème siècle

     Après le concert -même lieu-

     Dédicace de l’œuvre de Michel Lagrange et Bernard Béros, déjà préfacée par Monseigneur Minnerath : "Le dernier jour de saint Bernard" Suivi de "Clairvaux : Prison, Prière"

    Poèmes : Michel Lagrange  -   Photographies : Bernard Béros

    Ce livre sera donc composé de deux textes, complémentaires. Le plus long est une réflexion poétique, intitulé « Le Dernier Jour de Saint-Bernard » qui est, alors qu’il attend la mort, une vision de sa vie, des étapes marquantes de sa vocation. Châtillon, bien sûr, y occupe une belle place. Ce texte vient de recevoir une très belle et flatteuse préface de Monseigneur Minnerath, archevêque de Dijon.

    Ecoutons Michel Lagrange :

       Le second texte m’a été inspiré par une « vision » que j’ai eue devant Clairvaux, longeant le long mur de cette abbaye devenue prison. J’ai été saisi par le contraste existant entre les miradors, du haut desquels les surveillants orientaient leur regard de haut en bas, et la montée verticale des prières monacales. De là ce texte « Clairvaux Prison-Prière ».

       L’ensemble devrait constituer un livre d’une soixantaine de pages, au format 17 X 17 cm, illustrées des photos de Bernard Béros, dans l’esprit des collaborations précédentes qui ont engendré les ouvrages concernant « Les Pleurants » et « La Chartreuse de Champmol ».

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     Dimanche 20 septembre 11h. Église Saint-Vorles :

    Messe dominicale animée par les chœurs grégoriens, invités la veille pour le concert spirituel, et la chorale paroissiale .

     Dimanche 27 septembre 17h. Église Notre-Dame :théâtre et Musique

    avec le Rocher des Doms et Evelyne Peudon violoncelle : "De Bernard à saint Bernard". En une dizaine de tableaux vivants, sera déroulé le parcours géographique et spirituel du jeune Bernard devenant le grand saint Bernard de Clairvaux.

     Dimanche 4 octobre à 17h. Sous l’égide des l’Associations"Orgues des églises" de Châtillon-sur-Seine et Châtillon-Scènes à l’église Notre-Dame : Chœur de femmes "Elles à croches"  avec à l’orgue Mathilde Verguet, Direction Sylvie Haller

    Programme : "Missa secunda, Cantate Domino, Missa Brevis propace"

     - Conférence 9 octobre 20h. (Salle des Conférences)

    Monsieur Bouyé, Directeur des Archives Départementales de Côte d’Or :

    "saint Bernard, Abélard et la Théologie au XIIème siècle."

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

     François Gaillard a remercié toutes les associations qui s'impliquent dans cette belle évocation de notre passé, de son histoire magnifique ...Il faut, a-t-il dit, retirer toutes les bonnes idées de ce passé et avoir "un esprit de résistance" face aux événements que nous venons de vivre.

    Une belle année 2015, autour de saint Bernard nous attend,  qui fera rayonner notre Châtillonnais bien au delà de ses frontières.

    Présentation  des animations prévues à Châtillon sur Seine pour commémorer le 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux

    Des affiches imaginées et réalisées par Judith Baudinet, graphiste,et des affichettes comme celle reproduite au début de l'article ont été distribuées.

    Renseignements à l’OTSI 03 80 91 13 19

     


    1 commentaire
  • Jean Dubois (1625-1694) est un sculpteur, architecte et décorateur dijonnais.

    Jean Dubois

    (Portrait de Jean Dubois par Gabriel Revel, Musée des Beaux Arts de Dijon)

    Jean Dubois a probablement effectué son apprentissage dans l'atelier de son père, maître menuisier. Son style laisse supposer qu'il a séjourné à Rome à partir de 1645.

    En 1651, il reprend l'atelier familial, il est reçu maître en 1655. Bientôt assisté de son fils Guillaume (1654 - 1740), la production de son atelier est riche et variée.

    En 1679, il est considéré par le Mercure Galant comme « l'un des plus habiles sculpteurs de son siècle ».

    Jean Dubois réalise la décoration de plusieurs hôtels particuliers, comme les cheminées des salons de l'Hôtel de Vogüé, et d'édifices religieux.

    Maquettes de décor pour les cheminées du logis du Roi :

    Jean Dubois

    Jean Dubois est aussi un maître de la sculpture religieuse et funéraire.

    Jean Dubois

    Jean Dubois

    Jean Dubois

    La production pour la décoration d'églises et d'abbayes est importante.

    Ses riches commanditaires lui confient également la réalisation de monuments funéraires, tels le Président du Parlement de Bourgogne Georges Joly de Blaisy

    Jean Dubois

    ou l'Intendant de Bourgogne Claude Bouchu.

    Jean Dubois

    En 1679, François Bailly, conseiller au parlement, lui commande un monument, pour son épouse, qui s'inspire de la sculpture du Bernin pour le monument de la Bienheureuse Louise Albertoni (Rome, 1674).

    Jean Dubois

    Buste de François-Claude Jehannin de Chamblanc, célèbre avocat du Parlement de Bourgogne :

    Jean Dubois

    Jean Dubois, sculpteur dijonnais, maître de la sculpture religieuse et funéraire

    (buste de Louis XIV, prêté au château de Bussy-Rabutin)

    Dans la cathédrale Saint-Bénigne on peut voir les bustes des apôtres sur les piliers, en voici trois :

    Jean Dubois, sculpteur dijonnais, maître de la sculpture religieuse et funéraire

    Jean Dubois, sculpteur dijonnais, maître de la sculpture religieuse et funéraire

    Jean Dubois, sculpteur dijonnais, maître de la sculpture religieuse et funéraire

    Et cette statue de saint Médard :

    Jean Dubois, sculpteur dijonnais, maître de la sculpture religieuse et funéraire

    Jean Dubois est enterré dans l'église Saint-Philibert de Dijon.


    1 commentaire
  • Comme tous les ans, René Drappier se rend à l'étape de la course cyclotouriste Londres-Cannes. Cette étape se trouve troujours à Vanvey.

    Il m'envoie son texte et ses photos, merci à lui.

     Londres-Cannes de passage à Vanvey

    Ce sont 125 cyclos anglais qui traversent la France entre le jeudi 5 et le mardi 10 mars.  Des étapes sont prévues : après la traversée de la Manche, direction Reims-Dijon, Valence-Aix-en-Provence et Cannes.

    300 km sont à parcourir chaque jour pour  pour les 4 premières étapes, la 5e de 250 km et la dernière de 175 km.

    L'organisation et les cyclos sont tous Britanniques et font partie de l'Ecole d'Architecture. Cette courageuse association et participants roulent pour une cause humanitaire. Les fonds récoltés serviront à la construction d'écoles dans le Tiers Monde et la construction de logements sociaux. Un important dispositif de sécurité et soins les accompagne. Un arrêt est prévu tous les 50 km.

    Samedi ils étaient de passage à Vanvey, venant de Reims. Vanvey étant un point d'arrêt depuis la création de ce périple.

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...

    Une nouvelle fois la course cyclotouriste Londres Cannes s'est arrêtée à Vanvey...


    votre commentaire
  • Dominique Romano vous communique :

    Excursion à la fête des Jonquilles  

    La section FNATH de Châtillon sur Seine organise une excursion à l'occasion de la fête bisannuelle des Jonquilles à Gérardmer le dimanche 12 avril. Ce voyage est ouvert à tous, particulièrement aux adhérents d'associations type 1901, se fera en autocar de tourisme avec ceintures, climatisation, toilettes et vidéo. Le prix comprend le voyage, le repas servi au restaurant la Route Verte à Gérardmer et l'entrée au corso, ainsi que l'assurance.
    Tarif par personne (associations) 75 € ; individuel, 85 € ; enfant de moins de 12 ans accompagné, 50 €. Inscriptions avant le 22/03/2015 avec chèque (mis en banque après le voyage) accompagné des noms, prénoms et date de naissance (pour l'assurance) à envoyer à Dominique Romano BP 86 21400 Châtillon.
    Infos : 03 80 91 47 39, 06 08 99 34 70 ou 03 80 81 92 61, 06 72 40 24 87.

     


    votre commentaire