•  Mes parents ont possédé , durant plus de vingt ans, une maison de campagne  à Vertault, dans un hameau nommé Béchineuil. Lorsque j'allais les voir, j'admirais  une magnifique bâtisse , située en haut d'une butte, à droite de la route qui conduit de Villedieu à Molesme.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Ce bâtiment c'est la ferme de la Motte...

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La Ferme de la Motte à Vertault

    J'ai eu la chance dernièrement de faire la connaissance de son actuel propriétaire , celui-ci m'a invitée à venir voir la ferme de plus près et m'a donné quelques éléments historiques la concernant...

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Cette ferme est fort ancienne puisqu'elle appartenait à Marguerite de Bourgogne, reine de Jérusalem et de Sicile (1250-1308).

    Née comtesse de Tonnerre, Marguerite de Bourgogne  avait épousé Charles Ier, roi de Sicile, puis de Naples,Roi de Jérusalem, Comte d'Anjou et du Maine et Comte de Provence.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Marguerite de Bourgogne reçut Tonnerre en partage alors qu'elle se trouvait en Italie et n'entra vraiment en sa possession qu'à la Toussaint 1273, une date qui marque la séparation des trois comtés d'Auxerre, de Nevers et de Tonnerre.

    Veuve, elle se retira à Tonnerre, en compagnie de deux de ses parentes, Marguerite de Beaumont, veuve de Bohémond VII, comte de Tripoli, et Catherine de Courtenay, impératrice titulaire de Constantinople.

    Ces dames résidaient au château de Tonnerre et s’occupaient à des exercices de prière et de charité.
    Marguerite fonda à Tonnerre l’Hospice Notre-Dame des Fontenilles, et lui assura les revenus suffisants pour son fonctionnement. Cet hôpital deviendra l'Hôtel-Dieu de Tonnerre.

     Marguerite de Bourgogne légua la ferme de la Motte à L'Hospice Notre Dame des Fontenilles en 1293.

    Cette donation fut validée par la Bulle du Pape Boniface VIII, portant confirmation de la Charte de Fondation de l'Hospice Notre Dame des Fontenilles de Tonnerre.

    Cette charte fut certifiée beaucoup plus tard , le 26 mars 1716, par Maître Baillet, notaire à Tonnerre.

    Ces éléments, très intéressants, ont été retrouvés par les actuels propriétaires de la ferme de la Motte, dans les archives de l'Hospice des Fontenilles.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Lorsqu'on entre dans la cour de la ferme, on remarque le superbe colombier. La forme des ouvertures montre bien son origine romane. Cinq cents pigeons pouvaient y trouver place.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La ferme de la Motte devait être très bien protégée,en témoignent ces meurtrières qui se situent dans les murs de tous les côtés. Elle devait être ce que l'on appelle "une ferme-forte", comme celle de la Pothière, à Etalente.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Les charpentes sont très belles..

    Le propriétaire a découvert une inscription sur une poutre, inscription en anglais, dont j'ai fait une photographie .

    La Ferme de la Motte à Vertault

    La Ferme de la Motte à Vertault

    On peut lire , dans une écriture typiquement britannique (et même plutôt américaine) :

    ALL SOLDIERS HOME

    Peut-être cette phrase (Tous les soldats à la maison) a-t-elle été écrite par un soldat  de l'Armée Américaine, durant la Première guerre Mondiale ?? Beaucoup de soldats étaient cantonnés à cette époque dans le Châtillonnais (et au-delà puisque j'ai publié la photo d'une inscription datée de 1918, au château de Maulnes en Tonnerois, dans un article précédent.)

    Si quelqu'un sait si des soldats ont été cantonnés à la Ferme de la Motte, qu'il le dise en commentaire, merci !

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Voici le portail situé à l'entrée de la ferme de la Motte, la porte n'est plus d'époque bien entendu.

    La Ferme de la Motte à Vertault

    Un dernier regard sur ce bel élément du patrimoine du Châtillonnais..

    Merci à ses propriétaires de me l'avoir fait visiter si aimablement,  et de m'avoir donné des éléments inédits sur son histoire.

    La Ferme de la Motte à Vertault


    1 commentaire
  • Noyers sur Serein, possède deux portes d'entrée: la porte d'Avallon, ou "Porte Peinte" et  la Porte de Tonnerre ou de "Sainte-Vérote".

    Cette porte est un bâtiment massif avec un toit de lave.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Dans la niche de la porte de Tonnerre, se trouve une statue polychrome bourguignonne de la Vierge datant XVIe siècle. On ornait cette Vierge,  tous les 15 août, d'une grappe de raisins, vert (ou vérot) pour protéger les vignes des orages estivaux, d'où son nom Sainte Vérote.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    L'arrière de la porte Sainte Vérote :

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    On peut accéder par cet escalier, aux remparts qui entouraient Noyers sur Serein.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Voici le "Saut Parabin" qui domine le Serein.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers était autrefois entourée de  remparts qui comprenaient 23 tours .Il en reste quelques unes...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Une des tours abrite un musée d'armures.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Le Serein serpente au pied des remparts de Noyers.

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...

    Noyers sur Serein, cité médiévale...


    1 commentaire
  • Toujours de très beaux clichés de paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga, cliquables pour en admirer encore plus la beauté..

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (Ampilly le Sec)

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (Route de Voulaines les Templiers)

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (Sortie de Recey sur Ource)

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (Planay)

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (Planay)

    Paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga..

    (A proximité des Jumeaux de Massingy)


    1 commentaire
  • Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

     Les réunions préparatives à l'élection de Miss Côte d'Or a Châtillon sur Seine ont repris, dirigées de main de maître par Daniel Guillaume, fort de l'expérience formidablement réussie de l'an dernier..

    En effet l'élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine a été une magnifique soirée qui a permis à Elodie Paillardin de devenir la représentante de notre département.. Cette élection lui a ensuite permis de devenir Miss Bourgogne et de participer aux finales de Miss France !

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Martine Aubignat , adjointe à la Culture de la Municipalité de Châtillon sur Seine, aide et soutient Daniel Guillaume pour préparer la magnifique soirée qui nous attend le 28 mars 2012...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Les bénévoles sont aussi très nombreux, les commerçants aussi, le cercle , dit Daniel Guillaume s'est agrandi, et c'est tant mieux !

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Voici la première ébauche de l'affiche, elle changera certainement au cours des jours...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Les flyers, comme celui que j'ai mis en en-tête, seront distribué un peu partout dans la ville et même au delà.

    Mesdemoiselles , si vous mesurez  au moins 1,70m (c'est impératif pour le Comité Miss France), et si vous répondez aux autres critères indiqués dans le flyer, faites acte de candidature, les élections: Miss Côte d'Or , Miss Bourgogne et Miss France sont de très belles occasions de voyager, de recevoir des cadeaux, de représenter notre territoire...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Les deux Jérôme, Labeaune à gauche, Mariotte à droite, sont des chevilles ouvrières de l'organisation de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine.

    Mais bien d'autres personnes vont se démener pour que cette élection soit un succès,(décors, son, maquillages, vêtements, fleurs, sécurité, buvette, jury etc...etc...) je vous les présenterai dans les articles qui suivront...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Monsieur le Maire de la Ville a annoncé que l'association locale qui gérait le camping, a pris le nom d' :" Initiative Châtillon" , afin de participer aux animations de la ville. Cette association  est  sous la présidence de Roger Grosmaire. Elle  pourra attribuer quelques subventions à ceux qui feront les décors, maquilleront les prétendantes etc...

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    Daniel Guillaume a annoncé que le défilé de mode avec les vêtements des commerçants Châtillonnais serait pérennisé, un montage vidéo présentera les jeunes filles sélectionnées au casting, un show d'excellente qualité , plus beau encore que l'an dernier sera présenté...

    Vivement le 28 avril !!

    Et c'est reparti pour la prochaine élection de Miss Côte d'Or à Châtillon sur Seine...

    D'autres informations sur cette future soirée de rêve, dans de prochains articles....


    1 commentaire
  •  Noyers sur Serein (prononcer Noyère) est une charmante cité médiévale du Tonnerrois, aux maisons à pans de bois du XIVème et du XVème siècles, très bien conservées. La ville possède également de belles demeures Renaissance.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    On entre dans la ville par deux portes. Celle ci se nomme la "Porte Peinte", elle est fortifiée, de forme carrée.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    La porte peinte à l'arrière :

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Dès que l'on pénètre dans la cité de Noyers, on  remarque un nombre impressionnant de maisons à pans de bois qui sont un bel échantillonnage d'architecture moyen-âgeuse bourguignonne.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    La maison ci-dessous se nomme "la maison jaune", ou "maison du schématisme", le schématisme étant un mouvement pictural né au début des années 1960, mouvement d 'avant-garde, dont l’ambition est de créer un nouveau langage pictural fondé sur les lois de la schématisation.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Une maison Renaissance, celle du Bailli Seigneurial,  dite "Kamato",( en grec Kamato veut dire "par la souffrance")

    Elle possède de  typiques meneaux de pierre :

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Une autre magnifique  maison Renaissance, celle de la Toison d'Or, très délicatement sculptée :

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    L'Hôtel de Ville a une façade du XVIIIème siècle.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Les maisons sont souvent bâties sur arcades, ce qui donne des lieux de promenade abrités, du plus bel effet...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Les plaques de rues sont originales , celle-ci  nous indique  que Noyers sur Serein était une ville viticole.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    La ville est aussi décorée de belles enseignes...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    J'ai aussi admiré ce cadran solaire (1715) de haute précision, situé sur la façade de l'ancien collège.

    Noyers sur Serein, une cité médiévale...

    Je continuerai de vous montrer la cité de Noyers très prochainement, ses tours, ses sculptures naïves .


    votre commentaire
  •  L'atelier-Aquarelle de Villiers le Duc fonctionne toujours tous les lundis après-midis.

    Aquarelles à Villiers le Duc...

      Mes amies aquarellistes ont réalisé, depuis ma dernière visite, de bien belles oeuvres que j'ai photographiées pour vous.

    Pour mieux les admirer , elles sont cliquables (celles en longueur).

    J'ai choisi aujourd'hui des paysages d'hiver...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...

    Aquarelles à Villiers le Duc...


    votre commentaire
  •  On trouve toujours dans la boulangerie de Laure Bernard, à Montliot, de délicieux pains bios au levain : au froment, aux graines de lin et aux graines de colza...

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    Mais j'ai vu apparaître depuis un à deux mois, une nouveauté : du pain bio au levain toujours, mais cette fois à la pomme !

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    La boulangère épluche ses pommes (bios elles aussi !) , les coupe en tous petits morceaux et les incorpore à la pâte au dernier moment..Le résultat est vraiment délicieux, pour ma part je tartine mes tranches matinales au beurre salé, le mélange sucré-salé c'est sublime !!

    Laure me précise qu'elle ne cuit ce pain à la pomme que pour le mardi.

    Une nouveauté chez les "Epis d'Antide" ...

    Pour commander les pains de Laure, (il est plus prudent de commander, les pains partent très vite !), il suffit de lui envoyer un mail à l'adresse suivante:

    champvin@wanadoo.fr

    Avant le lundi pour l'achat du mardi

    Avant le mercredi pour l'achat du jeudi.

    La boulangerie "Les épis d'Antide" est ouverte les mardis et jeudis de 17 heures à 19 heures


    1 commentaire
  •  Sur la commune de Cruzy le Chatel (89), se dresse un château très original, d'une beauté étrange, le château de Maulnes.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Depuis le parking on ne voit pas le château, il faut gravir ce sentier abrupt et ombragé, mais lorsqu'on arrive au sommet...

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    C'est l'éblouissement : on reste surpris par la beauté de ce château fascinant,  comme on n'en voit nulle part  ailleurs...

    Maulnes a la forme d'un pentagone, dont les façades mesurent 17 mètres de côté.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Les angles du pentagone sont occupés par des tours, dont trois comportent un escalier, prévu sans doute pour les domestiques afin de réserver l'escalier central aux maîtres des lieux. Quatre tours sont de forme pentagonale .

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    La cinquième tour, celle du nord, n'est pas pentagonale, mais arrondie..Elle a été ajoutée une fois l'édifice terminé.

    C'est par cette tour nord que l'on accède au château.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    En haut du château, court une corniche à modillons, ornée de têtes de chiens et de lions (aujourd'hui la plupart sont des copies).

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Maulnes se dresse actuellement sur une butte dénudée, or il n'en était pas ainsi autrefois. Ce château était un relais de chasse et il était entouré de forêts.

    Un peu d'histoire :

    Une maison-forte, connue sous le nom de "motte de Maulnes", avait été édifiée par les comtes de Tonnerre dans une clairière de la forêt de Maulnes, certainement au XIIIème siècle. On en trouve la trace dans les écrits de l'époque ainsi que sur les photos aériennes. Elle permettait aux comtes de s'adonner à la chasse, parfois en compagnie d'invités de marque, tel le duc de Bourgogne Philippe le Hardi, qui vint chasser en 1366 et 1374.


    À la suite d'une querelle entre le comte de Tonnerre Louis II de Chalon et le duc Jean-sans-Peur, les troupes bourguignonnes envahissent le comté en 1411. En 1414, elles détruisent les châteaux du Tonnerrois, dont ceux de Tonnerre, Tanlay et Maulnes.

    Un siècle et demi plus tard, la comtesse de Tonnerre, Louise de Clermont, et son époux Antoine de Crussol, duc d'Uzès, sont des personnages importants, proches de la cour de France et de la reine Catherine de Médicis. C'est en 1556 que Louise de Clermont, veuve de François du Bellay, avait épousé Antoine de Crussol.

    Antoine de Crussol, duc d'Uzès:

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Louise de Clermont :

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    En 1566, le couple décide la construction d'un château dans la forêt de Maulnes. Louise a alors 62 ans, c'est une femme intelligente et cultivée, formée à la cour de François Ier, roi féru d'architecture. Son propre frère, Antoine III de Clermont, a confié en 1541 à l'architecte Sebastiano Serlio la construction d'un château à Ancy-le-Franc, non loin de Maulnes.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    C'est le 7 mai 1566 qu'Antoine de Crussol signe devant notaire les contrats qui le lient à un maître maçon et à un maître charpentier. Il leur fournit des plans détaillés du bâtiment à construire. Jean Cosquino, seigneur de Fulvy et témoin de la signature, se voit confier la gestion du chantier, avec le titre de Gouverneur du château de Maulnes.
     En septembre 1569, Louise de Clermont s'installe à Maulnes, qu'elle fait meubler. Elle est rejointe par Antoine de Crussol en janvier 1570. Le logis est alors terminé, mais pas les bâtiments annexes. Le second chantier pourrait avoir commencé en août 1570, après le départ des Crussol qui ont rejoint la cour dans sa vie itinérante.

     En 1572, Antoine de Crussol est fait pair de France, pour son duché d'Uzès. De janvier à juillet 1573, il participe au siège de La Rochelle. Mais il en revient épuisé et malade. Il meurt le 14 août 1573.

    Veuve pour la seconde fois, Louise de Clermont poursuit sa vie itinérante entre Paris, Tonnerre, Ancy-le-Franc et Maulnes, dont le chantier est désormais abandonné.

    Le château de Maulnes connaîtra bien des vicissitudes,vendu, revendu, négligé,  au cours des siècles, il tombera progressivement en ruines. Heureusement le Conseil Général de l'Yonne acquit Maulnes en 1997, après une procédure d'expropriation. Des travaux importants de réhabilitation sont en cours.

    On peut visiter ce château étonnant depuis l'année 2005,  je l'ai découvert durant l'été 2011, suivons donc le guide !

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château est un ensemble de trois bâtiments. On entrait par des communs édifiés en demi-cercle, dont il ne reste qu'une partie. Puis on franchissait une galerie couverte qui a totalement disparu. Par un pont dormant , on accédait enfin au logis pentagonal.

     En voici une maquette :

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Nous rentrons dans le château par la porte d'une des cinq tours, celle de la tour nord.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

     

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    En franchissant la porte intérieure ,nous nous trouvons dans un  escalier hélicoïdal de 104 marches, qui monte au sommet du château,  en entourant un puits circulaire magnifique.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    La profondeur du  puits est impressionnante, un miroir scintillant se laisse deviner au fond...c'est de l'eau ! En effet le château de Maulnes a été bâti sur une source.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    L'eau de cette source était remontée dans des seaux. On voit encore la trace, sur une margelle, de l'usure de la pierre par la corde qui servait à remonter ces seaux .

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    La lumière vient d'en haut, de la terrasse du château.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    L'oculus a été fermé en 2003 par une pyramide de verre pour éviter le ruissellement de l'eau de pluie et la dégradation du bâtiment.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Les cheminées visibles sont imposantes, il y en a cinq , une à chaque pointe du pentagone , mais d'autres existent, qui débouchent dans les souches d'angle de ce  pentagone. Les hivers sont froids dans le Tonnerrois..en tout il n'y a pas moins de 21 cheminées ...

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    De la terrasse, on a une vue superbe sur le Tonnerrois.

    On voit, en bas , ce qui reste des "communs", devenu maintenant le bâtiment d'accueil.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Nous redescendons l'escalier hélicoïdal , pour aller voir la source .

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    La source captée alimente une vasque, qui constitue la base du puits. Le trop-plein de la vasque, ainsi que deux autres sources, se déverse dans un bassin ou nymphée, pour partie intérieur et pour partie extérieur.

    Voici l'intérieur:

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    L'extérieur du  nymphée est actuellement en cours de restauration.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Nous remontons l'escalier , et pénétrons dans les appartements du Duc et de la Duchesse d'Uzès, car  ici se trouve, au quatrième niveau, "l'étage noble"

    Sur ce plan, on voit que malgré sa forme pentagonale, on trouve à Maulnes de vastes pièces rectangulaires, des pièces sans doute de réception. On suppose que les plus petites sont les appartements privés  des châtelains...(chambre, cabinet et garde robe)

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

    Voici l'une de ces pièces de réception dont le plafond a disparu.

    Ce plafond  possédait, d'après un écrivain de l'époque, des décors à caissons typiques de la Renaissance.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    On voit ici les cheminées de l'étage supérieur...

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Les belles moulures des plafonds subsistants..

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Deux colonnes doriques au dessin très pur, se  trouvent sur le palier des salles de réception, en voici une :

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

    Les travaux de restauration du Château ont mis en évidence l'aménagement d'une pièce comme salle de bain, ainsi que d'une étuve, avec local de chauffe et hypocauste.  Dans la salle de bain, on a retrouvé des fragments d'un décor mural peint, hélas bien dégradé.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

    On voit ici une étonnante  baignoire... l'eau usée s'écoulait ensuite à l'extérieur par des orifices. Quel raffinement cet "appartement de bain" ! Il est tout à fait exceptionnel  et constitue l'unique exemple connu d'un tel aménagement dans un château de chasse à cette époque.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    L'étuve :

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

    L'hypocauste qui servait à chauffer l'étuve:

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Une autre salle de l'étage "noble"

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    La visite se termine par la vision de ce superbe tableau "paysage au château près de la rivière avec motif de ruines"( école vénitienne du XVIIIème siècle), inspiré par le château de Maulnes.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

     Un petit détail amusant :

    En 1917, le général Pershing et l'Etat Major des Forces Américaines ont  installé,  un temps, leur quartier général dans le château de Maulnes.

    Ce graffiti en témoigne :

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Maulnes , je l'ai dit est un château fascinant...il a donné naissance à des légendes locales ..on a dit qu'il était le repaire d'une "vouivre", la fée Mélusine..

    Parmi toute la phalange de fées, il en était une qui avait particulièrement le don de terroriser les gens de la région de Cruzy-le Châtel : c'était la fée Merlusine, ou Mée Lusigne, ou encore Mère Lusigne.

    Mélusine habitait, jadis, sous l'aspect d'une noble dame, un château situé dans la forêt de Maulnes. Elle était très hautaine et si dure pour ses vassaux que ceux d'Arthonnay finirent par se révolter. Mélusine fit le siège du village, qu'elle dirigea elle-même. L'ayant emporté, elle réduisit le pays en cendres et fit passer les habitants au fil de l'épée. A son retour, tous les habitants du château s'empressèrent de la féliciter. Seule, une jeune fille du nom deSuzanne qu'elle avait prise en affection, resta silencieuse, ne pouvant même retenir ses larmes, au récit des horreurs dont les courtisans complimentaient la châtelaine.

    Mélusine, furieuse de l'attitude de Suzanne, s'élance sur elle et la précipite dans le puits du château. Revenue à elle, elle veut faire retirer sa victime du puits, mais la jeune fille n'est plus qu'un cadavre. A cette vue, Mélusine, désespérée, entre dans un nouvel accès de fureur, pousse un cri déchirant et se jette à son tour dans le puits. Depuis là, Mélusine est inconsolable. Elle vient souvent errer autour de son ancien manoir, criant en sanglotant : « Maulnes ! Maulnes ! tant que Maulnes sera, mal­heureuse serai ! ».

     Depuis ce temps aussi Mélusine a pris en haine les habitants de ces contrées. Point de malheurs, de tracas, de misères, qu'elle ne se plaise à leur causer. Celui-ci qu'elle rencontre à l'écart est roué de coups ; celui-là, frappé d'un sommeil irrésistible, est obligé de passer la nuit dans un fossé.

     C'est aux enfants surtout qu'elle s'at­taque, comme pour se venger particulière­ment sur eux de la mort de leur chère victime. En saisit-elle un, elle l'emporte pour toujours dans l'antre inconnue qu'elle habite... ».

    Charles MOISET

    Patrice Chéreau  y a tourné quelques scènes de "La Reine Margot", Karl Lagerfeld est  hanté par l'architecture pentagonale de ce "Hurlevent Tonnerrois"..

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Les anciens "Communs" accueillent maintenant une salle d'exposition et un écran sur lequel on peut visionner un film sur Maulnes autrefois et aujourd'hui.

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel

    Aux beaux jours, allez donc visiter ce superbe témoignage de l'architecture de la Renaissance, vous serez comme moi...conquis !

    J'ajoute que l'église de Cruzy-le-Chatel , sur le territoire duquel est construit le château de Maulnes, est remarquable..

    Le château de Maulnes à Cruzy-le-Chatel (Yonne)

      Cette église a été construite sur les plans de Nicolas Ledoux qui fut un génial architecte, créateur des merveilleuses salines d'Arc et Senans. Un architecte visionnaire, voir ce site :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Nicolas_Ledoux

    Deux bonnes raisons de vous rendre à Cruzy-le-Chatel !


    4 commentaires
  • Dimanche 5 février de 14h à 16h : Sur la piste de la faune sauvage de nos forêts - 5€

    Sur les traces des animaux de la forêt , une sortie proposée par la Maison de la Forêt de Leuglay...

    Lors d'une randonnée forestière nous tenterons d'observer les traces et indices de présence laissés par les animaux sauvages.
    Peut-être même apercevrons nous un renard ou un chevreuil au détour d'un chemin blanc !
    Prévoyez les chaussures de marche et des vêtements chauds.


    votre commentaire
  • Un lecteur du blog, monsieur Michel Foucher, m'envoie deux photos qu'il a prises à Etrochey.

    Il me demande si ce bâtiment était autrefois une église ou une chapelle..

    L'église d'Etrochey est Saint-Marcel de Vix, je ne pense donc pas que cette maison était autrefois une église, peut-être était-elle une maison abritant des religieuses ?

    Si quelqu'un sait, qu'il l'écrive en commentaire, merci.

    Note de la blogueuse: j'ai été horrifiée de voir ce qu'on a fait à cette maison, la construction de la porte du garage , une horreur ! quel dommage de défigurer ainsi notre patrimoine !!!

    Deux photos transmises par Michel Foucher...

    Deux photos transmises par Michel Foucher...

    Voici des réponses : c'était bien une chapelle...

    De Louise B :
    En effet ce bâtiment était une chapelle  je suis allé à des offices religieux quand j'habitais dans ce village  en 56 et 57 . Il a été transformé en garage par un cultivateur  très peu scrupuleux.

    De Jacques Noël :
    Je vous apporte une information sur la "maison défigurée" d'Etrochey :en effet, ayant habité jusqu'en 1953 Etrochey, j'ai le souvenir précis de cette maison qui était la demeure de Mlle Camille Seurre. Je pense qu'elle était originaire d'Etrochey et il existait bien une chapelle que le prêtre desservant, qui était le Père Manière de Ste Colombe sur Seine, utilisait à la mauvaise saison. Mademoiselle Seurre faisait le catéchisme et j'y ai souvenir d'une séance de lanterne magique par Mlle Philomène de Beauvoir qui elle faisait le catéchisme à Châtillon. (elle venait à bicyclette la lanterne dans son sac à dos)...

     


    votre commentaire
  •  L'église du village de Savoisy avait été rebâtie en 1442, par Nicolas Rolin. En effet, le Chancelier Nicolas Rolin fit l'acquisition de la terre de Savoisy, auprès de Pierre de Beauffremont, et y construisit un magnifique château pour remplacer l'ancien qui tombait en ruines.

    Nicolas Rolin (1376-1462) fut une grande figure politique de la Bourgogne et de la  France  du XVème siècle. Il fut Chancelier du duc de Bourgogne Philippe le Bon durant 40 ans.

    Ce sont Nicolas Rolin  et sa femme Guigone de Salins, qui firent construire le célèbre  Hôtel-Dieu  de Beaune.

     

    L'église de Savoisy...

    La nef de l'église de Savoisy et le clocher furent incendiés en 1752, seul le choeur subsiste.

    L'église de Savoisy...

    Le choeur est percé de baies flamboyantes . Celle du chevet a gardé son grillage, ce qui est rare.

    L'église de Savoisy...

    Sur les murs on peut voir une dizaine de fresques du XV° siècle,  représentant les Apôtres et les Evangélistes.

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    La croisée d'ogives porte les armes du Chancelier Rolin: trois clés, qui symbolisent la détention du pouvoir: «D’azur à 3 clefs d’or en pal (alias : posées 2 & 1 alias : 2 en chef & 1 en pointe)»

    L'église de Savoisy...

    A droite du choeur une belle statue du XVIème siècle représente Saint-Martin qui est le Saint Patron de l'église de Savoisy.

    L'église de Savoisy...

    La nef est flanquée de deux chapelles latérales, bras d'un ancien transept.

    L'église de Savoisy...

    A proximité de la chapelle de gauche, on voit un saint Sébastien rustique.

    L'église de Savoisy...

    A l'intérieur de la  chapelle de gauche , on admire cette Vierge à l'Enfant portant les armoiries des Rolin. L'Enfant Jésus tient dans ses mains un oiseau.

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    De chaque côté de la chapelle de droite, on voit deux statues polychromes.

    L'église de Savoisy...

    Ci-dessous cette  statue en bois polychrome représente le Christ succombant sous le poids de la croix, elle date du  XVIIème siècle.

    L'église de Savoisy...

    Une autre Vierge  polychromée de la même époque:

    L'église de Savoisy...

    Dans la chapelle de droite, on admire  une statue de Sainte Catherine d’Alexandrie, avec sur le socle les armoiries de Marie de Lévis-Cousan, épouse de Guillaume Rolin( fils de Nicolas), qui a fait réaliser cette statue. (XVème siècle)

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    Sainte Anne, éducatrice :

    L'église de Savoisy...

    Les fonts baptismaux :

    L'église de Savoisy...

    Au fond de l'église, deux statues d'évêques :
    Saint Eloi, patron des orfèvres, avec le marteau et l'enclume

    L'église de Savoisy...

    Saint Nicolas et le cuveau contenant les trois petits enfants.

    L'église de Savoisy...

    Au sol, de belles pierres tombales...

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

    L'église de Savoisy...

     Le  château des seigneurs de Savoisy fut démoli en 1404, par ordre du Roi. Il fut magnifiquement reconstruit quelques années après par Nicolas Rolin.

    L'église de Savoisy...

    Ce château fut visitable lors de  journées du patrimoine, mais les propriétaires actuels m'ont interdit la publication de photos montrant ce qui reste du château de Nicolas Rolin. Ce n'étaient pourtant pas des photos du domaine privé, on y voyait des meurtrières, des accolades de fenêtres ou ce qui restait de la salle des gardes.

    C'est bien dommage pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Bourgogne et à son patrimoine.


    3 commentaires
  • Encore quelques belles photos de paysages châtillonnais par Jean-Pierre Gurga, cliquables évidemment...

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Vallée du Brevon)

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Entre Pothières et Bouix)

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Poinçon les Larrey)

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Entre Pothières et Bouix)

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Entre Pothières et Bouix)

    Paysages Châtillonnais par Jean-Pierre Gurga...

    (Obtrée)


    4 commentaires
  •  Pour remercier les généreux donateurs qui aident les Restos du Coeur par leurs dons, André Totel, le responsable des Restos Châtillonnais, les a conviés vendredi soir 27 janvier, à venir partager la galette des Rois, en compagnie de  tous les bénévoles de l'Association.

    Hubert Brigand, Maire de la ville de Châtillon sur Seine et Président de la Communauté de Communes, ainsi que Georges Morin,Maire de Brion sur Ource et  Conseiller Général du Canton de Montigny sur Aube,étaient aussi présents.

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Le Zonta-Club fournit les produits pour les bébés. Cette année l'intégralité du bénéfice du marché de Noël, soit 605 euros, a été convertie en aliments et produits d'hygiène pour les tout petits.

    Le Rotary offre les pains de chaque distribution

    Le Lions-Club a donné pour 1000 euros de produits aux Restos.

    La Source Vive offre aussi des produits , grâce aux dons de ses adhérents, cette année pour 400 euros.

    A noter que les Restos ne reçoivent pas de dons en argent, mais uniquement en produits alimentaires et d'hygiène et que, pour éviter toute ambiguïté, les frais de la réception "galette des Rois" ont été réglés par les bénévoles eux-mêmes.

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les bénévoles servent les parts de galette...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    et préparent les boissons..

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les galettes étant nombreuses, le nombre de Rois et Reines l'a été aussi...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Monsieur le Maire examine avec attention le nombre de familles aidées par les Restos, nombre qui malheureusement augmente chaque année.

    Les remerciements des Restos à leurs généreux donateurs, et aux bénévoles...

    Que deviendraient toutes ces familles dans le besoin si les Restos n'existaient pas ? un grand merci pour elles aux Restos, aux donateurs et aux bénévoles qui se dévouent sans compter pour cette si belle association...

    Et un merci posthume au regretté  Coluche qui a fondé les Restos du Coeur.


    votre commentaire
  •  Issue du grand mouvement monacal du XIIe siècle, l’abbaye d'Auberive  fut fondée en 1135  par douze moines venus de l’abbaye de Clairvaux. La première pierre fut posée par l'évêque de Langres Guillenc. Son implantation géographique correspondait aux recherches cisterciennes : une terre isolée où la maîtrise de l’eau est nécessaire pour l’installation et la vie de la communauté. En effet, la règle de l'ordre se Saint-Benoît interdisant la consommation de viande, les cisterciens développèrent la pisciculture. À Auberive (Alba Ripa), les moines canalisèrent ainsi l’Aube sur environ 1 km, créerent un système de canaux distribuant l’eau propre et évacuant les eaux usées, et édifièrent un bief pour le moulin leur permettant une autarcie complète.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le portail d'entrée  était l'entrée principale de l'abbaye jusque dans les années 1760, il est flanqué de deux pavillons.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La grille d'entrée est ornée d' un riche décor de fer forgé, elle provient de l'abbaye de Beaulieu.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La façade ouest de l'abbaye d'Auberive :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'aile du cloître :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'intérieur du cloître :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le réfectoire des moines :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Cet escalier mène au premier étage où se trouvaient les dortoirs des prisonnières , l'administration et le logement des religieuses-surveillantes.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    En effet, en 1856 s'ouvre une nouvelle période de lien avec l'ancienne abbaye de Clairvaux. Afin de désengorger la maison centrale de Clairvaux l'état fait l'acquisition de l'abbaye et y fait venir les femmes. La prisonnière le plus connue fut la communarde Louise Michel, détenue 20 mois entre décembre 1871 et août 1873 avant sa déportation en Nouvelle Calédonie.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La cour des prisonnières :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Ci-dessous les restes des latrines qu'utilisaient les prisonnières:

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Entre 1885 et 1891, l’abbaye devint une colonie industrielle pour délinquantes mineures puis, de 1894 à 1924, une colonie agricole pour jeunes garçons. L’emploi du temps de la journée se partageait alors entre travaux agricoles et enseignements élémentaires.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une chapelle particulière pour les prisonnières fut édifiée en 1857.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Réquisitionnée pendant la seconde  guerre mondiale, l'abbaye retrouva les bénédictins qui restaurèrent le chevet et le cloître. En 1960, l'abbaye fut vendue à l'entreprise Solvay pour être la colonie de vacances des enfants de son personnel jusqu'en 2004 où la famille Volot la racheta pour en faire un centre culturel.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'Aube traverse le jardin de l'abbaye , elle alimentait le moulin des moines :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le moulin :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une filature de coton fut installée à l'abbaye d'Auberive par le gendre de Denis Diderot !

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Tout autour de l'abbaye s'étend un très beau verger planté de pommiers.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Lorsque je me suis rendue à Auberive, l'abbaye était le lieu d'exposition des oeuvres du sculpteur Marc Petit.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une sculpture de Marc Petit , "le pliant":

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Derrière la sculpture, on remarque ces anciens escargots de pierre..

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

     En sortant de l'abbaye d'Auberive, on peut voir ce monument dédié à l'écrivain André Theuriet, bien oublié maintenant, mais dont j'ai lu plusieurs charmants romans durant mon enfance...

    André Theuriet fut employé à la Direction des Domaines à Auberive de 1856 à 1859,

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'Abbaye d'Auberive est aussi un centre d'Art, comme en témoigne cette vidéo :


    Instinct' Art "Abbaye d'Auberive" par TV-NET

     

     


    2 commentaires